#0.17

#0.17 / NOVEMBRE 2016

Comme à l’accoutumée, les mois se suivent & ne se ressemblent pas … l’actualité est encore chargée avec quelques sujets « sensibles » … mais heureusement qu’il y en à d’autres plus sympatiques …


1/ L’actualité du mois écoulé :


@ INFOLIBRE

Grandes nouvelles, deux de mes distributions favorites sont sorties dernièrement ! J’ai nomé Primtux & DFLinux … avec Debian comme base, bien évidemment !

Il y a aussi la grande nouvelle de la fin prochaine de Flash … mais également la mauvaise nouvelle de la mort annoncée de Mythbuntu

Le mois dernier, je parlais de wallabag, un service que j’utilise depuis bien longtemps, et bien cette fois, je parle de Framasphère, un autre service (encore de Framasoft) que j’utilise également (j’y suis d’ailleurs un peu plus actif qu’au paravant) , mais aussi de  VroumVroumBlog , un autoblog (un logiciel très simple capable de répliquer les articles d’un autre blog … un projet qui me tiens à coeur depuis un bon moment & que j’envisage de mettre en place dès que j’aurai solutionné les petits soucis techniques rencontrés).

Mes deux « petits » coups de coeur de cette rubrique vont à l’ Annuaire_du_libre & à Kalliope promis je l’espère à un bel avenir …

Dans cette « revue de presse », vous trouverez également une nouvelle surprenante concernant l’un des GAFAM !

@ Primtux 2 : La Debian version Educative ! – News – Linuxtricks

on m’avait demandé de tester cette distribution il y a quelques semaines, mais j’attendais la V2 qui était attendue fin octobre. Et la voici !

PrimTux est une distribution éducative basée sur Linux. Cela signifie qu’elle est un système d’exploitation complet, au même titre que Windows, mais dont l’environnement a été adapté aux enfants de 3 à 10 ans..

@ Flash d’Adobe à l’agonie – LinuxFr.org

Flash Player et la technologie sous-jacente développés par la société Adobe n’en finissent plus d’agoniser. Sommes-nous en train d’assister aux derniers soubresauts ?

@ Mythbuntu, c’est fini! | QuebecOS

Le système d’exploitation Linux Mythbuntu qui a couplé le logiciel MythTV HTPC avec une base Ubuntu Linux est en train d’être dissoute. Le reste de l’équipe de Mythbuntu a annoncé le soir du 4 novembre: « Ce fut une longue et amusante aventure à partir de la 7.10, mais … Mythbuntu comme distribution distincte cessera d’exister.

@ Accéder au flux RSS d’un compte Diaspora – Tuxicoman

Si il n’y avait qu’une seule raison d’utiliser Diaspora par rapport aux réseaux sociaux tels que Twitter, Facebook et Google+ ce serait la mise à disposition d’un flux RSS pour suivre vos articles publics pour les non-membres.

En clair, ça permet à n’importe qui, même non inscrit sur Diaspora de suivre vos articles (notification à leur parution) dans le logiciel et la plateforme de leur choix. C’est la grosse différence avec les autres plate-formes qui enferment le contenu des utilisateurs derrière un mur opaque pour les non-membres (le dark web c’est ça…)

@ GNU/Linux s’ouvre à de nouvelles voix de synthèse ! – LinuxFr.org

À l’occasion de la sortie par Hypra d’une nouvelle synthèse vocale, plus naturelle et plus intelligible, il m’a semblé utile de vous présenter le contexte. Car cette sortie, c’est surtout un module supplémentaire pour speech‐dispatcher, la plate‐forme libre de synthèses vocales sous GNU/Linux. Malheureusement, le module libre ne marche qu’avec la synthèse, qui n’est pas libre. Mais sait‐on jamais, l’université pourrait y venir avec le temps.

@ Que devient la distribution GNU/Linux Q4OS ? – Le Weblog de Frederic Bezies

Il y a un an et demi, en avril 2015, je parlais de cette distribution basée sur la Debian GNU/Linux Jessie avec le « fork » de KDE 3.5.x, Trinity Desktop Environment. Début novembre 2016, la version 14.0.4 du Trinity Desktop Environment étant sortie, pour prendre en charge par exemple CUPS 2.2, gstreamer 1.x ou encore gcc 6.x et ffmpeg3, l’équipe de Q4OS en a profité pour proposer des nouvelles images ISO live et d’installation.

Petite parenthèse en passant : cet article aurait très bien pu faire partie de la série « Les projets un peu fous du logiciel libre », ne serait-ce que pour l’utilisation de Trinity Desktop Environment. Mais passons 😀

@ Trigger Happy : une passerelle entre vos services Internet – LinuxFr.org

Trigger Happy se veut être une alternative libre du célébrissime site/service IFTTT. Le principe ? Récupérer des informations situées à l’autre bout de la toile pour les publier ou les enregistrer ailleurs. Trigger Happy est disponible en version 1.1.0 depuis le 25 octobre dernier.

@ Annuaire_du_libre [Les cahiers du débutant sur Debian]

logocahiersdudebutantVous avez à disposition ici une liste des sites sur lesquels vous pourrez trouver des informations à propos de la culture libre (en général) & des logiciels libres (en particulier).

@ Librevault – Korben

Disponible sous Windows, macOS et Linux, Librevault est une application qui permet de synchroniser vos données entre plusieurs machines, sans avoir à passer par un serveur tiers. Fini donc les Google Drive et autres Dropbox pour synchroniser vos datas. Avec Librevault, vous pouvez reprendre la main là dessus, sans avoir à configurer quoi que ce soit de complexe.

@ Ce n’est pas une blague : Microsoft vient de rejoindre la Linux Foundation – Tech – Numerama

En rejoignant la Linux Foundation, Microsoft marque d’une nouvelle pierre son engagement récent pour le logiciel open source. Qui l’eût cru ?

@ Linux pas populaire? – Tuxicoman

Linux est présent sur 498 des 500 plus gros ordinateurs du monde.
Linux est présent sur 86% des smartphones vendus dans le monde ce dernier trimestre
Les routeurs, box internet, montres connectées tournent majoritairement sous Linux
Mais Linux est présent sur 1~2% des ordinateur de bureau…

@ Kalliope, votre assistant personnel vocal – LinuxFr.org

kalliope_logo_large
Kalliope est un assistant vocal personnel. Il peut, par exemple, vous permettre de piloter votre installation domotique à la voix. Il est écrit en Python et est sous licence MIT. Le code est disponible sur GitHub.

@ Interopérabilité – MouTonLibre

Allez aujourd’hui je vais vous dire quelques mots sur l’organisation des OS libres et de leur utilisation en bureautique…

C’est l’histoire de décisions, chacune ayant été prise à un niveau précis entre le noyau et l’application exécutée en mode graphique, qui va mener dans un avenir prochain à une uniformisation voulue, ou subie, des OS libres.

