#0.21

#0.21 / MARS 2017

Avec l’arrivée du printemps, l’actualité est toujours aussi chargée & variée … peut-être un peu plus « politique » qu’habituellement … et pour cause !


1/ L’actualité du mois écoulé :

Logiciels libres & privateurs, distributions & gourou du libre, livres économiques & culture numérique, politique & internet, liberté & vie privée, revenu de base & monnaie libre … et tant d’autres sujets ont encore fait la « une » de l’actualité au cours des semaines écoulées …

@ Mozilla s’offre Pocket, le service qui permet de sauvegarder des articles pour les lire plus tard – Business – Numerama

Mozilla vient de s’offrir l’extension Pocket, qui permet de sauvegarder des articles hors-connexion pour les lire ultérieurement. L’outil, déjà intégré au navigateur Firefox depuis 2015, va devenir open source.

Pourquoi ne pas collaborer avec Wallabag !!! Maintenant, ça fait 2 logiciels libres qui vont se concurencer …

@ Wallabag.it libre et éthique | Le Blog d’ANDRE Ani

Vous avez besoin d’un système de marque-pages améliorés, vous permettant de sauvegarder des articles trouvés sur le web, pour les lire plus tard ? Ne cherchez plus. Wallabag.it est là pour ça. Vous sauvegardez les pages qui vous intéresse, et Wallabag.ig vous restitue l’article, juste l’article, même en mode hors-ligne. Avec des applications pour les principaux systèmes, Android, iOS, Linux, Windows, greffon pour Firefox et Chrome, vous pourrez lire votre article plus tard, au calme, où que vous soyez. Bien pratique cela.

@ Linux From Scratch 8.0 : Votre distro, vos règles ! – LinuxFr.org

Comme chaque début d’année, c’est la période pour une nouvelle version de Linux From Scratch.

Linux From Scratch, ou LFS pour les intimes, est un livre décrivant pas à pas la construction à la main d’une distribution GNU/Linux, l’occasion idéale pour en apprendre plus sur GNU/Linux et créer la vôtre ! Tout cela 100 % traduit en français.

Quoi de neuf dans cette version ?

@ Ubuntu au MWC : découvrez les logiciels libres qui feront votre quotidien demain – Tech – Numerama

À déambuler dans le hall 3, celui des géants, nous pourrions croire qu’on y croiserait que de vilains défenseurs des logiciels propriétaires et des constructeurs à la facture écologique astronomique (coucou Samsung). Et pourtant, nous pouvons aussi y rencontrer Canonical, la maison mère d’Ubuntu, géant du logiciel libre.

@ Oui au libre marché ! Libérons les économies (le film) | Le 4ème singe

Alors que nous sommes en période électorale, les candidats usent de promesses encore et toujours. Ils nous parlent (comme depuis 40 ans) de degrés de libéralisation des marchés, car selon eux, c’est une nécessité à la juste confiance, à l’emploi, en bref un coup de pouce à la croissance qui ferait l’économie. Elle nous permettrait également de gagner notre vie et peut être même de créer notre bonheur à l’instar des licornes.

Et si pour une fois, nous constations leurs prétentions en démontrant que libérer vraiment l’économie nous affranchirait de tout, y compris des candidats eux-mêmes. Oui, au libre marché !

 

@ Revenu universel : évitons les discours simplistes

Les joutes verbales des candidats poussent à simplifier ce sujet à l’extrême. C’est inévitable. Le revenu universel mérite pourtant mieux que cela. Retour sur quelques idées reçues.

@ Nouvelles de la Ferme des Droits des Animaux — PERSONNE

Au sortir d’une « Période sombre » de leur histoire, les Animaux convinrent de reconstruire leur Ferme sur de nouvelles bases solides et généreuses.

Ils avaient en mémoire ces « Jours Heureux », écrits en commun par des Sages-Résistants. Avant que de commencer, ils gravèrent, dans le marbre et pour l’éternité, les Trois Commandements suivants :

@ Demain, les développeurs… ? – Framablog

En quelques années à peine s’est élevée dans une grande partie de la population la conscience diffuse des menaces que font peser la surveillance et le pistage sur la vie privée.

Mais une fois identifiée avec toujours plus de précision la nature de ces menaces, nous sommes bien en peine le plus souvent pour y échapper. Nous avons tendance surtout à chercher qui accuser… Certes les coupables sont clairement identifiables : les GAFAM et leur hégémonie bien sûr, mais aussi les gouvernements qui abdiquent leur pouvoir politique et se gardent bien de réguler ce qui satisfait leur pulsion sécuritaire. Trop souvent aussi, nous avons tendance à culpabiliser les Dupuis-Morizeau en les accusant d’imprudence et de manque d’hygiène numérique. C’est sur les utilisateurs finaux que l’on fait porter la responsabilité : « problème entre la chaise et le clavier », « si au moins ils utilisaient de mots de passe compliqués ! », « ils ont qu’à chiffrer leur mails », etc. et d’enchaîner sur les 12 mesures qu’ils doivent prendre pour assurer leur sécurité, etc.

L’originalité du billet qui suit consiste à impliquer une autre cible : les développeurs. Par leurs compétences et leur position privilégiée dans le grand bain numérique, ils sont à même selon l’auteur de changer le cours de choses et doivent y œuvrer.

@ « Pour la connaissance libre 2017 », interpellons les candidats à l’élection présidentielle ! – SavoirsCom1

« Pour la connaissance libre 2017 » est une initiative soutenue par un regroupement de collectifs et d’associations œuvrant pour la promotion des Communs informationnels et de la libre diffusion du savoir. Il regroupe Wikimédia France, OpenStreetMap France, Creative Commons France, Framasoft, la Paillasse, Paléo-Energétique, Vecam et SavoirsCom1 soutient également la démarche.

Celle-ci consiste à interpeller, par le biais d’une plateforme conçue à cet effet, les candidats à l’élection présidentielle en leur posant douze questions, afin qu’ils précisent leur programme sur la liberté de connaissance.

@ Revenu universel : succès de la conférence du MFRB

Alors que le revenu universel s’est installé au centre du débat public depuis plusieurs mois, le Mouvement français pour un revenu de base (MFRB) a organisé lundi 20 février une grande conférence publique dans l’auditorium de l’Hôtel de ville à Paris.

Ni colloque universitaire, ni meeting partisan, l’événement a fait entendre devant une salle comble la diversité des voix qui soutiennent ou réfléchissent aux possibilités d’un revenu versé à tous sans condition ni contrepartie : citoyens, acteurs associatifs, économistes, responsables politiques, entrepreneurs. En rappelant ce qui les rassemble sans esquiver ce qui les sépare.

Le socle qui fédérait l’ensemble des participants tient en trois mots : universalité, individualité et inconditionnalité. Autant de critères qu’un revenu de base se doit de respecter s’il ne veut pas usurper son nom, comme l’a rappelé Nicole Teke, coordinatrice relations publiques du MFRB.

@ Mark Shuttleworth : « Voir des gens brillants faire des choses brillantes grâce à Ubuntu, c’est ma fierté » – Tech – Numerama

Gourou du libre, touriste de l’espace, multi-millionaire : mais qui est donc ce personnage dantesque qui se cache derrière Ubuntu ? Le système d’exploitation libre le plus utilisé au monde doit beaucoup à l’homme qui a décidé de tenter l’impossible : diriger la communauté du libre. Ce drôle d’ingénieur, souvent décrié, c’est Mark Shuttleworth. Rencontre.

@ Déclaration (quasi-universelle) des droits du blogueur – Choblab

Près de 40 articles constituent cette déclaration personnelle et donc universelle des droits des blogueurs et blogueuses. Toute personne ayant créé ou qui créera un blog sera supposée avoir accepté cette déclaration.

On peut l’afficher sur les murs, là où on a déjà écrit le nom de ceux qu’on aime. La version écrite sous l’infographie comporte quelques variations désopilantes.

@ Logiciel libre et auto hébergement, quid de la masse populaire? – Tuxicoman

Un utilisateur de Facebook rapporte 80$ de revenus publicitaires par an à Facebook. C’est une moyenne. Un utilisateur très assidu en rapporte plus.

In fine, Facebook dégage un bénéfice net de 10 milliards de dollars par an, principalement issu des revenus publicitaires.

Le prix à payer pour le service est :

@ Fanfictions : votre passion est illégale | Page 42

Vous adorez Harry Potter, Hunger Games, Twilight, Le Seigneur des Anneaux, Percy Jackson, Divergent et tant d’autres, jusqu’ici rien d’anormal. Sur votre temps libre, vous passez des heures à imaginer et à écrire de nouvelles aventures de vos personnages préférés, à inventer des relations amoureuses jamais évoquées par les auteurs originaux (quelquefois au grand dam des fans), à réécrire un évènement canonique de l’univers du point de vue d’un autre protagoniste… bref, vous écrivez de la fanfiction et vous adorez ça (comme je vous comprends).  Nous sommes nombreux à regretter la fin d’une série, à déplorer le traitement de tel ou tel personnage ou simplement à vouloir prolonger le plaisir d’une immersion en terres fictionnelles qui a changé notre vie à tout jamais.

Malheureusement, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous : votre passion est illégale.

@ Le MFRB publie un nouveau livre sur le revenu de base !

Le Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) est heureux de vous annoncer la sortie de son nouveau livre aux Éditions du Détour : Pour un revenu de base universel – Vers une société du choix !

@ Agence B – Une série littéraire fantastique (et sous licence libre) par Neil Jomunsi

« Agence B » est une série littéraire fantastique et horrifique en plusieurs épisodes, écrite par Neil Jomunsi. Elle raconte les aventures d’une organisation secrète chargée de défendre l’humanité contre les forces des ténèbres : monstres maléfiques, zombies nazis, Grands Anciens, anges rebelles, vampires furieux et même le Diable en personne… Autant dire qu’il y a du pain sur la planche.

Cette œuvre est publiée sous licence libre : sous réserve d’en citer l’auteur original et de publier vos remix sous la même licence, vous pouvez la partager, la redistribuer, la remixer, l’adapter en version audio, vidéo, l’illustrer, la traduire, écrire et diffuser vos propres épisodes… bref, cette série vous appartient.

@ Oserez-vous visiter une exposition « interdite » ? – – S.I.Lex –

Le week-end prochain, de vendredi à dimanche, va avoir lieu à Paris un événement spécial, auquel tous les amateurs d’art, de culture et de libertés sont conviés. Une exposition « Pour la connaissance libre » sera organisée dans la galerie « Da Vinci Art », située dans le deuxième arrondissement. Sa particularité : la présentation de toutes les pièces qui y seront figureront est théoriquement interdite, en vertu de lois absurdes en vigueur dans notre pays, que j’ai souvent dénoncées sur ce blog.

@ Les 3 défis les plus inquiétants pour l’avenir du numérique selon le père du web – Politique – Numerama

Le père du web, Tim Berners-Lee, a signé le dimanche 12 mars une tribune à l’occasion des vingt-huit ans du world wide web. À cette occasion, il liste les trois enjeux qui sont, selon lui, les plus préoccupants pour l’avenir du web!

Si vous deviez déterminer les trois principaux défis auxquels le web face aujourd’hui, quelles problématiques choisiriez-vous ? La surveillance électronique de masse ? La persistance des formats propriétaires ? L’insuffisance compatibilité des sites avec les règles de l’accessibilité pour les personnes handicapées ? Tous ces challenges sont importants, mais ce ne sont pas les enjeux les plus urgents du moment, selon Tim Berners-Lee, le père du world wide web.

@ 28 ans d’existence du World Wide Web : vous reprendrez bien un peu d’exploitation? – Framablog

À l’occasion du 28e anniversaire du World Wide Web, son inventeur Tim Berners-Lee a publié une lettre ouverte dans laquelle il expose ses inquiétudes concernant l’évolution du Web, notamment la perte de contrôle sur les données personnelles, la désinformation en ligne et les enjeux de la propagande politique.

Aral Balkan, qui n’est plus à présenter sur ce blog, lui répond par cet article en reprenant le concept de Capitalisme de surveillance. Comment pourrions-nous arrêter de nous faire exploiter en coopérant avec des multinationales surpuissantes, alors que cela va à l’encontre de leurs intérêts ? Réponse : c’est impossible. À moins de changer de paradigme…

@ Réforme du droit d’auteur : qu’est-ce qui fait si peur aux candidats à la présidentielle ? | Page 42

L’Europe veut réformer le droit d’auteur. Enfin, le modifier. Disons légèrement l’amender. Ça dépend des jours en fait, et de l’eurodéputé qui prend la parole. Toujours est-il qu’un mouvement législatif est en marche, et que même s’il n’ira sans doute ni très loin, ni dans la direction que les défenseurs des libertés souhaiteraient, il y a mouvement. Et ça ne plait pas à tout le monde, à commencer par les sociétés d’auteurs, massivement soutenue par le monde politique au nom de la « préservation du droit d’auteur » et de la « sauvegarde des artistes », qui à en croire certains seraient une espèce menacée. Laissons-leur le bénéfice du doute : leur connexion est peut-être si mauvaise qu’ils peinent à apprécier la richesse de la création sur internet. Dans ce cas, un changement d’opérateur serait sans doute le bienvenu.

@ Automobile : Alors, tous tricheurs, les constructeurs? – chez Iceman

On a l’impression, avec le Volkswagengate, le Renaultgate, le Mitsubishigate, etc que tous les constructeurs automobiles sont des tricheurs. Comme si en Politique, on disait tous pourris ?

@ Webinar – Ubuntu pour tous | | Pourquoi pas !!

L’enregistrement vidéo de mon intervention pour présenter la distribution Ubuntu dans le cadre du MOOC “L’essentiel pour maîtriser Linux“.

Ci dessous les liens pour télécharger la présentation au format PDF et ODP.

@ 3 raisons de préférer le revenu universel à une aide dégressive – Mouvement Français pour un Revenu de Base

De nombreux économistes soutiennent qu’une aide dégressive est préférable à un Revenu Universel. Analysons les différences comptable, fiscale et philosophique à partir d’un exemple simple.

Il était une fois, une société fictive composée de 10 personnes : Léo, Maria, François, Léa, Paul, Magalie, Karim, Virginie, Léon et Liliane. Dans cette société fictive, les revenus sont répartis comme cela :

@ Framalibre : l’annuaire du libre renaît entre vos mains – Framablog

Notre projet historique, l’annuaire de Framasoft, renaît de ses cendres… pour ouvrir encore plus grandes les portes du Libre.

Au commencement était l’annuaire…

@ La voiture en open source – LinuxFr.org

« Vous ne téléchargeriez pas une voiture… » disait la vidéo. Eh bien, justement, si !

Cette image (du centre) est tirée d’une parodie de la vidéo bien connue insérée dans de nombreux DVD et Blu‐ray, dans laquelle l’annonceur ose comparer le matériel et l’immatériel : on soustrait un bien matériel (don, échange, vente ou vol), là où l’on multiplie un bien immatériel (copies à loisir). Ce débat est bien évidemment volontairement faussé et donc caduque.

OSvehicle est justement une tentative de voiture libre et open source. Vous pouvez enfin télécharger une voiture, et ce n’est pas voler (c’est rouler d’ailleurs).

@ Framaslides : reprenez en main votre Power, Point ! – Framablog

Pour le meilleur ou pour le pire, les diaporamas, slides et autres présentations font partie de notre quotidien. Quitte à devoir en faire et en voir, seul·e ou en groupe, autant disposer d’un outil en ligne pratique et respectueux de nos vies numériques, non ?

@ Quatre scénarios pour un revenu universel

Cette note a été rédigée par Jean-Eric Hyafil, économiste et doctorant à l’Université Paris I Sorbonne, coordinateur de la rédaction de deux livres sur le revenu de base parus en septembre 2016 aux éditions Yves Michel. Elle présente quatre scénarios pour l’instauration d’un revenu universel. Sans être exhaustif, ce travail balaye différentes options possible pour la mise en oeuvre d’un revenu de base dans le cadre du prochain quinquennat. La note intégrale est disponible ici.
Qu’est-ce que le revenu de base ?

@ Libertés numériques : un guide Framabook pour nos vies numériques ! – Framablog

Notre Framatophe a préparé un manuel de l’Internet à l’intention des Dupuis-Morizeau, cette sympathique famille de français moyens que nous chahutons chouchoutons à longueur d’année. Ce n’est surtout pas un livre « pour les nuls » (ça va couper, chérie) mais un bouquin pour ne plus surfer idiot.

Tiens, même nous qu’on est des geeks, on a appris des trucs.

Comme tous les Framabook, le livre numérique se télécharge librement et gratuitement, et sa version papier peut s’acheter facilement !

@ Le transit, c’est important 🙂 – Framablog

Non, nous n’allons vous parler de fibres (quoique). C’est du transit d’Internet que nous allons parler. Ou plutôt, nous allons laisser Stéphane Bortzmeyer en parler.

Son article nous a séduits, aussi bien par la thématique abordée (on ne se refait pas, quand les GAFAM menacent l’avenir d’Internet, on aime bien que ce soit dit 😃) que par son aspect didactique, truffé d’hyperliens permettant à tout un chacun de le comprendre.

@ Google, nouvel avatar du capitalisme, celui de la surveillance – Framablog

Nous avons la chance d’être autorisés à traduire et publier un long article qui nous tient à cœur : les idées et analyses qu’il développe justifient largement les actions que nous menons avec vous et pour le plus grand nombre.

@ Le très décrié fichier TES arrive partout en France, la riposte juridique est lancée – Politique – Numerama

D’ici le 30 mars, le fichier TES sera généralisé sur tout le territoire. Cependant, la riposte juridique est en cours : un collectif vient de déposer un mémoire devant le Conseil d’État pour tenter de le contrer.

@ Données privées contre gratuité des services : comment taxer les plateformes Internet ?

L’accélération de la baisse des coûts de collecte et de stockage des données liée au développement des technologies de l’information a transformé les business models des secteurs de la publicité et du commerce.

@ Wikipédia par l’anecdote : le selfie du macaque

Connaissez-vous le selfie du macaque ? Ceci est une photo d’un macaque des îles Célèbes…une photo un peu particulière puisque c’est un selfie : c’est le singe lui-même qui s’est pris en photo ! En 2011, alors qu’il est en reportage en Indonésie, David Slater, un photographe animalier britannique se fait emprunter son matériel photo par un macaque nègre : l’animal réalise quelques clichés de lui-même. Le photographe, c’est son métier, vend les reproductions du « selfie du macaque » dont l’originalité lui vaut un buzz médiatique. Jusque-là tout va bien. Mais en octobre 2014, un contributeur de Wikipédia importe les images en question sur Wikimedia Commons et indique, ce faisant, qu’elles sont dans le domaine public.

 

Comme toujours, il y a des bonnes & des mauvaises nouvelles … & pour faire suite à ma réflexion du mois dernier : non, je ne vais pas mettre en place de nouvelles catégories … pour le moment du moins … (on verra à la rentrée après les congés estivaux si je modifie ou non encore quelques « bricoles »).

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org

& http://autonews.sweetux.org/index.html

& https://framasphere.org/public/sam7.atom


2/ Les coups de gueule du mois :

Comme à l’accoutumé, je « râle » contre nos « politiques » & leurs lois relatives à la protection de notre vie privée … qui ne sont malheureusement pas toujours à la hauteur des espérances des associations qui veillent pour le compte des utilisateurs !

@ Lettre ouverte internationale des ONG demandant la suspension du Privacy Shield | La Quadrature du Net

Paris, 3 mars 2017 — La Quadrature du Net se joint à une coalition d’associations européennes et internationales et signe une lettre demandant la suspension du « Privacy Shield », la décision permettant le transfert de données personnelles entre les États-Unis et l’Union européenne. Ces organisations considèrent que les États-Unis ne donnent pas assez de garanties à la protection des données personnelles des Européens. Cette décision du « Privacy Shield » est actuellement contestée devant la Cour de justice de l’Union européenne par Digital Rights Irelands et par les « Exégètes Amateurs »

@ ePrivacy arrive au Parlement européen : La Quadrature publie son analyse | La Quadrature du Net

Paris, 6 mars 2017 — La nomination mardi dernier de Marju Lauristin, eurodéputée du groupe « Socialistes & Démocrates », au poste de rapporteure du règlement ePrivacy sur « le respect de la vie privée et de la protection des données personnelles dans les communications électroniques » donne le coup d’envoi des négociations au Parlement européen. C’est l’occasion pour La Quadrature du Net de publier son argumentaire et ses recommandations qu’elle portera haut et fort au cours des prochains mois auprès des eurodéputés de tous bords politiques.

@ ⚡️ GDPR / RGPD ⚡️ – Le réglement européen qui va protéger les internautes, et donner du boulot de mise en conformité aux entreprises – Korben

Je ne sais pas si vous suivez un peu ce qui se passe au niveau européen en matière de protection des données personnelles, mais le 27 avril dernier, après 4 ans de négociations tendues, l’Europe a voté le RGPD (pour « Règlement général sur la protection des données » ou en anglais : General Data Protection Regulation, GDPR)

La RGPD doit permettre d’harmoniser le droit de la protection des données personnelles au sein de l’Union européenne et de moderniser ses principes à l’ère numérique. Dit comme ça c’est pas passionnant mais vous allez voir, ce texte est très important.

Puisqu’abordant également « un peu » le sujet de la vie privée, j’en profite également pour vous présenter la question suivante :

@ Faut-il plus de cybersécurité, de cyberdéfense ou de cyber-renseignement ?

Aujourd’hui nous subissons, que ce soit dans le domaine économique/privé ou politique/public une quantité telle d’attaques qu’il est difficile de faire autrement que réagir. Les enjeux financiers ou électoraux, quand il ne s’agit pas des opérations extérieures, font que les autorités mobilisent des moyens de plus en plus importants, même s’il est parfois difficile d’attribuer la cyberattaque à telle ou telle partie.

S’agit-il seulement de réagir, de se prémunir ou d’anticiper les attaques dans le domaine cyber, dans une dimension parfois perçue comme virtuelle, mais dont l’impact est concret dans les domaines économiques, militaires et diplomatiques ?

J’espère que les « bonnes solutions » seront retenues …

Source(s) & plus d’infos @

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=POLITIQUE+VIEPRIVEE


3/ Le coup de cœur du mois :

Voici donc LA grande nouvelle du mois … peut-être même de l’année !

Attendue depuis bien longtemps par de nombreuses personnes, elle est enfin arrivée !

@ 5… 4… 3… 2… Ğ1 ! | Création Monétaire

Publié le 9 mars 2017 à 0 h 04 par Ğaluel
Post repris du site officiel de Duniter duniter.org
Les pré-inscriptions à Ğ1 sont désormais terminées. En effet, nous venons officiellement de démarrer la blockchain : Ğ1 est donc désormais en plein fonctionnement ! La monnaie a démarré ce jour, le 8 mars 2017 à 16h32 UTC+1

@ La 1ère Monnaie Libre vient de naître ! – Librelois

le Mercredi 8 mars 2017 à 16h32 UTC+1, nous avons démarré la 1ère vraie Monnaie Libre !!!
Le chemin ne fait que commencerSoyez patients, vous ne pourrez pas aller acheter votre pain en Ğ1 avant plusieurs années ! Nous devons en effet recréer tous les circuits économiques, démarcher des producteurs, des fournisseurs, etc…

Ça fait un moment que ça me « travaille », mais je vais m’y pencher sérieusement …

TRM + Revenu de base = Monnaie Libre

Source(s) & plus d’infos @ http://www.duniter.fr/


4/ Le dossier du mois :

J’avais envie de revenir sur les bases qui m’ont permis de découvrir l’univers du libre …

À cette occasion, je vous présente ici quelques articles récents publiés @ Numérama & @ Gnome Libre (principalement, mais pas que …)

@ Linux : ces 5 applications dont nous ne pouvons plus nous passer – Tech – Numerama

En dehors des indispensables du libre que l’on connaît déjà, de VLC à The GIMP en passant par Firefox, il existe d’autres projets qui nous inspirent et nous facilitent la vie au quotidien. Compilation de nos applications préférées pour utiliser Linux au quotidien, au bureau comme à la maison.

@ Marre de Windows ou macOS ? Ces 5 distributions Linux pourraient vous convertir – Tech – Numerama

Numerama aime Linux. Toutefois le dire et l’écrire ne suffit pas : il faut également raconter les histoires du monde du libre et inviter nos lecteurs à découvrir de belles alternatives à Windows ou macOS. Ce guide vous propose 5 solutions prêtes pour l’avenir, belles et libres.

Je vous invite à tester ces différentes distributions … en particulier les 2 moins connues 🙂

Linux, mode d’emploi : comment tester ou installer une distribution en quelques minutes – Tech – Numerama

Après avoir dévoilé notre sélection des cinq distributions Linux qui nous font de l’œil et que nous recommandons sans sourciller, il est nécessaire de donner quelques éléments techniques pour permettre à chacun d’essayer un de ces système d’exploitation. Suivez le guide : promis, c’est simple.
& comme chaque année, on imagine que cette fois-ci, c’est la bonne !
Quelques articles en ligne en ce début d’année montrent qu’il est devenu facile d’utiliser GNU/Linux sur sa machine personnelle.
Peut-être enfin l’année de GNU/Linux sur la machine de bureau ?
En effet, ça fait bientôt 11 ans que je suis passé de Windows à Gnu/Linux … @ Ubuntu (6.06 LTS), qui à l’époque utilisait l’environnement GNOME 2 … (depuis la sortie de GNOME 3, je suis passé à XFCE, mais peut-être vais-je revenir « aux sources », car il commence à devenir intéressant :

@ Sortie de GNOME 3.24 – GNOME Libre

Ça y est. Le tout nouveau GNOME 3.24 est disponible.

Parmi les principales nouveautés, nous retiendrons l’apparition d’un mode nuit censé nous prémunir des problèmes d’endormissement et de fatigue oculaire. Le Centre de contrôle a été révisé, la gestion des comptes en ligne, des imprimantes et des utilisateurs ayant été retravaillée. Il est par exemple bien plus simple de connaître l’emplacement et le niveau d’encre de chaque imprimante (pratique pour les entreprises qui en possèdent un certain nombre). Il en va de même de la zone de notification, qui est désormais plus simple et plus lisible. Les informations météorologiques y ont également été intégrées.

@ Rendre GNOME un peu plus classique et ergonomique pour PC – News – Linuxtricks

une fois n’est pas coutume, je vais parler de GNOME. Et pour parler de GNOME, rien de tel qu’une Fedora pour manipuler, car je le rappelle, les contributeurs de RedHat sont aussi de bons contributeurs à GNOME.

Le but de la manœuvre aujourd’hui, c’est de rendre GNOME plus ergonomique pour l’utilisation sur PC. En effet, le menu des activités et l’ensemble de GNOME-Shell n’est pas optimal (à mon goût) sur PC.

@ Configurer votre environnement de façon plus traditionnelle – GNOME Libre

Dès que l’on entend parler de GNOME sur les forums, vous pouvez être certain qu’une ou plusieurs personnes vont intervenir pour signaler ô combien elles n’aiment pas son ergonomie, préférant de loin d’autres environnements plus traditionnels, disposant par exemple d’une barre des tâches et d’un menu principal.

@ Faire passer GNOME pour macOS – GNOME Libre

On l’a vu précédemment, il suffit de deux ou trois extensions pour transformer votre GNOME en quelque chose de plus proche de Windows, avec panel au bas de l’écran et autre menu principal. Et comme nous allons le voir, il n’est guère plus difficile de le faire ressembler à macOS 😉

D’ailleurs, pour la 18.04 LTS, Ubuntu va abandonner Unity & revenir à Gnome

Comme vous devez vous en douter, il existe un très grand nombre d’environnements de bureau, proposant par défaut divers logiciels libres : j’espère que vous y trouverez votre bonheur 🙂

+ d’infos @


& pour conclure, terminons en « musique (libre ?) » :

@ Téléchargez (légalement !) plus d’un millier de chansons gratuites du festival SXSW – Pop culture – Numerama

Le festival SXW propose, pour son édition 2017, de télécharger gratuitement un fichier contenant plus d’un millier de morceaux de musique.
(…)
L’édition 2017 du SXSW s’est terminée le 19 mars mais vous pouvez jouer les prolongations en téléchargeant sur BitTorrent un fichier de 7,86 Go contenant 1 201 fichiers musicaux.

Bonnes découvertes … vous devriez y trouver votre bonheur 🙂

Rendez-vous dans 1 mois pour d’autres nouvelles,

& si vous désirez un peu de lecture complémentaire d’ici-là, je vous recommande celles-ci :

 

 

Cordialement,

carte-visite-sam7blog

#0.19

#0.19 / JANVIER 2017

Nouvelle année, nouvelle saison, nouvelle formule :

Je vais donc désormais « fusionner » l’ensemble des 4 sous-rubriques de la première partie (INFOLIBRE / LMPC / GEEK / SWEETUX), puisque de toute manière, les sujets évoqués sont bien souvent « transverses »… & si je le peux, je vais réduire la liste aux plus importants, puisque vous trouverez de toute façon tous ces billets dans mon inséparable SHAARLI … mais également depuis peu @ sweetux’Autonews !

