Faire connaître & promouvoir les alternatives aux GAFAMs

Telle est la devise du site GAFAM.FR constituée de multiples composantes :

Que signifie donc ce sigle de 5 carractères ? D’après Wikipedia :

GAFAM est l’acronyme des géants du Web, Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft qui sont les cinq grandes firmes américaines (nées dans les dernières années du XXe siècle ou au début du XXIe siècle, sauf Microsoft créé en 1975 et Apple en 1976) qui dominent le marché du numérique, parfois également nommées les Big Four, les Big Five, ou encore « The Five ».

Cet acronyme correspond au sigle GAFA initial, auquel le M signifiant Microsoft a été ajouté.

Leur puissance tend à être contestée par les Natu (Netflix, Airbnb, Tesla, Uber) ;

Voir aussi BATX, qui désigne les géants du Web chinois Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi.

On trouve aussi le terme GAFAMI ajoutant IBM à Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft.

Faut-il aller plus loin pour vous présenter un peu plus ces géants du Web ?

Je ne le penses pas (puisque vous avez ici tous les liens utiles) … par contre, je peux vous présenter différentes associations qui promeuvent des valeurs qui me tiennent à coeur :

Framasoft (Site officiel)

“Changer le monde, un octet à la fois.”

Framasoft est un réseau d’éducation populaire créé en novembre 2001 par Alexis Kauffmann, Paul Lunetta, et Georges Silva, et soutenu depuis 2004 par l’association homonyme. Consacré principalement au logiciel libre, il s’organise en trois axes sur un mode collaboratif : promotion, diffusion et développement de logiciels libres, enrichissement de la culture libre et offre de services libres en ligne.
Espace d’orientation, d’informations, d’actualités, d’échanges et de projets, Framasoft est une porte d’entrée francophone du logiciel libre. Sa communauté d’utilisateurs est créatrice de ressources et apporte assistance et conseil à ceux qui découvrent et font leurs premiers pas avec les logiciels libres. Elle accompagne ceux qui désirent remplacer leurs logiciels propriétaires par des logiciels libres en attachant une attention toute particulière au processus de migration du système d’exploitation Microsoft Windows vers GNU/Linux.
L’intégralité de la production de Framasoft est placée sous licence libre afin de favoriser la participation et de garantir que chacun puisse en bénéficier, sans appropriation.

April (Site officiel)

“Promouvoir et défendre le logiciel libre”

April est la principale association de promotion et de défense du logiciel libre dans l’espace francophone. Elle entretient depuis ses débuts des rapports étroits avec la Free Software Foundation, et est chargée de la traduction de la section philosophie du projet GNU.

AFUL (Site officiel)

“Promouvoir les logiciels libres ainsi que l’utilisation de standards ouverts.”

L’Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres (AFUL) a pour principal objectif de promouvoir, directement ou indirectement, les logiciels libres et notamment les systèmes d’exploitation libres comme GNU/Linux ou les systèmes BSD libres, ainsi que l’usage des standards ouverts. L’AFUL est une association française à but non lucratif de type loi de 1901 qui regroupe des utilisateurs, des professionnels du logiciel libre, des entreprises commerciales ainsi que d’autres associations, installés dans une dizaine de pays ou de régions francophones (France, Belgique, Suisse, Québec, Afrique francophone).
L’AFUL a été fondée en 1998 par Stéfane Fermigier, Bernard Lang, Jean-Pierre Laisné, Nat Makarevitch et Thierry Stœhr. Jusqu’au 31 janvier 2009, date du vote du changement de nom long de l’association en assemblée générale, AFUL signifiait Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres

La Quadrature du Net (Site officiel)

” La Quadrature du Net promeut et défend les libertés fondamentales dans l’environnement numérique. L’association lutte contre la censure et la surveillance, que celles-ci viennent des États ou des entreprises privées. Elle questionne la façon dont le numérique et la société s’influencent mutuellement. Elle œuvre pour un Internet libre, décentralisé et émancipateur. ”

La Quadrature du Net (abrégé LQDN) est une association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet fondée en 2008. Elle intervient dans les débats concernant la liberté d’expression, le droit d’auteur, la régulation du secteur des télécommunications, ou encore le respect de la vie privée sur Internet. En France, La Quadrature du Net s’est notamment fait connaître par sa forte opposition aux lois HADOPI et LOPPSI. À l’échelle européenne et mondiale, son action a porté en particulier sur le Paquet Télécom, le traité ACTA, et plus récemment sur les questions de filtrage d’Internet et de neutralité des réseaux.
Ses principaux buts sont :
Faire avancer l’idée d’un internet libre et ouvert et que les modèles basés sur l’accès à la connaissance sont supérieurs à ceux basés sur le contrôle et la fermeture,
Permettre aux citoyens de saisir les enjeux des processus législatifs mettant en danger les libertés individuelles sur Internet, en leur permettant de participer aux débats au travers d’outils divers (PiPhone, Memopol, etc.).

French Data Network (Site officiel & site de la fédération)

” La fédération FDN regroupe des Fournisseurs d’Accès à Internet associatifs se reconnaissant dans des valeurs communes : bénévolat, solidarité, fonctionnement démocratique et à but non lucratif; défense et promotion de la neutralité du Net.

À ce titre, la fédération FDN se donne comme mission de porter la voix de ses membres dans les débats concernant la liberté d’expression et la neutralité du Net.