@ VroumVroumBlog : la multiplication des clones – De l’épice pour la pensée

Afin d’éviter la disparition d’articles importants, face à la censure ou le temps, il était urgent que j’installe VroumVroumBlog. Ce petit outil permet de récupérer les articles d’un site et de les conserver à l’abri.

@ Fedora 25 est de sortie, Wayland enfin par défaut ! – Dans les entrailles du Libre

En ce mardi 22 novembre 2016, le projet Fedora est fier d’annoncer la sortie de la distribution GNU/Linux Fedora 25.
Comme à son habitude, le projet Fedora propose le dernier cru des environnements GNOME, GNOME 3.22.
Cette version de Fedora s’est surtout concentrée sur deux axes : couche graphique et simplicité.

@ Dans le Libre : faire sien un logiciel | Le blog de Carl Chenet

Utilisant uniquement du Logiciel Libre dans le cadre de mes différents projets, qu’il s’agisse du site d’actualité le Journal du hacker, le site d’emploi dédié au Logiciel Libre et à l’open source LinuxJobs.fr ou encore ce blog, j’ai pu constater l’innovation qui découle du travail sur du code libre et les interactions qui se créent avec les communautés du Libre.

@ Projet DFLinux : arrivée des ISOs stables – HandyLinux – Le Blog

Elles sont fraîches, elles sont bonnes, elles sont stables, elles sont prêtes !!!
Le projet DFLinux vous présente ses images ISO Debian « Jessie » en version stable !
Un petit mois d’avance sur le programme, mais quand on aime …

 


@ LMPC

Le « gros morceau » de l’actualité du mois dernier est économique, pour deux raisons, à savoir  :  l’assemblée générale du BIEN  & les RML8 !

Mais d’autres sujets sont également abordés, comme par exemple Laprimaire.org (déjà évoqué le mois dernier), ainsi que le résultat de l’élection aux USA : Faut-il réformer l’élection présidentielle ? Cette pisete semble intéressante … mais la priorité serait sans doute de bânir l’usage des machines à voter (et de prendre en compte le vote blanc !)

Ah oui, il y a aussi quelques sujets « brulants » qui refont surface (CETA et TAFTA)… et la petite dose habituelle d’écologie

@ La France peine à réguler la surveillance sur le Web sans léser Facebook ou Google – Politique – Numerama

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a expliqué dans une réponse à la députée Isabelle Attard que la France avait du mal à obtenir un encadrement plus large des outils de surveillance que peuvent utiliser des pays autoritaires, parce que la définition recouperait celle de moteurs de recherche ou de réseaux sociaux.

@ Un revenu inconditionnel pour réhabiliter le travail

Le revenu de base est versé par la collectivité à chaque individu de façon universelle, inconditionnelle et individuelle. Beaucoup de citoyens s’interrogent sur la deuxième caractéristique de ce revenu : son inconditionnalité. Dans des civilisations où le revenu est d’abord la contrepartie du travail, où l’on doit « gagner son pain à la sueur de son front », comment justifier que l’on puisse toucher un revenu sans aucune exigence de contrepartie ? N’y a-t-il pas un risque que les bénéficiaires profitent de ce revenu pour ne pas travailler, pour ne pas contribuer à la production de richesse, que ce soit par un emploi rémunéré ou par une action bénévole ?

@ Le Mouvement Utopia propose un revenu inconditionnel pour 2017

L’association d’éducation populaire énonce 25 propositions en vue des élections présidentielle et législatives de 2017. Parmi elles, un revenu de base.

Publié cet été, le recueil de propositions du mouvement Utopia s’articule autour de cinq piliers :

@ Compte-rendu de l’assemblée générale du BIEN

Le congrès du réseau mondial pour un revenu de base (Basic Income Earth Network, BIEN) s’est tenu à Séoul du 7 au 9 juillet. Le dernier jour avait lieu l’assemblée générale de l’association, où des décisions importantes ont été prises :

@ Le revenu de base, la consommation soutenable et le mouvement décroissant – Mouvement Français pour un Revenu de Base

L’auteur Jason Burke Murphy a publié sur le site du BIEN (Basic Income Earth Network), une tribune en forme d’investigation autour de la taxe carbone. Il revient en détail sur la pensée des écologistes et de leur entourage par rapport à l’idée d’un revenu de base inconditionnel, éventuellement financé par cette taxe, l’occasion d’interroger le lecteur sur la pertinence des politiques actuelles d’emploi.

@ Réformons l’élection présidentielle | InternetActu.net

Sur sa chaîne YouTube, ScienceEtonnante, le chercheur en physique et vulgarisateur scientifique, David Louapre (@dlouapre) a publié une vidéo très stimulante sur les techniques de vote, comparant plusieurs techniques de vote pour améliorer l’élection présidentielle.

Il distingue notamment la technique du jugement majoritaire, qu’il qualifie de plus robuste que les autres méthodes, notamment celle du scrutin uninominal à deux tours qui est la nôtre actuellement. L’amélioration de la démocratie passe-t-elle par de nouvelles technologies de vote ? C’est un peu ce qu’évoque à son tour le sociologue Dominique Cardon dans l’introduction du dossier sur les nouvelles citoyennetés à l’heure numérique que publie le Digital Society Forum (dont nous sommes partenaires) en revenant sur les forces et faiblesses des formes politiques issues d’internet.

@ Désarmement nucléaire : la France va-t-elle s’opposer à la majorité du monde ? – Basta !

Cela fait 71 ans que l’humanité vit avec la capacité de détruire la planète par la pression d‘un simple bouton. Fin octobre, grâce à l’action de la société civile et d’États courageux, l’Onu a franchi une étape historique vers la négociation d’un traité d’interdiction complète de l’arme atomique, voté par 123 États. Malheureusement, sans le soutien de la France, malgré les engagements de François Hollande en faveur de l’élimination totale des armes nucléaires. Celles-ci « sont les dernières armes de destruction massive à ne pas être soumises à une interdiction », rappelle Jean-Marie Collin, membre de la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires. Tribune.

@ Le Mouvement Utopia se mobilise contre le CETA et TAFTA ! | mouvement utopia

Le collectif Stop TAFTA auquel Utopia participe, lance en France une campagne européenne qui demande aux eurodéputé-e-s de rejeter le CETA.

Dans tous les États membres, des coalitions d’organisations de la société civile appellent leurs concitoyen-ne-s à enjoindre leurs eurodéputé-e-s de voter contre l’accord de libre-échange entre l’UE et le Canada, le CETA, lors de la ratification attendue début 2017.