Je vais également ajouter une quatrième partie : Le dossier du mois (qui fait son « come-back » … les derniers dossiers datant des #1.7 #2.7 #3.7). Celui-ci pourra concerner un sujet d’actualité … ou pas, selon l’envie du moment, et au choix, l’une des 4 sous-rubriques … ou pas !


1/ L’actualité du mois écoulé :

Comme toujours, l’actualité est chargée … mais en ce début d’année, fort heureusement, il n’y a pas trop de nouvelles « négatives » …

Comme toujours, divers sujets seront ici présentés … & vous en trouverez les mots-clés dans les tags du billet.

@ Photographie dans les musées : un domaine public peut en cacher un autre… – – S.I.Lex –

Le Conseil d’Etat a rendu la semaine dernière un arrêt important pour trancher un conflit qui durait depuis 10 ans entre une société de photographie et le musée des Beaux Arts de la ville de Tours. Cet établissement refuse en effet depuis 1984 (!!!) d’accorder des autorisations de photographier les pièces de ses collections à d’autres photographes professionnels que ceux qu’il missionne pour réaliser des reproductions des oeuvres figurant sur son site. La société J.L. Josse a considéré que cette politique lui faisait subir une inégalité de traitement et a remis en cause la légalité du règlement intérieur du musée, en s’appuyant notamment sur le fait que les oeuvres qu’il souhaitait photographier appartenaient au domaine public après expiration du droit d’auteur.

@ Tout ce que votre navigateur peut balancer sur vous – Korben

Peu de gens en ont conscience, mais votre navigateur peut en dire beaucoup sur vous. Votre adresse IP évidemment, les plugins installés sur le navigateur, mais aussi votre géolocalisation, le type de machine et de connexion que vous avez, et même les sites web sur lesquels vous êtes connecté.

Si vous lisez mon site depuis longtemps, vous savez déjà tout ça, et vous savez aussi que rien qu’avec ces infos, on peut vous tracer de manière individuelle.

@ Laptop Open source hardware – LinuxFr.org

Disclamer : Le titre est discutable car les chips ne sont pas OSHW.

Il s’agit d’un petit Ordi portable basé sur un processeur ARM A64 de chez Allwinner et conçus par Olimex.
En fait l’idée n’est pas nouvelle cela fait un peu plus d’un an que le prototype de la coque a été dessiné et livré, la carte mère est entièrement conçue à l’aide de Kicad un logiciel libre de conception de circuit (et Français en plus ;-)) et basée sur la plateforme A64-Olinuxino dont les schémas sont visible sur leur GitHub.
Son petit nom, TERES-I l’explication de ce nom est donnée sur la page dédiée sur le site d’Olimex.
Je pensais le projet en pause (voir bronsonisé) mais une petite recherche sur le blog m’a montré que j’avais tors, le projet suit son petit bonhomme de chemin avec un post de cet été détaillant pas mal de déboire que les concepteurs ont eu à essuyer, et un plus récent expliquant qu’Olimex sera au FOSDEM 2017 et que le TERES-I aussi.
Affaire à suivre.

@ Quelle Assemblée Constituante ? Quelle 6ème République ? — Georges SPORRI

Les tares de la 5ème République sont connues : une organisation territoriale du pouvoir qui empêche la représentation paritaire des CSP et même des classes sociales… La parité hommes/femmes progresse à la vitesse d’un escargot et n’est évoquée que pour masquer l’absence totale d’ouvriers et d’employés… La très stupide élection présidentielle masque aussi de vrais enjeux et produit un crétinisme civique massif

@ Amazon Web Services, étonnant poids lourd du cloud computing, face à Microsoft, IBM et Google

Il s’agit dans cet article de retracer l’étonnant parcours de Amazon dans le secteur du cloud computing qui n’était pas, a priori, son cœur de métier mais qui est devenue l’activité la plus rentable au sein de sa vaste galaxie (Amazon Marketplace, Fulfillment by Amazon, Amazon Web Services…).

@ À la recherche des données perdues

Elles ont nos données ; « elles », ce sont les grandes entreprises du Web : Google, Facebook, Yahoo!, Amazon… et les moins grandes, toutes aussi agressives dans l’entreprise de captation de données. Nous échangeons des messages avec un ami sur des vacances hypothétiques en Crète, et nous voilà inondés de pubs pour des hôtels, des transports… pour la Crète. Certaines viennent manifestement d’une analyse des emails échangés, mais les autres ? Comment sont-ils au courant ?

Regardons d’abord comment fonctionne le Web. Que se passe-t-il quand je visite n‑importe‑quel‑site.com/unepage.html ? Petit dialogue explicatif :

@ Le navigateur Tor et Mozilla Firefox en symbiose – Communauté Mozilla francophone

Tel un calendrier de l’Avent qui n’en porte pas le nom, le projet Tor a au cours du mois de décembre publié une série de billets Tor at the Heart qui met en exergue des organisations et des projets « qui dépendent de Tor, sont développés par dessus Tor ou accomplissent mieux leurs missions grâce à l’existence de Tor ». Fin décembre, ce sont Ethan Tseng et Richard Barnes de Mozilla qui ont explicité la collaboration étroite entre les équipes de développement du Navigateur Tor et celles de Firefox. La communauté Mozilla francophone a traduit ce billet pour vous :

@ Les Exégètes Amateurs lancent leur riposte juridique contre le fichier d’identité sur les Français – Politique – Numerama

Le collectif des Exégètes Amateurs dévoile sa stratégie juridique contre le fichier TES, découvert fin octobre 2016, et lance un appel aux contributions extérieures pour consolider son action.

@ Éléments de langages et arguments pour promouvoir la démocratie – On refait le blog

Avec les sources indiscutables qui vont avec

2017 approche et la démocratie va encore être mise à mal par les élections qui viennent. Voici un peu de matériel intellectuel destiné à la promotion de la démocratie réelle.

N’hésitez pas à vous servir dans cette argumentation libre de droits pour étayer vos discussions sur les forums, les réseaux sociaux, les bars et dans les repas de famille. Et ajoutez en commentaire ce que j’ai pu oublier, ou corrigez ce que j’ai mal dit.

@ 30 000 votants ont désigné leur candidate « citoyenne » à la présidentielle – Basta !

La Primaire.org s’est lancée mi 2016 pour désigner un candidat « citoyen » à l’élection présidentielle de ce printemps. Plus de 120 000 personnes se sont inscrites pour participer au processus de sélection. Les candidats initiaux étaient nombreux : 215 en tout ! Parmi eux, seize ont réussi à rassembler les 500 parrainages citoyens nécessaire pour se qualifier. En octobre, cinq d’entre eux, dont deux femmes, ont été choisi lors d’un premier vote. Et ce 30 décembre, 32 685 personnes ont, selon le décompte de l’association, participé au vote final. Soit davantage que lors de la primaire d’EELV, qui avait réuni un peu plus de 17 000 votants en octobre.

Les cinq candidats « citoyens » et leurs propositions ont été évalués par un système orignal de notation, avec une échelle d’appréciation : « très bien », « bien » « assez bien » , « passable » et « insuffisant » (voir ici). C’est une femme, Charlotte Marchandise, qui a finalement obtenu une majorité d’appréciations « très bien ». Elle a donc été désignée candidate du mouvement. Charlotte Marchandise n’est pas absolument novice en politique, mais presque. Elle est élue municipale de Rennes, adjointe à la santé, depuis deux ans. Elle n’est affiliée à aucun parti mais figurait comme candidate citoyenne une liste de gauches unies (EELV, Front de gauche puis fusion avec le PS).

Il lui reste désormais à réunir les 500 parrainages d’élus nécessaires pour être en mesure de se présenter à la présidentielle.

@ Domotique libre avec Jeedom | Le Blog d’ANDRE Ani

Jeedom, basé à Lyon, développe une solution domotique compatible avec de nombreux objets comme des thermostats, des ampoules ou encore des volets roulants. Elle permet de faire des économies d’énergie en gérant au mieux sa consommation, mais elle peut aussi détecter les chutes, utiles pour aider des personnes âgées.

Mais son principal atout, c’est que Jeedom est open source, et de plus, il ne se base pas sur des applications dans le cloud afin de protéger votre vie privée. Je trouve cela vraiment bien et intéressant. Ils ont créés plusieurs boîtiers à installer chez soi afin de rendre sa maison plus « intelligente ». J’avoue, ça donne envie, beau projet.

@ Linux en forte croissance! | QuebecOS

Bonne nouvelle pour les fans de Linux, car plusieurs grands sites indiquent que leurs statistiques ont montrés que Linux est en hausse!

Note: Ces données doivent toujours être pris avec une pincée de sel. Mais c’est la tendance générale qui s’avère intéressante!

@ Surveillance : Tristan Nitot à l’aide des internautes

C’est un pari difficile que de vulgariser des concepts techniques. C’est étonnamment bien réussi de la part de Tristan Nitot, dans son live « Surveillance://, Les libertés au défi du numérique:comprendre et agir ». Expliquer les enjeux de la surveillance et les moyens mis en place par les Etats et les entreprises privées, n’est pas chose aisée. Les non-spécialistes ont tendance à rapidement utiliser le point #spagrave, #jairienacacher ou #jinteressepersonne. Et pourtant, lorsqu’on leur explique que même s’ils n’ont rien à cacher, ils ne donnent pas leur numéro de carte bancaire à un inconnu, que même s’ils ont de belles fesses, ils se promènent habillés plutôt que nus, ils comprennent assez bien l’idée que l’on souhaite leur faire passer.

@ La fin du travail

L’emploi continue d’être une obsession de nos dirigeants: certaines élites sont quasiment affolées à l’idée que la technologie allait libérer le temps et permettre au plus grand nombre de s’instruire, de réfléchir, voire, tenez vous bien, d’éduquer ses enfants.
Nous avons donc un ministre de l’emploi dont le job consiste à faire perdurer cette institution, ou plutôt cet esclavage.
Car, avec un revenu mensuel médian en France en dessous de 1500 euros nets, quelle liberté reste-t-il à l’employé ?
Le mot emploi contient d’ailleurs sa propre contradiction: je veux bien qu’on emploie un outil mais comment peut on employer une personne sans en faire une machine ?

@ PROPRIÉTÉ ET COMMUNS à paraitre le 21 janvier 2017 | mouvement utopia

Les communs sont-ils une alternative à la société du tout marché, une réponse à l’offensive néolibérale, une voie pour le dépassement du capitalisme et de l’étatisme, la révolution du XXIe siècle ?
Ce livre montre qu’il s’agit de tout cela. Le concept de commun demande la coexistence d’une ressource défi nie, d’une communauté déterminée et d’un mode de gouvernance collectif. Il ouvre de nouveaux champs à la démocratie et souligne les limites d’une régulation par le marché ou par le public.
Cette renaissance des communs, à laquelle nous assistons un peu partout dans le monde, a été dynamisée par l’apparition des communs informationnels (logiciels libres, Wikipédia, licences Creative Commons…) luttant contre les abus de la propriété intellectuelle.

@ Les consultations publiques en ligne doivent être basées sur des logiciels libres | April

La consultation publique en ligne initiée par MM. les députés Luc Belot (PS) et Patrice Martin-Lalande (LR) sera clôturée mardi 17 janvier. Elle porte sur leur proposition de loi « généralisant la consultation publique en ligne, par l’internet, sur les textes de loi avant leur examen par le Parlement »

@ Virginie Deleu défend le revenu de base à Valenciennes – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Nous republions sur notre site la vidéo ayant fait un tabac sur Facebook avec plus d’un million de vues : Virginie Deleu défend ici le revenu universel dans le cadre du TEDxValenciennes.

@ Nouveautés KDE 5.9 : On pourra personnaliser facilement ses tableaux de bord – News – Linuxtricks

Un bref article pour vous montrer une nouvelle fonctionnalité de KDE Plasma 5.9, quand il sera sorti.

Cette nouveauté se résume à des thèmes complets permettant aussi de personnaliser aussi les tableaux de bords. On retrouvera donc 2 thème :
– KPlasma offrant une apparence similaire à GNOME Shell
– United offrant une apparence similaire à Unity de Ubuntu

@ Un cours en ligne vous apprend à maîtriser Wikipédia de A à Z – Pop culture – Numerama

Le chapitre français de la fondation Wikipédia va donner des cours à ceux qui veulent apprendre comment contribuer à l’encyclopédie libre et gratuite. Les cours débuteront en mars et sont ouverts à tout le monde.

@ Kit d’apprentissage : clavier, souris, copier/coller, les bases. – JCFrogBlog4

J’ai passé pas mal beaucoup énormément trop d’heures à faire un kit d’apprentissage pour un atelier destiné aux membres de notre association Université Populaire du Numérique de Damgan. Comme j’ai pu le mettre à l’épreuve du feu et qu’il m’a semblé d’une efficacité non nulle, je me permets de le partager.

Il s’adresse à des plus ou moins grands débutants. Je pense qu’il peut aussi bien servir à expliquer des choses à un proche qu’à faire une formation pour un groupe.

Tout est disponible sur GitHub. Il n’a pas la prétention d’être parfait, mais devrait au moins pouvoir servir de bonne base.

@ A quand un Frama OS ? – Le blog de Genma

Ce billet fait suite à mon premier billet De Framasoft à Yunohost, réapproprions nous le cloud.

Devant l’ampleur que prend le projet Degooglisons Internet avec Framasoft, devant tous les services qui sont mis en ligne, beaucoup sont les demandes d’avoir un système d’identifiant unique pour les différents services et surtout des remarques du type « à quand un Frama OS ? ».

@ Mycroft débarque sur Raspberry | Le Blog d’ANDRE Ani

Mycroft est un projet d’assistant personnel intelligent pour Linux. Je vous en avait déjà parlé  il y a un moment. J’aime beaucoup ce genre de projet, même si, malheureusement, ils fonctionnent souvent via le web et des outils pas toujours très libre. Je rêve d’un monde ou chacun aura son Jarvis libre chez soi 😉

Afin d’aider à l’adoption de leur projet, et aussi pour avoir des retours et trouver de nouveaux contributeurs, Mycroft vient de publier une image de son projet pour le Raspberry, nommé Picroft. Pas besoin de configuration, on installe la clé, on démarre, et c’est prêt. Très bonne idée je trouve. En espérant que la communauté s’en empare et l’améliore encore.

Une raison de plus, s’il en fallait, pour acheter un Raspberry 😉

@ Le Parlement européen va débattre du revenu de base pour contrer la menace des robots sur l’emploi – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Le Parlement européen votera un rapport appelant la Commission européenne et tous les États membres de l’Union à « se pencher sérieusement » sur le revenu universel pour anticiper les conséquences économiques de l’automatisation et de l’intelligence artificielle.

@ Domaine public 2017 et liens hypertexte en danger dans le 56Kast de Libé/NoLife – – S.I.Lex –

J’ai eu à nouveau cette année la chance d’être invité par Camille Gévaudan et Erwan Cario dans l’émission 56Kast produite par la chaîne NoLife en partenariat avec Libération. Nous avons pu parler de deux sujets : la promotion 2017 des auteurs qui entrent dans le domaine public (H.G.Wells, Laszlo Moholy-Nagi, L’internationale, Jeanne Lanvin, J.M. Keynes, etc) et la réforme européenne du droit d’auteur, qui risque de constituer un des sujets importants au cours de l’année à venir, à cause de deux gros points noirs qui figurent dans le texte : une menace sur les liens hypertexte à cause de la création d’un nouveau droit voisin au profit des éditeurs de presse et une obligation généralisée de filtrage automatisé des contenus qui serait imposée aux plateformes.
À l’occasion de la journée internationale de la protection des données qui aura lieu le 28 janvier, de nombreux « cafés vie privée » seront organisés en France. Ces initiatives sont des séances de formations et de discussions autour de la protection de la vie privée en ligne ainsi que des données personnelles

@ Emmaüs : nous sommes le monde de demain | mouvement utopia

Le 22 janvier à Paris tous les chemins mènent à la place de la République. Chaleur humaine assurée…

@ « Money for nothing » : l’heure du revenu de base universel a-t-elle sonné ?

https://www.flickr.com/photos/aigle_dore/8273660863/

« Money for nothing » (« de l’argent pour rien ! »), au-delà d’une simple chanson des Dire Straits sortie en 1985, l’expression court actuellement sur toutes les lèvres, au cœur des débats politiques et des programmes proposant d’instituer des salaires de base aux citoyens, quelle que soit leur activité économique.

Ainsi, à travers le monde, des expérimentations du revenu universel sont mises en place, les gouvernements explorant la possibilité de verser un salaire aux personnes à taux forfaitaire, indépendamment de leur participation au marché du travail. Inconcevable ?

@ De 2008 à 2016 : comment la musique est redevenue politique – Pop culture – Numerama

Ils sont talentueux, célèbres et dans toutes les oreilles et pourtant, on a bien cru qu’ils avaient abandonné leurs combats politiques. Qui sont-ils ? Les artistes et les musiciens qui en 2016 ont repris l’héritage de la musique contestataire. Retour sur ces huit années qui ont changé le visage de la politique en musique.

@ Wallabag it, une belle occasion d’y aller de votre poche ! – Framablog

Pour ne plus avoir 50 onglets ouverts « à lire plus tard » et garder tous les articles qu’on veut lire dans la poche, il existe une solution simple et libre : wallabag.

Wallabag, c’est le logiciel qui se trouve derrière notre service Framabag. Le principe est simple : vous vous inscrivez au service, et vous ajoutez l’extension à votre navigateur (Firefox ou Chrome/Chromium) afin d’avoir le bouton magique qui vous permet de sauvegarder vos articles à lire plus tard.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à aller les lire sur le site web du service ou depuis l’application de votre ordiphone…

@ Chiffrement, sécurité et libertés, positionnement de l’Observatoire des libertés et du Numérique | La Quadrature du Net

Paris, 24 janvier 2017 — Depuis quelques temps, certaines volontés politiques s’affichent afin de remettre en cause les protections techniques et juridiques garanties par les méthodes de chiffrement. Pour s’opposer à ces propositions dangereuses, l’Observatoire des Libertés et du Numérique publie son positionnement concernant la défense du droit au chiffrement, outil indispensable à la protection des libertés à l’ère numérique.

@ HandyLinux, c’est fini! | QuebecOS

La distribution HandyLinux est un projet novateur amicale basé sur Debian. La distribution comporte un menu d’application personnalisé qui a été conçu pour faciliter l’utilisation de Linux pour les nouveaux arrivants. HandyLinux est aussi, avant tout, une distribution en français et une bonne plateforme pour les francophones. Malheureusement, le projet HandyLinux s’arrête. Dans un billet de blog d’adieu, le projet explique que la distribution n’a pas attiré assez de soutien communautaire. On peut lire cette déclaration: « Réjouissons-nous de la disparition de cette distribution qui a montré qu’une distro de plus, c’est pas la meilleure idée car en dehors de la dispersion des ressources de développement, il y a aussi (et surtout) dispersion des ressources de support. C’est cet aspect qui a manqué à HandyLinux : pas assez de monde pour former une communauté solide et pouvant faire face aux attaques inévitables dès qu’on a un poil de succès. » Le site Web, les forums et les autres ressources du projet resteront en place pendant plus d’un an, jusqu’au 6 avril 2018. Cela devrait donner aux utilisateurs de HandyLinux le temps de migrer vers d’autres plateformes.

@ L’après CyanogenMod : LineageOS 14.1 est à présent disponible au téléchargement – Tech – Numerama

À la suite de la fermeture de la startup Cyanogen entraînant la fin notamment de l’OS open source CyanogenMod, les développeurs se sont rassemblés autour du nom LineageOS. Aujourd’hui vous pouvez télécharger la première version du système d’exploitation.

@ Installer ONLYOFFICE Desktop Editors sous Linux et connecter à la solution Web | memo-linux.com

ONLYOFFICE Desktop Editors est une version de bureau de la suite bureautique basée sur Web ONLYOFFICE pour Linux, Windows et Mac OS distribuée selon les termes de la licence AGPL v.3. Elle regroupe un traitement de texte, un tableur et un créateur de présentations tout en permettant de travailler en mode déconnecté et passer au mode en ligne pour la collaboration et co-édition des documents.

@ L’April a 20 ans – Ensemble, continuons à développer l’informatique libre | April

L’April fête ses 20 ans1 ! Vingt ans d’actions pour promouvoir et défendre le logiciel libre.

Si nous sommes particulièrement fiers du travail accompli ces dernières années, nous sommes également conscients que le combat est loin d’être gagné, et que nous devons rester plus vigilants que jamais pour obtenir le droit à une informatique loyale au service de l’intérêt général.

L’April continuera à agir pour porter la notion de priorité au logiciel libre au niveau de l’action politique (« vie de la cité »). Elle se montrera également offensive en multipliant les outils de sensibilisation au logiciel libre.

@ NégaWatt présente son scénario révolutionnaire pour une autre politique énergétique – Basta !

Un air débarrassé de particules fines, un risque nucléaire qui diminue, des logements chauds pour tout le monde, des émissions de CO2 divisées par quatre, et des centaines de milliers d’emplois créés… Ce sont quelques-uns des séduisants objectifs du nouveau scénario de l’association négaWatt, qui réunit une vingtaine d’experts et de praticiens en énergie. Le document très fouillé, et très précis, qu’ils publient ce 25 janvier, livrent les détails de la transition énergétique que la France devrait, selon eux, engager pour qu’en 2050 le pays ne dépende plus des énergies fossiles et nucléaire.

@ Qwant lance son navigateur coffre fort sans tracking – Korben

Pour se positionner dans un écosystème verrouillé par quelques moteurs de recherches présents par défaut dans les navigateurs mobiles, Qwant, le moteur de recherche qui respecte la vie privée, doit faire preuve de ruse.

Leur dernière bonne idée, proposer à partir d’aujourd’hui une application Qwant pour Android et iOS que je teste depuis 1 semaine et que je vais enfin pouvoir vous présenter.

@ OpenSuse, une distribution méconnue – Framablog

À force de les rencontrer sur des événements libristes comme les RMLL et POSS, nous avons demandé aux ambassadeurs français d’OpenSuse de nous parler de leur distribution GNU/Linux.

@ Oui, le travail disparaît | Grise Bouille

Je m’intéresse assez peu aux primaires des différents partis (le fait qu’elles soient peu intéressantes doit jouer, je ne sais pas). Par contre j’en entends parfois quelques échos. Cette année, par exemple, il semble que certains tentent enfin timidement de s’attaquer à ce problème qu’est l’aliénation à l’emploi (savamment renommée « valeur travail » dans les hautes sphères). Bon, très timidement, hein. Et puis pas d’inquiétude, les chiens de garde sont toujours là pour maintenir l’ordre établi.

Mais puisque pour une fois, on parle de quelque chose qui a un peu de sens, allons-y.

@ Decodex – quand Le Monde se fait Inquisiteur | Le Vilain Petit Canard

Le Monde, toujours à la pointe, franchit une étape supplémentaire en annonçant la sortie, le 1er févier, d’une boîte à outils de lutte contre les sites de « fausses informations ».
Cet outil, qui se déclinera selon trois modalités, n’aura rien moins que la prétention de classer par ordre de fiabilité les sites eux-mêmes, et non des articles spécifiques.  La bonne vieille tentation de la mise à l’index…

 

BONUS 1 :

@ Guide d’hygiène informatique | Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information

Parmi les mesures techniques que les entités publiques ou privées doivent prendre pour garantir la sécurité de leurs systèmes d’information, on qualifie les plus simples et élémentaires d’entre elles d’hygiène informatique, car elles sont la transposition dans le monde numérique de règles élémentaires de sécurité sanitaire.

@ Mots de passe : des recommandations de sécurité minimales pour les entreprises et les particuliers | CNIL

Alors que l’accès à de nombreux services est conditionné à l’utilisation de mots de passe, et dans un contexte de menace accrue sur la sécurité des données, la CNIL adopte une recommandation sur les mots de passe pour garantir un niveau de sécurité minimal en la matière. Elle met également des outils pratiques à disposition des professionnels et des particuliers.

BONUS 2 :

L’article de Numérama @ Si vous souhaitez être crédibles, arrêtez de dire « Les GAFA » – Tech – Numerama

Les GAFA n’existent pas. Essayons de comprendre pourquoi cette expression n’a pas de sens en 2017.

Ma « réponse » @ Si vous souhaitez être crédible, dites « GAFAM »

Les GAFAMs existent-ils ? Essayons de comprendre pourquoi cette expression a du sens en 2017.

 

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org

& https://framasphere.org/public/sam7.atom

& http://autonews.sweetux.org/


2/ Le coup de gueule du mois :

@ La Quadrature du Net appelle à soutenir la campagne #SaveTheLink ! | La Quadrature du Net

Paris, le 12 janvier 2017 —  Un groupe d’eurodéputés de tous bords politiques, parmi lesquels la représentante du Parti Pirate Julia Reda, appelle les citoyens à se mobiliser pour empêcher l’introduction de dispositions dangereuses dans la réforme européenne du droit d’auteur. Leur campagne Save The Link ! vise à préserver notre capacité à partager l’information sur Internet, en empêchant la remise en cause de la liberté de faire des liens hypertexte et la généralisation du filtrage automatisé des contenus. La Quadrature du Net appelle à soutenir cette campagne pour éviter que la réforme du droit d’auteur ne débouche sur une nouvelle régression des libertés.

Relayez cette information ! Il ne faudrait pas que nos politiques se mettent à « détruire » internet avec de tels agissements !


3/ Le coup de cœur du mois :

Je partage ici ces découvertes  qui font chaud au coeur … à relayer sans modération !

@ Les Communs d’abord ! Un nouveau site web pour mettre en visibilité les Communs – – S.I.Lex –

Cette semaine, un nouveau site est lancé. Baptisé Les Communs d’abord ! , il a pour ambition de constituer « un média web indépendant ayant pour but de donner une visibilité aux multiples initiatives, publications et débats liés au mouvement des Communs. »
L’idée de cette initiative est née lors d’une réunion organisée par l’association Vecam, en juin 2016 lors de laquelle, constat a été fait que si les Communs sont de plus en plus présent dans l’actualité, il n’existait pas encore de média spécifiquement dédié à cette question.

@ Les Communs d’Abord – le media des communs

Les Communs d’abord est un média web indépendant ayant pour but de donner une visibilité aux multiples initiatives, publications et débats liés au mouvement des Communs.

& BONUS

@ Pexels – Des milliers de photos libres de droit à portée de clic – Korben

Si vous cherchez des photos pour illustrer vos articles de blog ou pour faire croire à vos amis Facebook que vous êtes un photographe hors pair, je vous invite à vous rendre sur Pexels.

Sur ce site, vous trouverez des milliers de photos libres de droits, accessibles via le moteur de recherche, mais aussi classé par mot clé ou dans des Tops.


4/ Le dossier du mois :

Dans ce premier dossier, je ne ferais pas de grands commentaires, je vous laisserais réfléchir sur les problématiques évoquées dans les quelques billets listés ci-après :

En effet, depuis quelques semaines (voir même un peu plus), j’ai pris connaissance d’un nombre croissant de billets critiques envers internet qui serait en train de « mal tourner » & que certains voudraient « fuir ».

Réfléchissons au « pourquoi du comment » en sommes-nous arriver là …

Lawrence Lessig : “La segmentation du monde que provoque Internet est dévastatrice pour la démocratie”

C’est avec une certaine inquiétude que Lawrence Lessig observe comment Internet est à la fois un outil fantastique et ce qui a renforcé la crise démocratique. Professeur de droit à Harvard, constitutionnaliste réputé, Lawrence Lessig est l’un des premiers penseurs du web. Dès les années 1990, il a réfléchi aux liens entre Internet et la démocratie. C’est à lui que l’on doit les licences “creative commons” (pour la mise à disposition d’oeuvres en ligne). Et la publication, en 2000, d’un texte devenu classique de la littérature numérique “Code is law” [“le code, c’est la loi”]. Il y expliquait qu’avec la numérisation de nos sociétés, le programme informatique était amené à faire loi. 16 ans, plus tard les algorithmes sont partout dans nos vies.

@ Quand la liberté devient dangereuse

Pour les libéraux, les libertaires, les libristes, les anarchistes… la liberté serait un indépassable, un état à poursuivre quoiqu’il en coûte parce qu’il ne pourrait qu’en découler des bénéfices. C’est malheureusement trop beau pour être vrai.

@ Le bug avec les idéologies du Net

Depuis une trentaine d’années, nous n’avons pas été avares en nouvelles théories politiques qui devaient changer le monde si elles étaient appliquées.

*    Les logiciels libres, l’art libre, les monnaies libres… vs les logiciels propriétaires, les œuvres sous copyright, les monnaies privatives de liberté.
*    La gratuité, l’abondance, le coût marginal zéro… vs le tout payant, la pénurie artificiellement maintenue au profit des capitalistes.
*    L’économie du don vs l’économie marchande.
*    La décentralisation réticulaire, l’horizontalité, l’auto-organisation, la coopération vs la subordination, le management top-down et la coercition.
*    Le tirage au sort ou la démocratie directe vs le vote et le modèle représentatif élitiste.
*    Le revenu de base vs pour unique horizon le salariat ou le chômage.

