#1.32 La sélection de mai 2018 @infolibre

Comme chaque mois, vous trouverez ci-après quelques liens issus principalement de mes autonews (et/ou de mon shaarli) … & puisque « en mai, fait ce qu’il te plait », vous aurez droit à un bonus complémentaire suite aux RML#11 organisées par Penn ar Ğ1 !

+ BONUS @

Fedora 28 est sortie dans les temps ! – LinuxFr.org
En ce mardi 1er mai 2018, les utilisateurs du Projet Fedora seront ravis d’apprendre la disponibilité de la version 28 de Fedora.
Fedora est une distribution GNU/Linux communautaire développée par le projet Fedora et sponsorisée par Red Hat, qui lui fournit des développeurs ainsi que des moyens financiers et logistiques. Fedora peut se voir comme une sorte de vitrine technologique pour le monde du logiciel libre, c’est pourquoi elle est prompte à inclure des nouveautés.
Storify est mort. Longue vie à… – Framablog
Storify.com, service bien pratique qui permet de construire des histoires sous forme de pages web, à partir d’éléments divers (textes, tweets, vidéos, etc), fermera ses portes le 16 mai 2018. Framasoft, accompagné par d’autres acteurs, met à disposition une pré-version d’un logiciel permettant à des millions d’utilisateurs et utilisatrices, de ne pas rester sur le carreau.
Firefox 60 : les contenus sponsorisés dans les onglets arrivent – Business – Numerama
Le projet avait été annoncé en début d’année, il s’apprête à être mis en œuvre. À partir de Firefox 60, des contenus sponsorisés apparaîtront dans les onglets. Mozilla explique que cette initiative doit lui permettre de moins dépendre de Google.
GIMP 2.10.0 est sorti! – Girin Studio
Salut à tous!
Nous l’annonçons un peu en retard, puisque cela s’est passé le 27 avril, pendant la réunion du Graphisme Libre 2018 (à propos, pouvez-vous repérer l’équipe de ZeMarmot, Aryeom et Jehan, dans la photo d’adieu de la réunion?), mais voilà… après 6 ans de développement effréné, GIMP 2.10.0 est enfin sorti!
Ce qui nous pousse au Libre – Framablog
Si certains logiciels libres sont réputés à la fois pour leur efficacité et leur esthétique fonctionnelle (qu’on nommera design, parce que c’est ainsi), il faut reconnaître qu’ils ne font pas la majorité.
Certains designers aimeraient apporter leur pierre à l’édifice libriste, et rendre plus attractifs et fonctionnels les logiciels libres, mais la route semble encore bien longue…
Création d’un compte Mastodon – GNOME Libre
Pour ceux qui n’en auraient encore jamais entendu parler, Mastodon est un logiciel libre de microblogage, et un réseau social décentralisé. Si ça ne vous parle toujours pas, disons que pour l’utilisateur final, c’est le même principe que Twitter, la liberté et le respect de l’utilisateur en plus 😁
PeerTube
Si vous n’avez jamais entendu parler de PeerTube, il faut sortir de votre grotte ! C’est quoi PeerTube ? C’est un logiciel libre qui allie fédération d’hébergements et diffusion en pair à pair pour publier des vidéos en ligne de manière décentralisée. Je vous explique ça.
Libre OS USB v6.0 est paru – LinuxFr.org
Ce système dérivé de Ubuntu MATE destiné à être installé sur un support USB a désormais un nouvel opus basé sur Bionic Beaver, à savoir le système GNU/Linux Ubuntu 18.04 LTS.
Libre OS USB requiert un processeur x86-64, il est capable de démarrer en mode UEFI ou CSM et permet de disposer d’un bureau itinérant, les données personnelles pouvant être stockées de manière chiffrée sur le support USB. Il est aussi possible d’ajouter les applications de son choix en plus des outils et jeux classiques préinstallés.
PeerTube : vers la version 1, et au-delà ! – Framablog
PeerTube est un logiciel libre permettant d’héberger et de partager des vidéos.
Ses principales différences avec YouTube, Dailymotion, Vimeo & co ?

+ BONUS « spécial » à l’occasion des Onzième Rencontre des Monnaies Libres à DOUARNENEZ :

Quel est le logiciel qui fait fonctionner cette première monnaie libre au monde (qui existe depuis un peu plus d’un an & qui est de création Française de surcroit) ?

Et bien, il s’agit de Duniter , dont les 2 sites sont les suivants :

Vous trouverez sur ces site de nombreuses explications utiles, soit aux utilisateurs (plutôt sur le premier), soit aux développeurs (plutôt sur le second) …

Ce logiciel (libre bien évidemment) n’est pas suffisant, il en faut également au moins un autre pour les utilisateurs, et ça tombe bien, il en existe 3 à ce jour (libres également) :

  • Cesium, application web
  • Sakia, application de bureau
  • Silkaj, client python en ligne de commande

Nota : il existe de nombreuses instances de Césium (la plus connue & utilisée étant : https://g1.duniter.fr/#/app/home /  )

+ LA conférence de Stéphane Laborde @

TRM : Vidéo PeerTube conférence RML11 Douarnenez 2018 | Création Monétaire
Les RML11 étaient l’occasion d’une double première, tout d’abord une conférence originale sur la TRM « Métrique, topologie et libertés », ainsi que la mise online de la vidéo complète sur Peertube, le 1er réseau libre (fondé sur un logiciel libre) et P2P de partage de flux vidéo fondé sur le protocole ouvert bittorrent.

 


+ de news @ infolibre’Autonews

& + de news @ sam7’Autonews & Sam7’Shaarli

Bonnes découvertes & bonnes lectures.


Si vous aimez ce que je (re)diffuse & si vous voulez me soutenir :
Vous pouvez m’aider à continuer en faisant un don en Ğ1 @

7xRaTrsX7T9vUeuyDEK7nAQaKES6TGqjnhH3xbHtgKTZ

Publicités

Alors, le Firefox nouvelle génération, il rocks ou il rocks ?

Comme j’avais d’autres priorités en tête au moment de la sortie du Messie, c’est à dire Firefox 57, j’ai laissé les autres acteurs du Web (blogueurs, sites d’information, etc) vous donner leur vision du navigateur. J’avais aussi envie d’en parler mais reste-t-il quelque chose à en dire, est-ce que ma vision du navigateur en tant que quasi-fanboy est pertinente malgré tout ? J’ai posé la question sur Twitter, en testant pour la première fois les sondages, et vous avez été sans pitié. Essayons donc de voir si je peux faire un exposé cohérent et intéressant du renouveau du panda roux.

SOURCE & suite @ https://blog.seboss666.info/2017/11/alors-le-firefox-nouvelle-generation-il-rocks-ou-il-rocks/

Le nouveau Firefox Quantum est disponible. C’est l’occasion de lui redonner une chance, histoire de ne pas mourir bête et buté ;-) .

Vous le savez, je suis un grand défenseur de Firefox. Ça doit être, avec VLC, mon logiciel libre préféré et je trouve important de soutenir ce genre d’outil, car si un jour on le perd, on se retrouvera tous à utiliser un navigateur made in Google ou Microsoft qui pourront enfin imposer leurs propres standards, bien loin de l’intérêt commun. Et ce serait dommage quand même.

Alors oui, je sais, beaucoup ont abandonné Firefox à l’époque ou celui-ci rencontrait de gros problèmes au niveau de la gestion mémoire. Mais depuis, pas mal d’eau a coulé sous les ponts. Et si je vous en parle aujourd’hui, c’est pour vous annoncer la sortie d’une nouvelle version majeure de Firefox. Estampillée du numéro 57 et baptisée Firefox Quantum, cette nouvelle version apporte pas mal de nouveautés.

SOURCE & suite @ https://korben.info/nouveau-firefox-quantum-disponible-cest-loccasion-de-lui-redonner-chance-histoire-de-ne-mourir-bete-bute.html

#0.15

#0.15 / SEPTEMBRE 2016

L’air de rien, l’actualité de cette rentrée est bien chargée … les domaines abordés dans ce nouveau numéro sont encore très variés & diversifiés. Vous devriez y trouver les informations qui vous intéressent.


1/ L’actualité du mois écoulé :

Pour commencer, voici quelques informations relatives à des logiciels libres dont je vous recommande l’usage … et quelques points de culture libre :

@ INFOLIBRE

@ Je me suis mis dans la peau d’un débutant pour installer Linux (Debian) – News – Linuxtricks

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je me suis dit, tiens, et si je me mettais dans la peau d’un débutant total qui a entendu parler de Linux et qui se lance tout seul dans l’aventure ?

J’ai entendu parler de Linux et d’une « distribution » avec beaucoup de contributeurs, c’est Debian.

Allé, je me lance !

Voyez ce que ça donne en vidéo : Que pensez-vous de la vidéo ? Quelle distribution conseilleriez-vous à un débutant ? En tout cas, Debian semble assez difficile à télécharger, installer et prendre en main…

@ Diaspora* sort en version majeure 0.6 – LinuxFr.org

Diaspora* 0.6 vient d’être publiée ce samedi 27 août 2016. C’est une grosse version pour ce réseau social décentralisé. On peut apprécier notamment un éditeur de Markdown visuel pour facilement mettre en forme ses publications, des thèmes de couleurs pour l’interface, la possibilité de rendre toutes les informations de son compte publiques (afin d’utiliser Diaspora comme un blog ou un site vitrine), la géolocalisation avec Open Street Map, la transformation de Diaspora* en fournisseur OpenID ou l’amélioration de la fédération dont le code vit maintenant dans un greffon à part.

@ September 5 2016 EmmaDE on the roof of the world/fr – Emmabuntus

Le Collectif Emmabuntüs est heureux d’annoncer la sortie pour le 5 septembre 2016, de la nouvelle Emmabuntüs Debian Édition 1.01 (32 et 64 bits) basée sur la Debian 8.5 et XFCE.

Cette distribution a été conçue pour faciliter le reconditionnement des ordinateurs donnés aux associations humanitaires, en particulier aux communautés Emmaüs (d’où son nom), pour favoriser la découverte de GNU/Linux par les débutants, et pour ainsi prolonger la durée de vie du matériel afin de limiter le gaspillage entraîné par la surconsommation de matières premières (*).

@ Dolibarr sort en version 4.0 par @pscoffoni – Philippe Scoffoni – Logiciel libre, open source, numérique

Petite news concernant le logiciel libre ERP/CRM Dolibarr avec la sortie de la version 4.0. La liste des nouveautés est longue, je ne vous en ferais pas une lecture détaillée ici 🙂

@ Framemo : un tableau pour vos tempêtes de cerveaux ! – Framablog

Lorsque l’on est en réunion, que l’on travaille en groupe, il faut prendre des notes. Pour cela, un Framapad, c’est plutôt pratique. Mais dès que vous voulez organiser ces notes, on en revient au tableau blanc avec les sempiternels papiers jaunes à bouts collants (dont on ne doit pas prononcer le nom)…

Du coup, nous on s’est dit « Ce serait-y pas formidable qu’un logiciel libre permette de simuler le tableau blanc et les papiers, de manière collaborative, comme les pads ? »

Et c’est là que nous avons découvert Scrumblr, de Ali Asaria ; qui a eu la belle idée de créer un logiciel compréhensible instinctivement, en deux clics. La suite, vous la devinez…

@ Apprendre à installer Emmabuntus Debian Edition

Le but de ce tutoriel est de présenter les conditions requises, les moyens et le déroulement d’une installation de la distribution GNU/Linux Emmabuntüs DE (Debian Edition), conçue pour le réemploi des ordinateurs. Vous pourrez ainsi continuer à utiliser votre matériel informatique plus longtemps en migrant sereinement de Windows à Linux.

@ Firefox 49 en chansons – LinuxFr.org

La 49e version de Firefox est sortie le 20 septembre 2016, confortant notamment le travail essentiel en cours sur les fondations du logiciel : mode multi‐processus, WebExtensions…

Par ailleurs, des fonctionnalités arrivent (notre panda roux est désormais doué de parole), d’autres partent (good‐bye Hello) : ainsi va la vie.

Parallèlement, un gros travail est en cours : la mise à niveau du logiciel sur la plate‐forme GNU/Linux, comme vous le verrez au paragraphe Prochaines versions (cherchez l’étiquette Rattrapage).

@ GNU Emacs v25.1 : regarder YouTube dans Emacs – LinuxFr.org

La nouvelle version de l’éditeur multi-fonctions Emacs est sortie le 17 septembre 2016. La nouveauté la plus voyante est l’intégration de Xwidget, qui permet d’intégrer des widgets X directement, et ainsi ouvrir un navigateur web basé sur webkit dans Emacs et, pourquoi pas, de regarder des vidéos YouTube.

@ Blog-Libre | Libération

Je suis tombé sur le test de l’iPhone 7 ce matin chez Numerama, je vous cite le passage d’un commentaire : « Certains prennent ce fait pour un enfermement, eh bien non, c’est une libération d’avoir un système efficace ».