L’année dernière, l’Initiative citoyenne européenne (ICE) avait recueilli plus de 3,5 millions de signatures contre le TAFTA et le CETA.

Il est temps que les politiques écoutent notre voix!

@ Saleté de canapé – JCFrogBlog4

Ils gagnent du terrain. Ils n’ont pas grand mérite, les Trumpétistes ont le champ libre parce que notre modèle c’est de déléguer, d’abandonner. Depuis les 30 glorieuses nous avons pris l’habitude de nous asseoir dans les canapés du confort d’une paix opulente et de ne plus nous occuper de ce qui nous lie, le commun. On a profité, optimisé. Puis vinrent les crises, mais elles ne nous ont pas réveillés. Le sédatif est puissant.

@ 54% des européens seraient favorable au QE pour le Peuple – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Un sondage récent montre qu’une large majorité (54 %) de la population européenne serait favorable à ce que la BCE injecte directement de l’argent aux citoyens, et met en évidence les nombreuses raisons pour lesquelles la mesure mérite d’être expérimentée.

Au cas où cela n’était pas déjà évident : la plupart des européens aimeraient recevoir de l’argent directement de la BCE, en vertu d’une proposition généralement surnommée “monnaie hélicoptère” par les économistes ou “Quantitative Easing pour le Peuple”.

@ « Journées de l’économie autrement » : comment l’économie sociale et solidaire change le monde – Basta !

Le magazine Alternatives économiques organise des journées sur le thème de « L’économie autrement », à Dijon, les 25 et 26 novembre. L’enjeu : mettre en valeur les initiatives concrètes développées par les acteurs de l’économie sociale et solidaire, tout en questionnant leur capacité à transformer le modèle économique et social. Au menu : revenu de base, économie circulaire, droit au logement, transition énergétique, monnaies locales, réussite scolaire, démocratie dans l’entreprise, accès à la santé…

@ RML8 la playlist vidéo officielle | Création Monétaire

Monnaie Libre Occitanie vient de mettre en ligne la playlist vidéo officielle des RML8, incluant les directs techniques, ainsi que la conférence « TRM et économie du libre » avec les slides inclus et un bon son, permettant un visionnage confortable.

@ Laprimaire.org, une expérience de démocratie | ploum.net

Étymologiquement, la démocratie signifie le pouvoir par le peuple. Elle s’oppose à l’aristocratie où le pouvoir est détenu par une minorité.

Dans la société d’aujourd’hui, force est de constater que ce que nous appelons démocratie n’en est pas une. Le pouvoir réel est toujours détenu par une minorité.

Mais, contrairement à une aristocratie traditionnelle héréditaire, l’aristocratie moderne est désormais choisie par le peuple à travers le processus électoral. Nous vivons dans une aristocratie démocratiquement représentative, le processus électoral nous permettant de nous affubler du titre de « démocratie ».

Les machines à voter c’est l’avenir ! Surtout, car ça permet de truquer une élection beaucoup facilement qu’en cachant des bulletins de vote dans ses chaussettes .

@ Sans lendemain | Le 4ème singe

Ce film d’animation, brillamment réalisé, que nous avions déjà diffusé il y a trois ans est certainement l’un des plus complet concernant les problématiques de l’énergie, des ressources et de notre système économique. Rare sont les documentaires qui parviennent à faire la jonction entre ces différents domaines bien souvent analysés séparément, mais qui pourtant sont intrinsèquement liés et interdépendants.

 


@ GEEK

Dans cette rubrique, vous retrouverez, comme d’habitude, des articles relatifs à la vie privée & au numérique, à l’informatique & à la culture, aux DRM & aux GAFAM … mais aussi à l’open source & au partage, ainsi que quelques explications concernant les licences … avec une mention « spéciale » (coup de coeur) pour certains projets « autour de wikimedia » & du domaine public (je pense en particulier à ce calendrier & à cet illustre auteur).

@ Si Google vous ignore, votre projet est en péril – Framablog

L’affaire a eu un certain retentissement : une entreprise qui propose du courrier électronique chiffré à ses clients et dont la croissance commence à faire de l’ombre à Gmail disparaît subitement des écrans de radar, ou plutôt des premières pages de la recherche Google, ce qui met en danger son modèle économique.

Aujourd’hui tout est réparé, mais cet épisode illustre une fois de plus le pouvoir de nuisance de Google dans la recherche sur Internet, qui est désormais un tentacule parmi d’autres de la pieuvre Alphabet.

@ Un peu d’hygiène numérique – Framablog

Les quelques conseils qui suivent sont élémentaires et relèvent du bon sens plus que de la technique. Ils doivent cependant être répétés sans cesse tant il nous est facile de passer outre et de négliger ce qui peut pourtant nous rendre un fier service…

Saviez-vous que Mozilla dispose d’une équipe et d’un site Internet Citizen qui publie de semaine en semaine des conseils pour que chacun puisse agir et « Protéger la plus vaste ressource globale partagée » ? C’est sur ce portail que j’ai choisi l’article de M.J. Kelly, à la suite duquel vous trouverez quelques pistes pour aller plus loin. Mais avant d’installer un VPN, de chiffrer notre disque dur ou de créer un nœud Tor, si nous commencions par sécuriser nos mots de passe ?

Devez-vous vraiment masquer votre webcam ?

@ Roli dévoile son Blocks, un jouet révolutionnaire pour apprenti musicien – Pop culture – Numerama

Rendre la composition plus simple, plus intuitive et plus évidente pour ceux qui ne sont pas nés Mozart, voilà un défi à la hauteur de l’intelligence numérique. Comme le prouve le Blocks de Roli, qui laisse penser que nous pouvons tous devenir des Bach en puissance.

@ Wikidata fête ses 4 ans – LinuxFr.org

Wikidata est une base de connaissances, structurée, multilingue et libre. C’est un projet frère de Wikipédia, développé par Wikimedia Deutschland et hébergé par la Wikimedia Foundation. Le but est de centraliser les connaissances sourcées et utiles aux projets Wikimedia. Le projet fête son quatrième anniversaire le 29 octobre 2016.

@ Les modèles 3D de la NASA sont sur Github – Korben

J’ai une bonne nouvelle pour tous les passionnés de 3D et d’impression 3D. La NASA qu’on ne présente plus, a balancé sur Github des tonnes de modèles 3D et de textures haute résolution de ses appareils spatiaux (Saturn, Rosetta, l’ISS…etc.), des sites d’atterrissage, et d’autres trucs originaux comme l’ouragan Katrina…

@ Des semences libres pour délivrer les paysans des géants agro-industriels – Basta !