Nous pensions que, en mettant en œuvre ces théories, nous aboutirions à un monde plus fraternel, plus harmonieux, plus libre, plus respectueux, plus égalitaire… Nous pensions nous battre pour nos valeurs. Le problème, nous avons fini par confondre nos valeurs avec les théories politiques censées leur profiter.

Cette dérive n’est pas sans poser de problème.

@ Le libre : test du fanatisme ?

Depuis quelques années, je constate que certains défenseurs du libre deviennent sectaires, un peu comme certains communistes sont devenus totalitaires. N’est-ce pas en soi la preuve qu’il y a un ver dans la pomme ?

Soyons positifs & constructifs, il ne faut pas baisser les bras & « débrancher » !

Une fois les causes identifiées, il faut trouver les remèdes & agir, pour « faire » en sorte de construire un monde meilleur …

SOURCES & plus d’infos @ http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=INTERNET+CULTURE+42

& en particulier @

+ cet article sensiblement sur la même problématique (mais sous licence « non libre »)

@ Le hold-up du logiciel libre


& pour conclure, terminons en « musique libre« , bien sûr :

Aujourd’hui, je vous présente Novlangue de Simon « Gee » Giraudot :

Vous pouvez également retrouver les accords/tablatures.

)> si vous aimez, il en a composé/interprété quelques autres @


Rendez-vous dans 1 mois pour d’autres nouvelles,

& si vous désirez un peu de lecture complémentaire d’ici-là, je vous recommande celles-ci :

 

 

Bonus @

 

 

Cordialement,

carte-visite-sam7blog

#0.18

#0.18 / DÉCEMBRE 2016

L’année 2016 s’est terminée presque tranquillement avec deux bonnes nouvelle … ça fait du bien, car les autres ne sont pas toutes très réjouissantes & l’année 2017 promets d’être mouvementée.

Comme d’habitude, les sujets évoqués dans ce numéro sont encore très variés … tout en étant malgré tous liés au « libre » et au besoin de liberté.


1/ L’actualité du mois écoulé :

Par où commencer : puisque c’est la rentrée 2017 (janvier, pas septembre :lol:) parlons un peu « éducation » … viennent ensuite quelques logiciels libres (utilisés, connus ou moins connus). Une problématique importante est ensuite abordée dans un excellent billet que je vous recommande !

Économie, revenue de base & théorie relative de la monnaie sont encore & toujours à l’ordre du jour. Viennent également quelques réflexions concernant le travail & l’éducation (encore !)

Curieusement, ces dernières semaines, de très nombreuses réflexions on germées concernant les changements qui touchent  le web que nous aimons … il ne faut pas perdre espoir : nous pouvons collectivement faire changer les choses dans la bonne direction (c’est à dire à l’opposé de ce que les gafam & certains gouvernements « autoritaires » voudraient arriver à nous imposer : votre vie privée est « à vendre » & « à disposition » des gouvernements (US en particulier)). Heureusement, il y a quelques informations intéressantes concernant du matériel libre & de la formation pour contribuer à la culture libre.

Je reviens bien évidemment sur les victoire des « exégètes amateurs » & sur les dangers de TES … sur l’éducation (populaire) & un divorce qui marque un changement important, pour mieux se concentrer sur l’essentiel … (sans rater le cadeau empoisonné de fin d’année). Je présente aussi un billet concernant une initiative politique & technique à découvrir …

… Bonnes lectures

 


@ INFOLIBRE

@ Du logiciel libre à l’école – De l’épice pour la pensée

Ça m’énerve ! Pourquoi y a-t-il encore des « microsoft word » d’installés dans les écoles ? Grrr !
Le pire, c’est que les parents vont aller l’acheter pour l’avoir à la maison. Et comme tout le monde l’a à la maison, les écoles vont aller l’installer pour ne pas « perturber » les pitis enfants.

@ Une instance Wallabag pour quelques euros par an – Le blog de Genma

Dans son billet Comment je vais tenter de gagner un peu d’argent avec un projet opensource, Nicolas Lœuillet, développeur principal de Wallabag, annonce la création d’un nouveau service en ligne : l’hébergement payant d’instance de Wallabag.

Pour rappel Wallabag est une application open source qui sauvegarde des articles et vous permet de les lire plus tard, sur votre smartphone, votre tablette ou votre liseuse. Nous vous proposons un service de qualité pour héberger votre compte : vous aurez toujours la dernière version de l’application et vous bénéficierez d’un support professionnel.

@ Linotte, l’algorithmique et la programmation pour tous ! » Blog Archive » Linotte 2.7

Maintenant, en plus de proposer mon logiciel libre depuis 11 ans, je veux maintenant proposer des formations pour apprendre à programmer avec le langage Linotte dans les écoles, collectivités ou entreprises. Si cela intéresse des personnes, n’hésitez pas à me contacter sur mon courriel contact@codevallee.fr ! Et oui, pourquoi ne pas vivre de son logiciel libre ? C’est mon prochain pari….

Bonne programmation !

@ Libre OS USB, un an et demi après un financement participatif réussi – LinuxFr.org

Il y a donc un an et demi, la jeune entreprise Libre Expert (entreprise du Numérique libre située à Clermont‐Ferrand) lançait le projet Libre OS USB. L’idée était simple : proposer une clef USB amorçable GNU/Linux, francisée, avec persistance des données, qui pourrait démarrer sur tout PC d’architecture 64 bits, y compris les dernières générations ayant un BIOS UEFI avec Secure boot. Un article était publié sur LinuxFr.org et une campagne de financement participatif était lancée sur le site Ulule qui réunira une cinquantaine de soutiens. Après avoir écouté ces « partenaires » de la première heure, des ajustements ont été faits, le répertoire utilisateur a été chiffré, des logiciels ont été ajoutés et diverses modifications ergonomiques ont été appliquées. Aujourd’hui, ce produit est arrivé à maturité dans sa version 4.0, basée sur Xubuntu 16.04 LTS. Il est proposé sous différentes formes, y compris la possibilité de télécharger directement l’image disque « brute ». Une version en langue anglaise est aussi proposée.

@ Les logiciels libres sont-ils de confiance ?

J’aime le blogging : quand un billet en entraîne un autre sans aucune préméditation. C’est une des vertus de la pensée ouverte, de l’open source (et non du libre, car si mes billets étaient sous copyright traditionnel ça ne changerait rien). Ainsi, dans un commentaire, Lanza me signale que par logiciel libre il faut entendre logiciel de confiance, un logiciel qui peut être décortiqué pour voir si, en lui, il n’y a rien de suspect.

Cette distinction terminologique est une très bonne idée. En se débarrassant de la notion de liberté, très complexe philosophiquement, ont s’épargne un écueil moralisateur dans lequel il est facile de s’empaler. Par opposition, la confiance est bien plus pragmatique.

@ Blog : Les limites du « participatif » et du libre – chez Iceman

J’illustrais dernièrement mon propos sur les réseaux sociaux par le traitement des bugs de Diaspora*. J’aurai pu prendre d’autres exemples qui montre les limites d’une structure dite participative.

@ Lima en version 0.8.6 débarque pour Noël – LinuxFr.org

Le logiciel libre (licence GNU GPL 3) de comptabilité générale d’entreprise LIMA, acronyme de Lutin Invoice Monitoring and Accounting est paru. Il se veut « pensé pour être le plus ergonomique possible et facile d’accès à tout utilisateur, quelque soit son niveau en comptabilité : débutant comme confirmé » et « évolutif, permettant de répondre aux besoins spécifiques de toute entreprise ou organisation, tout en garantissant le maintien des données comptables ».

@ Merry Christmas : Openshot 2.2 – Edition 4K | Cenwen’s Blog

Joyeuses fêtes de Noël à tous et à toutes. La nouvelle version d’Openshot 2.2 arrive juste à temps pour éditer vos vidéos des fêtes et jusqu’en 4 K s’il-vous-plaît.

@ darktable 2.2.0 – LinuxFr.org

Ça devient une habitude : les utilisateurs de darktable ont encore droit à un cadeau de Noël. Le logiciel de gestion et de traitement de photos raw vient de sortir en version 2.2.0 avec plusieurs nouveautés majeures :

@ De CyanogenMod à Lineage OS : 5 questions pour comprendre l’affaire Cyanogen – Tech – Numerama

La plus célèbre version open source d’Android a mis la clef sous la porte, laissant derrière elle des millions d’utilisateurs sans perspectives de mise à jour. Nous faisons le point sur la situation.

 


@ LMPC

@ Le revenu de base pour aller du conflit vers l’harmonie – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Le revenu de base universel est un sujet qui est en discussion dans plusieurs pays actuellement. Et il mérite que l’on se questionne sur ceci : comment aborder ce sujet au-delà des partis politiques et des parti-pris individuels ? C’est ce que je veux proposer : une approche différente.

@ L’argent doit-il être notre seul objectif ? | ploum.net

Photo par Glenn Halog.
En tant qu’humains, nous fonctionnons avec des objectifs. La mesure liée à cet objectif, que j’appelle « observable », peut pervertir complètement le système au point de le détourner de son objectif initial. J’ai introduit le concept dans « Méfiez-vous des observables » mais sachez que, dans notre société, l’observable par défaut est l’argent.

@ Après la fin du travail | InternetActu.net

James Livingston est un historien auteur du récent ouvrage No More Work. Dans Aeon, il signe un passionnant essai titré « Fuck work » (que j’éviterai de traduire). Livingston fait, comme beaucoup, le constat que le travail aujourd’hui est en voie de disparition, notamment à cause de l’automatisation, mais nous montre de surcroît que cette disparition est à l’oeuvre depuis un certain temps et qu’elle est beaucoup plus profonde qu’on ne l’imagine. La question n’est pas seulement celle du chômage, argue-t-il : le travail ne suffit plus à permettre à tout un chacun de bénéficier du minimum vital.

@ Manipulation par la langue en politique – Linguisticae | Le 4ème singe

Dans ce documentaire, vous  découvrirez les rouages de la manipulation par la langue en politique ! Un sujet que nous connaissons que trop bien. En effet, nous considérons, quasiment tous, être au courant de ces stratégies de communication ayant pour seul objectif d’obtenir nos « votes » à certaines élections ou encore nos « adhésions » à certaines idées. Et pourtant, l’attrait pour le jeu électoral nous fascine toujours autant.

@ Revenu de base et impôt négatif : éléments de comparaison pour un débat sain – Mouvement Français pour un Revenu de Base

C’est un débat qui anime la communauté des militants du revenu de base : l’impôt négatif proposé par Milton Friedman et formalisé par James Tobin est-il une forme de revenu de base ? Et si oui, peut-on dire que ces deux propositions sont équivalentes, ou que l’une est préférable à l’autre ? Ce genre de débat repose beaucoup sur des oppositions idéologiques – voire de principe – si bien qu’il peut facilement dégénérer en une polémique aussi vaine que contre-productive. Pour éviter que ces polémiques inutiles nuisent au combat pour le revenu de base, il nous semble important de prendre un temps pour comparer objectivement les deux propositions sur le plan technique, ce afin de voir leurs avantages et leurs inconvénients respectifs.

@ L’inversion de la courbe du temps de travail ou la fin du droit à la paresse

« Le droit à la paresse » (1880) : « Not work in process but joy in the making », Brasília, 2012. Paula Pallares/Flickr, CC BY-SA
La réduction du temps de travail (RTT) n’est pas à l’ordre du jour des élections présidentielles. L’air du temps est bien plutôt à repousser l’âge de la retraite et allonger le temps de travail hebdomadaire. Nos enfants ne connaîtront pas ce progrès social destiné à vivre un temps pour soi, un temps non subordonné à un employeur et, plus généralement, au marché. Le droit à la paresse que revendiquait Paul Lafargue est en train d’être perdu, alors qu’il est l’un des droits les plus fondamentaux des êtres humains.

@ Faut-il instaurer un revenu de base ? — Wikidébats

Pour comprendre le débat :

* Définition du revenu de base

Selon la définition du Basic Income Earth Network, le revenu de base est un revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, sans conditions de ressources ni obligation de travail. Autrement dit, le revenu de base est une somme d’argent qui est distribuée à chaque citoyen, qu’il soit riche ou pauvre, chômeur ou travailleur, en couple ou célibataire, sans contrepartie.

@ Un tuto vidéo pour Ğeconomicus | Création Monétaire

Jean vient de réaliser et publier un bon tuto vidéo explicatif du fonctionnement du jeu Ğeconomicus. On pourra ainsi s’en inspirer pour assimiler les règles du jeu, que l’on pourra compléter en lisant les règles officielles et les comptes rendus passés du jeu qui contiennent aussi des éléments de compréhension des règles. Le mieux reste d’y jouer préalablement avec des animateurs expérimentés avant de l’animer soi-même, on comprend ainsi mieux son sens et son fonctionnement.

@ Pourquoi enseigner le développement durable en école de commerce ?

Dans un contexte de crise économique, la question de la résilience des entreprises est clairement posée. La prise en compte du développement durable par celles-ci doit donc être vue comme un enjeu stratégique majeur.

Les récentes études montrent très nettement que l’intégration de la dimension sociale et environnementale et leur mise en œuvre concrète dans les entreprises sont à l’origine d’une meilleure performance économique.

 


@ GEEK

@ Comment sauver notre Web ?

Après quelques papiers déprimés sur l’état du Net, qui répondent à bien d’autres ou leur font échos (chez Philippe, chez Neil, chez Olivier), il est peut-être temps de réfléchir à ce que nous pouvons faire.

D’abord, il faut remonter à l’origine du mal. Nous devons sans doute entreprendre un travail historique. Il n’existe probablement pas une cause unique, mais on peut tout au moins repenser au Web que nous aimions, celui d’un monde libre où les sites étaient plus ou moins égaux et où les internautes vagabondaient des uns aux autres, et comparer ce Web à celui d’aujourd’hui, où quelques sites écrasent tous les autres et aspirent tous les internautes.

En quelque sorte, nous sommes passés du nomadisme numérique (dont j’ai fait l’éloge dans L’alternative nomade) à la sédentarisation numérique. Pourquoi donc le Web s’est-il centralisé ?

@ Qwant Junior lance un calendrier de l’Avent pour apprendre à programmer – Tech – Numerama

Pour décembre, le moteur de recherche Qwant propose un calendrier de l’Avent un peu particulier. En partenariat avec Tech Kids Academy, l’entreprise lance un évènement sur la programmation informatique pour initier les enfants.

@ What.cd, Zone Téléchargement et l’aveuglement de la répression du partage – – S.I.Lex –

La fermeture de Zone Téléchargement la semaine dernière a déclenché une vague de réactions impressionnantes, qui montre que la question du piratage/partage est loin d’être passée au second plan. J’ai du coup été interviewé par plusieurs sites d’information : Konbini, France Info, Libération et encore aujourd’hui par Le Monde. Je n’aurai hélas pas le temps de consacrer un billet détaillé à la question, mais je reposte ci-dessous la retranscription de mes propos effectuée par la journaliste Morgane Tual (merci à elle !).

J’ai simplement modifié et développé plusieurs passages pour les faire mieux correspondre à ce que je voulais dire.

@ Blog-Libre | Votre intimité sur la place publique pour faire plus de business ? Merci Google, merci Facebook !

Afin de mieux cerner vos besoins, votre capacité d’emprunt et de remboursement, les établissements bancaires établissent un profilage selon les renseignements qu’ils ont le droit de vous demander. Ce profilage se base sur votre age, vos revenus et votre situation professionnelle. Les banques ensuite valident ou invalident la demande de prêts. Les banques sont frileuses quand il s’agit de prêter de l’argent.

@ Lancement de la branche « Software Toolchain » de l’Open Compute Project – LinuxFr.org

Dans le cadre du projet Open Compute qui vise à définir des conceptions ouvertes de matériel, une avancée importante a été réalisée avec la perspective d’utiliser une chaîne d’outils logiciels de conception ouverte, dont les implémentations de référence seront faites en utilisant des logiciels libres, mettant fin au problème pécuniaire de l’utilisation des fichiers aux formats propriétaires (et ouvrant des perspectives d’audit communautaire et d’utilisation de méthodes formelles pour prouver la validité de la conception).

Sont concernés notamment : la conception électronique et mécanique, l’affichage sur le Web de contenus 3D, de données de type CAO électronique, de résultats de simulations physiques (analyse thermique, analyse mécanique…), etc.

@ Un (nouveau) MOOC pour contribuer sur Wikipédia | Autour de Wikipédia et des projets Wikimedia

Pour la deuxième année consécutive, des contributeurs et contributrices bénévoles de l’encyclopédie Wikipédia, soutenus par l’association Wikimédia France, créent un cours en ligne gratuit et ouvert à tous pour apprendre à contribuer à Wikipédia : le WikiMOOC. Le cours commencera le 6 mars 2017 et il est d’ores et déjà possible de s’inscrire via la plateforme France université numérique.

@ Blog-Libre | messagerie email éthique ou comment préserver sa vie privée ?

J’écris cet article suite à un message envoyé par Marie qui s’intéresse aux potentielles messageries email éthiques, suite à un de mes posts relayé par le Planet Libre. Merci à Alterlibriste de m’avoir transféré cette demande.

Marie s’interroge sur une capacité de stockage de 1 Go pour ses emails, sur Web4all et ses offres, ainsi que sur Vivaldi.
L’éthique dans l’email ?

Par éthique, j’imagine que nous parlons de service respectueux de notre correspondance, c’est-à-dire que ce service ne lit pas ce qu’on raconte pour gagner de l’argent sur notre vie privée et notre intimité ?

Il existe de nombreuses services !

@ J’ai lu Surveillance:// – Blog de dada

Surveillance://, c’est le livre de Tristan Nitot. Il l’a sorti en octobre 2016 après l’avoir longtemps préparé via des billets de blog sur son site personnel. J’avais furieusement envie de me jeter dessus et c’est chose faite. Il m’a fallu moins de 3h pour le dévorer. Vient maintenant l’heure des retours : de quoi il s’agit, comment le prendre, pour qui est-il ?

@ L’urgence de créer un web que nous aimerons à nouveau | Page 42

créer un web nouveau

J’ai quitté les réseaux sociaux. D’abord parce qu’ils ne m’inspiraient plus confiance, mais aussi parce qu’à mon sens, ils faussent nos relations et nos interactions. J’ai précédemment développé mon point de vue dans plusieurs articles (ici et ici par exemple), alors je ne vais pas m’étendre. Reste qu’il ne suffit pas de critiquer : il faut aussi prendre le taureau par les cornes et proposer une alternative.

@ RaspBerry décline l’OS du RaspBerry Pi pour tous les ordinateurs – Tech – Numerama

Le système d’exploitation du RaspBerry Pi est désormais disponible en version x86. Cela signifie que vous pouvez l’installer sur tous les ordinateurs, portables ou de bureau.

@ SWEETUX

@ Exégètes amateurs : victoire contre la surveillance au Conseil Constitutionnel ! | La Quadrature du Net

Le Conseil Constitutionnel a censuré ce matin l’article de la loi sur le Renseignement sur la surveillance hertzienne. Fruit d’une Question prioritaire de constitutionnalité lancée par les groupes des « Exégètes amateurs » (Fédération FDN, FDN, l’association Igwan.net et La Quadrature du Net), cette victoire nette des défenseurs de la vie privée face à la surveillance disproportionnée et sans recours est une brèche de plus dans l’édifice de normalisation de la surveillance promu par le gouvernement de Manuel Valls. La Quadrature du Net se réjouit de cette décision dont les effets sont d’application immédiate (tout en regrettant le délai excessif accordé au législateur pour régler la situation à long terme) et appelle à nouveau tous les citoyens soucieux des droits fondamentaux à soutenir l’inlassable travail juridique et technique mené avec nos amis de FDN et de la Fédération FDN.

@ Fichier TES, danger pour les libertés ! | La Quadrature du Net

Le décret TES publié par le gouvernement, comme par effraction, le 28 octobre dernier trahit les principes démocratiques tant sur la forme (la manière dont il a été élaboré et publié) que sur le fond (la création d’un fichier centralisant les données d’identité, de filiation et de biométrie de l’ensemble des Français).

@ Divorce Framasoft Education | Le Blog d’ANDRE Ani

Cette fois-ci, c’est fait. Framasoft claque la porte de l’Éducation nationale. Après des années de lutte et de travaux de promotion des logiciels libres, le ministère continue de clairement privilégier les outils de Microsoft. Forcément, au bout d’un moment, il y a de quoi s’agacer un peu. Avec toutes les actions et recommandations que l’association a faites, rien ne change et Microsoft est toujours le premier choix. Du coup, un article vient expliquer la position de Framasoft vis-à-vis du ministère de l’Éducation.

Que faire ? Les GAFAM sont bien trop puissants pour lutter comme cela. Et nos dirigeants sont bien trop sensible à leur pression, et leur portefeuille.

Il faut donc continuer la lutte, mais par d’autres moyens. Se regrouper, pour créer et développer de vrais alternatives, capables de lutter, proposant des outils performants et de vrais moyens pour les promouvoir. En clair, pas des CHATONS, des Lions.

@ Cadeau de fin d’année, un casier scolaire pour tous les marmots : Reflets

Le ministère de l’Éducation nationale (MEN) use de méthodes déloyales pour imposer un nouveau fichier scolaire aux implications plus que sensibles. Le livret scolaire unique numérique (LSUN) est le dernier maillon d’un fichage méticuleux qui remet en selle le débat ouvert il y a 10 ans lors de la sortie fracassante du gros fichier des écoliers, Base élèves 1er degré (BE1D).

@ Des chatbots contre le terrorisme ? Surtout pas ! | InternetActu.net

Quel meilleur moyen pour repérer les terroristes que recourir à l’intelligence artificielle ? Dans un article pour le site Lawfare, Walter Haydock, spécialiste du terrorisme, suggère d’utiliser des chatbots susceptibles de discuter en ligne avec divers interlocuteurs et de rapporter aux autorités ceux qui pourraient avoir des tendances à l’agressivité et au passage à l’action. Mais nous apprend Boing Boing, la data scientist Cathy O’Neil et l’experte en sécurité Susan Landau ont rédigé, également pour Lawfare, une tribune expliquant pourquoi ce serait une très mauvaise idée.

@ Présidentielle 2017 : Voxe veut réconcilier la jeunesse et la politique grâce à la tech – Politique – Numerama

Faire évoluer le rapport à la vie politique grâce aux nouvelles technologies tout en intéressant les 18-35 ans à des élections dont ils se sentent souvent exclus : c’est le double défi relevé par la startup Voxe. Rencontre avec cet acteur majeur de la Civic Tech française.

@ Arrêt Tele2 : la conservation généralisée des données est interdite en Europe – exegetes.eu.org

L’arrêt Tele2 Sverige AB rendu ce mercredi 21 décembre 2016 par la Cour de justice de l’Union européenne constitue une avancée remarquable pour le combat mené par les Exégètes amateurs et de nombreuses associations en Europe contre la conservation généralisée des données de connexion. Il occupera une place décisive dans l’affaire engagée devant le Conseil d’État par La Quadrature du Net, la Fédération FDN et FDN.

 

C’est ainsi que l’actualité 2016 se termine … Espérons qu’il y ait plus de meilleures nouvelles en 2017 : croisons les doigts 🙂

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org

& https://framasphere.org/public/sam7.atom


2/ Le coup de gueule du mois :

Il y a quelques semaines, le gouvernement organisait une opération très intéressante (sur le principe) … qui malheureusement, vue le contexte socio-politique actuel (je ne reviendrais pas sur cette problématique), ne s’est malheureusement pas passé de la meilleures manière qui soit (dans la forme), et c’est regrettable  :

@ Le « gouvernement ouvert » à la française : un leurre ? – SavoirsCom1

En novembre dernier, nous avions annoncé que SavoirsCom1 boycotterait le sommet de l’OGP (Open Government Partnership) pour s’opposer à la mise en place du mega-fichier TES sur les empreintes biométriques. Alors que le sommet va s’ouvrir cette semaine, nous nous associons à 10 autres associations pour un communiqué qui dénonce le décalage entre la communication sur le « gouvernement ouvert » et son bilan depuis 5 ans.

***

Alors que la France s’apprête à accueillir le Sommet mondial du Partenariat pour un Gouvernement Ouvert, plusieurs associations pointent les contradictions du gouvernement. Certaines ne s’y rendront pas.

Bilan du gouvernement ouvert à la française (9 pages), co-signé par les associations et collectifs suivants : April, BLOOM, DemocracyOS France, Fais ta loi, Framasoft, La Quadrature du Net, Ligue des Droits de l’Homme, Regards Citoyens, République citoyenne, SavoirsCom1.

Derrière un apparent « dialogue avec la société civile », la France est loin d’être une démocratie exemplaire
(…)

Les associations signataires de ce communiqué dressent un bilan critique et demandent au gouvernement et aux parlementaires de revoir certains choix qui s’avèrent radicalement incompatibles avec l’intérêt général et l’esprit du PGO, et de mettre enfin en cohérence leurs paroles et leurs actes.

Lire le bilan complet (9 pages).

 

Je comprends bien la réaction de ces différentes association : je trouve dommage que le gouvernement ne « joue pas le jeux » pour enfin réellement s’ouvrir & oeuvrer à l’intérêt général & au bien commun !

Source(s) & plus d’infos @

Une « COP21 de la démocratie » à Paris en décembre !

3/ Le coup de cœur du mois :

Sur Framasphère*, j’ai dernièrement appris une grande nouvelle qui faut « chaud au coeur » :

@ Framalibre renaît | Le Blog d’ANDRE Ani

FramaLibre, l’annuaire de logiciels libres de l’association Framasoft, en ligne depuis plus de 10 ans, est en train de renaître. Il est en cours de mise à jour, avec un nouveau site et une interface modernisée.

Le site est actuellement en version bêta. Vous êtes invité à participer afin de mettre à jour les notices des logiciels notamment.

@ Framalibre est en train de renaître – LinuxFr.org

Framalibre, c’est l’annuaire historique de Framasoft dont l’intérêt, il y a plus de 10 ans, fut de faire connaître au public nombre de logiciels libres (il contient plus de 1000 fiches). Pour des raisons que nous allons voir, le site est en cours de renaissance. La phase Bêta étant terminée, nous en sommes rendus depuis quelques jours à la phase Release Candidate : il y a encore quelques bugs, et surtout nous devons encore peaufiner des menus détails éditoriaux. Néanmoins, nous avons invité la communauté libriste à recommencer depuis zéro ce bel annuaire et obtenir un nombre significatif de contenus avant de le lancer officiellement en version « stable ».

Bien évidemment, je vous tiendrais informé le moment venu, via mon shaarli & son clône :

en effet, je vais lancer @ gafam.fr une série de billets étallés sur l’année qui vient afin de promouvoir les alternatives aux logiciels & services privateurs …

Source(s) & plus d’infos @


C’était le dernier billet concernant l’année 2016 : il y aura quelques changements pour 2017 … Vous avez déjà dû vous rendre compte que les commentaires sont totalement clos & supprimés : c’est ainsi enfin plus facile pour moi à gérer … si vous souhaitez toutefois en poster, utilisez donc Framasphere* puisque j’y diffuse mes billets !

& pour commencer cette nouvelle année, terminons en « musique libre » :

Aujourd’hui, je vous présente Domaine public de La Parisienne Libérée :

)> Si vous aimez, elle en a composé/interprété quelques autres (sous double licence) @

Bonus @ Ils s’élèvent dans le domaine public en 2017 :

Le 1e janvier est toujours une date très symbolique pour le collectif savoirsCom1 et pour la diffusion des connaissances puisque un certain nombre d’œuvres et de créations deviennent accessibles librement à l’humanité tout entière en s’élevant dans le domaine public. Elles prennent le statut de « patrimoine commun ».


Sur ces bonnes paroles

je vous souhaite

@ toutes & @ tous

une bonne & heureuse année

Rendez-vous dans 1 mois pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

#0.16

#0.16 / OCTOBRE 2016

Encore une fois, l’actualité de ce mois est chargée (plus dans certains domaines que dans d’autres il est vrais) & il n’y a fort heureusement pas trop de « mauvaises nouvelles » …


1/ L’actualité du mois écoulé :


@ INFOLIBRE

Concernant l’actualité « informatique libre », mise à part quelque nouvelles concernant des logiciels « phares » (connus et/ou que j’utilise qu quotidien), il y a eu quelques réflexions de blogueurs « influents » concernant les distributions GNU/Linux sur le « poste de travail » (je n’ai pas retransmis ici tous ces billets, vous les trouverez après une petite recherche sur mon shaarli). Mes coups de coeur vont aux distributions DFLinux & PrimTux bien évidemment !

@ GNOME 3.22 Karlsruhe : A Land Far, Far Away – LinuxFr.org

On ne présente plus GNOME, l’environnement de bureau libre (depuis toujours), sexy (depuis la série 3.x), ergonomique (selon les points de vue), personnalisable (non, là, je plaisante, en revanche) et, dorénavant, à la pointe de la technique !