Benjamin Bayart parle de logiciels libérateurs plutôt que de logiciels libres. Oui parce qu’un logiciel ça ne peut pas être libre, un être humain si. Remarquez comme on joue avec les mots libres/libérateurs, est-ce qu’un logiciel peut libérer un être humain donc être libérateur ?

@ Le projet DFLinux passe en beta1 – HandyLinux – Le Blog

Un peu plus de 3 semaines après la sortie des versions alpha2 du projet DFLinux, voici la version beta (pré-testée par Fred Bezies ) en ligne avec un gros travail effectué sur la session FluxBox.

@ Oui, la route est longue … – JCFrogBlog4

Je suis passé samedi après midi à la foire Bio de Muzillac pour dire bonjour aux camarades de Rhizomes, association de promotion du libre qui organisait une install party.

Je voulais juste écrire un petit mot pour rendre hommage à tous ces gens qui comme eux se mobilisent un peu partout pour une grande cause (si, si!) et avec parfois bien peu de succès comme ce samedi après midi qui n’a vu que de très rares visites.

Pourtant ils sont là, avec leurs ordinateurs, leur imprimante 3D, et surtout leur savoir. A chaque fois il faut tout amener, tout installer, tout désinstaller, sacrifier un samedi de plus à la cause, bravo les chevaliers du libre, désolé pour le peu d’affluence sur ce coup là, mais à la fin c’est nous qu’on va gagner! 🙂

Pour continuer, dans la rubrique politique, j’aborde ici encore & toujours l’économie & le revenu de base, mais aussi l’écologie et la sécurité … ainsi que la présidentielle qui se prépare … (Pour qui voter ? sachant que nous avons le choix entre la peste & le choléra)

@ LMPC

@ Forum Social Mondial 2016 à Montréal : retour sur une semaine intense

Cela faisait près d’un an que le Revenu de base Québec (RBQ) et le Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) préparaient cet événement. Leurs efforts ont porté leurs fruits car l’ensemble des activités préparées par l’équipe franco-québécoise a connu un franc succès. Le revenu de base a occupé une place sans précédent lors d’un Forum Social Mondial (FSM), témoignant de la progression que connaît l’idée actuellement à travers le monde.

@ 2017 : la présidentielle de tous les dangers : Reflets

Avis de gros temps sur le paysage politique… La présidentielle qui s’annonce sera peut-être celle du tournant. Même si personne ne veut y croire, histoire de conjurer le sort, elle pourrait être celle de l’accession au pouvoir du FN. Avec un tel niveau de mécontents, de déçus de la politique en général, de personnes dépitées par le retour de Nicolas Sarkozy qui avait promis de ne plus jamais faire de politique… Qui sait, on pourrait assister à un phénomène  d’abstention massive. Les seuls électeurs à ne pas s’abstenir étant ceux du Front National, on pourrait, sur un gros malentendu, se retrouver avec Marine Le Pen au pouvoir. Et si cela n’arrivait pas, par chance, cette fois-ci, cela pourrait bien être partie remise, pour la suivante, étant entendu que le président ou la présidente élu(e) fera bien entendu tout pour dégoûter définitivement les citoyens de la politique. Dans la lignée des précédents… Entre affaires, petits arrangements, renvois d’ascenseurs, reniement de leurs promesses, le spectre des possibles est très large et ils excellent dans ce domaine.

Mais pourquoi attendre ?

@ Le MFRB publie deux livres sur le revenu de base – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Depuis plus d’un an, le Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) travaille à l’écriture de son premier livre pour expliquer le revenu de base, ses justifications, ses enjeux et ses applications concrètes. Publiés par les Éditions Yves Michel, les deux tomes sortent aujourd’hui, vendredi 9 septembre.

Deux livres pour défendre une grande idée : Revenu de base : un outil pour construire le XXIème siècle, qui présente les différents arguments justifiant la mise en place d’un revenu de base ; et Revenu de base : comment le financer ? qui dresse un panorama des différentes modalités de financement.

@ Les événements de la 9e semaine internationale du revenu de base à Paris – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Dans le cadre de la 9e semaine internationale du revenu de base qui aura lieu cette année du 19 au 25 septembre, le collectif parisien du Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) organise des événements un peu partout dans la capitale. Le thème retenu cette année par le groupe local :  « le Revenu de Base : un outil pour construire le XXIe siècle (?) ».

@ Pour l’emploi, pour l’environnement : la garantie à 10 ans, maintenant ! – Basta !

Chaque année, en France, 40 millions d’appareils électro-ménagers tombent en panne et ne sont pas réparés. Les raisons sont multiples : appareils non réparables, coût élevé de la réparation, difficulté de trouver des ateliers de recyclage pour le faire… Cette obsolescence massive a des conséquences : un volume croissant de déchets électriques et électroniques à gérer et des emplois de réparateurs qui disparaissent. Pour sortir de cette logique, une douzaine d’organisations recommandent d’étendre progressivement la durée de garantie légale de conformité pour les biens de consommation de 2 à 10 ans.

@ Directive terrorisme : Le Parlement européen cède lâchement aux sirènes sécuritaires ! | La Quadrature du Net

Paris, le 28 septembre 2016 — Le Parlement européen étudie depuis plusieurs mois une directive destinée à mettre à jour les textes européens sur la lutte contre le terrorisme. Après un vote en commission LIBE, la directive a été envoyée immédiatement en trilogue, réduisant ainsi, avec l’accord des députés, les capacités de débat démocratique sur un sujet pourtant sensible pour les droits fondamentaux.
Aujourd’hui, mercredi 28 septembre doit avoir lieu le troisième trilogue entre le Parlement européen, la Commission européenne et le Conseil de l’Union européenne. Face à l’impasse organisée par les institutions européennes, La Quadrature du Net revient sur les manquements et les dangers de ce texte.

Pour terminer, un peu de culture & de droit d’auteur, de domaine publique, de science & d’intelligence artificielle, sans oublier bien sûr les GAFAMs (sécurité numérique & vie privée)… et l’éthique ! Pour un peu, je mettais Libre@Toi en coup de coeur … mais un autre l’avais devancé (que je vais devoir actualiser dès que possible) !

@ GEEK

@ Pepper et Carrot : une bande dessinée Open Source publiée chez Glénat – – S.I.Lex –

Aujourd’hui, le premier tome d’une nouvelle série de bande dessinée intitulée « Pepper et Carrot » paraît chez l’éditeur Glénat et c’est un événement intéressant, qui montre comment la Culture Libre et l’industrie culturelle mainstream peuvent arriver à entrer en synergie, avec des bénéfices mutuels à la clé.

@ Julie et le droit de copie – Framablog

Julie Guillot est une artiste graphique (son book en ligne) qui vient d’entamer le récit de son cheminement vers le partage libre de ses œuvres. Elle y témoigne de façon amusante et réfléchie de ses doutes et ignorances, puis de sa découverte progressive des libertés de création et de copie…

C’est avec plaisir que nous republions ici cette trajectoire magnifiquement illustrée.

@ Vers une éthique pour l’intelligence artificielle ? | InternetActu.net

John Markoff pour le New York Times est récemment revenu sur les discussions entre 5 des plus grandes entreprises de la planète pour créer un standard éthique pour l’intelligence artificielle. A l’heure où les progrès de l’intelligence artificielle se révèlent être de plus en plus rapides – comme l’a montré cette année la victoire de Google dans le domaine du jeu de Go, alors que quelques mois plus tôt on pensait cette victoire encore lointaine -, Alphabet, Amazon, Facebook, IBM et Microsoft se sont rencontrés pour discuter de l’impact de l’intelligence artificielle dans le domaine du travail, des transports et de la guerre. Reste que rien n’a percé de ces discussions hormis l’intention : veiller à ce que la recherche en IA se concentre sur le bénéfice aux personnes, pas le contraire (des discussions industrielles « discrètes »… peu transparentes ou démocratiques, qui rappellent celles qui ont eu lieu récemment sur la question de la reconnaissance faciale).

@ Internet 3.0 : peut-on reprendre le contrôle des géants ? | InternetActu.net

Hal Hodson pour le New Scientist revenait cet été sur le fait que les utilisateurs aient perdu le contrôle de leurs données. Peut-on revenir en arrière ? Peut-on combattre les géants du Net qui accaparent nos données au profit d’un internet, certes de plus en plus pratique, mais aussi de plus en plus intrusif ? Au lieu d’une prolifération de sites gérés indépendamment, le web est désormais dominé par des entreprises mondiales avec lesquelles nous avons conclu un pacte faustien. En échange de commodités, nous laissons des sociétés comme Google, Facebook… mener leurs activités en profitant de nos données personnelles. Et nos données sont désormais utilisées pour créer le web de demain, l’internet de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatisé.

@ Et maintenant Adblock Plus va… vendre de la publicité ! – Business – Numerama

Adblock Plus, le plus célèbre des bloqueurs de publicité, se transforme en intermédiaire rémunéré pour distribuer de la « publicité acceptable » sur les sites où elle est bloquée.

@ Censure : a quel jeu joue Facebook ? – Pixellibre.net

Il y a quelques jours, une nouvelle venait assombrir le paysage de la « liberté d’expression » sur Facebook, comprenez par-là, la liberté d’expression selon Facebook qui est une lointaine cousine de la véritable liberté d’expression. Retour sur cette affaire.

@ Chiffrer.info – Parce que les mots sont importants

ON DIT CHIFFRER, ET PAS CRYPTER. 🙂

Explications
En tant que développeurs, mathématiciens et autres, nous souhaitons que vous compreniez pourquoi on dit « chiffrer », mais pas « crypter ». Partout, dans les médias classiques et sur Internet, les gens se trompent. Il est temps d’informer.

@ L’industrie du disque s’agace qu’on puisse enregistrer le streaming – Pop culture – Numerama

L’IFPI s’émeut d’une montée en puissance du stream ripping, une pratique qui consiste à enregistrer des contenus diffusés sur des services de streaming. Mais des dispositions légales autorisent en partie les utilisateurs à faire ces téléchargements.

@ Un média libre sur la bande FM ? Libre@Toi se met sur les rangs – Framablog

Chez Framasoft, on aime bien l’équipe des Libre@Toi et ses initiatives, que nous avons relayées dans un article il y a presque un an.

Leur fer de lance, c’est la diffusion via leur radio sur le Web dont voici la grille de programmes. Celle-ci donne régulièrement la parole au secteur associatif et militant, aux acteurs du logiciel et de la culture libres, et représente donc un précieux vecteur de diffusion en résonance avec nos valeurs et nos combats.

Pour donner plus d’assise encore à son projet et d’audience aux voix du Libre, l’association Libre@Toi veut saisir une occasion rare (qui n’apparaît guère qu’une fois par décennie) : un appel à candidature pour obtenir une fréquence FM.

@ SavoirsCom1 soutient le projet de création d’une « Radio des Communs » sur la bande FM – SavoirsCom1

L’association Libre@Toi se lance dans une candidature auprès du CSA pour l’obtention d’une fréquence en région parisienne dans le but de créer une « Radio des Communs ». Le collectif SavoirsCom1 soutient cette initiative et appelle les acteurs des Communs en France à aider ce projet à devenir réalité.

Libre@Toi est actuellement un projet qui associe une webradio, un site internet et un tier-lieu à Paris, visant à donner la parole aux acteurs du logiciel libre et de la culture libre en général. Avec cette idée d’une « Radio des Communs », Libre@Toi entend aller plus loin, en traitant la thématique des Communs au-delà des champs du numérique et de la connaissance, pour aborder aussi la question des Communs naturels et sociaux.

La libération d’une fréquence en région parisienne étant un événement rarissime, nul doute que de nombreuses demandes seront adressées au CSA pour se la faire attribuer. C’est la raison pour laquelle Libre@Toi a besoin d’un maximum de manifestations de soutien, qui pourront être jointes au dossier de candidature.

@ Atelier du préparation du calendrier de l’Avent du domaine public 2016 – SavoirsCom1

Chaque année, notre collectif met en ligne le calendrier de l’Avent du domaine public. A la fois acte militant et plongée dans notre patrimoine, l’élaboration du calendrier est l’occasion de découvrir le domaine public et d’appendre les règles qui l’organise. Venez nous aider à sélectionner des personnalités, à faire des recherches dans une ambiance conviviale !

@ Le web distribué: Zeronet, IPFS, Dat.data, Maidsafe,… – LinuxFr.org

J’ai découvert coup sur coup plusieurs technos qui «construisent l’internet distribué dont le monde a besoin» et je vais essayer de les présenter. Ça peut vite devenir technique donc je risque de me planter dans leur présentation.

@ Google Allo tombe à l’eau – Pixellibre.net

Allez, avouez, ce jeu de mot est tellement nul que vous avez quand-même rigolé, même si dans les faits, la nouvelle ne fait pas vraiment sourire.

Google vient de lancer une messagerie Intelligente, baptisée « Allo ». Cette messagerie permet, comme toutes les autres, de discuter et d’échanger des messages et médias avec ses contacts. Cette application embarque aussi une « IA », pour intelligence artificielle.