Elle fournit à ses membres les outils pour se développer et répondre aux problématiques qui concernent l’activité de fournisseur d’accès à Internet. “

French Data Network (FDN) est une association française (association loi de 1901 – sans but lucratif) fondée le 2 juin 1992. Son but est : « la promotion, l’utilisation et le développement des réseaux Internet et Usenet dans le respect de leur éthique, en favorisant en particulier les utilisations à des fins de recherche et d’éducation sans volonté commerciale ». Sa présidente actuelle est Blackmoor, depuis le 24 mars 2018.
C’est le plus ancien fournisseur d’accès à Internet en France encore en activité. Il donne accès à Internet depuis sa création en 1992, Wanadoo (filiale de France Télécom, maintenant appelée Orange) ayant proposé sa première offre en 1996. Il propose des accès ADSL depuis septembre 2005.
FDN est, par ailleurs, membre fondateur du GIE Gitoyen, devenu l’association du même nom, opérateur de communications sur Internet.
En mars 2009, le fournisseur SFR (anciennement Neuf Telecom) a résilié le contrat de FDN et donné seulement 3 mois de préavis pour trouver une solution au moment même où FDN prenait position contre la loi HADOPI. « La coïncidence de dates est troublante », explique Benjamin Bayart. FDN a réussi à trouver un autre fournisseur de collecte, Nerim, qui remplacera donc SFR. L’annonce publique n’a été faite qu’en juillet 2009.
Le 6 mai 2010, FDN dépose un recours auprès du Conseil d’État concernant un décret de la loi HADOPI en référence au code des postes et des communications électroniques disposant que « L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes est consultée sur les projets de loi, de décret ou de règlement relatifs au secteur des communications électroniques et participe à leur mise en œuvre. », la consultation de l’ARCEP n’ayant eu lieu. Le 19 octobre 2011, le Conseil d’État, statuant que la consultation n’était pas obligatoire, donne tort à FDN et rejette l’intégralité de ses recours.
Lors des mouvements contestataires en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, lorsque le réseau ADSL a été éteint dans ces pays, FDN a mis à disposition un accès bas débit gratuit (hors prix de la communication).
FDN est membre fondateur de la Fédération FDN.
Depuis janvier 2015, FDN a entamé une série de recours et de contentieux devant les juridictions et les autorités administratives françaises et européennes pour attaquer les lois et règlements permettant la surveillance généralisée des utilisateurs d’Internet et d’autres services de communications ou permettant la censure administrative secrète de sites Web, via un groupe de travail juridique commun avec La Quadrature du Net et la Fédération FDN.

Je ne suis plus très actif sur le présent site (faute de temps), et j’en suis bien désolé. Comme vous le savez (sans doute), j’aborde toutes ces thématiques dans ce blog (http://gafam.fr/) : La périodicité des publications y est d’ailleurs relativement régulière depuis quelque temps !

Faire connaître & promouvoir la culture libre

Telle est la devise du présent site constitué de multiples composantes :

#0.26

Culture libre, logiciels libres, distributions GNU/Linux, Neutralité du net, Politique libre, économie (monnaie libre & revenu de base), écologie & développement durable, démocratie (la vraie), éducation, numérique, licences libres, domaine public, droits d’auteurs, open source & open hardware … sans oublier les « GAFAM »!

Fidèle à mon habitude, tels sont les sujets abordés sur ce site & donc par la force des choses également dans le présent billet …

Cette nouvelle formule débutée le mois dernier va donc prendre la suite de la précédente (qui n’était pas non plus la première…)

Elle est plus « allégée », et donc plus simple & rapide à préparer … et de ce fait, elle va à l’essentiel !

1/ L’actualité de ces dernières semaines :

Comme vous le savez, l’actualité a été bien chargée … en voici une petite sélection :

@ podcast

 

@ infolibre

 

@ lmpc

 

@ geek

 

 

2/ La thématique du mois :

La nouvelle campagne de Framasoft : Contributopia !

Contributopia : dégoogliser ne suffit pas

Framasoft vous invite à un voyage exaltant : explorons ensemble des mondes numériques. Des mondes où les outils informatiques se conçoivent en collaboration, où les pratiques respectueuses essaiment et pollinisent, où s’ouvrent les portes de la contribution.

Explorons le monde des services de Contributopia

L’aventure Contributopia a pour but de poursuivre et d’approfondir le travail entamé lors de la campagne « Dégooglisons Internet ». Pour la première année de cette campagne, nous comptons donc continuer à ouvrir des services web alternatifs… mais en nous y prenant un poil différemment.

Bienvenue à Datastopia

L’actualité des champions de l’exploitation peu scrupuleuse des données personnelles est malheureusement toujours chargée… Gee nous propose un petit florilège (les sources sont données en fin d’article). Une façon d’illustrer à quoi Contributopia, notre toute nouvelle campagne, se veut une alternative un peu plus réjouissante…

À cette occasion, j’ai donc également publié ces quelques pages @ gafam.fr :

Malheureuselment, je suis au regret de vous informer que je ne vais pas être en mesure de mettre en ligne des clônes de degooglisons-internet.org & contributopia.org  @ http://alternatives.gafam.fr/ (qui se contetera donc de ces pages « html/css ») faute d’en avoir les ressources suffisantes… j’en suis bien désolé.
Pour compenser & à toutes fins utiles, j’ai également mis en place les redirections suivantes :

Vous l’aurez compris, ces dossiers thématiques sont (pour le moment) relatifs à des coups de coeurs …

3/ Coup de cœur et/ou coup de gueule :

Vous l’aurez deviné, cette fois encore, il s’agit d’un coup de gueule …

l’acharnement (à mon humble avis) contre le respect de nos vies privées :

(eh oui, encore une petite série de liens vers des articles intéressants …)

… la prochaine fois, je vais essayer de vous trouver un coup de coeur !

Bonus :

& pour conclure, terminons en musique libre , bien sûr :

Dans la continuité du mois dernier, je voulais vous faire découvrir un autre blog/site de musique libre :

LibraZiK : nouveautés des six derniers mois

Salut les ZiKos,

Ça fait plusieurs mois que je n’ai pas donné de nouvelles concernant LibraZiK ici. Ceci dit, les malins et malignes qui voulaient suivre ont pu lire le blog de LibraZiK.
Je vous propose ici une dépêche résumant les derniers épisodes. Alors, quoi de neuf ?