GNOME 3.22, nom de code Karlsruhe, est sorti le mercredi 21 septembre 2016, avec, sous le capot, rien de moins qu’une révolution…

@ wallabag 2.1 : imports asynchrones, gestion des utilisateurs, etc. – nicosomb – wallabag, logiciels libres, PHP et cie.

Aujourd’hui est un grand jour pour wallabag : il y a trois ans tout juste, nous sortions la version 1.0.0 de poche, il y a six mois, c’était la 2.0.0 et aujourd’hui, c’est la 2.1.0.

Je ne vais pas copier / coller / traduire l’article publié sur le blog du projet, mais parmi les principales nouveautés,…

@ KDE Plasma 5.8 LTS – LinuxFr.org

Plasma 5.8 LTS, la première version du bureau KDE avec un support à long terme, vient de sortir ce mardi 4 octobre 2016. Cette publication marque une étape à partir de laquelle les développeurs et concepteurs sont heureux de recommander Plasma au plus large public possible, qu’il soit aguerri ou néophyte. Il est temps de réessayer Plasma. Il est simple par défaut et puissant si besoin. Le support de Plasma 5.8 sera maintenu jusqu’en avril 2018 (18 mois).

KDE fête également bientôt ses 20 ans puisque c’est le 14 octobre 1996 que Matthias Ettrich a annoncé une interface graphique pour systèmes UNIX basée sur les technologies Qt et C++ conçue pour l’utilisateur final.

@ Interopérabilité et consommateur – Marie Duponchelle – RMLL 2015 | April

L’interopérabilité devrait être officiellement reconnue comme un droit du consommateur : elle répond à ses besoins de maîtriser ses données, ainsi que d’interconnecter ses outils numériques. Le corpus juridique actuel ne garantit cependant pas pleinement ce droit au consommateur, ce qui nécessite une évolution des textes actuels.

@ MyFrama : vos favoris (et Framasofteries) partout, avec vous, rien qu’à vous ! – Framablog

Imaginez une alternative à tous les favoris que vous confiez à Google Chrome ; qui vous permettrait en même temps de vous y retrouver parmi tous les frama-services que l’on propose…

Le Libre nous a donné les briques pour le faire, alors nous avons retroussé nos manches pour vous présenter MyFrama !
Un del.ico.us fourre-tout numérique pour vos marque-pages et favoris !

Avant toute autre chose, MyFrama est un service de bookmarking (de marque-pages) basé sur le logiciel libre Shaarli (créé par SebSauvage ^^)

@ Présentation d’Ubuntu 16.10 «Yakkety Yak» – News – Linuxtricks

dans 2 jours si tout se passe bien, le 13 Octobre 2016, sortira la 25ème version d’Ubuntu : Ubuntu 16.10, nom de code Yakkety Yak !

Je vais reprendre ici en Français les principales nouveautés qui sont présentes en Anglais dans la page des notes de publication (ReleaseNotes) indiquées dans les sources de l’article.

Cette version, est plutôt à destination des «experts» plutôt que des débutants, car elle ne sera supportée que 9 mois, et il faudra dans 6 mois passer à la caisse pour mettre à niveau vers la Ubuntu 17.04.

Cette version Ubuntuesque est-elle ubuesque ? Je dis ça car une expression anglaise yakety-yak signifie que c’est du blabla…

@ Qui peut encore croire au mirage du linux sur le poste bureautique ? – Le Weblog de Frederic Bezies

Derrière cette question il y a un constat qui fait mal. Linux – métonymie pour les termes distribution GNU/Linux – est présent partout, sauf sur l’élément le plus important pour donner un visage visible au logiciel libre, le poste de travail bureautique.

@ ONLYOFFICE ouvre le code source des éditeurs de bureau – LinuxFr.org

Ascensio System Sia, connu par sa suite bureautique basée sur Web (déjà présentée sur LinuxFr.org), a annoncé le 12 octobre 2016 la sortie de la version libre et gratuite de ses applications de bureau : ONLYOFFICE Desktop Editors.

@ Blog-Libre | Linux se professionnalise

Revenons à mon précédent article Qui croit encore à la percée de Linux auprès du grand public.

On ne peut pas contester mes 4 remarques : Vente liée pc et os, le lobbying de Microsoft, L’UEFI et secure boot, la campagne de gratuité de Windows 10. Ce ne sont pas des appréciations de ma part, ce sont tout simplement des faits. Au contraire « Le nombre d’installations de Linux ne s’est pas envolé sur pc », c’est une appréciation de ma part (puisqu’il n’y aucun chiffre réellement fiable).

La conclusion à tirer de tout cela, c’est qu’on est sur la mauvaise pente pour l’installation de Linux sur pc. Ça se complexifie (UEFI et secure boot), Microsoft joue toujours très bien de son lobbying et des habitudes des utilisateurs, le passage à Windows 10 gratuit a été un très bon argument marketing enfin la décision de la CJUE sur la vente liée pc et os est une étape majeure. On n’est pas dans le statut-quo, la situation ne s’améliore pas, elle se dégrade.

@ Le logiciel libre pour TPE : témoignage par @pscoffoni – Philippe Scoffoni – Logiciel libre, open source, numérique

Quels arguments employer pour défendre l’intérêt de l’usage de logiciels libres pour son activité professionnelle ? Peut-on envisager de se passer de la suite bureautique MSOffice ? Est-ce que les logiciels libres fournissent de services au rabais ?

La liste des questions que se posent les utilisateurs potentiels est assez longue. Quoi de mieux que de demander à quelqu’un qui a franchi le pas de s’expliquer sur les raisons de son choix et de partager son retour d’expérience après une période significative d’usage.

@ PrimTux2, nouvelle version de la distribution GNU/Linux pour écoliers – LinuxFr.org

PrimTux est une distribution GNU/Linux dérivée de Debian Jessie, pour les enfants de l’école primaire. Elle est référencée comme dérivée officielle de la distribution Debian. PrimTux2 vient répondre aux souhaits, désirs, demandes des utilisateurs, et aussi satisfaire au respect des obligations du logiciel libre.

À l’école ou à la maison, les enseignants et parents disposeront avec elle d’une très riche logithèque pédagogique destinée aux enfants depuis la maternelle jusque dans les premières années du collège. Elle rassemble en effet des applications dispersées sur la toile et élaborées depuis une vingtaine d’années par des enseignants. Grâce au libre choix de bureaux différents et paramétrables : mini, maxi, super, et administrateur, chacun peut, par un simple changement de session, adapter son environnement de travail à ses capacités ou à ses besoins.


@ LMPC

Concernant l’actualité « politique », comme toujours quelques billets importants relatifs au revenu de base, mais également quelques news concernant CETA & l’écocide  de Monsanto. Au programme également :  mise en avant de l’initiative de LaPrimaire.org . Et pour terminer, une bonne nouvelle concernant la fin de la surveillance hertzienne (merci aux Exégètes amateurs !)

@ Un revenu à vie : revenu de base et salaire à vie – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Un ami à moi vient de me communiquer un lien vers cet extrait d’une vidéo réalisé sur notre ami Bernard Friot avec à la tribune notre jeune ami vidéaste Usul et un autre jeune homme que je ne connais pas :

@ Repensez l’argent et expérimentez le prix libre ! | ploum.net

Lorsqu’on entend parler des pauvres travailleurs licenciés qui perdent leur emploi, on oublie souvent de préciser que ce n’est pas l’emploi que les travailleurs souhaitent préserver : c’est le salaire qui va avec.

Mais la plupart des gens ne savent pas comment obtenir de l’argent autrement qu’avec un salaire.

@ L’humanité est-elle condamnée à disparaître comme les dinosaures ? | ploum.net

Depuis leur découverte, le gigantisme des dinosaures passionne les hommes. Comment la nature a-t-elle pu produire de tels monstres ? Et comment ont-ils pu disparaître massivement alors qu’ils étaient les rois de la planète ? Sommes-nous condamnés à subir le même sort ?

Trois questions qui sont étroitement liées.

@ Ceta : l’accord qui pourrait accélérer l’industrialisation de l’agriculture – Basta !

Des permis de démolir placardés devant le ministère français de l’Agriculture. Le projet de traité de libre échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta) doit être soumis à l’approbation du Conseil des ministres du Commerce de l’UE le 18 octobre. Une semaine avant le vote, mouvements altermondialistes et écologistes ont organisé une action symbolique le 7 octobre à Paris pour dénoncer « les effets dévastateurs du Ceta sur l’agriculture »

@ Un tribunal citoyen pour juger la multinationale Monsanto accusée d’écocide – Basta !

C’est un procès sans précédent qui s’ouvre ce 14 octobre. Un collectif international d’ONG et de juristes organisent « le Tribunal Monsanto » à la Haye, aux Pays-Bas, où siège la Cour internationale de justice. L’objectif, précisent les organisateurs – dont Vandana Shiva, Corinne Lepage, Marie-Monique Robin ou Olivier de Schutter (voir la liste ici) – est de déterminer « si Monsanto est responsable de violations des droits humains, de crimes contre l‘humanité et d’écocide ».

@ Le revenu de base permet-il de lutter contre l’exclusion sociale ? – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Le 15 septembre dernier avait lieu une audition au Sénat, organisée par la mission d’information sénatoriale sur le revenu de base. Ont été auditionnées quatre associations de lutte contre l’exclusion : le Secours populaire français,  ATD Quart Monde, l’Agence nouvelle des solidarités actives (ANSA) et le Secours catholique. Celles-ci se sont montrées extrêmement sceptiques sur la question du revenu de base. J’ai voulu leur répondre.

@ Revenu de base : le rapport du Sénat marque une nouvelle étape – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Ce matin, la Mission Commune d’Information sénatoriale sur le revenu de base, lancée à l’initiative du Sénateur Daniel Percheron et présidée par le Sénateur Jean-Marie Vanlerenberghe, a présenté les résultats de son rapport lors d’une conférence de presse au Sénat.

Le Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) salue le travail de fond mené par cette mission composée de Sénateurs issus de bords politiques différents, témoignant que cette idée parvient effectivement à dépasser le clivage gauche-droite.

@ Expérimenter le revenu de base en France : les trois options envisagées – Politique – Numerama

Un rapport remis mercredi par une mission d’information du Sénat propose de mener des expérimentations du revenu de base, susceptible de remplacer les minima sociaux. Trois modèles sont envisagés.

@ LaPrimaire.org : les candidats s’expriment sur le revenu de base – Mouvement Français pour un Revenu de Base

LaPrimaire.org est une nouvelle expérience démocratique, organisée pour faire émerger de nouvelles personnalités aux élections. Plusieurs de ces candidats parlent du revenu de base. Tour d’horizon.

LaPrimaire.org : Pour un vrai choix en 2017
Dans un climat de défiance envers les politiques, les citoyens réclament un renouveau des personnes mais également des idées. C’est justement le point d’excellence de cette initiative citoyenne. Des candidats inconnus, n’ayant jamais été élus, avec des propositions fortes et novatrices.

@ Fin d’une surveillance hertzienne incontrôlée | Fédération FDN

Le Conseil constitutionnel vient de rendre sa décision en réponse à la question prioritaire de constitutionnalité soulevée par les Exégètes amateurs sur la surveillance hertzienne. Reprenant nos arguments, il constate l’inconstitutionnalité de l’article L. 811-5 du code de la sécurité intérieure permettant une surveillance des communications hertziennes, celle-ci n’étant soumise « à aucune condition de fond ni de procédure » et sa « mise en oeuvre » n’étant encadrée « d’aucune garantie ».

Bien que le Conseil constitutionnel ait décidé de reporter formellement les effets de la censure de l’article L. 811-5 de quatorze mois (au 31 décembre 2017), il a toutefois vidé celui-ci de sa substance dès aujourd’hui.

@ Effrayant ? Une IA pour décider si une plainte devant la CEDH est recevable – Politique – Numerama

Des chercheurs britanniques travaillent sur une intelligence artificielle qui permettrait d’aider la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) à savoir quelles affaires écarter avant-même que les juges se soient penchés sur le dossier.

En droit international des droits de l’homme, l’accès à la justice est un droit fondamental. En Europe, il est par exemple garanti par l’article 6 de la Convention européenne des droits de l’homme, qui dispose que «  toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue équitablement, publiquement et dans un délai raisonnable, par un tribunal indépendant et impartial ». Mais à l’avenir, c’est peut-être une intelligence artificielle qui décidera, bien sûr en toute indépendance et impartialité, de qui a le droit de s’adresser à un juge humain pour faire entendre sa cause.

@ Un revenu inconditionnel favoriserait une meilleure intégration dans l’emploi des travailleurs précaires – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Le marché du travail peut schématiquement être divisé en deux. D’un côté il y a les « insiders », les travailleurs en CDI avec un emploi relativement bien protégé et des possibilités de progression hiérarchique. De l’autre, il y a les « outsiders », les travailleurs en emplois précaires (intérim, CDD) qui servent de variables d’ajustement pour les entreprises. En liant l’octroi de minima sociaux à une condition de recherche d’emploi, on fragilise les outsiders. Au contraire, l’inconditionnalité d’un revenu de base accroîtrait leur pouvoir de négociation et favorisait une meilleure intégration de ces derniers sur le marché du travail, mais aussi de meilleures conditions de travail pour tous.

@ GEEK

Concernant cette rubrique, énormément de nouvelles très variées … petit coup de coeur à Tristan Nitot pour son livre & coups de gueules habituels contre la surveillance des GAFAMs & co qui nous espionnent sans vergogne ! Heureusement que des alternatives existent … (et je m’emploi à communiquer à ce sujet !)

@ Fairphone : un smartphone équitable sans Google grâce à l’OS français Uhuru – Tech – Numerama

Lancé en 2013, le projet Fairphone a toujours misé sur Android pour son OS. Mais les choses bougent un peu avec Uhuru.

@ Tristan Nitot : « face à la Surveillance:// on retrousse ses manches ! » – Framablog

Tristan Nitot est l’auteur d’un ouvrage titré « Surveillance:// » qui dresse le bilan du pillage systématique de nos données privées par les géants du web. Mais, loin de se résigner, il applique les leçons issues de son expérience chez Mozilla : il ne sert à rien de se décourager, il s’agit de réagir et de faire face, chacun selon ses moyens. Il en profite pour rappeler les règles d’une bonne hygiène numérique.

Voilà un discours qui trouve de l’écho chez nous, pile au moment où nous abordons la troisième année de notre campagne Dégooglisons Internet.

Nous avons rencontré l’ami Tristan pour lui poser quelques questions.

On dirait bien qu’il nous a à la bonne !

@ Yahoo scanne vos e-mails pour le FBI ou la NSA – Pixellibre.net

L’annonce tombe au plus mal pour Yahoo, qui, le mois dernier, se faisait déjà taper dessus pour le piratage d’environ 500 millions de comptes. Reuters nous informe que Yahoo a mis en place un système qui scanne l’ensemble des mails envoyés sur des adresses Yahoo. Petite analyse de la situation.

@ Vie privée ou vie assistée par ordinateur : faut-il choisir ? – Tech – Numerama

Google a montré hier un écosystème impressionnant fondé sur son Assistant. Mountain View semble avoir changé de paradigme dans la manière de développer des logiciels pour le grand public, faisant de l’analyse et du partage des données un pilier de sa stratégie. Mais est-ce la seule voie envisageable pour les assistants ?

@ Comment construire sa maison écologique en une semaine et à petit prix grâce à l’ « open source » – Basta !

Les géants du BTP ont-ils du souci à se faire ? Après les logiciels libres et la fabrication de machines ou d’objets, la communauté mondiale des fab labs se tourne désormais vers la construction de véritables maisons en « open source ». Mise à disposition de plans et de techniques accessibles à tous, construction et assemblage collaboratif des éléments… Des États-Unis à la France en passant par la Grande-Bretagne, c’est une véritable communauté de la « maison libre » qui émerge et se structure, pour révolutionner la construction, son financement et permettre l’accès de tous à un logement plus décent.

@ Le légendaire Caramail veut revenir en force grâce au chiffrement des mails – Tech – Numerama

Gloire passée du web, Caramail avait quelque peu disparu des écrans dans les années 2000. La messagerie cherche toutefois à revenir sur le devant de la scène et le chiffrement de bout en bout pourrait bien l’y aider au regard de l’actualité.

@ Marre des écrans ? Le tourisme déconnecté, un secteur d’avenir – Pop culture – Numerama

Le tourisme du « digital detox » est en train de connaître une croissance intéressante. De plus en plus de personnes affirment en avoir besoin.

@ Comment allons-nous passer de la prédiction… à l’intervention ? | InternetActu.net

Malgré leurs nombreuses limites, Big Data et machine learning promettent de nous calculer, de nous analyser, de nous prédire… de deviner avec toujours plus d’acuité nos comportements à venir. Pour autant que nous puissions prendre ces promesses au sérieux, il y a un fossé entre la prédiction et l’intervention, entre inférer quelque chose et opérer une réponse. Un fossé d’autant plus béant que peu de monde semble s’y intéresser.

@ Utiliser Signal impose la présence de l’espion de Google – Tuxicoman

La semaine dernière, j’ai vu beaucoup de publicité sur Internet à propos du fait que les serveurs de Signal avaient peu de métadonnées à donner au FBI. Même Snowden recommande Signal et tance Google.

Sois je suis aveugle, soit les autres le sont. À mon grand désespoir, Signal repose sur le service Push de Google (Google cloud messaging). Or celui-ci est accessible uniquement aux appareils Android ayant installé les Google Apps et utilisant un compte Google. Pour rappel, les Google Apps ne font pas partie d’AOSP, la partie libre d’Android. Le code source est opaque et seul Google sait ce qu’il peut faire avec vos données.

@ Se former à Wikidata | Autour de Wikipédia et des projets Wikimedia

Wikidata est une base de connaissances. C’est un projet frère de Wikipédia, développé par Wikimedia Deutschland et hébergé par la Wikimedia Foundation. Wikidata stocke des informations structurées, sourcées et réutilisables par l’ensemble des projets Wikimedia. Lorsqu’une information évolue, elle peut être reportée automatiquement sur l’ensemble des projets Wikimedia.

@ Opt in / opt out – Tuxicoman

Je me faisais la réflexion dernièrement que le débat sur l’opt-in vs opt-out ou le consentement préalable contre le refus à posteriori avait sacrément dérapé vu les méthodes de Microsoft employées pour récolter vos données sur toutes les version Windows (7 à 10) sans explications réelles, et sans que vous puissiez complètement désactiver cette récolte. Ou encore comment se fait il que, par défaut et avec une publicité quasi nulle, les téléphones sur Android envoient en permanence toutes vos données (position, mails, recherches, carnet de contact, historique d’appel, etc…) à Google. Ou encore comment la mise en place de mises à jour récurrentes du service (Facebook, Windows, etc…) rend le refus temporaire… puisqu’à la prochaine mise à jour, les réglages par défaut peuvent changer et votre refus ignoré (coucou l’outil de migration à Windows 10, ou bien l’élargissement des données publiques des profils Facebook), Ou encore les applications qui d’apparence gratuites se donnent le droit implicite de récolter vos données sans votre consentement ni possible refus (beaucoup d’applications sur Android par exemple)

@ Elon Musk est-il un voyageur du futur ? | ploum.net

Je viens de terminer un livre qui m’a convaincu qu’Elon Musk, le célèbre CEO de Tesla et SpaceX, est un voyageur du futur perdu dans notre époque. Que ses actions nous révèlent ce qu’il connaît de notre avenir immédiat.

@ DuckDuckGo, Wolfram, Qwant… : découvrez les alternatives à Google – Tech – Numerama

Google est de loin le moteur de recherche dominant en France (plus de 90 % de parts de marché), mais nombre d’internautes cherchent aujourd’hui des alternatives. Voici donc une sélection de 6 moteurs de recherche alternatifs que vous pourrez tester.

Mise à jour : Google.fr ayant été identifié comme un site potentiellement terroriste par Orange, ce petit guide devrait vous être utile.

@ Quand la Toile se déchire… – Framablog

Vous prendrez bien un peu une petite DDoSe de paranoïa ce matin ? Blague à part, j’avais choisi de ne pas vous proposer la traduction de cet article de Bruce Schneier, lorsqu’il est paru au mois de septembre, en pensant qu’il allait un peu loin dans l’énoncé de la menace : en route vers la cyberguerre, pas moins.

L’épisode récent qui a vu hier « tomber » des sites populaires comme Twitter ou eBay et bien d’autres m’incite à y revenir.

@ C’est l’histoire de quelques objets et caméras connectés. – Pixellibre.net

L’IoT, L’Internet Of Things. Les objets connectés quoi si vous préférez. Si ces objets sont de plus en plus présents, nous pouvons nous interroger quant à leur sécurité « par défaut ». Bref, c’est l’histoire d’une caméra qui a cassé un bout d’Internet.
Pardon ?

@ Publicité : Google s’autorise à identifier les internautes qu’il piste en ligne – Business – Numerama

Google a beaucoup de données personnelles et les murs qui les cloisonnent ne sont pas éternels. En matière de publicité, la firme de Mountain View peut croiser des données identifiant un internaute avec celles relatives à son activité en ligne.

 


@ SWEETUX

Pour conclure cette série de billets d’actualité, quelques bonnes nouvelles concernant par exemple la neutralité du net, élément essentiel dans la société d’aujourd’hui ! Et bonne décision de Bruxelles justement au sujet de la vie privée des internautes … Bonne nouvelle aussi concernant l’encouragement aux logiciels libres dans le secteur public !

Avec deux petits coups de coeurs pour MySearch & @ Subgraph qui selon moi sont à encourager & à recommander à toutes & à tous !

@ Neutralité du Net : l’ORECE dans la bonne direction, ne relâchons pas la pression | La Quadrature du Net

La neutralité du Net est un des enjeux centraux de l’exercice des droits fondamentaux dans l’espace numérique. Trop souvent vue comme une simple question technique ou commerciale, elle porte cependant sur les moyens d’exercice concret du droit à la liberté d’expression, du droit à l’information, donc de la façon dont la société se construit et se pense; mais également de gros enjeux industriels et commerciaux et d’accès au marché numérique.

@ Bruxelles voudrait prendre en compte les données personnelles avant de valider une fusion – Politique – Numerama

La Commission européenne s’apprête à lancer une consultation publique pour modifier les règles de validation des fusions-acquisitions. Alors que seul le chiffre d’affaires est pris en compte pour obliger à obtenir le feu vert de Bruxelles, la Commission veut que les données personnelles détenues deviennent aussi un critère.

@ Panique algorithmique | Grise Bouille

Eh voilà, ça devait bien arriver, j’ai encore pondu une BD à rallonge.

Bon, le sujet est hyper-vaste et pas vraiment simple, mais j’ai essayé de faire au mieux. C’est pas parfait, mais à un moment il a fallu que je bloque le texte, sinon ça serait vraiment parti trop loin (de digression en digression). J’ai essayé de synthétiser à la fois le côté technique et le côté politique sans raconter trop de conneries. Je m’excuse d’avance si je suis passé un peu vite sur certaines notions. Mais si ça peut permettre à certains d’y voir un peu plus clair, c’est toujours ça de gagné.

Plongeons donc dans le monde merveilleux des algorithmes…

@ MySearch 1.10 – Tuxicoman

Je viens de publier la version 1.10 de Mysearch, mon métamoteur de recherche anonymisant, sans tracking, libre et avec la pertinence des résultats de Google.

Il est désormais compatible avec Twisted 16 et donc Ubuntu 16.04

Le paquet d’installation Deb se trouve ici.

Comme toujours vous pouvez le tester sur https://search.jesuislibre.net/

@ Promulgation de la loi « pour une République numérique » – logiciels libres – mobilisation de l’April | April

La loi n°2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique a été promulguée et publiée au Journal Officiel. Cette loi confirme l’ouverture par défaut des codes sources des logiciels des administrations, toujours limitée par une exception très large de « sécurité des systèmes d’information », et inscrit une disposition d’ « encouragement » au logiciel libre dans le secteur public dénuée de portée normative. La promulgation de la loi est aussi l’occasion de revenir sur la mobilisation de l’April.

@ Subgraph OS Alpha : une copie de Tails en mieux ? – News – Linuxtricks

La SubgraphOS (subgraph.com) est un système d’exploitation Linux (basé sur Debian Stretch) axée sur la sécurité.
J’ai survolé dans la vidéo la Subgraph OS, mais elle propose quelque chose d’intéressant dans cette version Alpha, et elle semble plus ambitieuse que Tails qui a la même philosophie.

Comme toujours, vous retrouverez tous ces billets & plus encore sur mon shaarli, qui se dédouble @ http://shaarli.sweetux.org/? (l’original, actualisé régulièrement) & @ http://shaarli.gafam.fr/? (le clône, actualisé occasionnellement).

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


2/ Les coups de gueule du mois :

Vous l’aurez deviné, j’ai une dent contre Microsoft & nos politiques qui osent signer des contrats avec cette société américaine qui espionne ses utilisateurs !

@ Microsoft et l’Éducation nationale, les liaisons dangereuses – Étienne Gonnu à 56Kast | April

Cette semaine, Étienne Gonnu de l’April décrypte le partenariat qui lie Microsoft à l’Éducation nationale depuis un an : le géant américain de l’informatique fournit un « cloud » dans les écoles, forme les enseignants aux logiciels Microsoft… Est-ce bien normal ?

@ L’April demande la publication de l’« accord de sécurité » entre Microsoft et l’État | April

Lors de la diffusion de l’émission Cash Investigation consacrée à l’Open Bar Microsoft/Défense, Marc Mossé, directeur affaires publiques et juridiques de Microsoft France, a reconnu l’existence d’un « accord de sécurité » entre Microsoft et l’État français. L’April demande la communication de cet accord pour en connaître le périmètre exact et notamment s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un « accord d’espionnage ».

@ L’April demande la création d’une commission d’enquête parlementaire concernant les relations entre l’État et Microsoft | April

L’émission Cash Investigation consacrée à l’Open Bar Microsoft/Défense, diffusée le 18 octobre 2016, a mis au jour de nouvelles révélations concernant les relations privilégiées entre Microsoft et l’État français. L’April va s’adresser aux parlementaires pour leur demander la création d’une commission d’enquête. Il est indispensable que toute la lumière soit faite sur les conditions de la signature du contrat « Open Bar » Microsoft/Défense et sur le périmètre exact de l’ « accord de sécurité » entre l’entreprise américaine et l’État.

… Et j’ai bien apprécié ce reportage de Cash Investigation que je vous recommande :


Plus d’infos @

 


3/ Les coups de cœur du mois :

Vous vous en doutez, voici mes énormes coups de coeur de ces dernières semaines : la nouvelle saison de degooglisons internet & le lancement du Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires !

@ Dégooglisons saison 3 : 30 services alternatifs aux produits de Google & co – Framablog

6 nouveaux services et une annonce majeure pour attaquer la 3e – et dernière – année de notre (modeste) plan de libération du monde… De moins en moins modeste : déjà trente services à ce jour !

Après Framinetest (qui montre que les libristes ont déjà répondu à l’édition « éducation » de Minecraft/Microsoft), Framemo (le petit outil pratique pour collaborer sur des idées), les mises à jour de Framacarte, Framacalc, Framapad, Framapic, Framasphère, Framemo, et d’autres… on aurait pu croire que notre été était déjà bien rempli.

Mais non. Il nous fallait fêter ces deux ans avec de nouveaux services. OK. Chiche !

@ Naissance du collectif CHATONS – Framablog

Nous l’avions annoncé en février dernier sur le Framablog, nous travaillons depuis quelques mois à faire émerger le Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires… bref : les CHATONS.

Le succès de la campagne Dégooglisons Internet a démontré, à l’ère post-Snowden, un intérêt réel du public pour des services web respectueux de vos données et basés sur du logiciel libre. Le problème, c’est que si les « Frama-bidules » deviennent la réponse par défaut à cette demande, alors nous créerons ce que nous combattons  : une centralisation des utilisateurs, une concentration des données aussi dangereuse que douteuse.

Or, nous sommes loin d’être les premiers à proposer de telles solutions. Et de nombreuses associations, SCOP, initiatives, etc. sont prêtes à rejoindre un mouvement de décentralisation pour créer des services mutualisés dans un internet de la proximité et de la confiance. De là, il n’y avait qu’un pas à faire pour créer un collectif des hébergeurs proposant de remettre des valeurs et de l’humain dans vos mails, fichiers, partages et collaborations.

CHATONS, le collectif anti-GAFAM
CHATONS est le Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires.

Toutes ces précieuses informations sont à diffuser largement bien évidemment !