Jusque-là, tout va bien. C’est au niveau confidentialité que ça se complique…

@ Et si chacun pouvait construire son propre internet haut débit ? | InternetActu.net

La neutralité du Net consiste à s’assurer qu’aucun fournisseur d’accès ne puisse accorder de traitements préférentiels aux contenus. C’est-à-dire que les opérateurs de télécommunication ne discriminent pas les communications de leurs utilisateurs et permettent à tout le monde d’accéder au même réseau. Régulièrement mise à mal par des acteurs cherchant à brider, bloquer ou favoriser des accès ou des contenus, cette caractéristique de l’architecture décentralisée d’internet est toujours défendue comme étant la clef de la liberté de communication et d’innovation qui a fait son succès. Dans ce débat récurrent entre fournisseurs de contenus et opérateurs, les utilisateurs semblent souvent instrumentalisés par les uns et les autres. Mais que se passerait-il s’ils reprenaient la main ?

@ Lancement de mon livre Surveillance – Standblog

Voilà, le grand jour arrive, celui du lancement de mon livre, Surveillance:// !

Le 3 octobre 2016, je vais présenter mon livre à 19h15 chez Numa Paris.

Si tu veux te joindre à l’événement, il suffit de remplir le formulaire d’inscription et de venir ! L’éditeur apportera des exemplaires que je dédicacerai sur place pour ceux qui le souhaitent.

@ Les géants du Web s’associent pour garder la maîtrise des débats éthiques sur l’IA – Politique – Numerama

Google, Facebook, Amazon, Microsoft et IBM ont créé un nouveau lobby aux allures d’organisation philanthropique, « Partnership on AI », qui promet de travailler à ce que l’intelligence artificielle « bénéficie aux gens et à la société ». Mais il s’agit bien, en réalité, de maîtriser les débats éthiques sur l’IA, en choisissant les questions abordées et en orientant les réponses apportées.

Pour conclure, les dossiers mixant les précedentes rubriques : politique & logiciels libres (dans l’éducation), vente liée, politique & droit d’auteur (wifi), vie privée …

@ SWEETUX

@ L’Éducation nationale, champ de bataille entre logiciels libres et multinationales de l’informatique – Basta !

L’apprentissage de l’informatique et des outils numériques fait progressivement son entrée au sein des écoles. À l’enjeu éducatif – apprendre aux élèves à utiliser et comprendre les nouvelles technologies dont ils se servent – s’ajoute un enjeu commercial pour de grandes firmes, comme Microsoft, qui cherchent à faire connaître leurs produits auprès des 12,7 millions d’élèves. Plusieurs établissements scolaires leur préfèrent les logiciels « libres », des outils gratuits, plus adaptés pour éveiller l’esprit critique et qui permettent à leurs utilisateurs de s’approprier plus facilement les secrets de l’informatique. L’Éducation nationale se libèrera-t-elle de l’influence des grands groupes ?

@ Framinetest Édu : laissez Microsoft hors de portée de nos enfants. – Framablog

Le Framachin de la rentrée est un jeu…

Sérieux.

Un serious game avec une infinité d’applications pédagogiques que nous proposons avant que l’ogre Microsoft ne vienne faire la sortie des écoles… voire y rentrer pour mieux dévorer les données de nos chères têtes blondes.

C’est parti d’une blague. Après la parution d’une traduction de Framalang sur Minetest, l’alternative libre au jeu Minecraft, un certain SVTux nous a partagé ce qu’il faisait en classe avec ce jeu tandis qu’un certain Powi nous a demandé “À quand un Framinetest ?“… Nous avons rétorqué d’un « C’est çui qui dit qui fait ! » auquel lui et SVTux ont répondu « chiche ! »

Ce n’était pas prévu. Le jeu Minecraft (racheté par Microsoft en 2014 pour 2,5 milliards de dollars) ne faisait pas partie de notre plan pour dégoogliser internet. Puis, nous avons vu que le 9 juin dernier, Microsoft a lancé la bêta de Minecraft : Education Edition…
Chère Éducation Nationale… Tu joues avec nos gosses.

Et ça, vraiment, c’est pas drôle.

@ Réforme du droit d’auteur : la Commission européenne pouvait-elle faire pire ? | La Quadrature du Net

Paris, le 2 septembre 2016 —  Une étude d’impact et un projet de directive européenne ont fuité ces jours derniers, qui révèlent les intentions de la Commission européenne en matière de révision du droit d’auteur. Après des années de tergiversations, la Commission reste enfermée dans une conception du droit d’auteur centrée sur la défense des industries culturelles. Ses propositions sont toujours largement décalées par rapport aux besoins d’adaptation aux pratiques numériques et elles recèlent même plusieurs menaces préoccupantes.

@ La CJUE consacre les racketiciels au mépris des droits des consommateurs européens | April

La Cour de justice de l’Union européenne, dans un arrêt publié le 7 septembre 2016, scelle en Europe la vente forcée ordinateur/logiciels au lieu de protéger les consommateurs et renvoie aux juridictions nationales le soin de trancher les litiges au cas par cas.
+ d’infos sur cette problématique @ http://non.aux.racketiciels.info/

@ Avec « Des routes et des ponts », la voie est libre – Framablog

Les membres du groupe Framalang ont toujours un gros appétit, il faut à leur insatiable faim de traduction de nouveaux aliments. C’est un morceau de choix qu’ils ont décidé de traduire et publier progressivement ici même…

… un livre entier de Nadia Eghbal qui porte sur l’infrastructure cachée ou discrète de la grande soupe numérique où nous grenouillons.

@ Le nouvel âge de l’algopolitique… et ses outils : Reflets

Nous sommes entrés dans une nouvelle ère qui ne se nomme pas. Cette ère est caractérisée par plusieurs phénomènes liés, dont le principal est celui de l’émergence des IA, les intelligences artificielles. Le terme « intelligence » est contestable, puisque les caractéristiques des algorithmes de deep/machine learning et de data mining ne sont pas celles propres à l’intelligence humaine. Les algorithmes ne pensent pas, ni ne ressentent, comme peut le faire un être humain, et pourtant ils exercent des tâches qui se rattachent à celle qu’une intelligence très spécialisée peut exécuter. La principale est celle de chercher des informations, les trier et les comparer. Cette capacité n’est pas en tant que telle une « nouveauté » en informatique, mais de nouvelles fonctions sont venues l’améliorer, afin de l’amener vers ce qui est nommé aujourd’hui IA.

@ La CJUE met à mort le Wi-Fi public anonyme, au nom du droit d’auteur – Politique – Numerama

La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) a jugé contre l’avis de son avocat général, en estimant que tout professionnel qui met à disposition un réseau Wi-Fi doit le sécuriser et recueillir l’identité réelle de leurs utilisateurs.

@ Blog-Libre | Qui croit encore à la percée de Linux auprès du grand public

Je voulais faire un point sur la situation. Qui y croit encore et pour quelles raisons ? Pour y croire, il faut encore qu’il y ait de l’espoir.

Le nombre d’installations de Linux ne s’est pas envolé sur pc en revanche les difficultés s’accumulent pour le voir progresser sensiblement :

@ Laeticia, Junker, Youtube, et la liberté | JCFrogBlog4

Bravo.

Félicitations Laeticia, l’intégrité est quelque chose de si rare, si précieux, ça me bouleverse quelqu’un qui tient tête, qui ne se laisse pas impressionner. Si tout ce que tu as raconté sur cette aventure est vrai, c’est admirable, respect.

Je résume: Youtube a organisé une campagne pour faire interviewer Junker par des Youtubeurs sympas, ils ont sélectionné parmi d’autres Laeticia pour servir la soupe sans danger. Manque de bol, Laeticia a bossé le sujet et préparé de vrais questions.

@ Promouvoir le « privacy by design » pour les startups européennes – Business – Numerama

Margrethe Vestager, commissaire européenne en charge de la concurrence, souhaite que les entreprises adoptent la protection de la vie privée dès la conception de leur produit (du « privacy by design ») pour attirer et conserver la confiance des utilisateurs, notamment contre les mastodontes américaines.

 

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


2/ Le coup de gueule du mois :

Internet, c’est principalement quoi ? des « hyperliens » sur les pages ! Eh bien, nos chers « sages » n’ont rien trouvé de mieux que de prendre une décision totalement & »#@$µ§ »

@ La CJUE prend le risque de casser Internet : un simple lien hypertexte peut être illégal – Politique – Numerama

Pour assurer « le niveau élevé de protection en faveur des auteurs » demandé par le droit européen, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a jugé jeudi que les tribunaux pouvaient sanctionner des internautes qui font un lien hypertexte vers une œuvre diffusée sans l’autorisation de l’auteur. L’arrêt GS Media BV aura des implications importantes, en particulier pour les professionnels qui devront vérifier la légalité de tous les contenus vers lesquels ils créent des liens.

@ Statut du lien hypertexte : décision (hyper) décevante de la CJUE | La Quadrature du Net

Paris, le 8 septembre 2016 — La Cour de Justice de l’Union Européenne a rendu aujourd’hui une décision importante concernant le statut juridique des liens hypertextes, éléments essentiels du fonctionnement du web. Elle a hélas choisi de s’écarter des conclusions de l’avocat général, en considérant que poster un lien vers un contenu illégalement mis en ligne pouvait, dans certaines circonstances, constituer en soi une infraction au droit d’auteur. Cette jurisprudence contribue à fragiliser les liens hypertextes et le fonctionnement même du web, à un moment où la Commission européenne cherche elle aussi à remettre en question la liberté de lier.

(petit texte de conclusion)

@ Quels sont les liens hypertextes légaux ou illégaux ? On résume tout – Politique – Numerama

Avec ses arrêts Svensson (2014) et GS Media (2016), la Cour de justice de l’Union européenne a rendu très complexe la réponse à une question simple : la diffusion de liens hypertexte menant à des contenus piratés est-elle elle-même illégale ? Numerama résume les différents scénarios qui font qu’un lien peut être légal, ou illégal.
lienhypertexte

@ Petit mensonge politique autour des liens hypertextes « sauvés » – Politique – Numerama

Quand Andrus Ansip, le Commissaire européen en charge du marché unique numérique, essaye de faire dire à la directive européenne sur le droit d’auteur ce qu’elle ne dit pas sur le statut des liens hypertextes…

 


3/ Le coup de cœur du mois :

Pour tous les curieux de culture libre, vous trouverez ici de très nombreux « hyperliens » vers divers sources & contenus libres abordant la culture libre : vous devriez y trouver votre bonheur !

@ Blog-Libre | Ressources francophones autour du Libre

Je suis modérateur au Journal du hacker et je vois passer beaucoup d’informations sur le Libre et l’open source (on est à plus de 8000 infos soumises).

Quand je suis arrivé dans le monde du Libre et de Linux il y a quelques années, j’aurais aimé avoir une liste des ressources francophones de qualité autour du Libre. Une sorte de carte. Alors j’ai décidé de m’y coller dans l’espoir que ça serve à d’autres et à ceux qui arriveront après.

Voici ma liste de ressources francophones autour du Libre. Je précise que je vise le Français car je m’adresse avant tout aux débutants (qui ne parlent pas nécessairement Anglais). Le but n’est pas d’être exhaustif mais qualitatif. Je vous invite à partager vos « bonnes adresses » dans les commentaires, merci d’avance !

Petite précision mais d’importance, sur le Journal du hacker nous avons un moteur de recherche qui marche plutôt bien et qui permet de retrouver des mots ou des thèmes dans les infos soumises. Une sorte de base documentaire qui peut s’avérer bien utile et intéressante.

Je compte remettre à jour cette liste dans 6 mois et si je vois que ce petit projet intéresse du monde, je ferai l’effort de le mettre sur GitHub. Enfin un grand merci à sciunto dont j’ai repris l’idée, à alterlibriste pour son aide sur les podcasts et aux commentaires sur mon article sur linuxfr.org.

Bonus 1 :

@ Éducation, quelques liens. | Le Blog d’ANDRE Ani

Voici juste quelques liens, pas toujours très récents, sur les outils libres dans le monde éducatif. Il y a de nombreux projets, je n’en liste que quelques un.

Si vous connaissez des projets intéressants, ajoutez les dans les commentaires 😉

Bonus 2:

@ Un guide pour les libérer tous – Framablog

Sylvain Steer est chargé de mission du CECIL (Centre d’Étude sur la Citoyenneté, l’Informatisation et les Libertés) et principal contributeur du contenu du Guide de survie des aventuriers d’Internet (ou comment protéger ses libertés en milieu numérique hostile).

livretguidedesurviecouv-211x300

Ce livret de 68 pages A5 est la version papier de 12 fiches pratiques déjà disponibles sur leur site.
Comme il y parle beaucoup de nous, nous voulions savoir pourquoi il nous avait autant à la bonne.