Ces six derniers mois, il y a eu dans LibraZiK :

  • des nouvelles versions pour : DrumGizmo, dpf-plugins, ZynAddSubFX, FFADO, Qtractor ;
  • des nouveaux logiciels : carla, tremelo-lv2, harmonizer-lv2, kn0ck0ut-lv2, audio-dsp-midi-trigger ;
  • des nouvelles diverses.

 

Vous trouverez plus d’informations sur le blog & sur le site LibraZiK (tous deux hébergés chez tuxfamily.org).

Rendez-vous le mois prochain pour d’autres nouvelles …

& si vous désirez suivre l’actualité au quotidien, il y a mes Autonews :

… sans oublier bien sûr mon inséparable  Sam7’Shaarli

#0.25

Après une longue pause estivalle, voici l’automne qui débute, ainsi que la nouvelle formule de ce numéro de rentrée numéro un peu spécial, bien évidemment).

Culture libre, logiciels libres, distributions GNU/Linux, Neutralité du net, Politique libre, économie (monnaie libre & revenu de base), écologie & développement durable, démocratie (la vraie), éducation, numérique, licences libres, domaine public, droits d’auteurs, open source & open hardware … sans oublier les « GAFAM »!
Tels sont les sujets abordés dans le présent billet …

1/ L’actualité de ces dernières semaines :

Comme vous le savez, l’actualité du dernières trimestre a été bien chargée … en voici ma « petite » sélection :

@ podcast

(Eh oui, ce trimestre, j’ai choisis de mettre en avant le formidable travail de retranscription de l’April.)

@ infolibre

@ lmpc

@ geek

 

2/ La thématique du mois :

Les 3 ans de la campagne « Dégooglisons internet » de l’association Framasoft :

Dégooglisons Internet : c’est la fin du début !

Rassurez-vous : hors de question de fermer les services ni de s’arrêter en si bon chemin ! Seulement voilà : en octobre 2014, nous annoncions nous lancer dans la campagne Dégooglisons Internet pour les 3 années… Pour en savoir plus

(se) Dégoogliser en toute facilité

Lundi, nous vous annoncions la refonte du site Dégooglisons Internet. Aujourd’hui, nous vous proposons un petit tour des co-propriétaires (ben oui : il est sous licence CC-By-SA !), afin que vous puissiez encore mieux vous… Pour en savoir plus

Alors, pour commencer, j’ai publié ces quelques pages @ gafam.fr :

 

 

Il me restera encore quelques bricoles à arranger sur mon site http://gafam.fr/ (notamment le menu à compléter car il y manque quelques framaservices) & je finaliserais le sous-domaine @ http://alternatives.gafam.fr/ avec le clône de https://degooglisons-internet.org/ disponible librement @ https://framagit.org/framasoft/degooglisons dès qu’il sera débugué …

MàJ du 21/10/17 : ajustements effectués concernant pages & menus … restera http://alternatives.gafam.fr/ dès que possible !

3/ Coup de cœur et/ou coup de gueule :

Pour débuter cette nouvelle année, ça sera malheureusement (encore) un coup de gueule contre les lois liberticides (mais j’aurais pu choisir d’autres sujets tout aussi brûlant ou presque) !

La fin de l’Etat d’urgence, c’est bien … mais pas pour l’inclure ainsi dans le droit commun !

Voici donc ma petite sélection d’articles :

& pour conclure, terminons en musique libre , bien sûr :

Pour débuter cette nouvelle saison, je voulais vous faire découvrir le blog musique-libre.org & pour ce faire, j’ai sélectionné cet Éditorial d’octobre 2017 de linuxmao.org  (extrait) :

Musique sur linuxmao

Rendez-vous le mois prochain pour d’autres nouvelles …

& si vous désirez suivre l’actualité au quotidien, il y a mes Autonews :

… sans oublier bien sûr mon inséparable  Sam7’Shaarli

Framasoft, Dégooglisons, CHATONS, questions éthiques

Titre : Framasoft, Dégooglisons, CHATONS, questions éthiques pour les ingénieurs
Intervenant : Frédéric Urbain – Framasoft
Lieu : UTC – Compiègne
Date : Mars 2017
Durée : 43 min 50
Visualiser la conférence
Licence de la transcription : Verbatim


SOURCE & + d’infos @ https://www.april.org/framasoft-degooglisons-chatons-questions-ethiques-frederic-urbain

Framalibre : découvrez l’annuaire du Libre ! – Framablog

Nous vous avons récemment présenté la refonte de notre projet historique, l’annuaire de Framasoft. Comme tous nos outils, celui-ci n’aura de sens que si vous vous en emparez. Voici le premier d’une série de trois tutoriels pour vous aider à découvrir, utiliser et participer à ce grand projet collaboratif. Cette semaine, on regarde simplement comment cela se présente !

Source : Framalibre : découvrez l’annuaire du Libre ! – Framablog

Framalibre : l’annuaire du libre renaît entre vos mains – Framablog

Notre projet historique, l’annuaire de Framasoft, renaît de ses cendres… pour ouvrir encore plus grandes les portes du Libre.

Au commencement était l’annuaire…

OK : pas besoin de prendre un ton biblique non plus, mais il est vrai que c’est avec une émotion toute particulière qu’on vous présente cette refonte complète du tout premier projet, celui qui a fait naître Framasoft ; et qui, mine de rien, a défini notre identité.

Il y a 16 ans, en 2001, une prof de FRAnçais (Caroline d’Atabekian) et un prof de MAths (Alexis Kauffmann) commencent à s’échanger des listes de logiciels gratuits pour les salles d’ordinateurs de leurs établissements dont le budget informatique était grevé par les licences Windows.

Le projet plaît, et il évolue.

Source : Framalibre : l’annuaire du libre renaît entre vos mains – Framablog

#0.18

#0.18 / DÉCEMBRE 2016

L’année 2016 s’est terminée presque tranquillement avec deux bonnes nouvelle … ça fait du bien, car les autres ne sont pas toutes très réjouissantes & l’année 2017 promets d’être mouvementée.