Source(s) & plus d’infos @


Bonus :

@ Docteur Honoris Causa Stallman

La semaine dernière, le 11 Octobre 2016 , RMS a reçu un doctorat honorifique de l’Université Pierre Marie Curie, à Paris, France. En prévision de la fusion entre l’UPMC et l’Université Paris-Sorbonne, qui sera finalisée en Janvier 2018, le deux institutions ont organisé, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, une cérémonie conjointe qui a reconnu les deux performants dans le domaine des sciences et de la médecine, ainsi que ceux dans les arts et les sciences humaines. L’UPMC a déclaré , «Cette cérémonie conjointe a été l’occasion d’accueillir avec fierté en deux communautés, qui seront bientôt rejoints comme un seul, ces hommes et ces femmes de réalisation remarquable qui se sont engagés au service du bien commun. » Six femmes et huit hommes ont été honorés, « chacun pour le rôle essentiel qu’ils jouent dans leur discipline. »

20161011-paris-dhc-02-allorge-thumb

Dr. Alice P. Gast, président de l’ Imperial College de Londres, dans son discours pour représenter les huit médecins en médecine et dans les sciences, a déclaré qu’elle et ses collègues lauréats étaient «fiers de rejoindre le groupe de 130 éminents scientifiques qui ont reçu cette reconnaissance depuis 1975. »« Nous avons tous eu des points de départ, « poursuit – elle, » et chemins très différents. Mais nos transporteurs et notre amour de la science ont une chose en commun: la volonté ardente de contribuer au progrès de la société « .

SOURCE & + d’infos @ https://www.fsf.org/blogs/rms/photo-blog-2016-october-paris


Rendez-vous dans 1 mois pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

#0.14

#0.14 / ÉTÉ 2016

Vous avez de la chance, je suis « à jour » des rediffusion via mon shaarli car l’actualité du mois d’août a été un peu moins chargée … Pour autant, il ne s’est pas rien passé & certaines actualités sont importantes. Vous les retrouverez bien évidemment ci-après, au milieu de quelques autres. Bonnes lectures.


1/ L’actualité du mois écoulé :

Je pensais que l’actualité de cet été aurait été peu importante, mais finalement, je me trompais : il y a des pièces de choix dans les différents billets ci-après (que je ne commenterais pas individuellement).

@ INFOLIBRE

@ Studiobox 3 couteau suisse multimédia pour webradio scolaire – LinuxFr.org

Studiobox 3 est une distribution GNU/Linux dérivée de Debian Jessie, conçue depuis 2014 par des enseignants de l’académie de Versailles au moyen du projet Debian Live, pour faire de la webradio dans un cadre scolaire. Orientée multimédia, elle contient un ensemble d’outils utiles à l’enseignement et aux projets menés avec les élèves (création multimédia, montage audio et vidéo, diffusion radio et télévision).

Une attention particulière a été portée à la simplicité d’utilisation (le public visé étant relativement peu familier des distributions GNU/Linux). Ainsi, l’outil de diffusion et d’enregistrement radio, liquidsoap, peut être configuré et utilisé entièrement avec des outils graphiques (boîtes de dialogue gérées par zenity). Les services fournis par l’académie (serveur icecast) y sont préconfigurés.

@ Qwant et Mozilla s’allient pour proposer un Firefox sans Google – Tech – Numerama

Qwant, qui se rêve en compétiteur européen de Google, a conclu un partenariat avec la fondation Mozilla pour proposer une version spéciale de Firefox. Dans celle-ci, Google est remplacé par Qwant.

@ KDE neon 5.7 | QuebecOS

Suivant la nouvelle version de KDE Plasma Desktop 5.7, la distribution KDE neon revient également avec sa version 5.7. KDE neon est une distribution basée sur la dernière version stable de Kubuntu et a pour but de nous dévoiler les nouvelles technologies de KDE Plasma. Alors si vous souhaitez tester le nouveau bureau KDE, téléchargez cette distribution « live » et installable sur ce lien : neon-useredition-20160705-0929-amd64.iso

@ Bien choisir sa distribution GNU/Linux – édition 2016. – Le Weblog de Frederic Bezies

En avril 2015, je proposais un petit guide qui a été transformé en page. Un an plus tard, il fallait bien mettre à jour les conseils, non ? 🙂
(…)
Il m’arrive de recevoir des courriers électroniques qui me demandent : quelle distribution choisir ? Avec presque 275 distributions indexées encore vivantes, début juillet 2016, sur la bible de l’actualité linuxienne, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin sans avoir de détecteur de métaux pour se simplifier la tâche.Voici donc une série de cinq commandements pour vous permettre de dégrossir votre recherche. Les listes ci-dessous sont aussi exhaustives que possible.

@ Unity et Xfce dans Windows 10 – Korben

Voici une sorcellerie qui devrait plaire aux Linuxiens :-).

L’internaute Guerra24 a réussi, en exploitant le WLS (Windows Linux Subsystem), à faire tourner les environnements de bureau Unity et Xfce4 sous Windows 10 (sans machine virtuelle évidemment).

Comme je l’expliquais dans cet article, WLS permet, depuis peu, de faire tourner bash et les tools linux sous Windows. Avec pas mal de bidouille impliquant le paramétrage de Compiz et l’export de diverses variables et bash, il est parvenu à faire fonctionner Unity et Xfce4 nativement dans Windows.

Je vous l’avoue, je ne pensais jamais voir ça de mon vivant.

@ Sortie de la version 8.9.0 des applications bureautiques OnlyOffice – LinuxFr.org

Ascensio System Sia a annoncé le 07 juillet 2016 la sortie de la nouvelle version de OnlyOffice, une suite bureautique libre qui inclut des éditeurs de textes, de classeurs et de présentations (OnlyOffice Document Server déjà présenté sur LinuxFR.org ) complétés par les applications de gestion de documents, de projets, de clients, de communauté, de courriels, de contacts (OnlyOfficeCommunity Server) et le serveur de messagerie (OnlyOfficeMail Server).
Cette dépêche revient sur les principales nouveautés de cette version.

@ Canonical déploie une importante mise à jour OTA d’Ubuntu Touch – Tech – Numerama

Les mises à jour Over The Air d’Ubuntu Touch, la version mobile du système d’exploitation libre de Canonical, sont nombreuses. Néanmoins ce mois-ci, la mise à jour à destination des mobiles inaugure de nouvelles possibilités qui devraient intéresser les utilisateurs d’Ubuntu.

@ Tails 2.5 | QuebecOS

The Amnesic Incognito Live System (Tails) est une distribution Linux qui est conçue pour acheminer le trafic Internet à travers le réseau Tor. La distribution Tails fournit également aux utilisateurs un certain nombre d’outils de confidentialité qui aident à sécuriser les fichiers. La dernière version de la distribution, Tails 2.5, est livrée avec Tor Browser 6.0.3 et le client e-mail Icedove (version 45.1)
(…)
De plus amples informations peuvent être trouvés dans l’annonce du projet.

@ Linux Mint 18 « Xfce » | QuebecOS

Clément Lefebvre a annoncé la disponibilité de Linux Mint 18 édition « Xfce ». Linux Mint 18 est une version de support à long terme qui recevra des mises à jour de sécurité jusqu’à 2021. L’édition Xfce est une alternative légère aux éditions Cinnamon et MATE de Linux Mint. La nouvelle version offre aux utilisateurs l’accès à X-Apps Mint, dérivés d’applications GNOME qui sont conçus pour regarder et même travailler dans des environnements de bureau multiples. La nouvelle version de Mint propose également des améliorations au gestionnaire de mise à jour
(…)
Des informations supplémentaires peuvent être trouvés dans l’annonce de sortie et les notes du projet.

@ LibreOffice 5.2 est là : quoi de neuf ? – Tech – Numerama

Une nouvelle version de LibreOffice est sortie. Elle apporte des modifications au niveau de l’interface et fournit quelques changements pour ses principaux outils de bureautique.

@ Installer le Bash Ubuntu sous Windows 10 | Astuces | IT-Connect

A la grande surprise de nombreuses personnes, Microsoft et Canonical (l’éditeur de la distribution Ubuntu) ont travaillé main dans la main afin de proposer la possibilité d’installer le Bash d’Ubuntu sous Windows 10.

Avec l’arrivée récente de Windows 10 Anniversary Update (version 1607, Build 14393), cette fonctionnalité est désormais disponible à tous ! Bien qu’elle soit encore en bêta, vous pouvez facilement l’installer. Cette portabilité du Bash sur Windows 10 n’est pas réservé seulement aux versions « Professionnel » et « Entreprise » puisque même avec la version « Familiale » vous pouvez en profiter !

Le Bash est bien natif à Windows, il ne s’agit pas de virtualisation ou même d’un container.

@ SELKS 3.0 une distro pour l’analyse réseau et sécurité – LinuxFr.org

SELKS est une distribution autonome (live) et installable qui fournit une solution de détection d’intrusion réseau et de supervision de la sécurité orientée réseau basée sur le moteur Suricata. SELKS utilise les outils Elastic pour le stockage et l’analyse des données. La version 3.0 intègre Elasticsearch 2.x et Kibana 4.x, offrant ainsi une analyse des données plus flexible et performante que dans les versions précédentes.

@ Viperr 9 : une évolution en douceur ? – Le Weblog de Frederic Bezies

Comme tous les 6 à 8 mois, j’ai le plaisir de voir arriver une nouvelle édition de la seule distribution GNU/Linux au nom qui ravirait les herpétologues, j’ai nommé la Viperr. Dans les deux mois qui suivent la sortie d’une nouvelle Fedora, cette version revampée pour utiliser OpenBox est rendue disponible.

La dernière fois que j’avais parlé de la Viperr, c’était pour Noël 2015. J’ai donc appris l’annonce de la sortie de la Viperr 9 nom de code Vipera Dagon. De l’aveu même des auteurs, c’est une version mineure, qui n’apporte rien de transcendant. Mais est-ce un mal ?

@ Canonical devient un mécène officiel du projet KDE – Business – Numerama

Canonical officialise son soutien financier en tant que mécène du projet KDE. La société qui est derrière Ubuntu investit ainsi dans l’environnement de bureau Qt le plus célèbre du monde GNU/Linux.

@ Le noyau Linux a 25 ans! | QuebecOS

Il y a 25 ans jour pour jour Linus Torvalds a annoncé la création de son noyau qui allait devenir Linux. «Je suis en train de faire un système d’exploitation gratuit (juste un hobby, il ne sera pas grand et professionnel comme le GNU) pour les machines de type AT-386. »
C’est par ces termes qu’il annoncé son petit projet personnel sur lequel il a d’ailleurs demandé des avis pour y apporter des améliorations. Linus a fait cette annonce le 25 Août 1991 en Finlande. Et c’est ce petit projet qui a donné naissance à ce qu’on appellera plus tard le « noyau Linux », sur lequel de nombreux systèmes open source aujourd’hui sont basés. Il équipe les supercalculateurs et il ne faudrait surtout pas oublier qu’il est la base du système d’exploitation mobile Android. De l’ordre de 10 000 lignes de code à ses débuts en 1991, le noyau Linux frôle désormais les 22 millions. Au cours de ces 15 derniers mois, plus de 3 millions de lignes de code ont été ajoutées à un rythme effréné de 7,8 changements par heure. Une nouvelle version stable est publiée toutes les 9 à 10 semaines. Si vous n’avez pas encore lu ce message de Torvalds déjà, vous pouvez le faire via cette archive Google.

@ LinuxConsole 2.5, la distribution pour les enfants et adolescents – LinuxFr.org

LinuxConsole 2.5 est disponible au téléchargement.

Cette distribution est une distribution indépendante des autres, qui utilise son propre système de paquets (opkg), et qui est construite « from scratch ».

Cette version se passe encore de Systemd, qui sera utilisé dans la branche 3.x. Ce n’est pas par choix idéologique, mais par souci de simplicité, que systemd n’est toujours pas l’init par défaut (c’est toujours busybox est utilisé pour cela)
Pourquoi est-ce une distribution pour les enfants et les adolescents ?

Pour sa facilité d’installation sur des ordinateurs anciens (que l’on refile souvent à ses enfants), et la logithèque très fournie en jeux et logiciels musicaux.

@ Le logiciel libre au-delà de x86 – LinuxFr.org

Si le Logiciel Libre est devenu au fil du temps, et grâce à votre passion, un élément majeur de l’informatique moderne, il n’en va pas de même pour le matériel. Toute personne qui essayé de libérer son ordinateur de bureau jusqu’au firmware de la carte mère, ou qui s’est intéressée à l’évolution du projet Coreboot ces dernières années le sait : la situation des quatre libertés sur nos stations de travail est actuellement très mauvaise du point de vue matériel. Cette dépêche propose un état des lieux de cette situation.

@ Donnez votre avis sur la nouvelle architecture de Cozy – LinuxFr.org

Cozy est un cloud personnel que nous suivons et évoquons régulièrement sur LinuxFr.org. Il a fait récemment parler de lui via le recrutement de Tristan Nitot, sa version 2.0, sa quête permanente d’améliorations, sa toute nouvelle application de synchronisation de fichiers ou encore sa récente levée de fonds. Aujourd’hui, l’équipe Cozy Cloud fait appel à vous.

Logiciel libre & Distributions Gnu/Linux ont répondu « présent » au cours de l’été : il y en a pour tous les goûts & tous les usages … je n’ai abordé ici que mes quelques « préférés ».

@ LMPC

@ Faut-il promettre un revenu de base à 800 € ? – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Si l’on a toutes les raisons de vouloir un revenu de base d’un montant suffisant pour vivre, il semblerait peu prudent pour une femme ou un homme politique de promettre qu’elle ou il mettra un tel revenu de base en place, du moins à court terme. Promettre un revenu de base autour de 500 € avec maintien des aides au logement est bien plus prudent.

Une question que l’on pose très vite aux défenseurs du revenu de base est : « quel serait son montant ? ». La réponse à cette question n’est pas si aisée. Elle dépend d’abord de notre vision du revenu de base, du projet de société que l’on défend, de la proposition de financement que l’on propose et des prestations sociales que l’on aimerait remplacer par le revenu de base. Mais notre réponse doit dépendre aussi de contraintes politiques et économiques qu’il ne faut pas négliger.

@ Directive Terrorisme : L’UE vers une dérive sécuritaire et antidémocratique ? | La Quadrature du Net

Paris, le 5 juillet 2016 — Hier soir 4 juillet, la Commission LIBE (libertés civiles) du Parlement européen a adopté le projet de Directive de lutte contre le terrorisme proposé par la Commission européenne par 41 voix pour, 4 contre et 10 abstentions. La rapporteure PPE Monika Hohlmeier a réussi à faire de ce projet de directive un texte qui pourra servir de parapluie législatif aux pires lois antiterroristes et de surveillance européennes, cédant aux pressions fortes de la France pour élargir au niveau européen les dispositions françaises pourtant très controversés en matière de surveillance ou de censure de sites Internet. La Quadrature du Net dénonce cette européanisation de la surveillance et de la censure extra-judiciaires, laquelle s’accompagne d’un incroyable déni démocratique puisque le texte va faire l’objet de négociations secrètes en trilogue empêchant tout amendement significatif du texte lors de son passage devant l’assemblée plénière du Parlement. Sous couvert de politique sécuritaire, l’Union européenne sape les valeurs qui l’ont fondée.

@ Le revenu d’existence, un puissant moyen de redistribution sans stigmatisation ni spoliation – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Bien que sa part dans les recettes du budget de l’État ne cesse de diminuer, actuellement la solidarité et la redistribution repose encore en partie sur l’Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques (IRPP). Fondé sur le quotient familial avec le nombre de parts qui dépend de la composition de la famille, son barème est relativement simple mais le calcul de l’impôt est chaque année de plus en plus complexe étant données les multiples réductions fiscales et crédits d’impôts qui diminuent considérablement son rendement et mobilisent de nombreux contrôleurs tout en favorisant les titulaires de très gros revenus.

@ Nous vous scrutons, bien que ce ne soit pas vous la cible : Reflets

Comment repérer des criminels dans une foule, sans scruter la foule ? Comment connaître les habitudes des terroristes sans connaître celles des non-terroristes ? Comment établir des profils type, sans les comparer à un ensemble ? Comment créer des alarmes comportementales sans connaître les habitudes du plus grand nombre ? Comment fouiller la vie privée d’un seul individu, sans savoir à quoi correspond le quotidien des autres ?

Toutes ces questions n’en représentent qu’une seule. Celle de la fin et des moyens dans la lutte contre le terrorisme, et plus généralement, contre la criminalité. Plus avant encore : quels moyens mettre en place pour empêcher, répondre à toute tentative d’opposition aux institutions et leurs représentants, contre l’ordre établi. Ou de fraude. De dissidence. De contestation ?

@ Quel système pour demain ? | Création Monétaire

Guillaume Deloison qui travaille société et philosophie vient de publier une magnifique vidéo en plusieurs parties « Quel système pour demain ? », où il présente plutôt bien le principe d’une monnaie libre démontré par la Théorie Relative de la Monnaie  :

On peut le retrouver sur son blog où il avait déjà publié sur le même sujet « Pourquoi la théorie relative de la monnaie est complémentaire et nécessaire » et ses autres travaux de « philosophie en pratique ».

+ d’infos @ http://4emesinge.com/quel-systeme-pour-demain

@ Démocratie fissurée : chroniques d’un mauvais élève de la République (1) : Reflets

Le projet n’a rien d’ambitieux, mais il m’amuse : raconter, sur une période de 30 ans, la disparition progressive de tous les idéaux politiques français (et autres…) doublé de l’écroulement de la démocratie.

Cet exercice, ô combien subjectif, passe par le filtre des rencontres, expériences, voire « aventures » d’un informaticien, musicien  et écrivain devenu journaliste, qui n’a jamais voté, mais a toujours cru bon de chercher à comprendre la société qui l’entoure, voire la changer : moi. La stupidité n’est pas l’apanage des puissants, et les erreurs sont humaines.

@ Attentat de Nice : il est temps de penser autrement la sécurité et la liberté – Politique – Numerama

L’attentat de Nice qui a fait 84 morts et de très nombreux blessés vient illustrer l’impossibilité pour les gouvernants de remettre en cause les lois sécuritaires qu’ils adoptent et réclament sans relâche. Peut-on enfin changer de logiciel ?

@ État d’urgence : surenchère dans la surveillance de masse | La Quadrature du Net

Paris, 21 juillet 2016 – Encore une fois. L’état d’urgence est prolongé, jusqu’en janvier. En réponse à la violence qui saisit de nouveau le pays et à quelques mois des élections de 2017, les responsables politiques en profitent pour s’adonner à une indigne surenchère sécuritaire. Non contents de prolonger l’état d’urgence, ils ont également amendé la loi sur le renseignement adoptée l’an dernier pour aller toujours plus loin vers la surveillance de masse.

(…)

Alors ? Alors nous répétons ce que Philippe Aigrain écrivait déjà ici-même mardi : ceux qui souhaitent résister à l’engrenage de la violence vont « continuer à labourer le sol des possibles, pendant que c’est l’idée même du politique que certains enterrent ».

@ Salaire à vie ou revenu inconditionnel ? Compte-rendu du débat Friot / Mylondo du 28 juin 2016 au Lieu-Dit à Ménilmontant – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Les auteurs Bernard Friot et Baptiste Mylondo, tous deux professeurs dans l’enseignement supérieur, proposent le salaire à vie pour l’un, et le revenu inconditionnel pour l’autre. Le but de la discussion, organisée par la revue Ballast et le bar-restaurant le Lieu-Dit, était de mieux comprendre les convergences et les divergences de ces deux propositions de réforme économique, qui sont souvent confondues malgré elles. Ce compte-rendu non exhaustif restitue ce que je tire personnellement de cette discussion.

@ LaPrimaire.org : une primaire citoyenne qui veut moderniser l’élection présidentielle – Politique – Numerama

LaPrimaire.org est une primaire citoyenne dématérialisée qui propose à chaque citoyen adhérant à sa charte de se présenter dans un processus de désignation dont le but ultime est une candidature à l’élection présidentielle de 2017. Comment fonctionne-t-elle ? Reportage.

@ L’UE peut bien sombrer, l’Europe des peuples est en marche

Malgré les cris d’orfraie, les craintes et les critiques qui ont suivi le Brexit sur le délitement du projet Européen, une autre Europe est en marche. L’Europe des individus est bien vivante, mais ne pourra continuer à grandir qu’à une condition : que nous conservions le droit de circuler et de nous rencontrer librement.

@ L’éducation interdite (La Educación prohibida) – Documentaire VOSTFR – Le 4ème singe

Ce documentaire est un véritable chef d’œuvre, une merveille de bon sens et d’intelligence. Sur le thème de l’éducation et notamment celle inculquée aux enfants et aux jeunes adultes, il développe avec une étonnante clarté une critique fine du système éducatif actuel.

Retraçant l’histoire de ce que nous appelons aujourd’hui “l’éducation nationale”, il nous montre les différents types de modèles éducatifs mis en application à différentes époques et nous propose une vision étonnante de notre modèle actuel aux vues de son histoire et de ses objectifs sous-jacents.

@ France 2016 : bienvenue en algocrature ? : Reflets

La gouvernance algorithmique, aussi appelée algopolitique, est un nouveau mode de gestion de la société , une nouvelle manière de traiter la vie démocratique. Cette récente gouvernance politique — qui ne se nomme pas — possède de nombreux aspects inquiétants facteurs de mutation sociétale,  aspects étonnamment « non discutables » et non discutés.

Le débat sur l’algopolitique n’existe pas, puisque ces outils numériques d’aide à la décision, à l’administration, à la gestion, à la sécurisation, à la prévention, à la prédiction, se sont installés dans un premier temps illégalement, en mode furtif et au final depuis peu, sous forme déclarative : « Ces outils existent, nous en avons besoin, ils sont une aide, nous les utilisons » expliquent les responsables politiques, quand ils daignent en parler. Point.

L’ « algocrature » qui survient par la mise en place de ces outils — couplés à une mise entre parenthèse de l’état de droit — modifient de façon indéniable la vie en en société et génèrent un nouveau système politique que personne ou presque ne nomme, ni n’envisage. Un nouveau contrat social en en train de survenir, mais non-négocié. Définition, analyse et réflexions sur l’algocrature française en cours de constitution.

@ Le revenu de base pour aller du conflit vers l’harmonie – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Le revenu de base universel est un sujet qui est en discussion dans plusieurs pays actuellement. Et il mérite que l’on se questionne sur ceci : comment aborder ce sujet au-delà des partis politiques et des parti-pris individuels ? C’est ce que je veux proposer : une approche différente.

Nous partons de la nation que l’on peut considérer comme un être vivant au même titre qu’un individu, qu’un être humain, par exemple. Une nation est un organisme au même titre que l’organisme de notre corps physique. La nation a un corps physique — son territoire — et des êtres vivants des règnes minéral, végétal et humain.

C’est donc un organisme vivant, plein de vie et qui s’est construit et constitué tout au long des siècles de son histoire. La création et la constitution d’une nation, d’un pays n’a rien d’aléatoire mais est le résultat d’une conscience nationale, d’un destin commun, d’une langue commune…

En rapport avec notre sujet, j’aborderai la question de l’argent. Que représente l’argent dans cet organisme ?

@ Un revenu de base agricole, pourquoi pas ? – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Selon l’auteur, il est temps d’adopter un pacte social pour soutenir collectivement notre territoire rural et celles et ceux qui nous nourrissent.

« Les aliments ne sont pas une marchandise », c’est lun des slogans portés par le mouvement La Vía Campesina (La voie paysanne) pour réorganiser les systèmes agro-alimentaires, un mouvement international réunissant plus de 200 millions de paysan(ne)s qui défendent une agriculture à petite échelle.

@ Revenu de base, oui ou non ?

Je n’écris plus beaucoup sur le revenu de base, même si je l’évoque encore souvent dans mes discussions. D’un point de vue théorique, le sujet ne me stimule plus beaucoup, ce qui ne m’empêche pas d’avoir été réjoui puis atterré par la déclaration de candidature de Benoît Hamon : il a réussi à mettre dans le même sac la réduction du temps de travail et le revenu de base (et même le cannabis).

Pour ne pas rester tout à fait passif face à cette actualité, et pour obéir à une vieille envie, j’ai compilé mes articles autour du revenu de base dans un livre. Je les ai lissés et introduits par une longue préface inédite. Ce texte, désormais disponible en papier et ebook, montre comment on peut s’emparer d’une idée politique, la questionner et la critiquer.

De tous les sujets politiques évoqués ici, outre les dérives des « lois sécuritaires » liberticides, le principal sujet aura été l’un de mes favoris : le revenu de base ! Je vous recommande une lecture attentive de ces différents articles très intéressants.

@ GEEK

@ Organiser l’héritage de ses données personnelles : ce que la loi prévoit – Politique – Numerama

La loi pour une République numérique organise une forme de « testament numérique » pour les données personnelles du défunt, en permettant aux héritiers d’y avoir accès, sauf directives contraires laissées par la personne décédées.

@ Droit d’auteur pour les robots : une nouvelle boîte de Pandore – Page 42

S’il est une chose dont on peut être certain en matière de propriété intellectuelle et de droit d’auteur, c’est bien celle-ci : toute modification législative proposée par l’industrie, et non par les créateurs eux-mêmes ou la société civile, se fait au détriment de ces deux derniers. Artistes et grand public sont les grands perdants de la guerre au partage et à l’ouverture qu’ont déclaré unilatéralement les ténors de l’entertainment contre ceux et celles qui jouissent de leurs « produits ». Ainsi, quand se profile l’ombre d’une possible reconnaissance d’un droit d’auteur pour les robots et/ou les intelligences artificielles, je me permets de hausser un sourcil.

@ Que manque-t-il pour avoir des licences open Hardware qui fonctionnent ? – – S.I.Lex –

J’ai eu la chance cette année de participer à l’édition 2016 du festival Pas Sages En Seine (PSESHSF), qui avait la particularité de se dérouler à la médiathèque Louis Aragon de Choisy-le-Roi (bravo aux collègues d’avoir abrité en leurs murs cet événement emblématique de la Culture Libre !).

J’ai pu y faire une conférence sur les licences Open Hardware, dont la captation vidéo est accessible en ligne

@ Farmbot : une révolution open source pour cultiver bio sans effort – Tech – Numerama

Farmbot est un robot ouvrier agricole qui s’occupera de votre potager de A à Z, en étant tous les jours aux petits soins pour vos salades et vos radis. Cerise sur le gâteau, il est entièrement basé sur des technologies open source. Mais seuls les plus fortunés pourront s’offrir le luxe du bio automatisé.

@ Mettez ce que vous voulez dans les CGU : on accepte n’importe quoi – Politique – Numerama

Une étude américaine démontre que les internautes acceptent n’importe quoi dans les contrats d’utilisation des sites internet, le plus souvent sans les lire, et même en les lisant.

@ Je plagie, tu plagies, nous plagions : décorticage d’une hypocrisie – Page 42

Je ne vais pas parler de ce que les artistes doivent à ceux qui les ont précédés. Tous sans exception, nous nous sommes construits en empruntant des chemins tracés par d’autres. Nous bâtissons nos maisons avec des briques que des créateurs morts depuis longtemps ont façonnées. C’est un fait que personne n’osera contredire : le domaine public regorge d’artistes dont le travail nous a inspirés – et nous ne nous en cachons pas, ou si peu.

@ Faites votre promo avec CoLibre (appel à projets tuteurés) – LinuxFr.org

Cette année encore, la licence pro CoLibre fait son appel à projet tuteuré.

C’est l’occasion de proposer à nos étudiant·e·s en communication, baigné·e·s dans le libre, votre besoin d’action de communication pour valoriser, promouvoir, accompagner, magnifier, planifier la visibilité et la diffusion de votre projet. Ces actions peuvent être autour de projet de développement, de l’animation d’une communauté, la production de supports visuels, audio-vidéos, documentation aussi bien dans le monde du logiciel libre que dans l’univers associatif ou dans le champ de l’économie sociale solidaire et durable. Les projets tuteurés peuvent donner lieu à des analyses, expertises, prescriptions mais aussi des réalisations.

@ Le domaine public reconnu et protégé (dans la loi sur la Biodiversité) – – S.I.Lex –

[Mise à jour du 10/08/2016 : La joie aura été de courte durée… Le Conseil constitutionnel a en effet annulé dans la loi Biodiversité les dispositions autorisant la vente par des associations à but non lucratif des semences correspondant à des variétés appartenant au domaine public. Il a considéré qu’il y avait rupture du principe d’égalité, dans la mesure où les associations seraient dispensées du respect des obligations liées aux autorisations de mise en marché par rapport aux sociétés commerciales. Cela signifie donc qu’à moins d’être enregistrées au catalogue, les semences du domaine public ne pourront qu’être données ou échangées et qu’elles ne pourront faire l’objet d’une mise en marché, ce qui continuera à défavoriser leur diffusion par rapport aux semences propriétaires.

@ Open Beauty Facts : que contiennent vraiment nos produits cosmétiques ? – LinuxFr.org

Open Beauty Facts est un projet collaboratif en ligne dont le but est de constituer une base de données libre et ouverte sur les produits cosmétiques du monde entier.

Après les aliments, Open Food Facts s’attelle donc à un nouveau chantier : les produits de beauté. Lancé en février 2016, Open Beauty Facts a pour but de réaliser pour les cosmétiques, dentifrices et autres shampooings ce que Open Food Facts a fait pour la nourriture.