Semer, sélectionner, échanger librement ses semences : ces pratiques ancestrales contribuent à l’autonomie des paysans et à la diversité des cultures. Mais ces dernières décennies, à cause d’une réglementation de plus en plus complexe, une partie des savoirs a été perdue. Refusant la mainmise de quelques multinationales, des paysans s’organisent pour faire revivre d’anciennes variétés de semences agricoles ou pour en créer de nouvelles, adaptées à leurs pratiques et aux particularités de leur environnement.

@ #WhatWouldTimblDo : nouvelle campagne de la FSF contre les DRM sur le Web – LinuxFr.org

Cette semaine, Tim Berners‐Lee est appelé à se prononcer sur l’adoption de la gestion numérique des droits (plus connue sous le nom de DRM) dans HTML 5. La Free Software Foundation a donc lancé une pétition pour convaincre l’actuel président du W3C de dire enfin non.
Petit historique…

@ Pourquoi il faut résister à la taxation des lectures publiques et des Heures du Conte en bibliothèque – – S.I.Lex –

Il y a déjà eu plusieurs alertes ces dernières années à ce sujet, mais la menace semble à présent en passe de se concrétiser. Le site de la Gazette des Communes publie cette semaine un article dans lequel on apprend que la SCELF (Société Civile des Editeurs de Langue Française) souhaite mettre en place un barème pour soumettre les bibliothèques à redevance lorsqu’elles organisent des lectures publiques d’oeuvres protégées par le droit d’auteur. Après un premier courrier envoyé aux mairies qui a servi de coup de semonce, la SCELF va rencontrer l’Association des Bibliothécaires de France la semaine prochaine pour discuter de ces nouvelles orientations.

@ Numérique : reprendre le contrôle – Framabook

L’extraction et l’analyse des données massives représente l’Eldorado des modèles économiques d’Internet. Pour une grande partie, ces données proviennent de chacun d’entre nous. Profilage, surveillance, contrôle : en utilisant une foule de services et de produits, gratuits ou payants, nous dévoilons toujours un peu plus nos intimités numériques.

Aujourd’hui, pouvons-nous encore contrôler nos données ? Est-ce à l’État ou aux citoyens de construire et défendre leurs souverainetés numériques ? Le logiciel libre permet-il de nous rendre autonomes et d’utiliser des outils respectueux de nos données personnelles ? Les réponses à ces questions sont parfois contradictoires.

Dans cet ouvrage, Tristan NITOT et Nina CERCY donnent la parole à plusieurs acteurs impliqués aujourd’hui dans le paysage numérique. Leurs arguments sont forts, issus de plusieurs points de vue. Une préoccupation principale : la confiance.

@ Snowden s’alarme du monopole exercé par les géants d’Internet – Politique – Numerama

Le lanceur d’alerte s’est exprimé, par visioconférence, sur la polémique entourant les fausses actualités partagées sur Facebook. Snowden appelle notamment à développer des alternatives aux plateformes dominantes (Google, Facebook, Twitter).

@ 10 trucs que j’ignorais sur Internet et mon ordi (avant de m’y intéresser…) – Framablog

Disclaimer : Cet article est sous licence CC-0 car les petits bouts de savoir qu’il contient sont autant d’armes d’auto-défense numérique qu’il faut diffuser. En gros, j’espère vraiment que certains d’entre vous en feront un top youtube, une buzzfeederie, une BD, un truc que j’ai même pas encore imaginé, ce que vous voulez… Mais que vous ferez passer les messages.

@ De la régulation de l’internet des objets | InternetActu.net

Bruce Schneier, le spécialiste de la sécurité estime que l’internet des objets nous fait désormais courir un grand danger. Il s’inquiétait, il n’y a pas si longtemps, que quelqu’un soit en train d’apprendre à détruire l’internet (voir les explications qu’en rapportait Xavier de la Porte), en pointant la sophistication des attaques en déni de service envers les entreprises les plus critiques de l’internet, comme Verisign, l’entreprise qui gère les noms de domaine en .com et .net.

@ Benvinguda Lingua Libre ! | Autour de Wikipédia et des projets Wikimedia

Après plusieurs mois de travail et grâce à l’implication sans faille des membres et bénévoles, l’outil Lingua Libre est entré dans une phase de test avec les premières sessions d’enregistrements qui se sont déroulées dans les locaux de Wikimedia France.

@ Cette année, contribuez au Calendrier de l’Avent du Domaine Public ! – SavoirsCom1

Comme les années précédentes, le collectif SavoirsCOM1 s’apprête à célébrer le domaine public à travers son désormais célèbre Calendrier de l’Avent, au cours duquel, pendant tout le mois de décembre, une nouvelle personnalité entrant dans le DP au 1er janvier est chaque jour révélée et présentée.

@ Pourquoi je préfère la licence GPL aux licences permissives type BSD/MIT | Le blog de Carl Chenet

En avant-propos, ce billet ne représente que ma démarche personnelle et mon humble point de vue sur l’utilisation des licences libres, correspondant forcément à ma façon d’agir, de faire, un point de vue duquel je suis volontiers prêt à discuter.

 


@ SWEETUX

Dans cette dernière rubrique, les principaux sujets abordés tournent curieusement autour des « monopoles » de Microsoft « imposés » par nos « politiques » … suivi d’une grosse dose de « parano » suite à l’élection outre-atlantique … ça n’est pas très réjouissant & j’en suis bien désolé … la seule nouvelle vraiment intéressante & positive est le premier article ci-après :

@ PyMoneroWallet, la bibliothèque Python du porte-monnaie Monero | Le blog de Carl Chenet

Connaissez-vous la crypto-monnaie Monero ? Je l’ai présentée dans un article complet il y a quelques temps sur ce blog. Il s’agit d’une crypto-monnaie originale, c’est-à-dire non-dérivée du bitcoin, orientée vers la sécurité, la vie privée et la non-traçabilité, lancée en 2014 et identifiée sur les plateformes d’échange par le sigle XMR.

@ Microsoft Office : la facture à 2 millions d’euros du Ministère de la Culture – Politique – Numerama

Le ministère de la culture est décidé à basculer l’ensemble de son environnement informatique sous Microsoft Office, au détriment des suites bureautiques libres. C’est ce que révèle un courrier. Facture attendue : 2 millions d’euros.

@ Le personnel de la Culture, nouvelle victime des relations privilégiées entre Microsoft et l’État français ? | April

Le site BFM business a eu connaissance d’une lettre interne de Mme la ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, destinée au personnel de son ministère, signifiant, entre autres, sa volonté d’investir deux millions d’euros « pour améliorer la bureautique et les systèmes d’information relatifs aux ressources humaines pour qu’enfin, tout le monde travaille avec les mêmes logiciels ».