Bonus 3 :

@ Annuaire du libre

Vous avez à disposition ici une liste des sites sur lesquels vous pourrez trouver des informations à propos de la culture libre (en général) & des logiciels libres (en particulier).

 


Et voilà, la nouvelle saison débute « fort », comme vous pouvez le constater … et ça semble partis pour durer …

Rendez-vous dans 1 mois pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

#0.10

#0.10 / MARS 2016

Beaucoup de sujets importants & parfois sensibles abordés dans l’actualité de ces dernières semaines. En espérant que de plus en plus de monde (et en particulier nos politiques) prenne conscience des enjeux pour enfin prendre les bonnes décisions …


1/ L’actualité du mois écoulé :

Comme d’habitude, l’actualité est encore chargée … dans cette petite rétrospective du mois dernier, j’espère ne rien avoir oublié d’important.

@ INFOLIBRE

@ MorpheusArch : une Arch Linux facile à installer | memo-linux.com

Dans la famille des distributions GNU/Linux, qui ne sont pas accessible et ni ultra simple à installer, je pense que Arch Linux doit avoir la palme d’or. Effectivement, de nos jours une distribution grand public comme Linux Mint ou Manjaro, l’installation se fait en moins de 10 étapes et sans trop de difficultés. Avec Arch Linux, on fait un bond de 10 ou 15 ans en arrière pour installer une distribution GNU/Linux et c’est réservé aux utilisateurs aguerris.
Pour faciliter l’accès à la distribution Arch Linux, Mark Chisholm met à disposition une image ISO sous forme de LiveCD installable

@ tablettes et téléphones Ubuntu, c’est parti ! | spirale digitale

Vous devez être au courant, ca y est, le système d’exploitation GNU Linux Ubuntu va apparaître sur une tablette et sortira sur un nouveau téléphone haut de gamme !

Je plussoie l’article de Dada à ce sujet, c’est une véritable chance à saisir et cela à plusieurs titres.

avoir un matériel sous Ubuntu, c’est prendre ses responsabilités face au duopole Android Google et iOs Apple
c’est soutenir une troisième voie : celle de la défense de la vie privée et de nos libertés. Liberté tout court de pas voir nos données servir de pompes à fric pour Google, liberté de bricoler Ubuntu qui est un système ouvert face à un système fermé et cadenassé comme Apple.
c’est aussi faire preuve d’originalité comme le souligne si bien Dada et de se faire remarquer avec un matériel qui se distingue des smartphones ennuyeux et uniformes de la galaxie Samsung (jeux de mot/rire dans la salle) et iPhone.

@ Installer facilement ArchLinux avec Architect Linux | memo-linux.com

Architect Linux est un projet libre sous licence GPLv3, qui permet d’installer facilement la distribution Arch Linux avec un environnement de bureau de son choix tout en évitant de saisir des lignes de commandes pour la configuration du système.

Architect Linux est fournis sous forme d’image ISO, qui se récupère sur Sourceforge ou par torrent et cet ISO ne pèse que 366Mo !

Pourquoi l’ISO est-elle si légère par rapport à l’ISO officiel d’Arch Linux ? La réponse est simple, car Architect Linux propose une installation en version net-install d’Arch Linux. Pendant, l’installation les paquets sont directement récupérer sur les dépôts d’Arch. Cette façon d’installer une distribution GNU/Linux permet d’avoir directement le système d’exploitation à jour une fois l’installation terminée.

@ fermez Windows, osez la liberté ! | spirale digitale

La Fondation pour le Logiciel Libre avait lancé en 2013 une campagne afin de promouvoir l’utilisation de systèmes d’exploitation libres pour votre ordinateur.

Windows 8 à l’époque et Windows 10 pour PC aujourd’hui ou Os X pour Mac sont des systèmes commerciaux, fermés, espions et autoritaires.

@ Où en est le Libre face aux tablettes, smartphones et hybrides ? – Tech – Numerama

Du rififi dans le monde du logiciel libre. Alors que l’informatique grand public glisse vers les écrans mobiles et des interfaces unifiées, adaptées à tous les écrans, le monde du Libre peine à émerger avec une solution à la fois efficace et satisfaisante. Après le quasi-abandon de Firefox OS, où est la communauté GNU/Linux ?

@ Agir pour le libre sans faire ni défaire – alterlibriste

Pas mal de monde se demande ce qu’il pourrait faire pour que le libre progresse et beaucoup se disent aussi que ne pas faire quelque chose ne sert à rien. Autrement dit la chose est souvent réduite à coder et installer alors qu’il y a bien d’autres actions plus subtiles qui ont leur utilité.

Je ne vais pas revenir sur toute la chaîne de production d’un logiciel libre qui requiert des compétences telles que le design, l’interface homme-machine, la traduction, le test, la remontée de bugs, etc en plus des capacités de développement.

De même au niveau de l’installation, il faut avoir des compétences en architecture matérielle, en pédagogie auprès des nouveaux utilisateurs afin de les rendre autonomes, en administration système, etc.

Mais autour de ces deux pôles (dev/admin), il y a tout un tas de choses beaucoup plus nébuleuses qui font que des personnes s’intéressent aux logiciels libres ou les utilisent sans le savoir, que d’autres entrent dans la communauté des libristes, propagent la bonne parole, essaient de convaincre leurs proches, des entités (collectivités, associations, services publics) ou encore d’empêcher d’être écrasés par les lobbies propriétaires.

Reprenons au début.

@ Découvrir le logiciel libre au printemps, plus d’une centaine d’événements pour le Libre en Fête 2016 à l’arrivée | April

Comme chaque année depuis 16 ans, au début du printemps, dans une dynamique conviviale et festive, de nombreux événements auront lieu pour permettre au grand public de découvrir les logiciels libres. Il s’agit de l’initiative Libre en Fête avec, comme thématique optionnelle de cette édition 2016 « la priorité au logiciel libre au quotidien » ; à ce jour, plus d’une centaine d’événements est déjà référencée.

@ Linux et la sécurité, quelques éléments factuels – Le Blog de Cyrille BORNE

On a coutume de déclarer le système Linux comme très bien sécurisé et il ne fait aucun doute que niveau sécurité les utilisateurs de Linux ont bien moins de problèmes que ceux de Windows, mais pour combien de temps encore ?

@ Debian revient vers Firefox, après une décennie sous Iceweasel | QuebecOS

Le mois dernier, nous avons signalé que les développeurs Debian envisageaient d’abandonner leur édition modifiée de Firefox, nommée Iceweasel, pour reprendre le paquet Mozilla Firefox complet avec le nom et l’image de marque « Firefox ». La semaine dernière, le projet Debian est allé de l’avant sur ce plan, empaquetant le navigateur Web Firefox à la place de Iceweasel. Les personnes qui utilisent actuellement la version renommée du navigateur Iceweasel recevront automatiquement le nouveau paquet Firefox comme une mise à jour. « Cela a pris plus longtemps que prévu, mais une page est maintenant officiellement tournée. J’ai uploadé Firefox et Firefox ESR vers Debian Unstable. Ils doivent passer par la file d’attente Debian NEW parce qu’ils sont de nouveaux paquets source, donc ne seront pas immédiatement disponibles, mais ils devraient arriver assez tôt. Les personnes qui utilisent Iceweasel de Debian Unstable seront mis à niveau vers Firefox ESR «

@ Manjaro LXQt 16.03 | QuebecOS

Les mainteneurs du système d’exploitation Linux Manjaro LXQt, une saveur communautaire basée sur Arch Linux, ont annoncé la sortie de Manjaro Linux LXQt 16.03. Manjaro Linux LXQt 16.03, bien sûr, utilise la même version stable de Manjaro Linux qui a été utilisé dans les éditions Manjaro Linux Deepin 16.03 et Manjaro Linux Cinnamon 16.02 annoncées il y a quelques semaines. Il comporte le noyau Linux 4.4.4 bénéficiant du support à long terme, et inclut la dernière version de  l’environnement de bureau LXQt, un dérivé du projet LXDE léger basé sur les technologies Qt. Comme prévu, l’installateur graphique Calamares est par défaut et les dépôts ont été synchronisés avec ceux de la distribution Manjaro Linux stable. « La Communauté Manjaro est fière de vous présenter notre nouvelle édition LXQt. Manjaro Linux LXQt vise à être légère, et rapide, mais en même temps complète et prête à l’emploi pour les besoins bureautiques et multimédias typiques de tous les jours»,

@ Le tribunal administratif valide l’avis de la CADA, les codes sources sont des documents administratifs communicables | April

Le tribunal administratif de Paris a confirmé que le code source d’un logiciel est bien un document administratif communicable (copie du jugement). Les juges profitent de l’occasion pour donner une leçon de droit au ministère des Finances confortant ainsi notre demande de publication de la note juridique concernant une prétendue incompatibilité juridique au sujet des amendements « priorité au logiciel libre ».

@ Pas de saveur Edubuntu 16.04 LTS pour succéder à Edubuntu 14.04 ; le projet vers sa fin ? | QuebecOS

On n’a récemment pas beaucoup entendu parler de Edubuntu, le dérivé éducatif d’Ubuntu. Edubuntu avait décidé de ne produire que des LTS tous les deux ans, cependant récemment, il a été confirmé qu’ils ne seront pas en mesure de produire une Edubuntu 16.04 LTS pour succéder à Edubuntu 14.04. Jonathan Carter et Stéphane Graber partent à la retraite en tant que chefs de projet Edubuntu. Après la version 14.04, Jonathan Carter et Stéphane Graber ont décidé de ne publier que des versions LTS- seulement puisqu’ils sont impliqués sur d’autres projets, mais avec la version 16.04 LTS à venir le mois prochain, ils ont déclaré qu’ils ne peuvent investir les ressources nécessaires pour une nouvelle version. Ainsi, aucune nouvelle version de Edubuntu n’est prévue, mais ils tenteront de maintenir Edubuntu 14.04 LTS jusqu’à Avril 2019. Ils ne déclarent pas Edubuntu tout à fait mort encore puisqu’ils espèrent que la communauté contribue à le garder en vie et invitent d’autres contributeurs à prendre en charge le projet.

Je vous invite à soutenir ce projet important … et/ou les autres projets similaires : c’est important que nos enfants soient éduqués dès leur plus jeune âge aux outils numériques libres !

@ LMPC

@ Du revenu de base vers d’autres dotations universelles – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Il existe de nombreuses appellations à l’idée de revenu de base, mais la plupart désignent bien la même chose. C’est l’idée de distribuer un revenu mensuel à tous les membres d’une communauté, sans conditions de ressources ni exigence de contreparties, de la naissance à la mort et de façon strictement individuelle.

@ Amnesty International dénonce un recul des droits et libertés en France – Politique – Numerama

L’association Amnesty International publie son rapport 2016, qui constate un recul global des droits et libertés, et notamment en France dans le cadre de ses initiatives anti-terroristes, qui justifie surveillance massive et mesures d’exception.

@ Crise du monde agricole : « En 2008, on a sauvé les banques, et si en 2016, on sauvait les agriculteurs ? » – Basta !

Ils élèvent des porcs ou des vaches laitières, mais ne s’en sortent pas. Ils continuent pourtant de suivre à la lettre les prescriptions des coopératives auxquelles ils adhèrent, des banques qui les financent et des lycées agricoles où ils ont étudié. Ces institutions prônent le modèle intensif qui mènent ces agriculteurs à leur perte : les côtes de porcs ou le litre de lait sont achetés au même prix au producteur depuis plus de quinze ans… quand les grandes surfaces ne cessent d’augmenter leurs marges. Alors que le Salon de l’agriculture ouvre ses portes, Basta ! a rencontré ces agriculteurs en plein désarroi. Longtemps dédaigneux vis-à-vis de l’agriculture bio, ils sont de plus en plus nombreux à s’y intéresser.

@ #‎OnVautMieuxQueÇa‬ : Explication De Texte

Quand je parle de politique, j’ai l’impression que seulement de rares olibrius me comprennent. Les autres, parce que je ne me range ni dans leur camp ni dans celui de l’adversaire, se contentent de se moquer avec dédain, sans chercher à écouter mes arguments (parce qu’ils ne sont ni les leurs ni ceux de leurs adversaires).

On pourrait définir le libéralisme économique par « Maximiser la liberté de quelques-uns au détriment de celle de tous les autres. » Avec pour postulat que « Maximiser la liberté de quelques-uns finit par maximiser celle de tous. » Ce qui est faux comme Pikkety l’a montré. Je suis donc contre le libéralisme économique et toutes les mesures qui s’en revendiquent de près ou de loin. Une mesure me paraît juste et nécessaire si elle maximise également la liberté de tous.

@ Bruxelles. Des députés européens veulent un quantitative easing pour le peuple – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Le 17 février dernier, le Parlement européen a hébergé une conférence sur une alternative possible à l’assouplissement quantitatif mené par la BCE : Quantitative Easing pour le Peuple (Quantitative easing for People – QE4P). Une solution jugée à la fois possible et nécessaire au sein de la zone euro.