Logo Open Beauty Facts

@ Tout savoir sur AMP, le futur du web mobile – Tech – Numerama

Les Accelerated Mobile Pages, ou AMP, souhaitent changer radicalement la face du web mobile. Comment ? Nous vous l’expliquons en plusieurs questions et réponses qui vous permettront de tout comprendre sur ce projet open source porté par Google.

@ Le Digital Language Diversity Project et Wikimedia France | Autour de Wikipédia et des projets Wikimedia

Depuis plusieurs mois et dans le cadre du projet Langues de France, Wikimédia France est partenaire du Digital Language Diversity Project (DLDP). Ce programme est financé par l’agence européenne Erasmus + avec pour objectif d’aider au développement de la présence des langues régionales et minoritaires sur Internet notamment en apportant aux locuteurs des compétences humaines et techniques afin de faciliter l’utilisation de leur langue dans l’espace numérique.

@ De l’utilité d’un site web pour les auteurs qui se respectent – Page 42

Il est une ancienne légende que les plus valeureux (et les moins décédés) d’entre nous connaissent pour se l’être transmise de la bouche à l’oreille depuis des générations.

Un site web pour les gouverner tous
Un site web pour les trouver
Un site web pour les amener tous
Et dans les ténèbres les lier
Au Pays d’internet où fleurissent les Likes.

Si cette légende a traversé les âges pour parvenir jusqu’à nous, croyez-le, ce n’est pas de bon cœur. Parce que quand on voit l’étendue des dégâts, il y a de quoi se taper la tête contre l’écran. Pour certains, le web semble s’être arrêté en 1996. Pour d’autres, il s’agit de confier toute responsabilité à des sites tiers. Bref, c’est un sacré foutoir et ça ne fait qu’empirer.

@ Bientôt l’Internet des objets risqués ? – Framablog

Il sera peut-être une nouvelle fois traité de Cassandre et de parano, mais Bruce Schneier enfonce le clou !

Sensible aux signaux qu’envoient de façon croissante les faits divers mettant en cause les objets connectés — le fameux Internet des objets pour lequel « se mobilise » (sic) la grande distribution avec la French Tech — ce spécialiste de la sécurité informatique qui a rejoint récemment le comité directeur du projet Tor veut montrer que les risques désormais ne concernent plus seulement la vie numérique mais bien, directement ou non, la vie réelle. Il insiste aussi une fois encore sur les limites de la technologie et la nécessité d’un volontarisme politique.

Quand l’internet des objets menace la sécurité du monde réel

@ Brest 2016, des wiki et la mer | Autour de Wikipédia et des projets Wikimedia

Du 13 au 19 juillet a eu lieu Brest 2016, la septième édition des fêtes maritimes de Brest où était présents plus d’un millier de bateaux traditionnels venant de toute la France et du monde entier. Un riche patrimoine qui constitue une parfaite occasion de collecter des contenus inédits pour les projets Wiki, principalement des photos mais aussi des témoignages, reportages, etc.

@ Ouverture du site Libre Games Initiatives – LinuxFr.org

Le jeu libre est un cas particulier du jeu indépendant et aujourd’hui très balbutiant. Mais ne pourrait-il pas se développer comme on l’a vu dans les logiciels ?

De nombreuses idées ont émergé ces dernières années concernant les jeux libres.Le principe du site Libre Games Initiatives, et d’une éventuelle structure l’accompagnant, est de regrouper toutes ces idées et de réfléchir sur la façon de les mettre en oeuvre.

@ Des zéros et des uns | Grise Bouille

Dans la lignée des Les ordinateurs sont cons ou de Bit, byte, bitten, continuons à désacraliser l’informatique et à comprendre ce qui se passe derrière ces écrans qui ont envahi nos vies. C’est long mais ça devrait être accessible à tous

@ Après le singe photographe, l’écureuil vidéaste ? – – S.I.Lex –

Aux Etats-Unis, une des affaires les plus incroyables de Copyright Madness de ces dernières années a connu un énième rebondissement la semaine dernière. L’association de défense des animaux PETA a décidé de porter en appel sa demande visant à faire reconnaître que le macaque « Naruto » est bien titulaire d’un droit d’auteur sur des photographies prises en 2011 avec un appareil « emprunté » au photographe animalier David Slater lors d’un reportage dans la jungle indonésienne. Ce dernier revendique de son côté le droit d’auteur sur ces clichés, bien qu’il n’ait pas « pris » ces photographies au sens propre du terme. Il affirme cependant qu’il avait laissé intentionnellement son appareil traîné dans son campement pour que des singes s’en emparent et qu’il avait effectué des réglages pour que la photo soit la plus nette possible, ce qui suffit selon son point de vue à ce qu’il soit reconnu comme « auteur » des photographies.
La fameuse frimousse du singe Naruto, devenue un véritable mème sur Internet depuis le début de cette affaire.
La fameuse frimousse du singe Naruto, devenue un véritable mème sur Internet depuis le début de cette affaire.

@ Set-Privacy : Un script pour gérer sa vie privée sous Windows 10 | Logiciel – OS | IT-Connect

Disponible sur GitHub, le script PowerShell « Set-Privacy » permet de configurer les paramètres de Windows 10 liés à votre vie privée.

Il intègre le trois modes :

Default : Rétablir les paramètres par défaut de Windows 10
Balanced : Un mode équilibré où l’on ne désactive pas tous les paramètres
Strong : Un mode où l’on muscle la protection et désactive l’ensemble des paramètres référencés dans le script

Pour effectuer la modification, il faut invoquer le script depuis une console PowerShell

@ Ce que le domaine public volontaire peut apporter à la photographie – – S.I.Lex –

La photographie fait certainement partie des secteurs de la création qui ont été les plus fortement marqués par le numérique. C’est aussi l’un des plus schizophrènes… D’un côté, c’est en matière de photographie que l’on trouve le plus grand nombre d’oeuvres publiées sur Internet sous licence Creative Commons (391 millions sur 1, 1 milliard au dernier pointage réalisé en 2015). Mais de l’autre côté, les photographes professionnels comptent souvent parmi les partisans les plus acharnés du renforcement du droit d’auteur. On a pu encore en avoir une illustration lors du vote des lois « République Numérique et « Création », où plusieurs organisations représentant des photographes ont agi (avec succès) pour contrer la liberté de panorama et imposer une taxation des moteurs de recherche. Pourtant si l’on se détourne un peu du cadre français, on peut constater que ce type de positions ne correspond pas forcément à l’attitude de l’ensemble des photographes vis-à-vis du numérique et du Libre. Davantage même que les licences libres, c’est le domaine public volontaire que certains créateurs de photographies choisissent d’embrasser, comme le montre l’histoire édifiante du site Unsplash.
Une des photos qu’on peut trouver sur Unsplash. Par Nirzar Pangarkar. CC0.
Une des photos qu’on peut trouver sur Unsplash. Par Nirzar Pangarkar. CC0.

@ Firefox supportera enfin Netflix sur Linux, sans extensions mais avec DRM – Tech – Numerama

Firefox sur les systèmes GNU/Linux n’était pas en capacité jusque-là de lire Netflix ainsi que les autres services de streaming intégrant des DRM. Une faiblesse qui sera de l’histoire ancienne avec la future version du navigateur grâce à l’intégration du module Google, Widevine.

@ Si vous êtes le produit, ce n’est pas gratuit | La Quadrature du Net

Paris, 17 août 2016 — La Quadrature du Net publie ici une tribune de Laurent Chemla, membre du Conseil d’orientation stratégique de La Quadrature du Net.

Le sempiternel « si c’est gratuit vous êtes le produit » est devenu si commun désormais que c’en est devenu un mantra. Une idée toute faite. Ce qui devrait toujours inciter à la méfiance.

À raison dans ce cas, parce que c’est tout simplement faux.

Même si la phrase est jolie et pratique pour convaincre sans débattre, comme tout slogan sorti de l’esprit d’un bon communicant, elle est fausse.

Si c’est gratuit, c’est sans contrepartie.

C’est la définition de la gratuité.

Vous n’êtes pas le « produit » de l’amour de vos proches, de la gentillesse d’un inconnu ou, pour rester sur le terrain du numérique, vous n’êtes le « produit » ni de Wikipédia, ni du logiciel libre, ni des (à la louche) centaines de milliers de blogs publiés sur des sites sans publicité.

Si vous êtes le produit, alors ce n’est pas gratuit.

@ Le projet Tor se dote d’un contrat social – Framablog

Le projet Tor (Tor Project), est l’organisation à but non lucratif à l’origine du réseau de communication anonymisé et du logiciel éponyme. Il a décidé, à l’instar d’autres projets libres comme Debian ou Gentoo, de se doter d’un contrat social dans le but de clarifier et de pérenniser ses valeurs et ses objectifs.

Souvent associé au terrorisme, au trafic de drogue et autres contenus pédo-nazis par certains journaux télévisés ou personnages politiques en manque d’attention, Tor est au contraire mis en avant dans ce texte (gracieusement traduit pour vous par l’équipe de Framalang) pour son intérêt dans la protection des libertés fondamentales.

@ Open Content dans les musées : un retour d’expérience du Getty Museum – – S.I.Lex –

Le Getty Museum constitue un grand établissement culturel américain dédié aux Beaux Arts qui a choisi, il y a trois, de rejoindre le mouvement Open GLAM pour embrasser une politique d’Open Content. Cela signifie que l’institution a décidé de rendre librement réutilisables les reproductions numériques des oeuvres produites à partir de ses collections, sans autre contrainte que l’indication de la source. Initié avec 4500 oeuvres, le programme en compte aujourd’hui plus de 100 000 , avec des images en haute résolution correspondant à des peintures, des dessins, des manuscrits ou des photographies appartenant au domaine public.

@ Appel aux fabricants de liseuses – nicosomb – wallabag, logiciels libres, PHP et cie.

La rentrée littéraire approche.
L’occasion de lancer un petit appel aux fabricants de liseuses.wallabag est un service de lecture différée : vous sauvegardez en un clic des articles web dans votre compte et vous les lisez en mode déconnecté sur votre smartphone ou tablette. Le tout dans un mode épuré pour ne vous concentrer que sur le contenu de l’article.
Une présentation vidéo existe et vous permettra de mieux comprendre l’idée : https://vimeo.com/167435064.

@ Ray’s Day 2016, la nouvelle choisie par le Framablog – Framablog

Chez Framasoft, on adore le Ray’s Day et on s’efforce d’y participer à notre manière. Aujourd’hui nous avons publié nos contributions :

Mais c’est aussi l’occasion de découvrir des textes malicieux comme celui que nous republions ici, puisqu’il est sous licence CC-BY-SA… C’est Framasky qui l’a repéré et nous l’avons trouvé sympa. Bravo à Snædis Ika pour sa nouvelle, que nous vous invitons à déguster.

J’aime pas les cookies

Une nouvelle de Snædis Ika

@ Non, je ne veux pas télécharger votre &@µ$# d’application ! – Framablog

« Ne voulez-vous pas plutôt utiliser notre application ? »…

De plus en plus, les écrans de nos ordiphones et autres tablettes se voient pollués de ce genre de message dès qu’on ose utiliser un bon vieux navigateur web.

Étrangement, c’est toujours “pour notre bien” qu’on nous propose de s’installer sur notre machine parmi les applications que l’on a vraiment choisies…

Ruben Verborgh nous livre ici une toute autre analyse, et nous dévoile les dessous d’une conquête de nos attentions et nos comportements au détriment de nos libertés. Un article blog traduit par Framalang, et sur lequel l’auteur nous a offert encouragements, éclairages et relecture ! Toute l’équipe de Framalang l’en remercie chaleureusement et espère que nous avons fait honneur à son travail 😉

@ Pour le Ray’s Day 2016, lisez le Copyright Madness en epub ! – – S.I.Lex –

Il y a deux ans, l’auteur Neil Jomunsi a proposé de créer le Ray’s Day, un événement organisé le 22 août en hommage à Ray Bradbury pour célébrer les livres et la lecture. Chacun est invité cette journée à partager des textes à lire et cette année, les différentes contributions seront rassemblées dans une bibliothèque numérique.

Thomas Fourmeux et moi-même aurons la chance de participer à l’édition 2016 indirectement, grâce à Luc Didry, alias @Framasky, qui a eu l’idée de compiler presqu’un an des chroniques « Copyright Madness » que nous écrivons chaque semaine sur le site Numerama pour dénoncer les abus de la propriété intellectuelle. Ces textes étant placés sous licence Creative Commons Zéro (CC0), il a utilisé le droit d’usage que nous offrons à nos lecteurs pour les rassembler sous la forme d’un livre numérique au format epub. Merci à lui pour cette excellente initiative et pour le travail de mise en forme accompli !

Vous pouvez télécharger le fichier en cliquant ici

@ Replicant : appareils mobiles, logiciels libres et vie privée – Paul Kocialkowski | April

Titre : Replicant : appareils mobiles, logiciels libres et vie privée
Intervenant : Paul Kocialkowski
Lieu : PSESHSF – Pas Sage En Seine – Hacker Space Festival
Date : Juillet 2016
Licence : Verbatim
Durée : 50 min 15
Pour visionner la vidéo


Pour télécharger la présentation

Description

Cet exposé présentera Replicant dans le cadre de l’initiative visant à libérer les appareils mobiles.

En premier lieu, les problèmes majeurs liés à la liberté sur ces appareils seront abordés. Il s’agira de détailler la situation pour chaque composant et à chaque niveau, en proposant ainsi un aperçu complet. Ainsi, de nombreuses considérations sur différents aspects seront présentées, allant de la liberté du matériel jusqu’au système d’exploitation, en passant par les micro-logiciels.

Après avoir dressé un bilan de la situation, les remédiations possibles à plus ou moins court terme seront présentées. C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet Replicant, distribution entièrement libre d’Android pour plusieurs appareils, un système mobile libre mettant l’accent sur la liberté et la vie privée/sécurité.

L’état du projet ainsi que les différents challenges et objectifs futurs seront ainsi présentés.

Cet été, les sujets de cette rubrique ont été tès diversifiés … c’est super ! Ça permet de voir la diversité des choses intéressantes qui se font « autour du libre ». Cette philosophy ressort de plus en plus dans nos vies de tous les jours … C’est impressionnant !

@ SWEETUX

@ Le logiciel libre : un modèle de société – François Pellegrini – 2011 | April

Titre : Le logiciel libre : un modèle de société
Intervenant : François Pellegrini
Lieu : Toulouse – Capitole du Libre
Date : Novembre 2011
Durée : 1 h 00 min 57
Licence : Verbatim
Pour visionner la vidéo


Pour visionner la présentation

Transcription

@ Priorité au logiciel libre ? Une lecture politique. Véronique Bonnet – PSESHSF2016 | April

Titre : Priorité au logiciel libre ? Une lecture politique.
Intervenant : Véronique Bonnet
Lieu : PSESHSF – Choisy-le-Roy
Date : Juillet 2016
Licence : Verbatim
Durée : 56 min 15
Pour visionner la vidéo

GNU agains GUN

L’informatique privatrice s’impose
L’informatique libre se propose

Informatique privatrice : lobying
Informatique libre : advocacy

L’informatique privatrice, c’est du brutal
L’informatique libre, c’est du lourd

@ Données personnelles : le Privacy Shield USA / UE adopté mais critiqué – Politique – Numerama

La Commission européenne a adopté mardi matin le Privacy Shield, le cadre juridique qui remplace le Safe Harbor et présume que les données personnelles exportées vers les États-Unis bénéficient d’un niveau de protection équivalent à celui offert par le droit européen. Applaudi par Microsoft, l’accord est critiqué par les défenseurs de la vie privée.

@ La Quadrature du Net répond à la consultation européenne sur la neutralité du Net | La Quadrature du Net

Paris, 18 juillet 2016 — Aujourd’hui s’achève la consultation de l’ORECE sur la neutralité du Net. Cette consultation visait à donner une voix aux citoyens sur les lignes directrices encadrant la mise en oeuvre du Règlement sur les télécoms. La version envoyée par La Quadrature du Net est celle écrite par la Fédération FDN, nous pensons que cette réponse est appropriée et nous soutenons les dispositions qu’elle présente.

@ Les bénéfices d’un combat, témoignage – Framablog

Il n’est pas toujours facile de militer activement, ça demande du temps, de l’énergie et le courage de surmonter les difficultés.

Mais c’est aussi l’occasion de se confronter à la réalité du monde, de se découvrir aussi, et de tirer une fierté légitime de victoires auxquelles on a contribué. C’est dans cet esprit que nous publions aujourd’hui le témoignage de Bram.

Membre de Framasoft, il fut militant à la Quadrature du net et à la Nurpa, il se concentre aujourd’hui sur des actions plus locales comme la Brique Internet ou encore Neutrinet, une association bruxelloise fournisseur d’accès à Internet et membre de la fédération FDN.

Il nous propose ici un retour d’expérience en définitive plutôt positif et nous explique fort bien quels bénéfices il a tirés de cet épisode militant.
Alors bien sûr, face aux lobbies, les formes et stratégies du combat ont évolué depuis la victoire contre ACTA qu’il évoque dans ce témoignage, donc la lutte aux côtés de la Quadrature s’est donné de nouveaux outils et des campagnes moins difficiles à vivre.

Mais l’essentiel demeure : l’action collaborative résolue est déterminante et il est possible de faire une différence.

@ Chiffrement et vie privée : La Quadrature du Net salue l’avis du Contrôleur européen pour la protection des données | La Quadrature du Net

Paris, 27 juillet 2016 — Dans son avis publié le 25 juillet 2016 à propos du projet de révision de la directive ePrivacy, le CEPD (Contrôleur Européen de la Protection des Données) prend position pour une régulation plus forte en faveur de la vie privée. La Quadrature du Net approuve les principales propositions de cet avis et enjoint les législateurs européens à les suivre.

(…)

La Quadrature du Net salue les positions positives du Contrôleur européen pour la protection des données et invite les États Membres, la Commission européenne, le Parlement européen et les autorités nationales de protection des données à tenir compte de cet avis : protecteur pour la vie privée des utilisateurs et exigeant pour la sécurité des communications électroniques, il correspond aux positions que défendent les associations de défense des droits fondamentaux.

@ Le chiffrement sans backdoor doit être « encouragé et, si nécessaire, rendu obligatoire » – Politique – Numerama

Dans un avis consultatif remis cette semaine, le contrôleur européen de la protection des données prend fermement position en faveur du chiffrement de bout en bout et s’oppose clairement aux portes dérobées (backdoors).

@ Neutralité du Net et très haut débit doivent marcher main dans la main ! | La Quadrature du Net

Paris, le 8 août 2016 — Aujourd’hui, une coalition de plus de trente associations et organisation de défense des droits du monde entier a envoyé une lettre ouverte aux législateurs en charge de la régulation des Télécoms pour les encourager à soutenir le développement et l’implémentation de règles strictes sur la neutralité du Net en même temps que le développement des réseaux de très haut-débit de nouvelle génération.
Cette lettre est une réponse à un texte publié récemment sous le nom de « 5G Manifesto » dans lequel les opérateurs télécoms menacent de freiner leurs investissements dans la 5G si les régulateurs ne renoncent pas aux règlementations européennes sur la neutralité du Net ainsi que d’autres règlementations sur l’accès au réseau et la protection de la vie privée. Cette attaque arrive au moment où l’autorité européenne de régulation des communications électroniques (ORECE) est en train de fixer les lignes directrices d’application du Règlement sur la neutralité du Net.

@ Tribune – « Chiffrement et lutte contre le terrorisme : attention à ne pas se tromper de cible » – Conseil National du Numérique

Le chiffrement est une méthode qui consiste à protéger des données ou des communications en les rendant illisibles de l’extérieur et déverrouillables par une clé. Accusé de faciliter la propagande et la préparation d’actes terroristes, certaines voix au sein du gouvernement français plaident en faveur d’une initiative européenne visant à sa limitation. Attention, toutefois, à ne pas céder à des solutions de facilité qui pourraient avoir des conséquences graves et non anticipées. Limiter les moyens de chiffrement ou instaurer des « portes dérobées » pour permettre aux forces de l’ordre d’accéder aux données chiffrées de nos applications affaiblirait la sécurité des systèmes d’information dans leur ensemble tout en ayant une efficacité limitée. L’urgence de la situation ne doit pas nous conduire à sous-estimer ces risques, ni à faire l’impasse d’un débat sur les implications politiques, sociales et économiques d’une limitation du chiffrement.

@ Pokémon GO et la quatrième dimension de la propriété – – S.I.Lex –

Ces dernières semaines auront été marquées par la folie Pokémon Go et une annonce a priori assez délirante me donne l’occasion d’aborder ce sujet sous l’angle juridique. On a appris en effet que le maire de la commune de Bressolles, petit village de 800 habitants dans l’Allier, avait pris un arrêté pour « interdire l’implantation de Pokémon sur la commune », en avançant des  motifs de sécurité. L’acte a été adressé à Niantic, la société éditrice du jeu, ainsi qu’à la Pokémon Company.

On pourrait à première vue trouver cocasse ce type d’interdiction proférée par un maire, mais les problèmes se sont multipliés ces dernières semaines à propos de villes ou de lieux publics ne souhaitant plus figurer sur la carte virtuelle du jeu.

(…)

Ces divers incidents soulèvent une intéressante question, qui a très bien été posée dans un article du Guardian paru le mois dernier : « A qui appartient l’espace virtuel autour d’un lieu physique ? ».

@ Partenariat avec Microsoft : l’Éducation nationale devant les tribunaux pour la rentrée – Business – Numerama

Microsoft et l’Éducation nationale auront rendez-vous le 8 septembre prochain au tribunal de grande instance de Paris, où ils sont assignés par le collectif Edunathon qui reproche à l’État d’avoir écarté abusivement des acteurs du logiciel libre d’un marché public dissimulé.

@ République numérique – Quelles avancées ? Quelles limites ? – Radio Libre@Toi* | April

Titre : République numérique – Quelles avancées ? Quelles limites ?
Intervenants : Emmanuel Charpentier, April – Lionel Maurel, La Quadrature du Net – Nicolas Joyard, Regards Citoyens – Benjamin Jean, Open Law – Nathalie Martin, Wikimédia – Pierre-Carl Langlais, SavoirsCom1 – OliCat, Libre@Toi*.
Lieu : Radio Libre@Toi
Date : Juillet 2016
Durée : 1 heure 55 min
Licence : Verbatim
Pour écouter l’émission

Description

La loi « République numérique » portée par Axelle Lemaire a été adoptée le 20 juillet à l’Assemblée nationale. C’est la conclusion d’un long processus d’élaboration qui, pour la première fois, a impliqué une phase de consultation en ligne à laquelle de nombreux acteurs associatifs impliqués dans les questions numériques ont pu participer.

Le texte aborde une large palette de sujets, allant de l’ouverture des données publiques (open data), à la diffusion des résultats de la recherche, en passant par la neutralité du net, la protection des données personnelles ou la régulation des grandes plateformes.

Si elle comporte des avancées notables sur certains sujets, cette loi aura aussi suscité des débats houleux sur certains points, avec plusieurs reculs du gouvernement. Le processus participatif d’élaboration a aussi soulevé des avis partagés. Co-construction réelle de la loi avec la société civile ou simple habillage masquant de classiques jeux d’influences ?

@ Un « triomphe » pour la neutralité du Net en Europe – Politique – Numerama

En publiant ses lignes directrices sur la neutralité du net qui s’imposent à tous les régulateurs européens, le BEREC a donné pleinement satisfaction aux organisations qui plaidaient pour une obligation la plus ferme possible de respecter le principe par lequel Internet s’est développé.

Là encore les sujets sont assez diversifiés (mais curieusement très axés « politique »)! Les bonnes questions sont posées … Dans l’attente des bonnes réponses (de nos politiques)

Nota : Certaines de ces conférences ont été ou serons rediffusées également @ http://podcast.sweetux.org/

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


2/ Le coup de gueule du mois :

L’équipe du Framablog a été très productive ces dernières semaines & ils ont produit un certain nombre d’articles de qualité sur un sujet important à mes yeux …

@ Les nouveaux Léviathans I — Histoire d’une conversion capitaliste (a) – Framablog

Techno-capitalisme

@ Les nouveaux Léviathans I — Histoire d’une conversion capitaliste (b) – Framablog

Piller le code, imposer des usages

@ Les nouveaux Léviathans II — Surveillance et confiance (a) – Framablog

Techniques d’anticipation

@ Les anciens Léviathans I — Le contrat social fait 128 bits… ou plus – Framablog

Autorité et PGP

@ Les anciens Léviathans II — Internet. Pour un contre-ordre social – Framablog

De la légitimité

@ Les nouveaux Léviathans II — Surveillance et confiance (b) – Framablog

Trouver les bonnes clés

Cette problématique n’étant que très peu abordée sur internet, j’ai décidé d’enfin créer un véritable site dédié qui sera prochaiment mis en ligne @ http://www.gafam.fr/ (ça faisait un moment que ça me trottais dans la tête …)

Vous l’aurez compris, je ne porte pas ces GAFAMs dans mon coeur …

GAFA désigne Google, Apple, Facebook, Amazon qui qui sont les quatre grandes firmes américaines (nées dans les dernières années du XXe siècle ou au début du XXIe siècle sauf Apple créé en 1976) qui dominent le marché du numérique, parfois également nommées les Big Four. Cet acronyme, cependant, tend à être abandonné au profit du sigle GAFAM, le M signifiant Microsoft. Leur puissance tend à être contestée par les Natu.

Source(s) & plus d’infos @


3/ Le coup de cœur du mois :

Vous savez que je suis depuis le début Arpinux dans son « aventure » avec la distribution HandyLinux … Eh bien sachez que cet été, un grand « chamboulement » a eu lieu. En voici les principales informations :

@ HandyLinux devient DFLinux pour grandir encore et toucher encore plus de novices – HandyLinux – Le Blog

J’ai le plaisir de vous annoncer la future fusion des projets HandyLinux et Debian-Facile
Debian-Facile est un portail pour les utilisateurs Debian porté par une association loi 1901 . Ce portail intègre une documentation complète , un forum d’entraide , des outils en ligne , une page de démarrage rapide , ainsi qu’un salon de discussion IRC.L’équipe Debian-Facile avait mis en place une distribution francophone pour aider l’utilisateur à découvrir Debian, mais cela demande beaucoup de temps et des contributeurs. Ce projet restait « en stationnement » ‘dixit DFDe notre côté, HandyLinux est une distribution fonctionnelle qui en deux ans, a fait la preuve de son efficacité quant à l’apprivoisement du novice windowsien … cela dit,  notre communauté ne grandit pas … on est arrivé à la fameuse bascule …Une des armes du logiciel libre, c’est la diversité que l’on y trouve
Un des soucis avec le logiciel libre, c’est la dispersion des ressources

Il faut trouver l’équilibre et alors que tout se divise et se multiplie dans le monde merveilleux du Libre, jai décidé de tenter l’union, la fusion, la collaboration mutuellement profitable…
Lorsque j’ai proposé cette idée sur debian-facile, j’ai reçu un accueil plus que chaleureux et cela m’a conforté dans l’idée qu’il fallait passer au stade supérieur.

@ HandyLinux rejoint Debian-Facile pour mieux aider les novices – LinuxFr.org

Debian-Facile est une plate-forme d’entraide pour l’utilisation de Debian, et HandyLinux migre vers ce support.
L’histoire de HandyLinux, une distribution GNU/Linux pédagogique pouvant être définie par — Debian sans se prendre la tête —, a commencé sur le forum de Crunchbanglinux-fr le 18 juillet 2013 et continue sur le forum de Debian-Facile.
Ce regroupement va simplifier la tâche de tous : développeurs, utilisateurs, administrateurs, modérateurs. La composition d’un manuel du grand débutant qui débute a commencé. Le concept d’une version pré-configurée, libre et légère de Debian pour les novices est repris par l’équipe HandyLinux associée à l’équipe Debian-Facile pour en faire un outil d’apprentissage. Pendant la période de transition, HandyLinux restera stable et maintenue jusqu’en mai 2018.

@ Planet Libre – Bienvenue HandyLinux

Comme vous l’avez probablement constaté, vu, vécu, lu dans le petit monde du logiciel libre francophone, la communauté HandyLinux, sous l’impulsion d’arpinux, s’est rapprochée de la communauté de Debian-Facile (aka DF). N’étant pas à l’origine de cette initiative et considérant que la porte DF est grande ouverte, personne n’ayant donc besoin d’autorisation pour devenir membre, nous ne pensions pas réagir. smile Cependant, la fusion de deux communautés étant suffisamment rare pour être saluée, nous y allons aussi de notre annonce.

@ Les cahiers du débutant sont en ligne ! – HandyLinux – Le Blog

Je vous parlais il y a quelques jours du travail sur Debian-Facile et des projets en cours.

Et bien voilà la première étape franchie avec la mise en ligne officielle des Cahiers du débutant, sur un site dédié afin que chaque communauté puisse piocher et s’en servir sans soucis et librement.