Comme d’habitude, les sujets évoqués dans ce numéro sont encore très variés … tout en étant malgré tous liés au « libre » et au besoin de liberté.


1/ L’actualité du mois écoulé :

Par où commencer : puisque c’est la rentrée 2017 (janvier, pas septembre :lol:) parlons un peu « éducation » … viennent ensuite quelques logiciels libres (utilisés, connus ou moins connus). Une problématique importante est ensuite abordée dans un excellent billet que je vous recommande !

Économie, revenue de base & théorie relative de la monnaie sont encore & toujours à l’ordre du jour. Viennent également quelques réflexions concernant le travail & l’éducation (encore !)

Curieusement, ces dernières semaines, de très nombreuses réflexions on germées concernant les changements qui touchent  le web que nous aimons … il ne faut pas perdre espoir : nous pouvons collectivement faire changer les choses dans la bonne direction (c’est à dire à l’opposé de ce que les gafam & certains gouvernements « autoritaires » voudraient arriver à nous imposer : votre vie privée est « à vendre » & « à disposition » des gouvernements (US en particulier)). Heureusement, il y a quelques informations intéressantes concernant du matériel libre & de la formation pour contribuer à la culture libre.

Je reviens bien évidemment sur les victoire des « exégètes amateurs » & sur les dangers de TES … sur l’éducation (populaire) & un divorce qui marque un changement important, pour mieux se concentrer sur l’essentiel … (sans rater le cadeau empoisonné de fin d’année). Je présente aussi un billet concernant une initiative politique & technique à découvrir …

… Bonnes lectures

 


@ INFOLIBRE

@ Du logiciel libre à l’école – De l’épice pour la pensée

Ça m’énerve ! Pourquoi y a-t-il encore des « microsoft word » d’installés dans les écoles ? Grrr !
Le pire, c’est que les parents vont aller l’acheter pour l’avoir à la maison. Et comme tout le monde l’a à la maison, les écoles vont aller l’installer pour ne pas « perturber » les pitis enfants.

@ Une instance Wallabag pour quelques euros par an – Le blog de Genma

Dans son billet Comment je vais tenter de gagner un peu d’argent avec un projet opensource, Nicolas Lœuillet, développeur principal de Wallabag, annonce la création d’un nouveau service en ligne : l’hébergement payant d’instance de Wallabag.

Pour rappel Wallabag est une application open source qui sauvegarde des articles et vous permet de les lire plus tard, sur votre smartphone, votre tablette ou votre liseuse. Nous vous proposons un service de qualité pour héberger votre compte : vous aurez toujours la dernière version de l’application et vous bénéficierez d’un support professionnel.

@ Linotte, l’algorithmique et la programmation pour tous ! » Blog Archive » Linotte 2.7

Maintenant, en plus de proposer mon logiciel libre depuis 11 ans, je veux maintenant proposer des formations pour apprendre à programmer avec le langage Linotte dans les écoles, collectivités ou entreprises. Si cela intéresse des personnes, n’hésitez pas à me contacter sur mon courriel contact@codevallee.fr ! Et oui, pourquoi ne pas vivre de son logiciel libre ? C’est mon prochain pari….

Bonne programmation !

@ Libre OS USB, un an et demi après un financement participatif réussi – LinuxFr.org

Il y a donc un an et demi, la jeune entreprise Libre Expert (entreprise du Numérique libre située à Clermont‐Ferrand) lançait le projet Libre OS USB. L’idée était simple : proposer une clef USB amorçable GNU/Linux, francisée, avec persistance des données, qui pourrait démarrer sur tout PC d’architecture 64 bits, y compris les dernières générations ayant un BIOS UEFI avec Secure boot. Un article était publié sur LinuxFr.org et une campagne de financement participatif était lancée sur le site Ulule qui réunira une cinquantaine de soutiens. Après avoir écouté ces « partenaires » de la première heure, des ajustements ont été faits, le répertoire utilisateur a été chiffré, des logiciels ont été ajoutés et diverses modifications ergonomiques ont été appliquées. Aujourd’hui, ce produit est arrivé à maturité dans sa version 4.0, basée sur Xubuntu 16.04 LTS. Il est proposé sous différentes formes, y compris la possibilité de télécharger directement l’image disque « brute ». Une version en langue anglaise est aussi proposée.

@ Les logiciels libres sont-ils de confiance ?

J’aime le blogging : quand un billet en entraîne un autre sans aucune préméditation. C’est une des vertus de la pensée ouverte, de l’open source (et non du libre, car si mes billets étaient sous copyright traditionnel ça ne changerait rien). Ainsi, dans un commentaire, Lanza me signale que par logiciel libre il faut entendre logiciel de confiance, un logiciel qui peut être décortiqué pour voir si, en lui, il n’y a rien de suspect.

Cette distinction terminologique est une très bonne idée. En se débarrassant de la notion de liberté, très complexe philosophiquement, ont s’épargne un écueil moralisateur dans lequel il est facile de s’empaler. Par opposition, la confiance est bien plus pragmatique.

@ Blog : Les limites du « participatif » et du libre – chez Iceman

J’illustrais dernièrement mon propos sur les réseaux sociaux par le traitement des bugs de Diaspora*. J’aurai pu prendre d’autres exemples qui montre les limites d’une structure dite participative.

@ Lima en version 0.8.6 débarque pour Noël – LinuxFr.org

Le logiciel libre (licence GNU GPL 3) de comptabilité générale d’entreprise LIMA, acronyme de Lutin Invoice Monitoring and Accounting est paru. Il se veut « pensé pour être le plus ergonomique possible et facile d’accès à tout utilisateur, quelque soit son niveau en comptabilité : débutant comme confirmé » et « évolutif, permettant de répondre aux besoins spécifiques de toute entreprise ou organisation, tout en garantissant le maintien des données comptables ».