@ Edunathon saisit la CNIL | Le Blog d’ANDRE Ani

Le collectif Edunathon, créé en 2016 à la suite de l’accord entre l’Éducation Nationale et Microsoft, vient de saisir la CNIL. L’enjeu ? Les données personnelles récoltées ainsi que leurs usages dans le cadre d’une expérimentation avec élèves et professeurs. Car rien ne semble vraiment précisé dans cet accord et la « charte de confiance » n’a peut-être même pas été mise en place. C’est donc dans un but de transparence que le collectif souhaite demander son avis à la CNIL ainsi qu’au Ministère.
De plus, enfermer l’Éducation dans des logiciels privateurs alors que des alternatives libres existent est vraiment une mauvaise chose, bien évidemment.

@ Trump : la première leçon – Standblog

Voilà, Donald Trump a gagné l’élection présidentielle américaine. Le monde est sous le choc et certains se ravissent. Il est encore trop tôt pour mesurer les conséquences de cet événement, mais il y a déjà une leçon à retenir : quand on donne à quelqu’un en qui on a confiance des pouvoirs extraordinaires, comme la possibilité de faire de la surveillance de masse ou ficher les gens, il faut se souvenir qu’on les donne aussi à son successeur (…)

@ À qui iront les clés de la ://Surveillance ? – Framablog

Parmi les interrogations nombreuses et inquiètes qui ont accompagné l’élection du nouveau président des USA, nous retenons aujourd’hui la question de la maîtrise des armes les plus dangereuses dont va disposer l’exécutif. On pense bien sûr à l’arme nucléaire et au danger de son usage inconsidéré, mais une actualité tout aussi préoccupante nous invite à nous demander avec Cory Doctorow quelles conséquences la machine industrielle de la surveillance étatique peut avoir sur nos libertés, si elle tombe aux mains de… [mettre ici le nom de toute personnalité politique dont on peut redouter l’autoritarisme].

Cory Doctorow, qui est Canadien, réagit ici à la situation nord-américaine, mais la surveillance étatique est planétaire et nous sommes en France assez lourdement pourvus en outils de surveillance générale pour éprouver quelques inquiétudes : que deviendront par exemple le fichier TES (voir ce billet de Korben) et l’état d’urgence indéfiniment prolongé que veut imposer M. Cazeneuve si un gouvernement autoritaire accède au pouvoir bientôt ?

Au risque réel Doctorow répond par la nécessité de lutter avec nos armes, celles d’Internet. Cela suffira-t-il ?

@ Trump, ou pourquoi les outils de surveillance massive doivent être proscrits : Reflets

Ce n’est pas la première, ni la dernière fois que Reflets exprime cette position : la mise en place d’outils de surveillance massive, y compris par des Etats dits démocratiques, doit être proscrit. Car il est impossible de prédire l’avenir et le type de régime qui s’imposera.

@ Chiffrement : la victoire de Donald Trump booste les inscriptions à ProtonMail – Politique – Numerama

Un mal pour un bien ? Le service de messagerie sécurisée relève que les inscriptions ont fortement augmenté depuis l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche.

@ Défense française : portes ouvertes pour la NSA | Grise Bouille

Le M de GAFAM se retrouve décidément à tous les étages de nos ministères… on avait déjà évoqué celui de l’Éducation Nationale. À quel moment exactement va-t-on finir par considérer que c’est un problème ?

@ Pourquoi Framasoft n’ira plus prendre le thé au ministère de l’Éducation Nationale – Framablog

Cet article vise à clarifier la position de Framasoft, sollicitée à plusieurs reprises par le Ministère de l’Éducation Nationale ces derniers mois. Malgré notre indignation, il ne s’agit pas de claquer la porte, mais au contraire d’en ouvrir d’autres vers des acteurs qui nous semblent plus sincères dans leur choix du libre et ne souhaitent pas se cacher derrière une « neutralité et égalité de traitement » complètement biaisée par l’entrisme de Google, Apple ou Microsoft au sein de l’institution.

 

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org

& https://framasphere.org/public/sam7.atom


2/ Le coup de gueule du mois :

Le gros sujet qui a fait coulé beaucoup d’encre « numérique » ces dernières semaines est TES . Voici donc ma « petite » sélection d’articles afin que vous puissiez vous faire votre opinion sur cette problématique ô combien sensible & importante :

@ L’identité biométrique de 60 millions de Français réunie dans un seul fichier – Politique – Numerama

Le gouvernement a fait publier un décret qui donne le coup d’envoi à la création d’un fichier national qui rassemblera les données personnelles et biométriques de la quasi totalité des Français.

@ Fichage : une dangereuse amnésie derrière un écran de fumée. – Pixellibre.net

Décret n° 2016-1460 du 28 octobre 2016 autorisant la création d’un traitement de données à caractère personnel relatif aux passeports et aux cartes nationales d’identité. Tel est le joli nom de la nouvelle base de données, souhaitée par le gouvernement. Et cette base est destinée à tous nous ficher. Analyse d’un monstre de fichage.

Le TES, pour « Titres électroniques sécurisés », est un traitement de données à caractère personnel crée par le décret mentionné au début de ce billet.
Qu’est-ce qu’il contient ?

@ Le fichage biométrique des Français en 7 questions – Politique – Numerama

Ce fichier a un rôle-clé : rassembler dans une même base de données les données personnelles et biométriques des Français pour la gestion des cartes nationales d’identité et des passeports. Mais il suscite de vives inquiétudes.

À la toute fin du mois d’octobre, le gouvernement a fait publier un décret qui donne le coup d’envoi à la création d’un fichier qui rassemblera les données personnelles et biométriques de la quasi totalité des Français. Destiné aux passeports et aux cartes nationales d’identité, il inquiète par son ampleur et la nature des informations qu’il est amené à recevoir. Nous vous expliquons de quoi il en retourne en quelques questions.

@ Fichier monstre | Grise Bouille

Décidément, cette année aura été fertile en articles estampillés La fourche… mais en même temps, ils cherchent.

Je vous invite à lire plus de choses sur le sujet après ce petit coup de gueule :

Au Journal officiel, un fichier biométrique de 60 millions de « gens honnêtes »
La biométrie des honnêtes gens
Fichier TES : désossons les arguments de Jean-Jacques Urvoas et Bernard Cazeneuve

C’est marrant, on est le seul pays d’Europe Occidentale à avoir un système d’identité aussi avancé. Mais c’est plus pratique de prendre l’exemple des voisins quand c’est pour défendre l’ultra-libéralisme… pour le reste, vive la France.

@ Fichier biométrique : le Conseil national du numérique réagit – Politique – Numerama

Le Conseil national du numérique annonce ce vendredi qu’il s’auto-saisit pour évaluer la création du fichier TES, qui rassemblera les informations personnelles et biométriques de la quasi-totalité de la population dans un seul fichier.