Les sources sont hébergées sur le gilab de Framasoft (merci encore à eux ) et tous les liens sur le site http://lescahiersdudebutant.fr

@ DFLinux n’est pas une distribution ! Mais elle est en ligne 😉 – HandyLinux – Le Blog

La rentrée est là, déjà, et dans deux semaines, l’arrivée de la nouvelle version Debian-‘Jessie’-8.6.
C’est normalement l’occasion de mettre à jour les images ISOs HandyLinux car la distribution suit les cycles de Debian.Comme vous l’avez certainement lu , la distribution HandyLinux et la communauté Debian-Facile ont fusionné au début de l’été, afin de travailler ensemble et rendre Debian plus facile à appréhender pour les (grands) débutants.De cette fusion est né le projet DFLinux pour DebianFacileLinux .

(petit texte de conclusion)

Source(s) & plus d’infos @

 


Finalement, l’été fut assez chargé en actualité touchant le numérique & le libre (mais pas que…). Qui l’eu cru ! Et finalement, je n’ai plus de retard dans mes rediffusions malgré un mois de pause … ça signifie que je vais pouvoir trouver / me libérer du temps pour mes autres projets (en particulier http://www.gafam.fr/ mais aussi http://distribution.sweetux.org/ ou encore http.//econet-elib.work le site associatif dont je suis co-gérant)… sans oublier mes loisirs « non numériques ».

 

Rendez-vous dans 1 mois pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

#0.11

#0.11 / AVRIL 2016

Ce moi-ci, comme tous les 2 ans à la même époque, c’est la sortie de la version LTS de LA Distribution GNU/Linux la plus populaire … celle par laquelle j’ai débuté dans l’univers du libre il y a 10 ans déjà !


1/ L’actualité du mois écoulé :

Les mois se suivent & ne se ressemblent pas nécessairement : actualité chargée, toujours, mais j’ai volontairement fait l’impasse sur certains sujets …

@ INFOLIBRE

@ Le Guide Libre Association 2016 est arrivé ! (avec l’APRIL) – Framablog

Toute association, quelle que soit sa taille, a besoin de communiquer avec ses membres, produire des documents, diffuser de l’information vers l’extérieur, bref elle a besoin d’un système d’informations structuré et adapté à ses besoins.

Pour autant, toutes les associations ne sont pas logées à la même enseigne lorsqu’il s’agit de choisir et de mettre en place des logiciels adaptés à leurs activités et à leur mode de fonctionnement. Bien souvent, l’achat de matériel informatique et de logiciels est un budget qui pèse lourd et, par manque de compétences sur le sujet, les choix se font par défaut.

La V1 de ce guide était déjà pas mal : mais j’ai l’impression que la V2 est encore mieux !

@ Linus Torvalds souffle les 25 bougies de Linux : quel sera son avenir ? – Tech – Numerama

Dans son livre Just For Fun, Linus Torvalds raconte l’histoire incroyable de Linux, un système d’exploitation qu’il a créé dans sa jeunesse un peu par hasard, pour s’amuser. Vingt-cinq ans plus tard, quel avenir pour Linux, devenu par la force des choses l’OS le plus utilisé au monde ?

Déjà 1/4 de siècle ! J’espère que l’avenir sera favorable à une plus large diffusion des logiciels libres …

@ Zim, un vrai couteau suisse – alterlibriste

Depuis que j’ai commencé ce blog, je me suis dit que je devais parler des outils que j’utilisais afin de faire connaître les raisons de leur choix et pourquoi pas, vous convaincre de les essayer. Je ne l’avais toujours pas fait ou juste évoqué en passant mais aujourd’hui je passe à l’action avec un outil que j’utilise quasiment au quotidien : Zim.

Avant de l’utiliser, j’avais toujours des fichiers texte à droite à gauche que je créais dans un bête éditeur. Il y avait un peu de tout : des idées, des brouillons d’articles, des listes, des notes, des astuces, …

Alors à un moment j’ai décidé de chercher un logiciel me permettant de regrouper tout ça. J’ai essayé plusieurs usines à gaz ou trucs trop lourds pour gérer ce genre de choses qui ne m’ont pas convaincu. D’un autre côté, je voulais aussi éviter le systèmes de post-it un peu trop simplistes qui en mettent partout sans être faciles à organiser.

C’est pourquoi j’ai choisi Zim qui est un bon compromis entre les deux :

Petit logiciel simple d’usage & très pratique que j’utilise régulièrement pour prendre des notes & mettre de coté quelques liens pour la préparation de certains de mes billets …

@ Le Pocket libre Wallabag fait le plein de fonctionnalités – Tech – Numerama

Fonctionnant sur le même principe que Pocket, Instapaper ou Readability, le logiciel Wallabag permet de mémoriser des articles pour les lire plus tard. Sa nouvelle version apporte une multitude de nouvelles fonctionnalités.

Application que j’utilise au quotidien pour mettre de coté des lectures très intéressantes (lus et/ou à lire … ) : j’y ait d’ailleurs de nombreux billets « sous le coude » afin de publier de nouvelles pages sur les différentes composantes de mon site : il me faut juste trouver le temps pour le faire …

@ PrimTux-Eiffel, une logithèque pédagogique libre pour les enfants – LinuxFr.org

PrimTux est une distribution GNU/Linux dérivée de Debian Jessie, pour les enfants de l’école primaire. PrimTux-Eiffel remplace Primtux-Liberté. Elle apporte de nombreuses améliorations tout en gardant l’esprit de la précédente version : des environnements de travail adaptés selon les différents niveaux de la scolarité, des interfaces claires que les enfants s’approprieront facilement, une extraordinaire richesse d’applications, des ressources pédagogiques diverses.

Les retours des utilisateurs sur le forum de PrimTux ont été pris en compte afin d’en améliorer l’ergonomie ainsi que les fonctionnalités. L’équipe de PrimTux, et plus particulièrement Stéphane, le principal développeur, a fait en sorte de proposer cette nouvelle version dès le printemps pour permettre aux équipes pédagogiques de préparer matériellement la prochaine rentrée scolaire.

La distribution que j’aimerais bien voir dans nos écoles primaires en lieu & place de MS.Win.

@ HandyLinux 2.4 en quête de zénitude – HandyLinux – Le Blog

Une semaine après la sortie de Debian « Jessie » 8.4 (qui sert de base à HandyLinux), une nouvelle version de votre distribution est disponible pour votre plus grand plaisir.

Contrairement à la version 2.3 qui offrait de très nombreuses nouveautés, HandyLinux 2.4 se place dans la continuité de la version précédente. Pas de nouveautés marquantes, mais un entretien de l’existant. Un petit nettoyage de printemps en quelques sortes.

L’une de mes 2 distribution favorites … que j’utilise très régulièrement !

@ cLibre.eu : participez pour faciliter l’adoption du libre par les assos, entrepreneurs grand public – LinuxFr.org

La notoriété des logiciels libres est beaucoup plus importante qu’il y a 10 ans, mais… l’adoption par les non informaticiens de logiciels libres est loin d’être généralisée.

Nous (cLibre.eu) voulons faciliter ce passage à l’aide d’un site web simple partant des besoins principaux et retournant les principaux logiciels du libre.

Pensez-vous que le libre peut et doit être diffusé plus largement auprès de collectifs, associations, entrepreneurs, entreprises et plus largement auprès du grand public ? Si oui, aidez-nous.

Sur ce site, les débutants trouverons facilement les logiciels dont ils ont besoin 🙂

@ Thunderbird 45 est sorti – LinuxFr.org

Mozilla Thunderbird est un client de messagerie (MUA, Mail User Agent) et de messagerie instantanée libre distribué par la Fondation Mozilla sous triple licence MPL, GPL et LGPL.

La version 45.0 est sortie le mardi 12 avril 2016.

Qui l’eu cru ! je croyais ce logiciel mis de coté par Mozilla : c’est une très bonne nouvelle, car je l’utilise tous les jours …

@ LMPC

@ pour bien comprendre la loi Travail – spirale digitale

Il faudrait déjà lui donner un nom proche de son but : la loi Entreprises parce que tous ses volets favorisent les entreprises, pas le salarié, pas la rémunération du salarié, pas les conditions de vie du salarié, pas la vie de famille du salarié.

@ Abandon de la réforme constitutionnelle : le gouvernement recule, avançons ! | La Quadrature du Net

Paris, le 30 mars 2016 — François Hollande a annoncé aujourd’hui l’abandon de la réforme constitutionnelle portant sur l’inscription de l’état d’urgence et la déchéance de nationalité dans la Constitution.
La Quadrature du Net se réjouit de cet abandon tout en soulignant que la politique sécuritaire de la France continue à tendre vers une banalisation de l’état d’exception, tandis que l’état d’urgence court toujours, au péril des droits et libertés.

@ Une grande primaire ouverte organisée sur internet pour 2017 – Politique – Numerama

L’association Democratech souhaite mettre la technologie au service de la démocratie et des citoyens, en organisant une grande primaire ouverte sur Internet.

@ On vaut mieux que ça, alors reprenons les choses en main – Korben

Ça fait quelque temps, que je suis de loin l’initiative citoyenne LaPrimaire.org et comme ça se lance aujourd’hui officiellement, je me suis dit que j’allais vous en parler.

L’idée c’est d’organiser une primaire ouverte avant 2017 pour que les vraies gens (vous, moi, nous) puissions choisir nous même nos candidats pour l’élection présidentielle de 2017.

L’objectif, c’est d’arrêter avec tous ces blaireaux de gauche, de droite, du milieu et des extrêmes et de se concentrer uniquement sur ceux qui valent le coup. Des citoyens comme nous qui ont encore des convictions, qui veulent apporter leur pierre, et qui surtout ont des compétences et des idées pour tirer la France vers le haut.

On s’est largement fait balader avec cette histoire du « changement c’est maintenant » alors plutôt que de retomber encore dans des vieux schémas avec des vieux partis et des vieux cons, autant se concentrer sur quelque chose qui peut valoir le coup.

@ Tera, une expérience de revenu d’autonomie sur dix ans – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Et si on versait au maximum le revenu de base en monnaie citoyenne locale ? Dans la lignée de l’expérimentation d’Otjivero, l’association Tera, avec ses volontaires et ses partenaires,  ont lancé depuis deux ans un projet sur dix ans qui vise à construire un Ecovillage expérimental.

Sa finalité sera de relocaliser 85% de la production vitale à ses habitants, d’abaisser son empreinte écologique à moins d’une planète, de valoriser cette production en monnaie citoyenne locale (Voir plus bas) et d’émettre cette monnaie via un revenu d’autonomie d’un euro supérieur au seuil de pauvreté. Chaque mois, il sera versé à tous les habitants, indépendamment de leur temps passé à réaliser la production qu’il permettra d’acheter.

C’est une fabuleuse expérience à laquelle j’aimerais bien participer … mais malheureusement ça ne pourra pas être le cas … dommage !

 

@ Agir contre le mal-travail : « Il en va de l’avenir de notre santé, de la planète et de la démocratie » – Basta !

Le vent de révolte qui souffle contre la loi El Khomri trouve largement son origine dans la souffrance au travail que ressentent de nombreux salariés, femmes et hommes, à statut d’emploi précaire ou non. Les centaines de témoignages recueillis dans le cadre de l’initiative #OnVautMieuxQueCa en témoignent : pour tous, l’arbitraire, la pression, le sale boulot, la qualité empêchée sont le lot quotidien.

@ Le Revenu Minimum comme justification de la Propriété – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Il existe de nombreux arguments théoriques en faveur d’un revenu minimum ou de base, donné de manière égale sans conditions de ressources à chaque individu dans une société : par exemple l’argument libéral (liberté économique des individus, capables de choisir sans crainte leur activité), l’argument technologique (les gains de productivité font disparaître les emplois), l’argument moral (il faut éradiquer la misère dans la société), d’efficacité (une redistribution simple et unique rend l’Etat plus efficace), ou aussi et enfin de justice. Ce chapitre se consacre à ce dernier argument, la démonstration de l’intérêt d’un revenu minimum significatif comme forme de justice économique justifiant la propriété, qui s’avère être la fondation de l’économie définie par l’échange pacifique et volontaire.

@ Privacy Shield : les CNIL européennes veulent davantage de garanties – Politique – Numerama

Mercredi, les CNIL européennes réunies au sein du groupe G29 ont fait savoir que le Privacy Shield négocié entre la Commission européenne et les États-Unis pour remplacer le Safe Harbor n’apporte pas les garanties suffisantes exigées par le droit européen en matière de protection des données personnelles.

@ #NuitDebout : le revenu de base au cœur de l’éveil citoyen – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Dimanche #41 mars, place de la République à Paris. Ce 10 avril, des militants du MFRB, du Réseau Salariat, de la CGT et Baptiste Mylondo étaient côte à côte pour parler revenu de base et salaire à vie devant plusieurs centaines de personnes. Un moment exceptionnel d’éducation populaire rendu possible par #NuitDebout. Né dans l’opposition à la loi El-Khomri, ce collectif citoyen mulitplie depuis les mobilisations citoyennes à Paris ainsi que dans plusieurs dizaines de villes en France.

@ Du douloureux partage de la valeur ajoutée. Vers un changement de paradigme. – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Dans le monde capitaliste, la création de richesse est généralement le fruit de l’alliance plus ou moins consentie entre, d’un coté, ceux qui par leur intelligence et leur énergie créent la valeur ajoutée, et ceux  qui, en détenant les moyens de production et le capital,  permettent sa réalisation. Le  partage de la valeur ajoutée entre le travail et le capital évolue au gré de l’histoire des luttes sociales et de la conjoncture. Depuis trois décennies,  au nom de la compétitivité mondialisée et de l’augmentation de la productivité,  la part des salaires ne cesse de diminuer alors que la rémunération du capital augmente. Le financement de notre système social, adossé aux salaires par la cotisation,  se dégrade progressivement pendant que la précarité et le chômage augmente. Il serait  temps de revoir les clés de répartition de  ce partage inique.

@ #NuitDebout Paris, 19 avril. Conférence-débat sur la création monétaire. – Mouvement Français pour un Revenu de Base

La question de la création monétaire est intimement liée à celle du Revenu de Base. Pourquoi ? Parce qu’il est inutile de rêver d’un monde nouveau en restant dans un paradigme où certains ont le droit de financer ce qu’ils veulent et d’autres n’ont pas ce droit.

Le financement du monde futur est un projet commun. Pour que ce monde puisse se réaliser, il est crucial que chaque citoyen, sans exception, possède le droit de financer ce qu’il souhaite, et d’abord bien sûr sa propre existence. Si la monnaie, au lieu d’être distribuée par la dette et par les banques, était créée directement aux mains des citoyens de manière individuelle et inconditionnelle, alors, oui, nous saurions enfin quel monde nous voulons réaliser ensemble pour notre futur commun.

@ Pourquoi le revenu de base peut sauver la planète – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Presque tous les militants du revenu de base que je connais le présentent comme un instrument de justice sociale. Je suis évidemment d’accord mais, à mon avis, la réduction des inégalités n’est que la seconde des trois principales raisons pour lesquelles défendre un revenu de base, appelé revenu citoyen ici en Grande-Bretagne.

Lorsque j’ai rejoint le Parti Vert du Royaume-Uni, à l’époque où il s’appelait PEOPLE et n’était qu’embryonnaire, en 1973, j’ai assisté à une conférence qui faisait de la croissance économique désordonnée une menace pour l’environnement, comme décrit dans le rapport Les limites de la Croissance publié par le Massachusetts Institute of Technology en 1972. J’étais d’accord en tout point, mais j’ai posé la question suivante :

« Quelle est votre politique sociale ? Vous appelez à une récession profonde. Je suis convaincu qu’elle sera nécessaire, mais jusqu’à présent toutes les récessions ont conduit à une paupérisation de masse. Que ferez-vous quand les pillards apparaîtront ? »

@ GEEK

@ La lutte contre le piratage est un privilège de classe | Page 42

« La surveillance d’internet, le monopole du copyright et toutes les autres manœuvres pour faire cesser le partage de fichiers ne sont pas l’effort d’une industrie pour se prémunir de pertes financières. C’est une stratégie concertée pour refuser aux classes ouvrières des pays industrialisés, et par conséquent au reste du monde, l’accès à la culture, aux outils et à l’information. Le pire étant qu’en mettant dos à dos artistes et fans — pourtant tous les deux dans le besoin —, cette dynamique se renforce d’elle-même.

@ « La » communauté du Logiciel Libre, ça n’existe pas – Le blog de Carl Chenet

J’avais depuis quelques temps envie d’écrire un billet de blog au sujet de la soi-disant communauté du Logiciel Libre et le dernier article de Frédéric Bezies , où il regrette le manque de coordination et d’unité de cette communauté, m’a donné la motivation pour finalement expliquer pourquoi tant de gens se désillusionnent quant à « cette » communauté.

Eh oui, il n’y a pas qu’une seule communauté … il y en a un très grand nombre : c’est ce qui fait sa force … mais probablement aussi sa « faiblesse » (dans le sens que s’il n’y en avait qu’une, peut-être que les logiciels libres seraient encore plus « présents » & utilisés & connus »… mais le choix serait plus limité vraisemblablement).

@ Botlist – Pour trouver le Bot de votre vie – Korben

Comme le dit un célèbre philosophe, l’Être humain ne saurait être complet sans son Bot. Oui un Bot, c’est à dire un petit être numérique facétieux dont la tâche principale est d’interagir avec l’humain pour le distraire, l’assister ou lui apporter de l’information.

Par exemple, vous ne le savez pas, mais tous les articles de ce site sont rédigés par un Bot qui plonge dans sur la toile et dans mon cerveau, grâce à des électrodes relié à mon ordinateur pour ensuite rédiger ces merveilleux articles dont vous vous délectez chaque jour. Mon Bot c’est une fille et je l’ai appelé Gertrude. Ma Bot secrète quoi…

@ BiblioDebout : les livres créent du lien | Page 42

J’ai eu la chance de participer pendant quelques jours à la « Nuit Debout » sur la Place de la République, à Paris, et notamment de façon active sur le stand BiblioDebout, bibliothèque éphémère, collaborative et participative où l’enjeu est, entre autres, était de promouvoir l’idée de bien commun. À l’origine propulsée par le collectif SavoirsCom1, la bibliothèque a vite trouvé son sens et son public, et par extension des soutiens actifs, aussi bien du côté des personnes qui animaient le stand (le mot est mal choisi, mais difficile de trouver un terme approprié… on était plus proche du happening) que du public qui venait s’y retrouver. J’ai eu l’impression d’assister à la création d’un monde à l’intérieur d’un monde : bien sûr la Nuit Debout était tout autour et avec elle son cortège de revendications, de cris de joie et de discussions animées, mais ce qui s’est créé à BiblioDebout suivait d’une certaine manière une logique parallèle au mouvement sans y être forcément incluse. Et c’est ce que j’ai trouvé intéressant : BiblioDebout est un espace militant éphémère, et ce parfois à rebours de ce qui se dit sur la place.

@ Le film d’animation libre « ZeMarmot » : où en est‐on ? – LinuxFr.org

ZeMarmot est un film d’animation en 2D entièrement réalisé avec des logiciels libres, partiellement financé participativement, et diffusé sous licences Creative Commons paternité — partage à l’identique et Art Libre.

Nous en avions déjà parlé sur LinuxFr.org, mais rappelons les points principaux :
Logiciellement, nous utilisons GIMP pour le dessin, Blender VSE pour l’édition vidéo et Ardour pour l’édition audio.

Vivement la sortie de ce film …

@ Richard Stallman : « Plus rien ne me fait rêver dans la technologie » – Tech – Numerama

Entretien avec Richard Stallman, l’inventeur du logiciel libre, résolument attaché aux libertés et au combat contre toutes les technologies qu’il juge « oppressives ».

Ce n’est pas tous les jours que l’on a rendez-vous avec un homme qui a changé le monde. Richard Stallman est de ceux-là. En 1983, alors que les questionnements les plus fondamentaux de mon existence tournaient encore autour de mes animaux en peluche, « rms » inventait le logiciel libre. On a raconté mille fois l’histoire.

Richard Stallman, le 15 avril 2016 à Nantes.

Bien utilisée, la technologie fait des merveilles … mal utilisée, c’est souvent un « désastre éthique » pour les utilisateurs … mais pas économiques pour leurs « créateurs » !

Comme quoi, c’est l’usage que nous faisons de la technologie qui est important …

@ Journée du droit d’auteur : allons voir si la rose est éclose | Page 42

Le 23 avril est la journée mondiale du livre, destinée selon l’UNESCO à « promouvoir la lecture, l’industrie éditoriale et la protection de la propriété intellectuelle à travers le droit d’auteur ». En France, en Belgique et en Suisse, 480 libraires indépendants sont invités à offrir un livre et une rose à leurs clients. Les auteurs, de leur côté, assisteront comme chaque année au spectacle d’une industrie vantant la solidité de sa « chaîne du livre », la pérennité de son modèle économique et la protection offerte à ses créateurs. Personne ne leur offrira de fleurs.

@ La Raspberry Pi Foundation sort une nouvelle Caméra officielle pour la Raspberry

Aujourd’hui, et pratiquement deux mois après la sortie de la Raspberry Pi 3, la fondation annonce une nouvelle version de leur caméra pi. Trois ans après la première version, la fondation a décidé de remettre la webcam du Raspberry Pi au goût du jour.

@ SWEETUX

@ La seule chose que Microsoft doit faire – mais ne fera pas – pour gagner la confiance open-source – LinuxFr.org

Steven J. Vaughan-Nichols a écrit un article sur ZDNet intitulé « La seule chose que Microsoft doit faire – mais ne fera pas – pour gagner la confiance open-source ».

L’article a été relayé par Slashdot, sous le nom de Microsoft fait des efforts pour jouer le jeu de l’open source, mais c’est un éléphant dans une boutique de porcelaine. Cette brève dit que Microsoft a annoncé SQL Server sous Linux ; intégré Eclipse et Visual Studio, lancé une pile de réseau open-source sur Debian Linux ; et ajouté Ubuntu Linux à son offre Azure, mais que cela ne suffit pas.

Il y a une chose que Microsoft pourrait faire pour gagner vraiment la confiance de l’open-source : c’est d’arrêter de forcer les entreprises à payer pour ses brevets Android bidons. Mais, il y a trop d’argent en jeu pour que cela arrive un jour. Par exemple, pour son dernier trimestre, le volume des licences et des brevets a représenté environ 9 % du total des revenus de Microsoft.

@ Linux : Microsoft pourrait dévoiler un Ubuntu sous Windows 10 – Tech – Numerama

Un partenariat entre Microsoft et l’éditeur de la distribution Ubuntu pourrait se traduire dans l’intégration de Linux au sein du système d’exploitation de la firme de Redmond.

@ Le shell Bash et Ubuntu sous Windows 10 : ce qu’il faut savoir – Tech – Numerama

Grâce à un partenariat entre Microsoft et Canonical, il sera désormais possible de lancer Bash directement dans le système d’exploitation de la firme de Redmond.

Je suis un peu septique des résultats de cette étrange alliance … peut-être que je me trompe : l’avenir nous le dira !

@ Accès au code source des logiciels de l’État : pourquoi ça change tout… – Framablog

Le 18 février dernier le tribunal administratif de Paris, après avis de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA), a rendu une décision autorisant l’accès d’un citoyen au code source d’un logiciel administratif. Génial, non ?

Non, pas vraiment, puisque dit comme ça on n’y comprend rien ! Et pourtant ce jugement pourrait avoir un grand impact sur l’avenir du libre en France et plus généralement sur la vie de tous les citoyens. On va donc essayer d’y voir plus clair.
Res Publicum, la chose publique

@ Subgraph – L’OS sécurisé qu’on devrait tous utiliser – Korben

Après 2 années de dur labeur, l’équipe de Subgraph, basée à Montréal, a enfin sorti une version alpha de son OS.

Subgraph est un système d’exploitation conçu pour communiquer et travailler en toute sécurité, dans l’anonymat, sans craindre d’être surveillé ou parasité par des sociétés privées ou des gouvernements. Subgraph implémente notamment sa propre version d’OpenPGP et un client mail de son cru pour communiquer en toute sécurité.

Financé en partie par l’Open Technology Fund, ce projet open source se veut libre de toute influence externe.

L’architecture de Subgraph est conçue pour être résistante aux Zero Day, aux keyloggers, aux buffer overflow et aux malwares grâce à un système de conteneurs qui isole les applications du système de fichiers et à son kernel Gr-Security.

Les applications se connectent ensuite au net, uniquement via le réseau TOR grâce à un proxy et un Firewall permet de gérer toutes les connexions sortantes et entrantes.

Enfin, le système de fichier est bien évidemment chiffré et la mémoire vive est vidée à chaque extinction de la machine pour éviter les attaques de type Cold Boot.

( https://subgraph.com/index.fr.html )

J’aimerais bien voir ce système d’exploitation (ou l’autre , vous savez l’os souverain, évoqué il n’y a pas si longtemps que ça) mis en place au moins dans les services du ministère de la défense & de l’intérieur, puis dans les autres ministères & services publiques (en lieu & place du système d’exploitation qui frise les 90% d’usage au niveau mondial, en raison principalement de la vente liée)

@ Adoption de trois textes sur les données personnelles : apprenez à vous protéger ! | La Quadrature du Net

Paris, le 14 avril 2016 — Le Parlement européen a adopté aujourd’hui trois textes sur les données personnelles : le règlement encadrant le traitement des données personnelles par les entreprises, la directive encadrant le traitement judiciaire et policier des données à caractère personnel, et enfin le PNR (Passenger Name Record) visant à la création de fichiers nationaux regroupant de nombreuses données de toutes les personnes voyageant depuis l’UE ou vers l’UE, y compris les vols internes. Ces textes présentent de nombreuses failles fragilisant le droit au respect de la vie privée. Face à l’incapacité des institutions à mettre en place des textes réellement protecteurs pour les internautes, il reste à chacun à apprendre à se protéger et à contrôler lui-même ses données personnelles et sa vie privée sur Internet.

Votre vie privée n’est pas à vendresachez la protéger !

@ Boris, ébéniste libre – Framablog

La culture libre, ce n’est pas que du logiciel, de la musique et des bouquins !

Boris nous parle d’ébénisterie libre, et rien que de voir ses vidéos ça donne envie de s’y mettre.

Eh oui, il n’y a pas que l’informatique dans la vie …

@ Allumons les réverbères du Libre – Framablog

Dans son communiqué de presse du 07 avril 2016, la Commission des lois du Sénat français déclare approuver le projet de loi pour une République Numérique porté par la secrétaire d’État au numérique Axelle Lemaire. Néanmoins, le Sénat a tenu à renommer ce projet de loi :

La commission a adopté le projet de loi en le modifiant : sans constituer la révolution que suggérait son premier intitulé, il contient un certain nombre de dispositions utiles pour assurer une meilleure régulation de la société numérique et améliorer la protection des droits des individus. C’est pourquoi la commission a modifié le titre du projet de loi, désormais intitulé : « projet de loi pour une société numérique ».

L’argument est limpide : nul ne saurait transformer les prérogatives de la puissance publique en place. C’est à la société de se transformer (se numériser) et c’est à la République (et ses institutions) qu’il revient de réguler les usages numériques. Tel est l’ordre des choses, et il est fort compréhensible que la Commission des lois ne laisse pas passer un texte qui transformerait une République dont elle est garante de l’intégrité.

Pourtant, cette rigidité est-elle bien conforme à l’air du temps ?

@ Enfoirés d’altruistes ! | ploum.net

En éternel optimiste, je suis confiant dans le fait que l’immense majorité de l’humanité est bienveillante. Nous ne souhaitons que le bonheur pour nous-mêmes et les autres.

Mais alors, comment expliquer la multiplication des conflits, des guerres, des disputes et des violences ?

 

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


2/ Le coup de gueule du mois :

 

Curieusement, je ne sais pas trop que mettre ici tellement il y a de mauvais choix effectués par nos politiques ces dernières semaines … alors peut-être celui-là :

@ France : la trahison démocratique permanente – spirale digitale

Notre histoire est celle d’un pays qui croit aux contes de fées. Surtout les contes de fées politiques.

Les gens s’en remettent à autrui pour gouverner leurs vies. Ils remettent donc leur pouvoir de citoyens entre les mains d’un homme, d’un groupe d’hommes. Ce système perdure depuis des décennies. Par habitude.

Le temps de la défiance est arrivé, parce que les citoyens ont vu comment les dirigeants décident et comment ils imposent des lois que les citoyens ne veulent pas. Un nombre de citoyens grandissant s’est réveillé : ils se sont aperçus qu’on leur mentait, que leurs gens qu’ils ont désignés pour les représenter et guider leurs vies n’ont plus du tout les mêmes objectifs qu’eux. Merci internet pour le partage de l’information et la mémoire de tous les mots, commentaires et annonces grandiloquentes faites par nos politiques.

Les citoyens s’aperçoivent que leurs représentants politiques se sont radicalisés. Cette radicalisation se fait au dépend de l’ensemble de la population : maintenir la population sous contrôle en mentant effrontément, en promettant des lendemains meilleurs en sachant que ce sont des histoires pour endormir les gens, voler leurs votes, donc leur consentement, et garder le pouvoir.