Lancée par Positive Money depuis Londres en novembre dernier à la suite d’un appel de dix-neuf économistes européens, la campagne Quantitative Easing pour le Peuple s’est étendue depuis à plusieurs pays d’Europe, dont la France. Elle vise à mettre le pouvoir de création monétaire de la BCE au service de l’ensemble de la population, par exemple en versant à tous les européens un dividende citoyen, assimilable à un revenu de base, et/ou en finançant un ambitieux programme d’investissement et de dépenses publiques dans la zone euro. Le 26 novembre dernier, le comité d’action du MFRB a décidé de rejoindre les signataires de l’initiative.

@ Apple contre le FBI : l’ONU intervient au nom des droits de l’homme – Politique – Numerama

Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU a décidé de soutenir officiellement Apple dans l’affaire qui l’oppose au FBI. Le chiffrement doit rester un droit fondamental, même dans les affaires de terrorisme.

@ Agir maintenant, sinon nous échouerons | Page 42

En dramaturgie, on appelle ce moment le 1er pivot : juste après l’introduction, avant le début de l’histoire à proprement parler. Ce pivot narratif est marqué ce qu’on appelle par un incident déclencheur : il s’agit d’une situation où le protagoniste est confronté à un choix. De ce choix ne peuvent en général émerger que deux options : embarquer définitivement pour un voyage à l’issue incertaine ou opter pour le statu quo. C’est à ce moment de la narration que nous nous situons.

@ Des manières concrètes de changer le monde | Page 42

Puisqu’aux beaux discours d’intention on oppose souvent le traditionnel « Ben ouais mais t’as qu’à le faire, toi », je me permets un petit article très concret garanti 100% no bullshit. Je tenterai d’y recenser des initiatives qui, selon moi (ça n’engage personne d’autre que moi), peuvent faire la différence. Libre à vous de me les emprunter, de les essayer, bref, de vous en emparer.

@ En Politique, Dieu, C’est Nous

Si nous voulons que le monde change, nous avons deux possibilités non exclusives : 1/ exiger que ceux au pouvoir agissent dans un sens qui nous séduit ou 2/ essayer à chaque seconde de nos vies de nous grandir.

J’ai depuis longtemps renoncé à la première approche qui elle-même peut se décliner en deux versions : 1A/ empêcher les gens au pouvoir d’aller dans une direction ou 1B/ voter pour ceux qui nous promettent d’aller dans une autre.

@ Une loi travail pour le XXIe siècle

Les défauts de la loi travail d’El Khomri sont multiples et connus. Elle ne règlera pas la question du chômage structurel et ne facilitera pas les embauches, elle sera inefficace pour casser les barrières entre les outsiders et les insiders, elle ne relancera pas la création de CDI à vie à plein temps. Elle conduit en revanche à affaiblir les droits des salariés dans un contexte socio-économique où leur pouvoir de négociation est déjà mis à mal. La raison de son inefficacité annoncée est pourtant évidente : on ne peut traiter un mal de 40 ans, dont les symptômes sont constants malgré les crises et reprises, à coup de bricolages juridiques.

@ Revenu de base inconditionnel et suffisant, au delà des gesticulations, une (r)évolution en marche… – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Il y a quelques jours sur Facebook, Franck Lepage parlait en termes peu flatteurs de « cette saleté de revenu de base ». Frédéric Bosqué, entrepreneur humaniste, co-fondateur du MFRB et du projet Tera, lui répond dans cette tribune.

Dans ce billet, il est donné un lien vers un autre article expliquant les différences entre revenu de base & salaire à vie … que je vous invite à lire également :  Citoyen ou salarié à vie ? Analyse critique du « salaire à vie » de Bernard Friot (par Frédéric Bosqué).

Revenu de base ou salaire à vie ? Les désaccords entre les défenseurs des deux projets ne sont pas que d’ordre sémantique. En effet, c’est deux visions de la société qui s’affrontent. Frédéric Bosqué revient dans cette tribune sur ce qui sépare le revenu de base du salaire à vie de Bernard Friot, mais aussi sur ce qui rassemble les militants de chacune des propositions.

@ » Edgar Morin : “Le temps est venu de changer de civilisation” par Denis Lafaye

Dans un entretien exceptionnel, le sociologue et philosophe Edgar Morin ausculte, du haut de ses 94 ans, l’état du monde et celui de la France. Economie, Front national, islam, fanatisme, immigration, mondialisation, Europe, démocratie, environnement : ces enjeux trouvent leur issue dans l’acceptation du principe, aujourd’hui rejeté, de “complexité”. Complexité pour décloisonner les consciences, conjurer les peurs, confronter les idéaux, hybrider les imaginations, et ainsi “réenchanter l’espérance” cultivée dans la fraternité, la solidarité et l’exaucement de sens. “Le seul véritable antidote à la tentation barbare a pour nom humanisme”, considère-t-il à l’aune des événements, spectaculaires ou souterrains, qui ensanglantent la planète, endeuillent la France, disloquent l’humanité. “Il est l’heure de changer de civilisation.” Et de modeler la “Terre patrie.”

@ Docteurs De Paix

Dans la Déclaration des droits de l’homme de 1948, le mot « santé » n’apparaît qu’une fois, dans l’article 25, bien après le mot « liberté », mais surtout bien après le mot « propriété » sujet exclusif de l’article 17. Pourtant, il est fort à parier que si on vous demande de choisir entre vos propriétés et votre santé, vous choisirez la santé.

@ Le conditionnement quotidien : l’arme absolue contre toute rébellion : Reflets

Les conditions pour un nouveau mai 68 sont souvent citées lorsque des manifestations surviennent impliquant la jeunesse. Depuis une vingtaine d’années, au moins. Comme si mai 68 était un absolu qui pouvait se régénérer à travers les âges et pouvait permettre un changement de société salvateur et bienvenu. Sauf que tout a changé ou presque en… un demi siècle. Petite revue de l’impossibilité intrinsèque actuelle de voir un quelconque mouvement de contestation de la société par la jeunesse française soutenue par une partie de la population (un peu plus âgée), survenir.

@ GEEK

@ Internet des objets : les géants high-tech unissent leurs forces – Tech – Numerama

Plusieurs entreprises annoncent la mise en place d’un nouvel organisme, baptisé Open Connectivity Foundation, pour structurer l’industrie de l’Internet des objets.

Le marché de l’Internet des objets pousse les entreprises à se rapprocher les unes des autres. En 2014, un consortium — Industrial Internet Consortium — a vu le jour dans le but d’avoir une influence sur l’établissement des normes à venir.

@ 20 erreurs idiotes que nous faisons tous avec nos boîtes mail

Malgré la multiplication des moyens de communication électronique, l’e-mail reste l’un des plus utilisés, surtout à usage professionnel.

Et pourtant… souvent pris par le temps, par le nombre de messages à gérer… nous avons tous tendance à négliger certaines règles élémentaires de ce mode d’échange, et faisons souvent les mêmes erreurs (qui nous font pourtant pester lorsqu’elles viennent des autres… mais c’est une autre histoire).

Voici un condensé des erreurs les plus typiques lors de l’utilisation de nos e-mails

@ La Raspberry Pi 3, vive le Wi-Fi ! | Raspbian-France

Aujourd’hui la fondation Raspberry Pi fête les quatre ans de la carte mère. La Raspberry a bien changé depuis ses débuts, la première version, la Raspberry Pi Model B, ne possédait que 256Mo de RAM ainsi qu’un processeur de simple cœur cadencé à 700Mhz ! La fondation profite de cette journée pour annoncer le nombre d’exemplaires vendus depuis 2012, soit huit millions d’unités dont 3 millions de Raspberry Pi 2 !

@ pour ceux qui pensent que Google et Gmail sont leurs amis | spirale digitale

Google vous le dit : « n’attendez aucun respect de votre vie privée ».

C’est clair, net et précis dans cet article de Next Inpact de 2013.

« En fait, personne n’a le droit de s’attendre au respect de sa vie privée dès lors qu’il donne ses informations à un tiers »

Merci d’être aussi clair M. Google.

 

@ Les bonnes habitudes de développeurs à appliquer dans sa vie quotidienne

Le métier de développeur a cela de singulier qu’il consiste principalement à transformer de simples lignes de textes frappées sur un clavier en programmes qui font fonctionner logiciels, machines, et sites Internet dans le monde entier.

Comme tous les métiers, il possède son lot de bonnes pratiques qui permettent de travailler plus vite et plus efficacement, mais avec des méthodes plutôt avancées, ceci étant en grande partie lié à la maîtrise des outils informatiques (à mon humble avis).

A se demander s’il n’y aurait pas de bonnes idées à reprendre ailleurs, voire à essayer de transposer dans sa vie de tous les jours…

@ Rencontre avec Bernard Stiegler et Ars Industrialis – Le 4ème singe

Nous vous avions déjà parlé de Bernard Stiegler. Philosophe, ancien directeur de l’INA, actuel directeur de recherche à l’IRI et président d’Ars Industrialis, c’est avec cette dernière casquette qu’il nous a accueillis dans son bureau à Beaubourg.

Ars Industrialis est une association qui œuvre depuis plus de dix ans sur la question du rôle de l’industrie au sein de la société à travers différents thèmes majeurs, que l’on retrouve notamment dans son vocabulaire. Sur le site on peut lire en sous-titre « association internationale pour une politique industrielle des technologies de l’esprit ». Mais qu’est-ce au juste qu’une politique industrielle des technologies ?

@ Vers une convergence entre Blockchain et les licences Creative Commons ? – – S.I.Lex –

A la fin du mois dernier, Creative Commons France a publié sur son blog un très intéressant billet pour rendre compte des premiers résultats d’un projet pilote conduit avec le service Ascribe.io pour permettre aux créateurs d’enregistrer leurs oeuvres sous licence Creative Commons via le protocole Blockchain. Pour faire simple et sans m’étendre trop longuement, Blockchain (ou « chaîne de blocs » en français) correspond à la technologique utilisée à l’origine pour développer des cryptomonnaies comme le Bitcoin.

@ Algorithmes et responsabilités « InternetActu.net

France Stratégie organisait la semaine dernière une rencontre entre Daniel Le Métayer, directeur de recherche à l’INRIA, coordinateur notamment du projet Capris sur la vie privée (et qui avait été très critique sur la Loi renseignement) et Antoinette Rouvroy, chercheuse au Centre de recherche en information, droit et société (CRIDS), à l’université de Namur, pour discuter des algorithmes et de leurs impacts.

Comme souvent, l’enjeu a d’abord été de tenter de cerner de ce dont on parle et ce n’est pas si simple, tant le terme d’algorithme caractérise désormais les boites à tout faire des traitements logiciels. Pour Daniel Le Métayer, les algorithmes sont des procédés de calcul qui recouvrent une grande variété de procédés techniques. Mais plus que les procédés techniques, ce sont leurs effets qui sont importants à comprendre, du fait de leurs impacts sur nos décisions, nos comportements, notre vie quotidienne… et plus encore de leurs effets normatifs.

@ Avec THOT, pour une solidarité 2.0

Dans ce monde, chaque individu accède à internet et possède toutes les compétences numériques nécessaires pour avoir un fort impact sur son milieu social et économique. Chaque individu est conscient de l’impact écologique que représentent les 60 millions de tonnes annuelles de déchets électroniques pour notre planète et décide de recycler pour préserver et assainir son environnement. Dans ce monde il existe une parfaite égalité entre les riches et les pauvres et entre les “natifs numériques”1 et les “immigrants numériques” 2 dans l’usage et l’accès aux TIC 3 … Ce monde ne quittera peut-être jamais le domaine du rêve pour devenir réalité …

Mais en vérité, ce monde n’est-il qu’une utopie ?

@ Eradiquer Facebook | Le Blog D’ANDRE Ani

Richard Stallman a encore fait une sortie remarquée, lors de son passage au Québec. Dans un entretient avec le journal Le Devoir, le créateur du projet GNU s’en est violemment prit à Facebook, en assurant qu’il fallait « l’éradiquer pour sauver la démocratie » et également nos vies privées. Avec la surveillance massive de ses utilisateurs, ce réseaux social devient un lieu de contraintes qui nous fait perdre nos libertés et le contrôle sur ce que nous exprimons.

J’avoue être plutôt d’accord avec lui, même s’il y va un peu fort, c’est son personnage. Il est certain qu’un lieu ou l’on est totalement surveillé n’aide pas à l’autonomie ni à l’expression de ses libertés. Le soucis, à mon avis, c’est le manque de conscience de ses utilisateurs… Tant qu’ils ne se préoccuperont pas de ce genre de problèmes, rien ne changera. Mais faudrait-il encore qu’ils en aient conscience, ou même que cela les intéresse.

@ SWEETUX

@ Pourquoi Apple a raison de protéger les droits fondamentaux contre les États – Politique – Numerama

La position d’Apple face au FBI est beaucoup plus fondamentale qu’on ne l’imagine. Il s’agit de la responsabilité qu’a une entreprise de protéger les droits de l’homme face aux États qui peuvent être tentés de les violer. Explications.