@ Merry Christmas : Openshot 2.2 – Edition 4K | Cenwen’s Blog

Joyeuses fêtes de Noël à tous et à toutes. La nouvelle version d’Openshot 2.2 arrive juste à temps pour éditer vos vidéos des fêtes et jusqu’en 4 K s’il-vous-plaît.

@ darktable 2.2.0 – LinuxFr.org

Ça devient une habitude : les utilisateurs de darktable ont encore droit à un cadeau de Noël. Le logiciel de gestion et de traitement de photos raw vient de sortir en version 2.2.0 avec plusieurs nouveautés majeures :

@ De CyanogenMod à Lineage OS : 5 questions pour comprendre l’affaire Cyanogen – Tech – Numerama

La plus célèbre version open source d’Android a mis la clef sous la porte, laissant derrière elle des millions d’utilisateurs sans perspectives de mise à jour. Nous faisons le point sur la situation.

 


@ LMPC

@ Le revenu de base pour aller du conflit vers l’harmonie – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Le revenu de base universel est un sujet qui est en discussion dans plusieurs pays actuellement. Et il mérite que l’on se questionne sur ceci : comment aborder ce sujet au-delà des partis politiques et des parti-pris individuels ? C’est ce que je veux proposer : une approche différente.

@ L’argent doit-il être notre seul objectif ? | ploum.net

Photo par Glenn Halog.
En tant qu’humains, nous fonctionnons avec des objectifs. La mesure liée à cet objectif, que j’appelle « observable », peut pervertir complètement le système au point de le détourner de son objectif initial. J’ai introduit le concept dans « Méfiez-vous des observables » mais sachez que, dans notre société, l’observable par défaut est l’argent.

@ Après la fin du travail | InternetActu.net

James Livingston est un historien auteur du récent ouvrage No More Work. Dans Aeon, il signe un passionnant essai titré « Fuck work » (que j’éviterai de traduire). Livingston fait, comme beaucoup, le constat que le travail aujourd’hui est en voie de disparition, notamment à cause de l’automatisation, mais nous montre de surcroît que cette disparition est à l’oeuvre depuis un certain temps et qu’elle est beaucoup plus profonde qu’on ne l’imagine. La question n’est pas seulement celle du chômage, argue-t-il : le travail ne suffit plus à permettre à tout un chacun de bénéficier du minimum vital.

@ Manipulation par la langue en politique – Linguisticae | Le 4ème singe

Dans ce documentaire, vous  découvrirez les rouages de la manipulation par la langue en politique ! Un sujet que nous connaissons que trop bien. En effet, nous considérons, quasiment tous, être au courant de ces stratégies de communication ayant pour seul objectif d’obtenir nos « votes » à certaines élections ou encore nos « adhésions » à certaines idées. Et pourtant, l’attrait pour le jeu électoral nous fascine toujours autant.

@ Revenu de base et impôt négatif : éléments de comparaison pour un débat sain – Mouvement Français pour un Revenu de Base

C’est un débat qui anime la communauté des militants du revenu de base : l’impôt négatif proposé par Milton Friedman et formalisé par James Tobin est-il une forme de revenu de base ? Et si oui, peut-on dire que ces deux propositions sont équivalentes, ou que l’une est préférable à l’autre ? Ce genre de débat repose beaucoup sur des oppositions idéologiques – voire de principe – si bien qu’il peut facilement dégénérer en une polémique aussi vaine que contre-productive. Pour éviter que ces polémiques inutiles nuisent au combat pour le revenu de base, il nous semble important de prendre un temps pour comparer objectivement les deux propositions sur le plan technique, ce afin de voir leurs avantages et leurs inconvénients respectifs.

@ L’inversion de la courbe du temps de travail ou la fin du droit à la paresse

« Le droit à la paresse » (1880) : « Not work in process but joy in the making », Brasília, 2012. Paula Pallares/Flickr, CC BY-SA
La réduction du temps de travail (RTT) n’est pas à l’ordre du jour des élections présidentielles. L’air du temps est bien plutôt à repousser l’âge de la retraite et allonger le temps de travail hebdomadaire. Nos enfants ne connaîtront pas ce progrès social destiné à vivre un temps pour soi, un temps non subordonné à un employeur et, plus généralement, au marché. Le droit à la paresse que revendiquait Paul Lafargue est en train d’être perdu, alors qu’il est l’un des droits les plus fondamentaux des êtres humains.

@ Faut-il instaurer un revenu de base ? — Wikidébats

Pour comprendre le débat :

* Définition du revenu de base

Selon la définition du Basic Income Earth Network, le revenu de base est un revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, sans conditions de ressources ni obligation de travail. Autrement dit, le revenu de base est une somme d’argent qui est distribuée à chaque citoyen, qu’il soit riche ou pauvre, chômeur ou travailleur, en couple ou célibataire, sans contrepartie.

@ Un tuto vidéo pour Ğeconomicus | Création Monétaire

Jean vient de réaliser et publier un bon tuto vidéo explicatif du fonctionnement du jeu Ğeconomicus. On pourra ainsi s’en inspirer pour assimiler les règles du jeu, que l’on pourra compléter en lisant les règles officielles et les comptes rendus passés du jeu qui contiennent aussi des éléments de compréhension des règles. Le mieux reste d’y jouer préalablement avec des animateurs expérimentés avant de l’animer soi-même, on comprend ainsi mieux son sens et son fonctionnement.

@ Pourquoi enseigner le développement durable en école de commerce ?

Dans un contexte de crise économique, la question de la résilience des entreprises est clairement posée. La prise en compte du développement durable par celles-ci doit donc être vue comme un enjeu stratégique majeur.

Les récentes études montrent très nettement que l’intégration de la dimension sociale et environnementale et leur mise en œuvre concrète dans les entreprises sont à l’origine d’une meilleure performance économique.