@ Fichier monstre : le sens des priorités : Reflets

Publié en loucedé pendant le week-end de la Toussaint, le « décret Halloween » serait peut-être passé inaperçu sans l’étroite et singulière relation qu’entretient Marc Rees, rédacteur en chef de NextInpact, avec le Journal Officiel. Ce décret instaure la création d’une base de données centralisée, le fichier « TES », pour « Titres Électroniques Sécurisés ». C’est une généralisation du système mis en place pour l’obtention de passeports biométriques, qui avait donné lieu à une saisine du Conseil d’État par la Ligue des Droits de l’Homme.

@ Le décret du fichier biométrique TES attaqué en justice – Politique – Numerama

Le collectif des Exégètes Amateurs annonce son intention d’attaquer devant le Conseil d’État le décret donnant naissance au controversé fichier TES.

L’offensive judiciaire est lancée. Mardi, le collectif des Exégètes Amateurs a annoncé sa décision d’engager un recours au Conseil d’État — la plus haute des instances administratives en France — contre le décret du fichier TES (Titres Électroniques Sécurisés), qui a été publié discrètement au Journal officiel le 30 octobre 2016, en plein week-end de la Toussaint.

@ Fichier TES – Dommage, on peut faire mieux que ça… – Korben

Après la découverte du décret nécessaire à la mise en place du fichier TES qui va regrouper les données personnelles et biométriques de pas loin de 60 millions de français (je ne compte pas les mineurs de moins de 12 ans) et suite au tsunami de critiques qu’il s’est pris en pleine face, Bernard Cazeneuve riposte.

D’après lui, tout le travail sur TES a été mené de manière transparente, annoncé aux ministres concernées (dont apparemment Axelle Lemaire ne faisait pas partie) et au Premier ministre, Manuel Valls. D’ailleurs c’était qui les ministres concernés ?

@ Fichier TES, danger pour les libertés ! | La Quadrature du Net

Paris, 14 novembre 2016 — Le décret TES publié par le gouvernement, comme par effraction, le 28 octobre dernier trahit les principes démocratiques tant sur la forme (la manière dont il a été élaboré et publié) que sur le fond (la création d’un fichier centralisant les données d’identité, de filiation et de biométrie de l’ensemble des Français).

@ Fichier d’identité sur les Français : le CNNum lance la synthèse de la consultation – Politique – Numerama

Le conseil national du numérique a mis fin à la consultation publique sur le controversé fichier TES. C’est désormais le temps de la synthèse, dans laquelle seront intégrées les contributions des internautes.

@ Fichier d’identité sur les Français : les propositions des internautes – Politique – Numerama

Le conseil national du numérique dévoile la synthèse des propositions apportées par les internautes sur le fichier TES, une base de données qui contiendra les informations des Français détenteurs d’une carte d’identité ou d’un passeport.

La consultation publique ouverte par le conseil national du numérique à propos du fichier TES (Titres Électroniques Sécurisés) a pris fin le 20 novembre. Depuis cette date, les membres de l’instance se sont attachés à écrire une synthèse rassemblant et organisant toutes les réflexions apportées par les contributeurs. Synthèse qui peut désormais être consultée depuis le 25 novembre.

Celle-ci est articulée autour de trois axes…

 

Alors ? Qu’en pensez-vous ? … Je suis preneur de vos commentaires (pas sur mon blog, mais @ Framasphère bien sûr)

Source(s) & plus d’infos @

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=TES


3/ Le coup de cœur du mois :

Heureusement que dans l’actualité, il y a aussi des projets enthousiasmants & intéressants. Cette fis, ce sont des projets d’écologie open source qui ont eu ma préférence (eh oui, il n’y a pas que l’informatique qui compte! mon domaine d’activité, c’est le « bâtiment » & j’aime lorque de tels projets se mettent en place)

@ Un village d’éco-inventeurs, pour développer des outils libres au service de l’écologie et de l’intérêt général | Association Autogestion

Une éolienne en kit à moins de vingt euros, une douche qui recycle l’eau en boucle, un tracteur à pédales, un filtre antibactérien qui rend l’eau potable… Le point commun entre ces projets sociaux et écologiques ? L’open source. Des outils sans brevet, donc librement diffusables et appropriables par tous, à moindre coûts. Dans les Yvelines, des jeunes ont passé cinq semaines à développer des projets innovants, qui pourraient révolutionner nos manières de travailler, produire ou consommer. Rencontre avec ces makers qui veulent changer le monde.

@ Un centre d’expérimentation permanente pour éco-construire, habiter mieux et… sauver la planète – Basta !

Au cœur du Gers rural et agricole, une association sensibilise et accompagne les démarches d’éco-construction et de gestion de l’eau. Un long travail de terrain pour montrer qu’habiter mieux est à la portée du plus grand nombre. Comment bâtir sa maison en éco-construction, en s’appuyant sur les ressources locales et les artisans du coin ? Reportage auprès de ceux qui veulent démontrer par l’exemple que d’autres manières de vivre sont possibles.

@ Comment construire sa maison écologique en une semaine et à petit prix grâce à l’ « open source » | Association Autogestion

Les géants du BTP ont-ils du souci à se faire ? Après les logiciels libres et la fabrication de machines ou d’objets, la communauté mondiale des fab labs se tourne désormais vers la construction de véritables maisons en « open source ». Mise à disposition de plans et de techniques accessibles à tous, construction et assemblage collaboratif des éléments… Des États-Unis à la France en passant par la Grande-Bretagne, c’est une véritable communauté de la « maison libre » qui émerge et se structure, pour révolutionner la construction, son financement et permettre l’accès de tous à un logement plus décent.

On ne parle pas assez de ces projets sur la toile, à mon grand regrets …

Source(s) & plus d’infos @

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=OPENSOURCE

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=ECOLOGIE

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=ARCHITECTURE


 

Rendez-vous dans 1 mois pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

Publicités

Endless OS, un ordi pour tous | Le Blog d’ANDRE Ani

L’informatique reste encore peu accessible du fait du prix notamment. C’est pourquoi Endless OS a conçu ce petit PC, qui n’est évidement pas une « bête de course », mais qui permettra à tous de faire tout un tas de choses avec. Bureautique, internet, de nombreuses applications sont disponibles. Et le design est vraiment sympathique en plus 😉 Endless OS est basé sur Fedora avec un bureau Gnome. Les prix vont de 71 à 206 euros. Le système est librement téléchargeable. C’est une belle initiative, qui essaye

Source : Endless OS, un ordi pour tous | Le Blog d’ANDRE Ani

Droit et éthique des robots : 3 propositions futuristes à lire ce week-end – Sciences – Numerama

Reconnaître que le robot humanoïde autonome être une « personne électronique » avec des droits et des devoirs ; lui demander de contribuer au financement de la sécurité sociale des humains, ou lui accorder des droits d’auteurs. Trois propositions qui figurent dans un projet de résolution du Parlement européen.