Je ne crois plus au système politique actuel : il faut que ça change ! Différentes initiatives commencent à voir le jour, certaines heureuses, d’autres malheureuses … seul l’avenir nous dira laquelle aboutira à une société meilleure dans laquelle enfin tout le monde se sentira mieux & dans laquelle il n’y aura ni misère, ni exclusion …

 


3/ Le coup de cœur du mois :

En effet, tous les 2 ans au printemps, c’est la sortie de la version LTS de LA Distribution GNU/Linux la plus populaire …

@ Ubuntu 16.04 vient de sortir : quelles sont les nouveautés ? – Tech – Numerama

Après le coup d’éclat de Canonical à la Build de Microsoft et l’arrivée sur le marché de la première tablette convergente avec Ubuntu, l’année 2016 s’annonce importante pour l’entreprise responsable de la distribution libre. La sortie d’une version de support à long terme prometteuse confirme que Canonical n’a pas décroché.

@ Ubuntu 16.04 est dispo – Voici quelques nouveautés sympas – Korben

Trop cool, la nouvelle version d’Ubuntu (16.04 LTS alias Xenial Xerus) est sortie ! Je viens de l’installer et voici quelques nouveautés que j’ai trouvé sympas.

Bon, comme je vous le disais la semaine dernière, les bases du support des paquets Snappy sont jetées. Ensuite, pour ceux qui en ont besoin, Canonical a ajouté le support natif du système de fichiers ZFS dans Ubuntu. Ce n’est pas activé par défaut, mais vous pouvez y passer sans vous lancer dans une installation de la mort.

Python 3.5 est la version par défaut dans Xenial Xerus et si vous utilisez une carte graphique à base d’AMD Radeon, ne mettez pas à jour vers la 16.04, car le driver fglrx officiel n’est plus supporté. Par contre, vous pouvez passer sur des alternatives open source même si ce sera moins performant.

Notez que le Ubuntu Software Center a été remplacé par celui qui est fourni par défaut dans Gnome. Ce dernier est beaucoup plus pratique et fluide.

@ Ubuntu 16.04 LTS | QuebecOS

L’attente est enfin terminée, et vous pouvez maintenant télécharger Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus) et saveurs fonctionnant aussi bien pour les ordinateurs de bureau et serveurs, que Canonical a rendu officiellement disponible plus tôt aujourd’hui. Ubuntu 16.04 LTS, ainsi que Ubuntu Server 16.04 LTS ont fait couler beaucoup d’encre de sorte que le temps est venu maintenant pour vous d’obtenir un aperçu visuel rapide de la dernière Ubuntu Linux, Xenial Xerus. Nous devons admettre que pas grand-chose a visuellement changé dans l’interface Unity d’Ubuntu 16.04 présent en version 7.4. Il se compose toujours de l’unity laucher, que vous pouvez maintenant déplacer dans la partie inférieure de l’écran, et le panneau Unity avec les indicateurs et les menus d’application. Comme avec toute nouvelle version d’Ubuntu, la collection de fonds d’écran inclus dans l’installation par défaut a été rafraîchie avec un ensemble de 10 photos et 2 illustrations grâce à la contribution de la communauté Ubuntu Linux. Canonical fait le choix de mettre principalement en avant les snaps, dont on a parlé sur notre forum. Il s’agit de paquets autonomes qui comprennent leurs propres dépendances logicielles. Ils permettent des mises à jour sans affecter les dépendances avec des éléments du système ou les autres applications. Ubuntu 16.04 est basé sur un noyau Linux 4.4 et apporte le support des systèmes de fichiers Ceph et ZFS, ainsi que de l’hyperviseur LXD. Il apporte un meilleur support pour l’affichege HiDPI. A noter que Ubuntu Software Center est remplacé par GNOME Software. Ubuntu 16.04 est une version LTS (Long Term Support). Cela signifie qu’il bénéficie d’un support, ou une prise en charge avec la publication de mises à jour logicielles et des correctifs de sécurité sur le long terme de cinq ans.

@ Sortie d’Ubuntu 16.04 LTS Xenial Xerus – LinuxFr.org

Sortie le 21 avril 2016, Ubuntu 16.04 est la vingt-quatrième version d’Ubuntu. Il s’agit d’une version dite « LTS » (Long Term Support), qui sera maintenue pendant cinq ans. Son nom de code est Xenial Xerus, soit le « xerus hospitalier » en bon français.

Distribution Ubuntu

Pour rappel, Ubuntu est une distribution GNU/Linux basée sur Debian. Elle a hérité de sa distribution mère l’objectif d’universalité : elle vise à être utile sur les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables, mais aussi les serveurs, le cloud, les téléphones, les tablettes et les objets connectés en général. Elle se veut simple d’accès pour les utilisateurs n’ayant pas de connaissances poussées en informatique, mais également attrayante pour les développeurs.

En plus de la distribution mère, Ubuntu, il existe plusieurs variantes officielles, fournies avec des choix logiciels différents, afin de couvrir un besoin (Ubuntu Server, Ubuntu Studio…) ou de fournir un environnement de bureau particulier (Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu…). Cette dépêche présente les principales nouveautés.

Source(s) & plus d’infos @


Contrairement au précédent numéro, je me suis un peu plus recentré sur mes sujet favoris … même si certaines actualités auraient méritées d’être également rediffusées via ce billet.

 

Rendez-vous le mois prochain pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

#0.3

#0.3 / JUILLET 2015

Ce troisième billet mensuel reprendra les introductions & les liens vers les troisièmes mensuels de mes 3 blogs …

L’actualité a encore été chargée au cours des semaines écoulées, dans différents domaines liés aux libertés (pas que numériques …)

#1.3 @ http://infolibre.sweetux.org/2015/07/07/1-3/

Je ne reviendrais pas sur l’actualité « politique » du moment, puisque j’ai déjà longuement abordé le sujet sur mon shaarli & mes autres blogs ces derniers temps … et puisqu’il semble être maintenant « trop tard » pour y changer quoique se soit malheureusement …

… je vais donc ici n’aborder que l’actualité du logiciel libre & des distributions GNU/Linux …

Le dossier du mois expliquera les différences entre LOGICIEL LIBRE & LOGICIEL OPEN SOURCE !

#2.3 @ http://lmpc.sweetux.org/2015/07/14/2-3/

Hasard du calendrier, le 14 du mois de juillet tombe un jour férié !

Dois-je ou non publier un billet ce jour là ? Eh bien j’ose tout de même !

Dois-je revenir sur sur l’actualité « politique » de ces dernières semaines … sans doute un peu tout de même (même s’il est sans doute malheureusement « trop tard » pour y changer quoique se soit), car le sujet est important en ce jour de fête nationale …

Aujourd’hui, j’aurais pu faire un dossier sur la Révolution Française (avec la petite chronologie des « grandes dates importantes »), mais finalement, ça ne sera pas le cas : l’année prochaine peut-être!)

Ça ne sera as non plus véritablement un dossier, mais plutôt un « focus » sur l’actualité économique du moment tant le problème est sérieux … Il est rédigé suite au long billet suivant (très intéressant) & pour « présenter » le cas actuel de la Grèce.

#3.3 @ http://geek.sweetux.org/2015/07/28/3-3/

À la veille de la sortie de Windows 10 & à quelques jours de :
– la décision du Conseil Constitutionnel relative à la loi renseignement ;
– la prise d’effet des nouvelles conditions d’utilisation des services de Microsoft ;
…voici les quelques dernières actualités (que je n’ai pas trop le cœur à commenter).

Le dossier du mois intitulé « Dégooglisez & Démicrosoftez » parlera de Google, Apple, Facebook, Amazon qui sont les quatre grandes firmes américaines qui dominent le marché du numérique, parfois également nommées les Big Four… sans oublier Microsoft : on parle alors des « GAFAM ».

Rendez-vous dans 2 mois pour un nouveau point de situation 🙂

bannière verte2

#1.3

1/ L’actualité du mois écoulé :

Je ne reviendrais pas sur l’actualité « politique » du moment, puisque j’ai déjà longuement abordé le sujet sur mon shaarli & mes autres blogs ces derniers temps … et puisqu’il semble être maintenant « trop tard » pour y changer quoique se soit malheureusement …

… je vais donc ici n’aborder que l’actualité du logiciel libre & des distributions GNU/Linux :

Cet article est le fruit de mon expérience en tant que consultant, utilisateur de logiciels libres et prestataire en solutions numériques libres. J’ai porté tour à tour toutes les casquettes, testées, mises en œuvre et utilisé toutes les solutions que je vous propose dans cet article. Il y en aurait d’autres à citer n’en doutons pas, je me suis tenu à celle qui me semble répondre à la majorité des besoins.
Si vous souhaitez en savoir plus concernant les différences entre Logiciel Libre & Logiciel Open Source, je vous invite à prendre connaissance du dossier du mois (ou à écouter la conférence de Richard ‘rms‘ Stallman qui a eu lieu dernièrement @ BREST).
bonjour @toutes et @tousj’ai le plaisir de vous annoncer la disponibilité de HandyLinux-2.1 basée sur Debian-8.1Cette nouvelle version suit le développement de Debian avec les mises à jour de Debian-8.1.
La nouvelle version de ma distribution favorite vient est sortie il y a peu de temps : elle apporte quelques petites nouveautés que je vous laisse découvrir … Je la recommande vivement à celles & ceux qui souhaitent abandonner les services de Microsoft avant le 31/07/2015 (en raison des nouvelles Conditions Générales d’Utilisation applicables à compter du 01/08/2015)
Avant d’allumer le bûcher pour me faire brûler tel un hérétique, ce sont trois points précis que j’ai eu envie de montrer car ils sont, de mon point de vue de vieux linuxien (9 ans en démarrage unique sur du linux, ça ira ?), problématiques. Après tout, ne dit-on pas : « qui aime bien châtie bien » ?
Elle est bien sympathique cette petite distribution en quasi-rolling release : elle a selon moi tout pour plaire à la majorité des personnes qui souhaitent abandonner Windows (y compris aux joueurs car elle inclu steam)
Comme vous avez pu le lire hier dans un de nos tweets, Thunderbird 38 est sorti. Grosse nouveauté à partir de cette version : le calendrier Lightning est livré directement avec Thunderbird. Plus besoin d’installer l’extension Lightning. Comme l’écrit avec un brin d’espièglerie le blog du Mozilla Calendar Project : « il n’y a pas de Lightning 4.0… mais, bien sûr, il est livré avec Thunderbird  38 ! ».
C’est une bonne nouvelle qui en réjouit plus d’un ! C’est tellement plus pratique…
Jeudi 11 juin 2015 après 15 mois de développement l’équipe de MATE Desktop a publié la version 1.10.MATE Desktop Environment est la continuation de GNOME 2, il fournit un environnement de bureau intuitif et attrayant en utilisant les métaphores traditionnelles du bureau. MATE est en cours de développement pour ajouter la prise en compte de nouvelles technologies tout en préservant un environnement de bureau traditionnel.
J’aime bien cet environnement de bureau … pendant longtemps j’ai utilisé gnome2, mais maintenant (depuis le passage à GNOME 3 & l’arrivée d’Unity) j’utilise XFCE.
Le HandyMenu est notre application « phare » … il évolue depuis le début de nos aventures en 2013 et il vient de franchir une nouvelle étape car thuban, un membre (très) actif de notre fine équipe, s’est attelé à sa réécriture complète : entendez par là, « je reprends l’idée et je recommence depuis le début… » tout un programme !
Depuis que Manon nous a quitté, son menu à continué d’évoluer  … chaque jour on pense à elle en utilisant le HandyMenu … thuban a pris la suite & il a fait du beau travail : bravo & merci à lui. (le « truc » qui fait bizard, se sont les 3 boutons dans le coin supérieur droit qui sont à la verticale au lieu de l’horizontale … mais on s’y fait)
Des jeux libres pour jouer en ligne ou déconnecté.
Ça intéressera sûrement les amateurs …
Mageia est un système d’exploitation libre basé sur GNU/Linux, et porté en tant que projet communautaire par l’association loi 1901 Mageia.Org, cette dernière étant constituée de contributeurs élus.Le cinquième tour de Mageia est sortie le vendredi 19 juin 2015, proposant les dernières évolutions techniques, de nouvelles versions des bureaux et logiciels, tout en préservant la stabilité d’usage, et en conservant ses outils spécifiques de contrôle du système. Chaque version de Mageia est supportée 18 mois. Les mises à niveau entre versions sont supportées et aisées.
Encore une belle distribution Française …. à essayer 😉
On connait tous Kali, la distrib orientée sécu mais en voici une autre baptisée Parrot Security OS qui permet aussi de faire du pentest, du forensic, du reverse engineering, de protéger son anonymat, de faire du chiffrement, de coder…etc.Basée sur une Debian, Parrot Security OS, embarque des tas d’outils sympa dont vous pouvez retrouver la liste ici.
Cette nouvelle distribution intéressera sans aucuns doutes les spécialistes en sécurité…
Devede est un logiciel qui permet de créer des DVD vidéo simplement, mais aussi de créer des fichiers DivX/Xvid pouvant être lus par une large gamme d’appareils et dorénavant aussi des fichiers MKV avec vidéo au format H.2642 pour une compression plus efficace, entre autres.
Logiciel à essayer : il peut rendre bien des services à certains …
Le noyau 4.1 stable a été publié ce week-end, il apporte de nombreux nouveaux changements et mises à jour, y compris les mises à jour des pilotes, des améliorations GPU pour le BTRFS et systèmes de fichiers EXT4, un meilleur support pour les processeurs Intel Atom et de support pour le nouveau processeur Intel Skylake. Étant une version LTS, de nouvelles versions du noyau 4.1.x seront publiées chaque semaine. Il faut aussi mentionner: Depuis le noyau 4.0, la fonctionnalité Live Patching est disponible, permettant aux utilisateurs de mettre à jour le noyau sans avoir à redémarrer le système. Bien que cela n’a pas d’importance pour les utilisateurs réguliers, cette fonctionnalité est très utile pour les serveurs.
Sympa cette nouvelle version du noyau : c’est bien pratique de ne plus avoir à redémarrer après une « grosse » mise à jour… (en particulier pour les serveurs)
Je sais qu’il y a pas mal d’application comme celle-ci sur tablette et smartphone, mais je vais en faire abstraction pour vous parler de Stellarium, un logiciel libre qui permet de se repérer dans les étoiles.
Ce logiciel libre intéressera sans doute les apprentis astronomes dans le cadre de la nuit des étoiles qui a lieu chaque été depuis de longues années…
Yunohost est un OS dérivé de Debian pour s’autohéberger facilement. Le nom du projet provient de la phrase « why you no host yourself ».On peut y installer en quelques clics des applications comme Owncloud, WordPress, Wallabag, RoundCube, etc… Les interfaces utilisateurs et administrateurs m’ont l’air agréables à utiliser.
Pour ceux qui envisagent de s’autohéberger, cette solution est à étudier avec sérieux car elle présente bien des avantages, en particulier si elle est « couplée » avec la brique internet (qui fera probablement l’objet d’un dossier prochainement sur l’un de mes blogs)
À peine quelques semaines après la version Rafaela 17.2 RC, Linux Mint 17.2 a été officiellement publié dans les saveurs Cinnamon et MATE. Linux Mint 17.2 – comme les précédentes versions 17.x – sont basées sur Ubuntu 14.04 LTS. En plus de Ubuntu 14.04 la version 17.2 ajoute dans les versions 2.6 de Cinnamon et MATE 1.10. Cette sortie contient également des améliorations pour la gestion des PPA, des améliorations du gestionnaire de mise à jour, le gestionnaire d’affichage MDM 2.0, et un assortiment d’autres changements. il est important de noter: « UEFI est entièrement pris en charge. »
Il s’agit d’une excellente alternative à Ubuntu (qui ne respecte pas trop votre vie privée…)
Le projet antiX, une distribution adaptée aux ordinateurs à faible ressource basé sur la branche stable de Debian, a annoncé le lancement de antiX 15. «Beaucoup de temps et de travail a été consacrés pour avoir antiX-15 (Killa P) prêt en version stable.
Je vous recommande cette petite distribution légère si votre matériel n’est pas de première jeunesse…
& pour terminer cette petite série de distributions & de logiciels libres :
L’équipe en charge de CyanogenMod travaille sur un navigateur web pour mobile. Basé sur Chromium, il inclut diverses options, dont les modes incognito, économie d’énergie, lisibilité en basse luminosité et anti-suivi publicitaire. Son nom ? Gello.

J’aurais du également vous en aviser plus tôt sur ce blog (désolé), mais les 16èmes Rencontres Mondiales du Logiciel Libre ont lieu en ce moment même :

Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, du 04 au 10 juillet 2015, à Beauvais – LinuxFr.org

RMLL 2015 et Résistances : Framasoft en Festivals ! | Framablog

De quoi s’agit-il ?

Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL) sont un cycle de conférences, d’ateliers et de tables rondes autour du Libre et de ses usages, dans une ambiance conviviale et non commerciale.

Les RMLL, c’est chaque année en juillet dans une ville différente – plusieurs centaines de conférences et des milliers de participants (individuels, associations…).

>>> Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=RMLL


2/ Le dossier du mois :

Logiciel Libre vs Logiciel Open Source

Comme de bien entendu, avant de commencer ce dossier, il faut commencer par les définitions (issues de wikipedia) pour pouvoir faire la différence entre les deux :

Logiciel libre

Gnou du projet GNU

Un logiciel libre est un logiciel dont l’utilisation, l’étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement1. Ceci afin de garantir certaines libertés induites, dont le contrôle du programme par l’utilisateur et la possibilité de partage entre individus.

Ces droits peuvent être simplement disponibles (cas du domaine public) ou bien établis par une licence, dite « libre », basée sur le droit d’auteur. Les « licences copyleft » garantissent le maintien de ces droits aux utilisateurs même pour les travaux dérivés.

Les logiciels libres constituent une alternative à ceux qui ne le sont pas, qualifiés de « propriétaires » ou de « privateurs ». Ces derniers sont alors considérés par une partie de la communauté du logiciel libre comme étant l’instrument d’un pouvoir injuste, en permettant au développeur de contrôler l’utilisateur.

Le logiciel libre est souvent confondu à tort avec :

  • les gratuiciels (freewares) : un gratuiciel est un logiciel gratuit propriétaire, alors qu’un logiciel libre se définit par les libertés accordées à l’utilisateur. Si la nature du logiciel libre facilite et encourage son partage, ce qui tend à le rendre gratuit, elle ne s’oppose pas pour autant à sa rentabilité principalement via des services associés. Les rémunérations sont liées par exemple aux travaux de création, de développement, de mise à disposition et de soutien technique. D’un autre côté les logiciels gratuits ne sont pas nécessairement libres, car leur code source n’est pas systématiquement accessible, et leur licence peut ne pas correspondre à la définition du logiciel libre.

  • l’open source : le logiciel libre, selon son initiateur, est un mouvement social qui repose sur les principes de Liberté, Égalité, Fraternité ; l’open source quant à lui, décrit pour la première fois dans La Cathédrale et le Bazar, s’attache aux avantages d’une méthode de développement au travers de la réutilisation du code source.

Pour mieux comprendre cette définition, rien de mieux que cette illustration :

Open source

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Logiciel libre ni Freeware.

La désignation open source, ou « code source ouvert », s’applique aux logiciels dont la licence respecte des critères précisément établis par l’Open Source Initiative, c’est-à-dire les possibilités de libre redistribution, d’accès au code source et de création de travaux dérivés.

« Open source » désigne un logiciel dans lequel le code source est à la disposition du grand public, et c’est généralement un effort de collaboration où les programmeurs améliorent ensemble le code source et partagent les changements au sein de la communauté ainsi que d’autres membres peuvent contribuer.

L’open source a déjà investi tous les grands domaines du système d’information des administrations françaises : environnements serveurs, domaines applicatifs, outils d’ingénierie, solutions de réseaux et sécurité. Les solutions open source sont désormais au même rang que les solutions propriétaires dans le paysage des logiciels du secteur public. Les décideurs effectuent d’ailleurs de plus en plus leur choix à partir d’un jugement éclairé, en comparant systématiquement solutions propriétaires et solution libres.

Maintenant, nous pouvons entrer dans le vif du sujet en citant quelques extraits des pages très bien faites issues du site de ‘rms‘ : gnu.org (que je vous invite à lire en intégralité) :

Pourquoi l’expression « logiciel libre » est meilleure qu’« open source »

Bien que la liberté d’un logiciel ne soit pas dépendante du nom qu’on lui donne, le nom qu’on lui donne fait une grande différence : des mots différents véhiculent des idées différentes.

En 1998, quelques personnes de la communauté du logiciel libre ont commencé à utiliser le terme « open source » (logiciel ouvert) au lieu de « logiciel libre ». On associa rapidement « open source » à une approche, à une philosophie, à des valeurs, et même à des critères d’acceptabilité des licences, différents. Le mouvement du logiciel libre et l’open source sont aujourd’hui des mouvements séparés, avec des idées et des objectifs différents, bien que nous puissions travailler ensemble et que nous le fassions sur quelques projets concrets.

La différence fondamentale entre les deux mouvements se situe dans leurs valeurs, leurs façons de voir le monde. Pour le mouvement open source, la question de savoir si un logiciel devrait être open source est une question pratique, non éthique. Comme quelqu’un l’a dit : « le mouvement open source est une méthodologie de développement ; le mouvement du logiciel libre, un mouvement social ». Pour le mouvement open source, un logiciel non libre est une solution sous-optimale. Pour le mouvement du logiciel libre, le logiciel non libre est un problème de société et le logiciel libre en est la solution.

Ce premier article de Richard Stallman a été remplacé par une version largement réécrite et très améliorée :

Pourquoi l’« open source » passe à coté du problème que soulève le logiciel libre

Quand on dit qu’un logiciel est « libre », on entend par là qu’il respecte les libertés essentielles de l’utilisateur : la liberté de l’utiliser, de l’étudier et de le modifier, et de redistribuer des copies avec ou sans modification. C’est une question de liberté, pas de prix, pensez donc à « liberté d’expression » et pas à « entrée libre » [think of ‘free speech,’ not ‘free beer’].

Ces libertés sont d’une importance vitale. Elles sont essentielles, pas uniquement pour les enjeux individuels des utilisateurs, mais parce qu’elles promeuvent la solidarité sociale, que sont le partage et la coopération. Elles prennent encore plus d’importance à mesure que notre culture et nos activités quotidiennes se numérisent. Dans un monde de sons, d’images et de mots numériques, le logiciel libre devient de plus en plus nécessaire pour la liberté en général.

J’espère qu’avec ces quelques explications, vous en savez maintenant un peu plus & que vous comprenez mieux les enjeux liés…

À un moment où ceux qui prônent l’open source amènent de nouveaux utilisateurs dans notre communauté, nous, activistes du logiciel libre, devons assumer la tâche d’attirer l’attention de ces nouveaux utilisateurs sur la question de la liberté. Nous devons leur dire « C’est du logiciel libre et il te donne la liberté ! » plus souvent et plus fort que jamais. Chaque fois que vous dites « logiciel libre » plutôt qu’« open source » vous soutenez notre cause.

Pour conclure ce sujet, voici pour ceux qui sont intéressé pour en savoir un peu plus, deux longue vidéo sur ce sujet :

  • La première de Patrice Bertrand :
  • La seconde de rms lui-même aux RMLL 2014 :

>>> Source(s) & plus d’infos @

https://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_libre

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=LOGICIELSLIBRES

https://fr.wikipedia.org/wiki/Open_source

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=OPENSOURCE

https://www.gnu.org/philosophy/free-software-for-freedom.fr.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Stallman_et_la_révolution_du_logiciel_libre

https://www.gnu.org/philosophy/open-source-misses-the-point.html


3/ Le coup de cœur :

LinuxConsole.org

LinuxConsole 2.4, la plus ancienne des distributions françaises en activité, est disponible au téléchargement, sous différentes formes

Cette distribution facile à installer contient tout ce qu’il faut pour une utilisation par des enfants ou des adolescents (jeux, logiciels éducatifs, musique, internet)

Cette version apporte une nouveauté majeure, le mode multi-utilisateurs. Il est donc maintenant possible de créer des comptes pour des personnes ayant des droits limités.

Cette version pourrait donc permettre une utilisation en milieu scolaire, ou être installée sur l’ordinateur familial (pour les enfants et les adolescents).

J’ai eu l’occasion de discuter avec Yann il y a quelques jours au cours d’un pique-nique … & j’ai découvert qu’il était l’auteur de cette petite distribution fort sympathique (même si elle utilise LXDE !

lutris

Il n’y a pas que du « libre » dans cette distribution … dans certains cas il faut savoir faire quelques compromis.

>>> Source(s) & plus d’infos @

http://linuxfr.org/news/linuxconsole-2-4

http://www.linuxconsole.org/fr/

http://www.yann.bzh/

http://distrowatch.com/search.php?origin=France

& le coup de gueule :

On aime beaucoup la fondation Mozilla, et le plus poilu de nos navigateurs web : Firefox. Alors, forcément, parfois, on a envie d’être encore plus exigeants avec ceux qu’on aime en leur rappelant pourquoi on les aime.

Mozilla, Pocket et Framabag

Depuis quelques jours, Mozilla a poussé une mise à jour de FireFox intégrant l’application Pocket, un logiciel de lecture en différé… qui est privatif (mais pas le bout de code, intégré à Firefox 38.0.5 et suivants, qui lui est open source) et qui centralise nos données.

C’est d’autant plus dommage que des solutions réellement Libres et Open source existent, que ce soit Wallabag (dont nous avons ouvert une instance nommée Framabag) ou l’outil qui existait déjà dans Firefox (comme le rappelle Nicolas Lœuillet, un des développeurs de Wallabag, dans une discussion en anglais reproduite ici).

Alors voilà, chers ami-e-s de Mozilla, chers utilisateurs et utilisatrices de Firefox… On va pas vous faire la morale. Mozilla doit faire des choix, et à eux de savoir le prix des libertés qu’ils nous font gagner (en aidant Pocket à re-rédiger ses CGU, comme ils l’auraient fait) face à celles que l’on perdra (ensemble).

On veut juste en profiter pour démontrer, une fois de plus, les belles choses que permettent le Libre et le collaboratif.

Découvrez Framabag

Vous ne savez pas ce qu’est Pocket, Wallabag ou Framabag ?

Mais pourquoi donc Mozilla a-t’il fait ce choix !? Pourquoi n’a-t’il pas intégré wallabag !?

C’est vraiment dommage … encore une fois je suis déçus par Mozilla, c’est bien regrettable


>>> Liens Bonus :

Pour « réagir » & compléter l’actualité suivante :

Le jeudi 25 juin 2015, la Cour de cassation a posé une question préjudicielle à la Cour de justice de l’Union européenne sur la vente forcée ordinateur/logiciels. La cour de Luxembourg se prononcera donc dans les prochaines semaines sur cette pratique. L’April attend avec impatience une décision qui pourrait confirmer le caractère déloyal de l’obligation d’acheter des logiciels quand on acquiert un ordinateur sur le marché grand public.

Vous trouverez ci-après quelques informations & liens utiles dans le cas où vous recherchiez un ordinateur « sans windows » & « sous linux » :

 

  • http://linuxpreinstalle.com/ : Pas de logiciel restrictif à désinstaller ; GNU/Linux pré-installé et pré-configuré.Passez à Linux sans devoir acheter une licence de Windows (ou se la faire rembourser) ! Un certain nombre de vendeurs proposent des ordinateurs pré-installés avec du logiciel libre. Nous avons sélectionné les plus intéressants.
  • http://bons-constructeurs-ordinateurs.info/ : Liste des bons et mauvais constructeurs d’ordinateur personnel (ordinateur fixe, portable, ultra-portable, netbook, PC, Mac, etc.) en ce qui concerne l’optionnalité du système d’exploitation et des autres logiciels pré-installés, ou à défaut, pour les conditions de versement d’une indemnité forfaitaire (si le montant n’est pas connu au moment de l’achat) ou de leur remboursement (dans les cas, rares aujourd’hui, où le montant est connu à l’avance). Destinant nos analyses au grand public, nous avons choisi de ne pas répertorier les sociétés qui vendent uniquement des ordinateurs fixes.
  • http://bons-vendeurs-ordinateurs.info/ : Liste des bons et mauvais vendeurs d’ordinateur personnel (ordinateur fixe, portable, ultra-portable, netbook, PC, Mac, etc.) en ce qui concerne l’optionnalité du système d’exploitation et des autres logiciels pré-installés, ou à défaut, pour les conditions de leur remboursement. Destinant nos analyses au grand public, nous avons choisi de ne pas répertorier les sociétés qui vendent uniquement des ordinateurs fixes.
  • https://www.ubuntu-fr.org/revendeurs : Les revendeurs libres sont des commerciaux professionnelles en rapport avec les logiciels libres, cette liste est proposée à titre d’information.

Voici « en bonus » quelques liens issues des précédents qui sont susceptibles d’être les  plus intéressants (selon moi) :

 

J’espère que vous y trouverez votre bonheur…


Bonnes vacances à toutes & à tous

Rendez-vous dans 2 mois pour d’autres nouvelles… (pause estivale oblige)

bannière bleue2