 


@ GEEK

@ Comment sauver notre Web ?

Après quelques papiers déprimés sur l’état du Net, qui répondent à bien d’autres ou leur font échos (chez Philippe, chez Neil, chez Olivier), il est peut-être temps de réfléchir à ce que nous pouvons faire.

D’abord, il faut remonter à l’origine du mal. Nous devons sans doute entreprendre un travail historique. Il n’existe probablement pas une cause unique, mais on peut tout au moins repenser au Web que nous aimions, celui d’un monde libre où les sites étaient plus ou moins égaux et où les internautes vagabondaient des uns aux autres, et comparer ce Web à celui d’aujourd’hui, où quelques sites écrasent tous les autres et aspirent tous les internautes.

En quelque sorte, nous sommes passés du nomadisme numérique (dont j’ai fait l’éloge dans L’alternative nomade) à la sédentarisation numérique. Pourquoi donc le Web s’est-il centralisé ?

@ Qwant Junior lance un calendrier de l’Avent pour apprendre à programmer – Tech – Numerama

Pour décembre, le moteur de recherche Qwant propose un calendrier de l’Avent un peu particulier. En partenariat avec Tech Kids Academy, l’entreprise lance un évènement sur la programmation informatique pour initier les enfants.

@ What.cd, Zone Téléchargement et l’aveuglement de la répression du partage – – S.I.Lex –

La fermeture de Zone Téléchargement la semaine dernière a déclenché une vague de réactions impressionnantes, qui montre que la question du piratage/partage est loin d’être passée au second plan. J’ai du coup été interviewé par plusieurs sites d’information : Konbini, France Info, Libération et encore aujourd’hui par Le Monde. Je n’aurai hélas pas le temps de consacrer un billet détaillé à la question, mais je reposte ci-dessous la retranscription de mes propos effectuée par la journaliste Morgane Tual (merci à elle !).

J’ai simplement modifié et développé plusieurs passages pour les faire mieux correspondre à ce que je voulais dire.

@ Blog-Libre | Votre intimité sur la place publique pour faire plus de business ? Merci Google, merci Facebook !

Afin de mieux cerner vos besoins, votre capacité d’emprunt et de remboursement, les établissements bancaires établissent un profilage selon les renseignements qu’ils ont le droit de vous demander. Ce profilage se base sur votre age, vos revenus et votre situation professionnelle. Les banques ensuite valident ou invalident la demande de prêts. Les banques sont frileuses quand il s’agit de prêter de l’argent.

@ Lancement de la branche « Software Toolchain » de l’Open Compute Project – LinuxFr.org

Dans le cadre du projet Open Compute qui vise à définir des conceptions ouvertes de matériel, une avancée importante a été réalisée avec la perspective d’utiliser une chaîne d’outils logiciels de conception ouverte, dont les implémentations de référence seront faites en utilisant des logiciels libres, mettant fin au problème pécuniaire de l’utilisation des fichiers aux formats propriétaires (et ouvrant des perspectives d’audit communautaire et d’utilisation de méthodes formelles pour prouver la validité de la conception).

Sont concernés notamment : la conception électronique et mécanique, l’affichage sur le Web de contenus 3D, de données de type CAO électronique, de résultats de simulations physiques (analyse thermique, analyse mécanique…), etc.

@ Un (nouveau) MOOC pour contribuer sur Wikipédia | Autour de Wikipédia et des projets Wikimedia

Pour la deuxième année consécutive, des contributeurs et contributrices bénévoles de l’encyclopédie Wikipédia, soutenus par l’association Wikimédia France, créent un cours en ligne gratuit et ouvert à tous pour apprendre à contribuer à Wikipédia : le WikiMOOC. Le cours commencera le 6 mars 2017 et il est d’ores et déjà possible de s’inscrire via la plateforme France université numérique.

@ Blog-Libre | messagerie email éthique ou comment préserver sa vie privée ?

J’écris cet article suite à un message envoyé par Marie qui s’intéresse aux potentielles messageries email éthiques, suite à un de mes posts relayé par le Planet Libre. Merci à Alterlibriste de m’avoir transféré cette demande.

Marie s’interroge sur une capacité de stockage de 1 Go pour ses emails, sur Web4all et ses offres, ainsi que sur Vivaldi.
L’éthique dans l’email ?

Par éthique, j’imagine que nous parlons de service respectueux de notre correspondance, c’est-à-dire que ce service ne lit pas ce qu’on raconte pour gagner de l’argent sur notre vie privée et notre intimité ?

Il existe de nombreuses services !

@ J’ai lu Surveillance:// – Blog de dada

Surveillance://, c’est le livre de Tristan Nitot. Il l’a sorti en octobre 2016 après l’avoir longtemps préparé via des billets de blog sur son site personnel. J’avais furieusement envie de me jeter dessus et c’est chose faite. Il m’a fallu moins de 3h pour le dévorer. Vient maintenant l’heure des retours : de quoi il s’agit, comment le prendre, pour qui est-il ?

@ L’urgence de créer un web que nous aimerons à nouveau | Page 42

créer un web nouveau

J’ai quitté les réseaux sociaux. D’abord parce qu’ils ne m’inspiraient plus confiance, mais aussi parce qu’à mon sens, ils faussent nos relations et nos interactions. J’ai précédemment développé mon point de vue dans plusieurs articles (ici et ici par exemple), alors je ne vais pas m’étendre. Reste qu’il ne suffit pas de critiquer : il faut aussi prendre le taureau par les cornes et proposer une alternative.

@ RaspBerry décline l’OS du RaspBerry Pi pour tous les ordinateurs – Tech – Numerama

Le système d’exploitation du RaspBerry Pi est désormais disponible en version x86. Cela signifie que vous pouvez l’installer sur tous les ordinateurs, portables ou de bureau.