Une fois que vous avez conscience des tenants & aboutissants de cette problématique, vous pourrez vous faire votre propre opinion sur ce sujet ô combien sensible !

@ #OnVautMieuxQueÇa : le futur de la révolte sociale est-il numérique ? – Politique – Numerama

Lancé par des Youtubers en colère contre le gouvernement, le hashtag #onvautmieuxqueça a envahi les réseaux sociaux. La loi Travail peut-elle réinventer la contestation sociale malgré elle, en la faisant entrer dans une nouvelle ère numérique ?

@ Reconditionnement Et Linux | Le Blog D’ANDRE Ani

Un site intéressant, Ordi-Linux, sur le reconditionnement d’ordinateurs et la façon dont sont traités les déchets informatiques. Avec du GNU/Linux dedans évidemment.

Lisez la page des demandes, et consultez la carte des reconditionneurs.

C’est un enjeu important, traiter correctement et de façon responsable tous ces déchets, et les valoriser, les réutiliser lorsque cela est possible. Pour lutter contre la pollution, l’obsolescence programmer, voir créer des emplois. Malheureusement, les problèmes sont nombreux. Il faut se mobiliser pour faire avancer les choses dans le bon sens.

C’est une bonne initiative, à soutenir et à promouvoir.

Je l’aurais bien mis ce projet en coup de cœur, mais il y en a déjà 2 !

@ Chiffrement et surveillance : Mozilla présente des « principes de base » pour les États – Politique – Numerama

Mozilla présente des « principes de base sur la surveillance » que les gouvernements du monde entier devraient suivre, pour assurer le bon équilibre entre liberté et sécurité, notamment face au chiffrement.

À l’occasion du combat judiciaire entre le FBI et Apple, Mozilla a publié vendredi des « Principes de Surveillance », qui se veulent être des principes de base que tout gouvernement devrait suivre dans la conduite de ses politiques publiques. Ils sont effectivement très simples mais ils ont l’avantage d’être clairs, et recoupent pour une large partie ce que dit égalementla Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), dont l’avis reste ignoré par les juridictions françaises, en attendant que le Conseil d’État s’y penche à nouveau :

@ Plus malin sur le Web par Mozilla – Le blog de Genma

Plus malin sur le Web est une initiative de Mozilla.
Considérez cette série comme un petit guide pour rester maître de votre Internet : c’est ici que sont réunies les astuces et les finesses qui vous sont proposées par les spécialistes et les programmeurs de Mozilla.C’est une série de mini-cours dont les étapes sont le suivantes : Posez-vous des questions, trouvez comment y répondre et gagnez en expertise. Parlez-en ensuite autour de vous.

Pareil pour ces initiatives de la Fondation Mozilla, à mettre en avant & à diffuser !

@ De l’intimité et de sa nécessité | La Quadrature du Net

Depuis 2012 et les révélations d’Edward Snowden nous apportant des preuves de la surveillance de masse des communications du monde entier par les USA et la Grande-Bretagne1, il n’est plus possible d’ignorer celle-ci (et encore moins de nier son existence). Depuis 2008, pour la Quadrature du Net, je participe à des interventions diverses, répondant aux invitations d’écoles, de colloques, de médias. Ces dernières années, la question de la surveillance de masse s’est rappelée à nous avec force.

@ Tails : la nouvelle version du système d’exploitation discret est disponible – Tech – Numerama

Tails, le système d’exploitation conçu pour ne pas laisser de trace numérique, vient d’être mis à jour en version 2.2 par ses développeurs.

Les développeurs de Tails viennent d’annoncer la disponibilité de la nouvelle version du Live OS qui rend votre activité numérique amnésique et vous fait passer incognito. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Tails, il s’agit d’un système d’exploitation portable (qui se lance depuis un DVD ou une clé USB), spécialement conçu pour protéger la vie privée et l’anonymat de ses utilisateurs.

@ Comment œuvrer pour l’E-inclusion en reconditionnant des ordinateurs avec Linux, des associations reconditionnent des ordinateurs

Dans le Grand Ouest, des associations reconditionnent des ordinateurs avec des logiciels libres pour en faire don à leurs adhérents.

Alors que la législation préconise le réemploi des ordinateurs avant leur recyclage, les administrations, collectivités publiques, entreprises, confient souvent leurs ordinateurs âgés de cinq ans à éco-systèmes qui les démantèle pour réutiliser la matière. Dans les mêmes villes, des personnes n’ont pas les moyens d’acquérir un ordinateur neuf. De plus, elles ont besoin d’un accompagnement pour apprendre à s’en servir.

Des associations composées de membres bénévoles pour la plupart et de quelques salariés en contrats aidés, tentent de relever le défi de collecter une partie de ces ordinateurs de moins de six ans pour y installer des logiciels libres simples à utiliser par des novices en informatique, de les distribuer aux personnes disposant de faibles ressources et de les aider dans leur apprentissage de ces nouveaux outils numériques.

@ Chiffrement, Backdoor, Apple, FBI… un problème ? – Pixellibre.net

Chiffrement …Backdoor : ces mots sont partout, surtout dans la bouche de nos politiques et encore plus en ce moment… le tout sur fond de conflit entre le FBI et de nombreux acteurs internationaux.

Si nous prenions quelques minutes pour parler sérieusement, faire le point et arrêter les conneries ?

@ Le numérique nous change au-delà de nos usages – Framablog

Nous avons tous conscience, pour peu que nous prenions un peu de recul, que nos usages et nos mœurs ont considérablement changé dans les 20 dernières années. Nous en attribuons la cause à l’omniprésence des technologies numériques que nous avons massivement adoptées, du moins dans notre partie du monde.

Cependant ce n’est pas seulement notre manière de communiquer, vivre, travailler, aimer… qui ont complètement changé, c’est aussi notre manière d’être nous-mêmes, ou plutôt : la façon dont notre être apparaît aux yeux du monde numérique désormais.

Lorsque ce monde numérique est quasi entièrement sous la coupe des entreprises de la Silicon Valley et sous la surveillance des gouvernements, nous sommes asservis à une nouvelle féodalité, et plus vraiment dans une démocratie.

C’est ce qu’expose Aral Balkan dans le billet qui suit.

@ Du revenu de base à un protocole monétaire commun ? – Mouvement Français pour un Revenu de Base

De plus en plus de voix s’élèvent pour situer la cause essentielle de la crise dans le monopole des banques commerciales sur la création monétaire. Le revenu de base pourrait non seulement atténuer les conséquences de la crise, mais être surtout un levier politique pour agir sur sa cause, en transformant les modalités de création monétaire.

 

Vous l’aurez compris, nombreux sont les sujets importants & parfois sensibles abordés dans l’actualité de ces dernières semaines … il est important d’en tenir compte dans notre vie quotidienne & nos usages du numérique. Plus on sera nombreux à prendre les bonnes décisions & plus la société d’aujourd’hui finira par s’adapter en prenant le bon chemin… enfin, j’espère !

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


2/ Le coup de gueule du mois :

Ce moi-ci, je voulais vous présenter un « mini-dossier » en 3 parties découvert au cours de ces dernières semaines, sur un livre que je vous invite à lire :  1984 (Nineteen Eighty-Four), le plus célèbre roman de George Orwell, publié en 1949 :

@ Bref retour sur Orwell (I) — Bernard GENSANE

L’immense réforme de l’orthographe, concernant en particulier le terrassant problème de la suppression de l’accent circonflexe, m’a remémoré ce passage de 1984 où le héros est décrit comme travaillant pour la sous-commission d’un sous-comité devant déterminer s’il faut placer les guillemets en-deçà ou au-delà des parenthèses. Comme j’ai par ailleurs été récemment invité par France Inter à m’exprimer sur Orwell pour l’émission “ Affaires sensibles ”, je me suis replongé – ce que je n’avais pas fait depuis une bonne vingtaine d’années – dans cette œuvre clé (malgré quelques imperfections dont Orwell était pleinement conscient). Le verdict est sans appel : c’est vraiment un livre hors du commun.

@ Bref retour sur Orwell (II) — Bernard GENSANE

Dans 1984, Dieu est mort. Pas de religion révélée. Pas de transcendance. Dans cette dystopie, les valeurs sont inversées. La trinité, le nombre 3 sont utilisés de manière perverse. L’instabilité (2 + 1, 2 contre 1) est la norme. Le monde du livre est divisé en trois continents (l’Océanie, l’Eurasie et l’Estasie). Chaque continent est dirigé par un parti unique. Le parti d’Océanie est l’Angsoc (Ingsoc pour English Socialism). Les trois superpuissances sont en état de guerre permanente, selon des alliances mouvantes – et incompréhensibles. La subdivision d’Océanie où vit Winston Smith est composée de trois classes : les “ Proles ” (les prolos), 85% de la population qui partagent leur temps entre un travail abrutissant et des loisirs superficiels, le Parti Extérieur, auquel appartient Winston, les exécutants (13% de la population), et le Parti Intérieur, l’élite intellectuelle dévoyée (2% de la population). Les classes ne communiquent pas et ne connaissent pas d’ascenseur social.

L’idéologie de l’Angsoc est résumée en trois slogans :

La Guerre c’est la Paix
La Liberté c’est l’Esclavage
L’Ignorance c’est la Force

@ Bref retour sur Orwell (III) — Bernard GENSANE

Ce qui distingue les grands créateurs des autres, c’est que, à partir de la réalité, ils élaborent des modèles plus prégnants que celle-ci en nous la faisant comprendre et ressentir comme jamais auparavant. Essayez d’imaginer un gamin de Paris des années 1830 sans penser à Gavroche. Essayez de vous représenter Mozart sans vous remémorer celui d’Amadeus et son rire jamais envisagé jusque là. Le “ Guernica ” de Picasso occulte la vraie ville dont on ne sait, en fait, pas grand chose. Quant à Emma Bovary, elle écrase votre cousine rêveuse.

Dans 1984, Orwell invente un monde et sa langue officielle, la Novlangue (Newspeak). Elle a ceci de particulier qu’elle est conçue pour mourir, Orwell partant du principe que, plus on élimine des mots (on garde “ chaise ” et on supprime “ fauteuil ” “ tabouret ”), plus on réduit leur champ sémantique (“ liberté ” n’est utilisé que dans des phrases comme « j’ai la liberté de choisir entre des pommes de terre et du chou »), plus on réduit une pensée qui devient sans cesse davantage binaire, manichéenne.

Pourquoi dans cette rubrique : tout simplement car je ne veux pas que notre société prenne ce chemin … ni d’ailleurs celui proposé par Aldous Huxley !

Source(s) & plus d’infos @


3/ Le coup de cœur du mois :

Ce moi-ci, je voulais mettre en avant une initiative utile au plus grand nombre (autre que celles proposées par la fondation Mozilla évoquées plus haut) :

@ Reprenez le contrôle de vos données !

Notre vie privée est en danger : agissons maintenant !

Le futur règlement européen protégeant notre vie privée est menacé par le lobby des géants de l’Internet, qui analysent tout ce que nous regardons et disons en ligne.

Découvrez pourquoi ce règlement est important et comment ces lobbys sont en tran de le changer.
Apprenez à échapper à ces entreprises en reprenant le contrôle de vos données.

 

Bien entendu, je vous invite à prendre connaissance du contenu de ce site & de le partager avec vos proches.

Source(s) & plus d’infos @ https://controle-tes-donnees.net/

Bonus :

@ ZeroNet ouvre la voie à un web vraiment décentralisé – Tech – Numerama

Créé en 2015, ZeroNet est un des premiers prototypes fonctionnels de réseau décentralisé et résistant à la censure.

Superbe initiative … plus d’infos @ http://zeronet.io/


Prendre conscience de toutes ces problématiques est un point de départ important & nécessaire à une meilleure compréhension des enjeux de la société actuelle…

… j’espère que le partage de ces quelques billets aidera un maximum de personnes !

Curieusement, j’ai l’impression de m’écarter un peu de mes sujet favoris … mais c’est une nécessité compte-tenu du contexte sociétal actuel.