Source : Droit et éthique des robots : 3 propositions futuristes à lire ce week-end – Sciences – Numerama

Le 20 juin 2016, EmmaDE : la nouvelle version d’Emmabuntüs tient debout !

Le Collectif Emmabuntüs est heureux d’annoncer la sortie pour le 20 juin 2016, de la nouvelle Emmabuntüs Debian Édition 1.00 (32 bits pour l’instant) basée sur la Debian 8.5 sous XFCE.Cette version a été développée grâce un travail plus collaboratif à partir de Framagit, afin de permettre à nos amis du JerryClan de Côte d’Ivoire, Ayiyikoh Incubator, DouaLab de pouvoir construire leur propre version dérivée pour leurs futurs projets.Cette version a été conçue dans l’esprit de Debian avec un axe communautaire plus fort, et l’appui de membres d’autres communautés comme : Arpinux et Thuban de la distribution HandyLinux qui ont adapté leur applications HandySoft/HandyUpdateChecker afin d’être utilisée dans l’EmmaDE, Idéefixe de Primtux, David et Francine du DouaLab, Hélène, Bruno, Jean-Christophe et Jack du Collectif Emmabuntüs, Moussa de l’Ayiyikoh Incubator, François de Multisystem, Nicolas de Montpel’libre, Grompf, JPSan, et les blogueurs Frédéric Bezies et Rodolphe que nous remercions tous pour leurs aides précieuses.

Source : Le 20 juin 2016, EmmaDE : la nouvelle version d’Emmabuntüs tient debout !

Sortie d’Ubuntu 16.04 LTS Xenial Xerus – LinuxFr.org

Sortie le 21 avril 2016, Ubuntu 16.04 est la vingt-quatrième version d’Ubuntu. Il s’agit d’une version dite « LTS » (Long Term Support), qui sera maintenue pendant cinq ans. Son nom de code est Xenial Xerus, soit le « xerus hospitalier » en bon français.

Distribution Ubuntu

Logo Ubuntu

Pour rappel, Ubuntu est une distribution GNU/Linux basée sur Debian. Elle a hérité de sa distribution mère l’objectif d’universalité : elle vise à être utile sur les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables, mais aussi les serveurs, le cloud, les téléphones, les tablettes et les objets connectés en général. Elle se veut simple d’accès pour les utilisateurs n’ayant pas de connaissances poussées en informatique, mais également attrayante pour les développeurs.

En plus de la distribution mère, Ubuntu, il existe plusieurs variantes officielles, fournies avec des choix logiciels différents, afin de couvrir un besoin (Ubuntu Server, Ubuntu Studio…) ou de fournir un environnement de bureau particulier (Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu…). Cette dépêche présente les principales nouveautés.

Source : Sortie d’Ubuntu 16.04 LTS Xenial Xerus – LinuxFr.org

#0.10

#0.10 / MARS 2016

Beaucoup de sujets importants & parfois sensibles abordés dans l’actualité de ces dernières semaines. En espérant que de plus en plus de monde (et en particulier nos politiques) prenne conscience des enjeux pour enfin prendre les bonnes décisions …


1/ L’actualité du mois écoulé :

Comme d’habitude, l’actualité est encore chargée … dans cette petite rétrospective du mois dernier, j’espère ne rien avoir oublié d’important.

@ INFOLIBRE

@ MorpheusArch : une Arch Linux facile à installer | memo-linux.com

Dans la famille des distributions GNU/Linux, qui ne sont pas accessible et ni ultra simple à installer, je pense que Arch Linux doit avoir la palme d’or. Effectivement, de nos jours une distribution grand public comme Linux Mint ou Manjaro, l’installation se fait en moins de 10 étapes et sans trop de difficultés. Avec Arch Linux, on fait un bond de 10 ou 15 ans en arrière pour installer une distribution GNU/Linux et c’est réservé aux utilisateurs aguerris.
Pour faciliter l’accès à la distribution Arch Linux, Mark Chisholm met à disposition une image ISO sous forme de LiveCD installable

@ tablettes et téléphones Ubuntu, c’est parti ! | spirale digitale

Vous devez être au courant, ca y est, le système d’exploitation GNU Linux Ubuntu va apparaître sur une tablette et sortira sur un nouveau téléphone haut de gamme !

Je plussoie l’article de Dada à ce sujet, c’est une véritable chance à saisir et cela à plusieurs titres.

avoir un matériel sous Ubuntu, c’est prendre ses responsabilités face au duopole Android Google et iOs Apple
c’est soutenir une troisième voie : celle de la défense de la vie privée et de nos libertés. Liberté tout court de pas voir nos données servir de pompes à fric pour Google, liberté de bricoler Ubuntu qui est un système ouvert face à un système fermé et cadenassé comme Apple.
c’est aussi faire preuve d’originalité comme le souligne si bien Dada et de se faire remarquer avec un matériel qui se distingue des smartphones ennuyeux et uniformes de la galaxie Samsung (jeux de mot/rire dans la salle) et iPhone.

@ Installer facilement ArchLinux avec Architect Linux | memo-linux.com

Architect Linux est un projet libre sous licence GPLv3, qui permet d’installer facilement la distribution Arch Linux avec un environnement de bureau de son choix tout en évitant de saisir des lignes de commandes pour la configuration du système.

Architect Linux est fournis sous forme d’image ISO, qui se récupère sur Sourceforge ou par torrent et cet ISO ne pèse que 366Mo !

Pourquoi l’ISO est-elle si légère par rapport à l’ISO officiel d’Arch Linux ? La réponse est simple, car Architect Linux propose une installation en version net-install d’Arch Linux. Pendant, l’installation les paquets sont directement récupérer sur les dépôts d’Arch. Cette façon d’installer une distribution GNU/Linux permet d’avoir directement le système d’exploitation à jour une fois l’installation terminée.

@ fermez Windows, osez la liberté ! | spirale digitale

La Fondation pour le Logiciel Libre avait lancé en 2013 une campagne afin de promouvoir l’utilisation de systèmes d’exploitation libres pour votre ordinateur.

Windows 8 à l’époque et Windows 10 pour PC aujourd’hui ou Os X pour Mac sont des systèmes commerciaux, fermés, espions et autoritaires.

@ Où en est le Libre face aux tablettes, smartphones et hybrides ? – Tech – Numerama

Du rififi dans le monde du logiciel libre. Alors que l’informatique grand public glisse vers les écrans mobiles et des interfaces unifiées, adaptées à tous les écrans, le monde du Libre peine à émerger avec une solution à la fois efficace et satisfaisante. Après le quasi-abandon de Firefox OS, où est la communauté GNU/Linux ?