@ SWEETUX

@ Exégètes amateurs : victoire contre la surveillance au Conseil Constitutionnel ! | La Quadrature du Net

Le Conseil Constitutionnel a censuré ce matin l’article de la loi sur le Renseignement sur la surveillance hertzienne. Fruit d’une Question prioritaire de constitutionnalité lancée par les groupes des « Exégètes amateurs » (Fédération FDN, FDN, l’association Igwan.net et La Quadrature du Net), cette victoire nette des défenseurs de la vie privée face à la surveillance disproportionnée et sans recours est une brèche de plus dans l’édifice de normalisation de la surveillance promu par le gouvernement de Manuel Valls. La Quadrature du Net se réjouit de cette décision dont les effets sont d’application immédiate (tout en regrettant le délai excessif accordé au législateur pour régler la situation à long terme) et appelle à nouveau tous les citoyens soucieux des droits fondamentaux à soutenir l’inlassable travail juridique et technique mené avec nos amis de FDN et de la Fédération FDN.

@ Fichier TES, danger pour les libertés ! | La Quadrature du Net

Le décret TES publié par le gouvernement, comme par effraction, le 28 octobre dernier trahit les principes démocratiques tant sur la forme (la manière dont il a été élaboré et publié) que sur le fond (la création d’un fichier centralisant les données d’identité, de filiation et de biométrie de l’ensemble des Français).

@ Divorce Framasoft Education | Le Blog d’ANDRE Ani

Cette fois-ci, c’est fait. Framasoft claque la porte de l’Éducation nationale. Après des années de lutte et de travaux de promotion des logiciels libres, le ministère continue de clairement privilégier les outils de Microsoft. Forcément, au bout d’un moment, il y a de quoi s’agacer un peu. Avec toutes les actions et recommandations que l’association a faites, rien ne change et Microsoft est toujours le premier choix. Du coup, un article vient expliquer la position de Framasoft vis-à-vis du ministère de l’Éducation.

Que faire ? Les GAFAM sont bien trop puissants pour lutter comme cela. Et nos dirigeants sont bien trop sensible à leur pression, et leur portefeuille.

Il faut donc continuer la lutte, mais par d’autres moyens. Se regrouper, pour créer et développer de vrais alternatives, capables de lutter, proposant des outils performants et de vrais moyens pour les promouvoir. En clair, pas des CHATONS, des Lions.

@ Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots : Reflets

Le ministère de l’Éducation nationale (MEN) use de méthodes déloyales pour imposer un nouveau fichier scolaire aux implications plus que sensibles. Le livret scolaire unique numérique (LSUN) est le dernier maillon d’un fichage méticuleux qui remet en selle le débat ouvert il y a 10 ans lors de la sortie fracassante du gros fichier des écoliers, Base élèves 1er degré (BE1D).

@ Des chatbots contre le terrorisme ? Surtout pas ! | InternetActu.net

Quel meilleur moyen pour repérer les terroristes que recourir à l’intelligence artificielle ? Dans un article pour le site Lawfare, Walter Haydock, spécialiste du terrorisme, suggère d’utiliser des chatbots susceptibles de discuter en ligne avec divers interlocuteurs et de rapporter aux autorités ceux qui pourraient avoir des tendances à l’agressivité et au passage à l’action. Mais nous apprend Boing Boing, la data scientist Cathy O’Neil et l’experte en sécurité Susan Landau ont rédigé, également pour Lawfare, une tribune expliquant pourquoi ce serait une très mauvaise idée.

@ Présidentielle 2017 : Voxe veut réconcilier la jeunesse et la politique grâce à la tech – Politique – Numerama

Faire évoluer le rapport à la vie politique grâce aux nouvelles technologies tout en intéressant les 18-35 ans à des élections dont ils se sentent souvent exclus : c’est le double défi relevé par la startup Voxe. Rencontre avec cet acteur majeur de la Civic Tech française.

@ Arrêt Tele2 : la conservation généralisée des données est interdite en Europe – exegetes.eu.org

L’arrêt Tele2 Sverige AB rendu ce mercredi 21 décembre 2016 par la Cour de justice de l’Union européenne constitue une avancée remarquable pour le combat mené par les Exégètes amateurs et de nombreuses associations en Europe contre la conservation généralisée des données de connexion. Il occupera une place décisive dans l’affaire engagée devant le Conseil d’État par La Quadrature du Net, la Fédération FDN et FDN.

 

C’est ainsi que l’actualité 2016 se termine … Espérons qu’il y ait plus de meilleures nouvelles en 2017 : croisons les doigts 🙂

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org

& https://framasphere.org/public/sam7.atom


2/ Le coup de gueule du mois :

Il y a quelques semaines, le gouvernement organisait une opération très intéressante (sur le principe) … qui malheureusement, vue le contexte socio-politique actuel (je ne reviendrais pas sur cette problématique), ne s’est malheureusement pas passé de la meilleures manière qui soit (dans la forme), et c’est regrettable  :

@ Le « gouvernement ouvert » à la française : un leurre ? – SavoirsCom1

En novembre dernier, nous avions annoncé que SavoirsCom1 boycotterait le sommet de l’OGP (Open Government Partnership) pour s’opposer à la mise en place du mega-fichier TES sur les empreintes biométriques. Alors que le sommet va s’ouvrir cette semaine, nous nous associons à 10 autres associations pour un communiqué qui dénonce le décalage entre la communication sur le « gouvernement ouvert » et son bilan depuis 5 ans.

***

Alors que la France s’apprête à accueillir le Sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert, plusieurs associations pointent les contradictions du gouvernement. Certaines ne s’y rendront pas.

Bilan du gouvernement ouvert à la française (9 pages), co-signé par les associations et collectifs suivants : April, BLOOM, DemocracyOS France, Fais ta loi, Framasoft, La Quadrature du Net, Ligue des Droits de l’Homme, Regards Citoyens, République citoyenne, SavoirsCom1.