 

Rendez-vous le mois prochain pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

Debian revient vers Firefox, après une décennie sous Iceweasel | QuebecOS

Le mois dernier, nous avons signalé que les développeurs Debian envisageaient d’abandonner leur édition modifiée de Firefox, nommée Iceweasel, pour reprendre le paquet Mozilla Firefox complet avec le nom et l’image de marque « Firefox ». La semaine dernière, le projet Debian est allé de l’avant sur ce plan, empaquetant le navigateur Web Firefox à la place de Iceweasel. Les personnes qui utilisent actuellement la version renommée du navigateur Iceweasel recevront automatiquement le nouveau paquet Firefox comme une mise à jour. « Cela a pris plus longtemps que prévu, mais une page est maintenant officiellement tournée. J’ai uploadé Firefox et Firefox ESR vers Debian Unstable. Ils doivent passer par la file d’attente Debian NEW parce qu’ils sont de nouveaux paquets source, donc ne seront pas immédiatement disponibles, mais ils devraient arriver assez tôt. Les personnes qui utilisent Iceweasel de Debian Unstable seront mis à niveau vers Firefox ESR «

Source : Debian revient vers Firefox, après une décennie sous Iceweasel | QuebecOS

Iceweasel de Debian pourrait redevenir Firefox | QuebecOS

Il y a quelques années le projet Debian a renommé son paquet Firefox pour Iceweasel. Le renommage des applications de Mozilla par Debian fait suite à un conflit ayant eu lieu en 2006 entre le projet Debian et la Mozilla Corporation. Plus précisément, il s’agit de la solution trouvée à une incompatibilité entre les principes du logiciel libre selon Debian et la politique de marque de Mozilla à l’époque. Mais les temps changent et il semblerait qu’il n’y ait plus de conflit entre Mozilla et le projet Debian, ce qui signifie que Debian puisse être en mesure d’appeler leur copie du navigateur Mozilla Firefox à nouveau. Sylvestre Ledru a suggéré que Debian utilise le nom Firefox afin d’éviter toute confusion et réduise l’effort de maintenance du navigateur web. « Mozilla et Debian reconnaissent tous deux que le problème de logo mentionné dans le bogue 354622 n’est plus pertinent. Le logo Firefox a été publié sous licence libre de droits ce qui correspond à la DFSG. Pour simplifier la maintenance de la version stable actuelle de Debian, le nom Iceweasel restera . Debian Streach, la prochaine version, aura Firefox comme nom de paquet « . Source : Distrowatch.

Source : Iceweasel de Debian pourrait redevenir Firefox | QuebecOS

#0.3

#0.3 / JUILLET 2015

Ce troisième billet mensuel reprendra les introductions & les liens vers les troisièmes mensuels de mes 3 blogs …

L’actualité a encore été chargée au cours des semaines écoulées, dans différents domaines liés aux libertés (pas que numériques …)

#1.3 @ http://infolibre.sweetux.org/2015/07/07/1-3/

Je ne reviendrais pas sur l’actualité « politique » du moment, puisque j’ai déjà longuement abordé le sujet sur mon shaarli & mes autres blogs ces derniers temps … et puisqu’il semble être maintenant « trop tard » pour y changer quoique se soit malheureusement …

… je vais donc ici n’aborder que l’actualité du logiciel libre & des distributions GNU/Linux …

Le dossier du mois expliquera les différences entre LOGICIEL LIBRE & LOGICIEL OPEN SOURCE !

#2.3 @ http://lmpc.sweetux.org/2015/07/14/2-3/

Hasard du calendrier, le 14 du mois de juillet tombe un jour férié !

Dois-je ou non publier un billet ce jour là ? Eh bien j’ose tout de même !

Dois-je revenir sur sur l’actualité « politique » de ces dernières semaines … sans doute un peu tout de même (même s’il est sans doute malheureusement « trop tard » pour y changer quoique se soit), car le sujet est important en ce jour de fête nationale …

Aujourd’hui, j’aurais pu faire un dossier sur la Révolution Française (avec la petite chronologie des « grandes dates importantes »), mais finalement, ça ne sera pas le cas : l’année prochaine peut-être!)

Ça ne sera as non plus véritablement un dossier, mais plutôt un « focus » sur l’actualité économique du moment tant le problème est sérieux … Il est rédigé suite au long billet suivant (très intéressant) & pour « présenter » le cas actuel de la Grèce.

#3.3 @ http://geek.sweetux.org/2015/07/28/3-3/

À la veille de la sortie de Windows 10 & à quelques jours de :
– la décision du Conseil Constitutionnel relative à la loi renseignement ;
– la prise d’effet des nouvelles conditions d’utilisation des services de Microsoft ;
…voici les quelques dernières actualités (que je n’ai pas trop le cœur à commenter).

Le dossier du mois intitulé « Dégooglisez & Démicrosoftez » parlera de Google, Apple, Facebook, Amazon qui sont les quatre grandes firmes américaines qui dominent le marché du numérique, parfois également nommées les Big Four… sans oublier Microsoft : on parle alors des « GAFAM ».

Rendez-vous dans 2 mois pour un nouveau point de situation 🙂

bannière verte2

#1.3

1/ L’actualité du mois écoulé :

Je ne reviendrais pas sur l’actualité « politique » du moment, puisque j’ai déjà longuement abordé le sujet sur mon shaarli & mes autres blogs ces derniers temps … et puisqu’il semble être maintenant « trop tard » pour y changer quoique se soit malheureusement …

… je vais donc ici n’aborder que l’actualité du logiciel libre & des distributions GNU/Linux :

Cet article est le fruit de mon expérience en tant que consultant, utilisateur de logiciels libres et prestataire en solutions numériques libres. J’ai porté tour à tour toutes les casquettes, testées, mises en œuvre et utilisé toutes les solutions que je vous propose dans cet article. Il y en aurait d’autres à citer n’en doutons pas, je me suis tenu à celle qui me semble répondre à la majorité des besoins.
Si vous souhaitez en savoir plus concernant les différences entre Logiciel Libre & Logiciel Open Source, je vous invite à prendre connaissance du dossier du mois (ou à écouter la conférence de Richard ‘rms‘ Stallman qui a eu lieu dernièrement @ BREST).
bonjour @toutes et @tousj’ai le plaisir de vous annoncer la disponibilité de HandyLinux-2.1 basée sur Debian-8.1Cette nouvelle version suit le développement de Debian avec les mises à jour de Debian-8.1.
La nouvelle version de ma distribution favorite vient est sortie il y a peu de temps : elle apporte quelques petites nouveautés que je vous laisse découvrir … Je la recommande vivement à celles & ceux qui souhaitent abandonner les services de Microsoft avant le 31/07/2015 (en raison des nouvelles Conditions Générales d’Utilisation applicables à compter du 01/08/2015)
Avant d’allumer le bûcher pour me faire brûler tel un hérétique, ce sont trois points précis que j’ai eu envie de montrer car ils sont, de mon point de vue de vieux linuxien (9 ans en démarrage unique sur du linux, ça ira ?), problématiques. Après tout, ne dit-on pas : « qui aime bien châtie bien » ?
Elle est bien sympathique cette petite distribution en quasi-rolling release : elle a selon moi tout pour plaire à la majorité des personnes qui souhaitent abandonner Windows (y compris aux joueurs car elle inclu steam)
Comme vous avez pu le lire hier dans un de nos tweets, Thunderbird 38 est sorti. Grosse nouveauté à partir de cette version : le calendrier Lightning est livré directement avec Thunderbird. Plus besoin d’installer l’extension Lightning. Comme l’écrit avec un brin d’espièglerie le blog du Mozilla Calendar Project : « il n’y a pas de Lightning 4.0… mais, bien sûr, il est livré avec Thunderbird  38 ! ».
C’est une bonne nouvelle qui en réjouit plus d’un ! C’est tellement plus pratique…
Jeudi 11 juin 2015 après 15 mois de développement l’équipe de MATE Desktop a publié la version 1.10.MATE Desktop Environment est la continuation de GNOME 2, il fournit un environnement de bureau intuitif et attrayant en utilisant les métaphores traditionnelles du bureau. MATE est en cours de développement pour ajouter la prise en compte de nouvelles technologies tout en préservant un environnement de bureau traditionnel.
J’aime bien cet environnement de bureau … pendant longtemps j’ai utilisé gnome2, mais maintenant (depuis le passage à GNOME 3 & l’arrivée d’Unity) j’utilise XFCE.
Le HandyMenu est notre application « phare » … il évolue depuis le début de nos aventures en 2013 et il vient de franchir une nouvelle étape car thuban, un membre (très) actif de notre fine équipe, s’est attelé à sa réécriture complète : entendez par là, « je reprends l’idée et je recommence depuis le début… » tout un programme !
Depuis que Manon nous a quitté, son menu à continué d’évoluer  … chaque jour on pense à elle en utilisant le HandyMenu … thuban a pris la suite & il a fait du beau travail : bravo & merci à lui. (le « truc » qui fait bizard, se sont les 3 boutons dans le coin supérieur droit qui sont à la verticale au lieu de l’horizontale … mais on s’y fait)
Des jeux libres pour jouer en ligne ou déconnecté.
Ça intéressera sûrement les amateurs …
Mageia est un système d’exploitation libre basé sur GNU/Linux, et porté en tant que projet communautaire par l’association loi 1901 Mageia.Org, cette dernière étant constituée de contributeurs élus.Le cinquième tour de Mageia est sortie le vendredi 19 juin 2015, proposant les dernières évolutions techniques, de nouvelles versions des bureaux et logiciels, tout en préservant la stabilité d’usage, et en conservant ses outils spécifiques de contrôle du système. Chaque version de Mageia est supportée 18 mois. Les mises à niveau entre versions sont supportées et aisées.
Encore une belle distribution Française …. à essayer 😉
On connait tous Kali, la distrib orientée sécu mais en voici une autre baptisée Parrot Security OS qui permet aussi de faire du pentest, du forensic, du reverse engineering, de protéger son anonymat, de faire du chiffrement, de coder…etc.Basée sur une Debian, Parrot Security OS, embarque des tas d’outils sympa dont vous pouvez retrouver la liste ici.
Cette nouvelle distribution intéressera sans aucuns doutes les spécialistes en sécurité…
Devede est un logiciel qui permet de créer des DVD vidéo simplement, mais aussi de créer des fichiers DivX/Xvid pouvant être lus par une large gamme d’appareils et dorénavant aussi des fichiers MKV avec vidéo au format H.2642 pour une compression plus efficace, entre autres.
Logiciel à essayer : il peut rendre bien des services à certains …
Le noyau 4.1 stable a été publié ce week-end, il apporte de nombreux nouveaux changements et mises à jour, y compris les mises à jour des pilotes, des améliorations GPU pour le BTRFS et systèmes de fichiers EXT4, un meilleur support pour les processeurs Intel Atom et de support pour le nouveau processeur Intel Skylake. Étant une version LTS, de nouvelles versions du noyau 4.1.x seront publiées chaque semaine. Il faut aussi mentionner: Depuis le noyau 4.0, la fonctionnalité Live Patching est disponible, permettant aux utilisateurs de mettre à jour le noyau sans avoir à redémarrer le système. Bien que cela n’a pas d’importance pour les utilisateurs réguliers, cette fonctionnalité est très utile pour les serveurs.
Sympa cette nouvelle version du noyau : c’est bien pratique de ne plus avoir à redémarrer après une « grosse » mise à jour… (en particulier pour les serveurs)
Je sais qu’il y a pas mal d’application comme celle-ci sur tablette et smartphone, mais je vais en faire abstraction pour vous parler de Stellarium, un logiciel libre qui permet de se repérer dans les étoiles.
Ce logiciel libre intéressera sans doute les apprentis astronomes dans le cadre de la nuit des étoiles qui a lieu chaque été depuis de longues années…
Yunohost est un OS dérivé de Debian pour s’autohéberger facilement. Le nom du projet provient de la phrase « why you no host yourself ».On peut y installer en quelques clics des applications comme Owncloud, WordPress, Wallabag, RoundCube, etc… Les interfaces utilisateurs et administrateurs m’ont l’air agréables à utiliser.
Pour ceux qui envisagent de s’autohéberger, cette solution est à étudier avec sérieux car elle présente bien des avantages, en particulier si elle est « couplée » avec la brique internet (qui fera probablement l’objet d’un dossier prochainement sur l’un de mes blogs)
À peine quelques semaines après la version Rafaela 17.2 RC, Linux Mint 17.2 a été officiellement publié dans les saveurs Cinnamon et MATE. Linux Mint 17.2 – comme les précédentes versions 17.x – sont basées sur Ubuntu 14.04 LTS. En plus de Ubuntu 14.04 la version 17.2 ajoute dans les versions 2.6 de Cinnamon et MATE 1.10. Cette sortie contient également des améliorations pour la gestion des PPA, des améliorations du gestionnaire de mise à jour, le gestionnaire d’affichage MDM 2.0, et un assortiment d’autres changements. il est important de noter: « UEFI est entièrement pris en charge. »
Il s’agit d’une excellente alternative à Ubuntu (qui ne respecte pas trop votre vie privée…)
Le projet antiX, une distribution adaptée aux ordinateurs à faible ressource basé sur la branche stable de Debian, a annoncé le lancement de antiX 15. «Beaucoup de temps et de travail a été consacrés pour avoir antiX-15 (Killa P) prêt en version stable.
Je vous recommande cette petite distribution légère si votre matériel n’est pas de première jeunesse…
& pour terminer cette petite série de distributions & de logiciels libres :
L’équipe en charge de CyanogenMod travaille sur un navigateur web pour mobile. Basé sur Chromium, il inclut diverses options, dont les modes incognito, économie d’énergie, lisibilité en basse luminosité et anti-suivi publicitaire. Son nom ? Gello.