Derrière un apparent « dialogue avec la société civile », la France est loin d’être une démocratie exemplaire
(…)

Les associations signataires de ce communiqué dressent un bilan critique et demandent au gouvernement et aux parlementaires de revoir certains choix qui s’avèrent radicalement incompatibles avec l’intérêt général et l’esprit du PGO, et de mettre enfin en cohérence leurs paroles et leurs actes.

Lire le bilan complet (9 pages).

 

Je comprends bien la réaction de ces différentes association : je trouve dommage que le gouvernement ne « joue pas le jeux » pour enfin réellement s’ouvrir & oeuvrer à l’intérêt général & au bien commun !

Source(s) & plus d’infos @

Une « COP21 de la démocratie » à Paris en décembre !

3/ Le coup de cœur du mois :

Sur Framasphère*, j’ai dernièrement appris une grande nouvelle qui faut « chaud au coeur » :

@ Framalibre renaît | Le Blog d’ANDRE Ani

FramaLibre, l’annuaire de logiciels libres de l’association Framasoft, en ligne depuis plus de 10 ans, est en train de renaître. Il est en cours de mise à jour, avec un nouveau site et une interface modernisée.

Le site est actuellement en version bêta. Vous êtes invité à participer afin de mettre à jour les notices des logiciels notamment.

@ Framalibre est en train de renaître – LinuxFr.org

Framalibre, c’est l’annuaire historique de Framasoft dont l’intérêt, il y a plus de 10 ans, fut de faire connaître au public nombre de logiciels libres (il contient plus de 1000 fiches). Pour des raisons que nous allons voir, le site est en cours de renaissance. La phase Bêta étant terminée, nous en sommes rendus depuis quelques jours à la phase Release Candidate : il y a encore quelques bugs, et surtout nous devons encore peaufiner des menus détails éditoriaux. Néanmoins, nous avons invité la communauté libriste à recommencer depuis zéro ce bel annuaire et obtenir un nombre significatif de contenus avant de le lancer officiellement en version « stable ».

Bien évidemment, je vous tiendrais informé le moment venu, via mon shaarli & son clône :

en effet, je vais lancer @ gafam.fr une série de billets étallés sur l’année qui vient afin de promouvoir les alternatives aux logiciels & services privateurs …

Source(s) & plus d’infos @


C’était le dernier billet concernant l’année 2016 : il y aura quelques changements pour 2017 … Vous avez déjà dû vous rendre compte que les commentaires sont totalement clos & supprimés : c’est ainsi enfin plus facile pour moi à gérer … si vous souhaitez toutefois en poster, utilisez donc Framasphere* puisque j’y diffuse mes billets !

& pour commencer cette nouvelle année, terminons en « musique libre » :

Aujourd’hui, je vous présente Domaine public de La Parisienne Libérée :

)> Si vous aimez, elle en a composé/interprété quelques autres (sous double licence) @

Bonus @ Ils s’élèvent dans le domaine public en 2017 :

Le 1e janvier est toujours une date très symbolique pour le collectif savoirsCom1 et pour la diffusion des connaissances puisque un certain nombre d’œuvres et de créations deviennent accessibles librement à l’humanité tout entière en s’élevant dans le domaine public. Elles prennent le statut de « patrimoine commun ».


Sur ces bonnes paroles

je vous souhaite

@ toutes & @ tous

une bonne & heureuse année

Rendez-vous dans 1 mois pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

Travailler ensemble pour la défense des libertés

Quels enjeux pour les libertés sur Internet ? Quel chemin avons-nous déjà accompli ?

Plus qu’un bilan, la Fédération FDN, Framasoft et La Quadrature du Net vous parleront de travail collaboratif et du futur.

Chaque association a ses compétences, ses capacités et ses réseaux mais toutes les trois travaillent pour un Internet plus libre et plus collaboratif, que ça soit sur les questions de réseau, logicielles ou législatives, nous allons tous dans la même direction.

Face aux lois sécuritaires et autres défis qui se présentent devant nous, il est essentiel de se serrer les coudes et de se rappeler pourquoi nous sommes là et pour quoi nous nous battons.

Cette conférence a pour but de revenir à l’essentiel de nos combats, à la fibre première du logiciel libre, celle qui précède toutes les ramifications.

Nous parlerons de travail collaboratif, de logiciel libre, de neutralité du Net, de décentralisation, de lol et de chatons.


SOURCES & + d’infos @

Retrouvez TVn7, l’asso vidéo de l’INP-ENSEEIHT, sur :
facebook : http://www.facebook.com/TVn7.n7
twitter : http://www.twitter.com/TVn7_N7
ou sur notre site internet : http://www.tvn7.fr

Et si vous êtes de l’n7, retrouvez toutes nos vidéos sur http://www.tvn7.fr/intranet/login/

Framalibre est en train de renaître – LinuxFr.org

Framalibre, c’est l’annuaire historique de Framasoft dont l’intérêt, il y a plus de 10 ans, fut de faire connaître au public nombre de logiciels libres (il contient plus de 1000 fiches). Pour des raisons que nous allons voir, le site est en cours de renaissance. La phase Bêta étant terminée, nous en sommes rendus depuis quelques jours à la phase Release Candidate : il y a encore quelques bugs, et surtout nous devons encore peaufiner des menus détails éditoriaux. Néanmoins, nous avons invité la communauté libriste à recommencer depuis zéro ce bel annuaire et obtenir un nombre significatif de contenus avant de le lancer officiellement en version « stable ».

Source : Framalibre est en train de renaître – LinuxFr.org

Dégooglisons Internet

Il y a 2 mois déjà Framasoft lançait la 3ème année de sa campagne intitulée « dégooglisons internet« . À cette occasion, l’équipe de l’Écho des Gnous a préparé une émission dédiée que je vous laisse découvrir.

chatons


SOURCES & + d’infos @

MàJ : Bonus avec l’épisode #144b intitulé « Degoogliser Android ?«