J’aurais du également vous en aviser plus tôt sur ce blog (désolé), mais les 16èmes Rencontres Mondiales du Logiciel Libre ont lieu en ce moment même :

Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, du 04 au 10 juillet 2015, à Beauvais – LinuxFr.org

RMLL 2015 et Résistances : Framasoft en Festivals ! | Framablog

De quoi s’agit-il ?

Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL) sont un cycle de conférences, d’ateliers et de tables rondes autour du Libre et de ses usages, dans une ambiance conviviale et non commerciale.

Les RMLL, c’est chaque année en juillet dans une ville différente – plusieurs centaines de conférences et des milliers de participants (individuels, associations…).

>>> Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=RMLL


2/ Le dossier du mois :

Logiciel Libre vs Logiciel Open Source

Comme de bien entendu, avant de commencer ce dossier, il faut commencer par les définitions (issues de wikipedia) pour pouvoir faire la différence entre les deux :

Logiciel libre

Gnou du projet GNU

Un logiciel libre est un logiciel dont l’utilisation, l’étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement1. Ceci afin de garantir certaines libertés induites, dont le contrôle du programme par l’utilisateur et la possibilité de partage entre individus.

Ces droits peuvent être simplement disponibles (cas du domaine public) ou bien établis par une licence, dite « libre », basée sur le droit d’auteur. Les « licences copyleft » garantissent le maintien de ces droits aux utilisateurs même pour les travaux dérivés.

Les logiciels libres constituent une alternative à ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires » ou de « privateurs ». Ces derniers sont alors considérés par une partie de la communauté du logiciel libre comme étant l’instrument d’un pouvoir injuste, en permettant au développeur de contrôler l’utilisateur.

Le logiciel libre est souvent confondu à tort avec :

  • les gratuiciels (freewares) : un gratuiciel est un logiciel gratuit propriétaire, alors qu’un logiciel libre se définit par les libertés accordées à l’utilisateur. Si la nature du logiciel libre facilite et encourage son partage, ce qui tend à le rendre gratuit, elle ne s’oppose pas pour autant à sa rentabilité principalement via des services associés. Les rémunérations sont liées par exemple aux travaux de création, de développement, de mise à disposition et de soutien technique. D’un autre côté les logiciels gratuits ne sont pas nécessairement libres, car leur code source n’est pas systématiquement accessible, et leur licence peut ne pas correspondre à la définition du logiciel libre.

  • l’open source : le logiciel libre, selon son initiateur, est un mouvement social qui repose sur les principes de Liberté, Égalité, Fraternité ; l’open source quant à lui, décrit pour la première fois dans La Cathédrale et le Bazar, s’attache aux avantages d’une méthode de développement au travers de la réutilisation du code source.

Pour mieux comprendre cette définition, rien de mieux que cette illustration :

Open source

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Logiciel libre ni Freeware.

La désignation open source, ou « code source ouvert », s’applique aux logiciels dont la licence respecte des critères précisément établis par l’Open Source Initiative, c’est-à-dire les possibilités de libre redistribution, d’accès au code source et de création de travaux dérivés.

« Open source » désigne un logiciel dans lequel le code source est à la disposition du grand public, et c’est généralement un effort de collaboration où les programmeurs améliorent ensemble le code source et partagent les changements au sein de la communauté ainsi que d’autres membres peuvent contribuer.

L’open source a déjà investi tous les grands domaines du système d’information des administrations françaises : environnements serveurs, domaines applicatifs, outils d’ingénierie, solutions de réseaux et sécurité. Les solutions open source sont désormais au même rang que les solutions propriétaires dans le paysage des logiciels du secteur public. Les décideurs effectuent d’ailleurs de plus en plus leur choix à partir d’un jugement éclairé, en comparant systématiquement solutions propriétaires et solution libres.

Maintenant, nous pouvons entrer dans le vif du sujet en citant quelques extraits des pages très bien faites issues du site de ‘rms‘ : gnu.org (que je vous invite à lire en intégralité) :

Pourquoi l’expression « logiciel libre » est meilleure qu’« open source »

Bien que la liberté d’un logiciel ne soit pas dépendante du nom qu’on lui donne, le nom qu’on lui donne fait une grande différence : des mots différents véhiculent des idées différentes.

En 1998, quelques personnes de la communauté du logiciel libre ont commencé à utiliser le terme « open source » (logiciel ouvert) au lieu de « logiciel libre ». On associa rapidement « open source » à une approche, à une philosophie, à des valeurs, et même à des critères d’acceptabilité des licences, différents. Le mouvement du logiciel libre et l’open source sont aujourd’hui des mouvements séparés, avec des idées et des objectifs différents, bien que nous puissions travailler ensemble et que nous le fassions sur quelques projets concrets.

La différence fondamentale entre les deux mouvements se situe dans leurs valeurs, leurs façons de voir le monde. Pour le mouvement open source, la question de savoir si un logiciel devrait être open source est une question pratique, non éthique. Comme quelqu’un l’a dit : « le mouvement open source est une méthodologie de développement ; le mouvement du logiciel libre, un mouvement social ». Pour le mouvement open source, un logiciel non libre est une solution sous-optimale. Pour le mouvement du logiciel libre, le logiciel non libre est un problème de société et le logiciel libre en est la solution.

Ce premier article de Richard Stallman a été remplacé par une version largement réécrite et très améliorée :

Pourquoi l’« open source » passe à coté du problème que soulève le logiciel libre

Quand on dit qu’un logiciel est « libre », on entend par là qu’il respecte les libertés essentielles de l’utilisateur : la liberté de l’utiliser, de l’étudier et de le modifier, et de redistribuer des copies avec ou sans modification. C’est une question de liberté, pas de prix, pensez donc à « liberté d’expression » et pas à « entrée libre » [think of ‘free speech,’ not ‘free beer’].

Ces libertés sont d’une importance vitale. Elles sont essentielles, pas uniquement pour les enjeux individuels des utilisateurs, mais parce qu’elles promeuvent la solidarité sociale, que sont le partage et la coopération. Elles prennent encore plus d’importance à mesure que notre culture et nos activités quotidiennes se numérisent. Dans un monde de sons, d’images et de mots numériques, le logiciel libre devient de plus en plus nécessaire pour la liberté en général.

J’espère qu’avec ces quelques explications, vous en savez maintenant un peu plus & que vous comprenez mieux les enjeux liés…

À un moment où ceux qui prônent l’open source amènent de nouveaux utilisateurs dans notre communauté, nous, activistes du logiciel libre, devons assumer la tâche d’attirer l’attention de ces nouveaux utilisateurs sur la question de la liberté. Nous devons leur dire « C’est du logiciel libre et il te donne la liberté ! » plus souvent et plus fort que jamais. Chaque fois que vous dites « logiciel libre » plutôt qu’« open source » vous soutenez notre cause.

Pour conclure ce sujet, voici pour ceux qui sont intéressé pour en savoir un peu plus, deux longue vidéo sur ce sujet :

  • La première de Patrice Bertrand :
  • La seconde de rms lui-même aux RMLL 2014 :

>>> Source(s) & plus d’infos @

https://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_libre

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=LOGICIELSLIBRES

https://fr.wikipedia.org/wiki/Open_source

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=OPENSOURCE

https://www.gnu.org/philosophy/free-software-for-freedom.fr.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Stallman_et_la_révolution_du_logiciel_libre

https://www.gnu.org/philosophy/open-source-misses-the-point.html


3/ Le coup de cœur :

LinuxConsole.org

LinuxConsole 2.4, la plus ancienne des distributions françaises en activité, est disponible au téléchargement, sous différentes formes

Cette distribution facile à installer contient tout ce qu’il faut pour une utilisation par des enfants ou des adolescents (jeux, logiciels éducatifs, musique, internet)

Cette version apporte une nouveauté majeure, le mode multi-utilisateurs. Il est donc maintenant possible de créer des comptes pour des personnes ayant des droits limités.

Cette version pourrait donc permettre une utilisation en milieu scolaire, ou être installée sur l’ordinateur familial (pour les enfants et les adolescents).

J’ai eu l’occasion de discuter avec Yann il y a quelques jours au cours d’un pique-nique … & j’ai découvert qu’il était l’auteur de cette petite distribution fort sympathique (même si elle utilise LXDE !

lutris

Il n’y a pas que du « libre » dans cette distribution … dans certains cas il faut savoir faire quelques compromis.

>>> Source(s) & plus d’infos @

http://linuxfr.org/news/linuxconsole-2-4

http://www.linuxconsole.org/fr/

http://www.yann.bzh/

http://distrowatch.com/search.php?origin=France

& le coup de gueule :

On aime beaucoup la fondation Mozilla, et le plus poilu de nos navigateurs web : Firefox. Alors, forcément, parfois, on a envie d’être encore plus exigeants avec ceux qu’on aime en leur rappelant pourquoi on les aime.

Mozilla, Pocket et Framabag

Depuis quelques jours, Mozilla a poussé une mise à jour de FireFox intégrant l’application Pocket, un logiciel de lecture en différé… qui est privatif (mais pas le bout de code, intégré à Firefox 38.0.5 et suivants, qui lui est open source) et qui centralise nos données.

C’est d’autant plus dommage que des solutions réellement Libres et Open source existent, que ce soit Wallabag (dont nous avons ouvert une instance nommée Framabag) ou l’outil qui existait déjà dans Firefox (comme le rappelle Nicolas Lœuillet, un des développeurs de Wallabag, dans une discussion en anglais reproduite ici).

Alors voilà, chers ami-e-s de Mozilla, chers utilisateurs et utilisatrices de Firefox… On va pas vous faire la morale. Mozilla doit faire des choix, et à eux de savoir le prix des libertés qu’ils nous font gagner (en aidant Pocket à re-rédiger ses CGU, comme ils l’auraient fait) face à celles que l’on perdra (ensemble).

On veut juste en profiter pour démontrer, une fois de plus, les belles choses que permettent le Libre et le collaboratif.

Découvrez Framabag

Vous ne savez pas ce qu’est Pocket, Wallabag ou Framabag ?

Mais pourquoi donc Mozilla a-t’il fait ce choix !? Pourquoi n’a-t’il pas intégré wallabag !?

C’est vraiment dommage … encore une fois je suis déçus par Mozilla, c’est bien regrettable


>>> Liens Bonus :

Pour « réagir » & compléter l’actualité suivante :

Le jeudi 25 juin 2015, la Cour de cassation a posé une question préjudicielle à la Cour de justice de l’Union européenne sur la vente forcée ordinateur/logiciels. La cour de Luxembourg se prononcera donc dans les prochaines semaines sur cette pratique. L’April attend avec impatience une décision qui pourrait confirmer le caractère déloyal de l’obligation d’acheter des logiciels quand on acquiert un ordinateur sur le marché grand public.

Vous trouverez ci-après quelques informations & liens utiles dans le cas où vous recherchiez un ordinateur « sans windows » & « sous linux » :

 

  • http://linuxpreinstalle.com/ : Pas de logiciel restrictif à désinstaller ; GNU/Linux pré-installé et pré-configuré.Passez à Linux sans devoir acheter une licence de Windows (ou se la faire rembourser) ! Un certain nombre de vendeurs proposent des ordinateurs pré-installés avec du logiciel libre. Nous avons sélectionné les plus intéressants.
  • http://bons-constructeurs-ordinateurs.info/ : Liste des bons et mauvais constructeurs d’ordinateur personnel (ordinateur fixe, portable, ultra-portable, netbook, PC, Mac, etc.) en ce qui concerne l’optionnalité du système d’exploitation et des autres logiciels pré-installés, ou à défaut, pour les conditions de versement d’une indemnité forfaitaire (si le montant n’est pas connu au moment de l’achat) ou de leur remboursement (dans les cas, rares aujourd’hui, où le montant est connu à l’avance). Destinant nos analyses au grand public, nous avons choisi de ne pas répertorier les sociétés qui vendent uniquement des ordinateurs fixes.
  • http://bons-vendeurs-ordinateurs.info/ : Liste des bons et mauvais vendeurs d’ordinateur personnel (ordinateur fixe, portable, ultra-portable, netbook, PC, Mac, etc.) en ce qui concerne l’optionnalité du système d’exploitation et des autres logiciels pré-installés, ou à défaut, pour les conditions de leur remboursement. Destinant nos analyses au grand public, nous avons choisi de ne pas répertorier les sociétés qui vendent uniquement des ordinateurs fixes.
  • https://www.ubuntu-fr.org/revendeurs : Les revendeurs libres sont des commerciaux professionnelles en rapport avec les logiciels libres, cette liste est proposée à titre d’information.

Voici « en bonus » quelques liens issues des précédents qui sont susceptibles d’être les  plus intéressants (selon moi) :

 

J’espère que vous y trouverez votre bonheur…


Bonnes vacances à toutes & à tous

Rendez-vous dans 2 mois pour d’autres nouvelles… (pause estivale oblige)

bannière bleue2