@ Agir pour le libre sans faire ni défaire – alterlibriste

Pas mal de monde se demande ce qu’il pourrait faire pour que le libre progresse et beaucoup se disent aussi que ne pas faire quelque chose ne sert à rien. Autrement dit la chose est souvent réduite à coder et installer alors qu’il y a bien d’autres actions plus subtiles qui ont leur utilité.

Je ne vais pas revenir sur toute la chaîne de production d’un logiciel libre qui requiert des compétences telles que le design, l’interface homme-machine, la traduction, le test, la remontée de bugs, etc en plus des capacités de développement.

De même au niveau de l’installation, il faut avoir des compétences en architecture matérielle, en pédagogie auprès des nouveaux utilisateurs afin de les rendre autonomes, en administration système, etc.

Mais autour de ces deux pôles (dev/admin), il y a tout un tas de choses beaucoup plus nébuleuses qui font que des personnes s’intéressent aux logiciels libres ou les utilisent sans le savoir, que d’autres entrent dans la communauté des libristes, propagent la bonne parole, essaient de convaincre leurs proches, des entités (collectivités, associations, services publics) ou encore d’empêcher d’être écrasés par les lobbies propriétaires.

Reprenons au début.

@ Découvrir le logiciel libre au printemps, plus d’une centaine d’événements pour le Libre en Fête 2016 à l’arrivée | April

Comme chaque année depuis 16 ans, au début du printemps, dans une dynamique conviviale et festive, de nombreux événements auront lieu pour permettre au grand public de découvrir les logiciels libres. Il s’agit de l’initiative Libre en Fête avec, comme thématique optionnelle de cette édition 2016 « la priorité au logiciel libre au quotidien » ; à ce jour, plus d’une centaine d’événements est déjà référencée.

@ Linux et la sécurité, quelques éléments factuels – Le Blog de Cyrille BORNE

On a coutume de déclarer le système Linux comme très bien sécurisé et il ne fait aucun doute que niveau sécurité les utilisateurs de Linux ont bien moins de problèmes que ceux de Windows, mais pour combien de temps encore ?

@ Debian revient vers Firefox, après une décennie sous Iceweasel | QuebecOS

Le mois dernier, nous avons signalé que les développeurs Debian envisageaient d’abandonner leur édition modifiée de Firefox, nommée Iceweasel, pour reprendre le paquet Mozilla Firefox complet avec le nom et l’image de marque « Firefox ». La semaine dernière, le projet Debian est allé de l’avant sur ce plan, empaquetant le navigateur Web Firefox à la place de Iceweasel. Les personnes qui utilisent actuellement la version renommée du navigateur Iceweasel recevront automatiquement le nouveau paquet Firefox comme une mise à jour. « Cela a pris plus longtemps que prévu, mais une page est maintenant officiellement tournée. J’ai uploadé Firefox et Firefox ESR vers Debian Unstable. Ils doivent passer par la file d’attente Debian NEW parce qu’ils sont de nouveaux paquets source, donc ne seront pas immédiatement disponibles, mais ils devraient arriver assez tôt. Les personnes qui utilisent Iceweasel de Debian Unstable seront mis à niveau vers Firefox ESR «

@ Manjaro LXQt 16.03 | QuebecOS

Les mainteneurs du système d’exploitation Linux Manjaro LXQt, une saveur communautaire basée sur Arch Linux, ont annoncé la sortie de Manjaro Linux LXQt 16.03. Manjaro Linux LXQt 16.03, bien sûr, utilise la même version stable de Manjaro Linux qui a été utilisé dans les éditions Manjaro Linux Deepin 16.03 et Manjaro Linux Cinnamon 16.02 annoncées il y a quelques semaines. Il comporte le noyau Linux 4.4.4 bénéficiant du support à long terme, et inclut la dernière version de  l’environnement de bureau LXQt, un dérivé du projet LXDE léger basé sur les technologies Qt. Comme prévu, l’installateur graphique Calamares est par défaut et les dépôts ont été synchronisés avec ceux de la distribution Manjaro Linux stable. « La Communauté Manjaro est fière de vous présenter notre nouvelle édition LXQt. Manjaro Linux LXQt vise à être légère, et rapide, mais en même temps complète et prête à l’emploi pour les besoins bureautiques et multimédias typiques de tous les jours»,

@ Le tribunal administratif valide l’avis de la CADA, les codes sources sont des documents administratifs communicables | April

Le tribunal administratif de Paris a confirmé que le code source d’un logiciel est bien un document administratif communicable (copie du jugement). Les juges profitent de l’occasion pour donner une leçon de droit au ministère des Finances confortant ainsi notre demande de publication de la note juridique concernant une prétendue incompatibilité juridique au sujet des amendements « priorité au logiciel libre ».

@ Pas de saveur Edubuntu 16.04 LTS pour succéder à Edubuntu 14.04 ; le projet vers sa fin ? | QuebecOS

On n’a récemment pas beaucoup entendu parler de Edubuntu, le dérivé éducatif d’Ubuntu. Edubuntu avait décidé de ne produire que des LTS tous les deux ans, cependant récemment, il a été confirmé qu’ils ne seront pas en mesure de produire une Edubuntu 16.04 LTS pour succéder à Edubuntu 14.04. Jonathan Carter et Stéphane Graber partent à la retraite en tant que chefs de projet Edubuntu. Après la version 14.04, Jonathan Carter et Stéphane Graber ont décidé de ne publier que des versions LTS- seulement puisqu’ils sont impliqués sur d’autres projets, mais avec la version 16.04 LTS à venir le mois prochain, ils ont déclaré qu’ils ne peuvent investir les ressources nécessaires pour une nouvelle version. Ainsi, aucune nouvelle version de Edubuntu n’est prévue, mais ils tenteront de maintenir Edubuntu 14.04 LTS jusqu’à Avril 2019. Ils ne déclarent pas Edubuntu tout à fait mort encore puisqu’ils espèrent que la communauté contribue à le garder en vie et invitent d’autres contributeurs à prendre en charge le projet.

Je vous invite à soutenir ce projet important … et/ou les autres projets similaires : c’est important que nos enfants soient éduqués dès leur plus jeune âge aux outils numériques libres !

@ LMPC

@ Du revenu de base vers d’autres dotations universelles – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Il existe de nombreuses appellations à l’idée de revenu de base, mais la plupart désignent bien la même chose. C’est l’idée de distribuer un revenu mensuel à tous les membres d’une communauté, sans conditions de ressources ni exigence de contreparties, de la naissance à la mort et de façon strictement individuelle.

@ Amnesty International dénonce un recul des droits et libertés en France – Politique – Numerama

L’association Amnesty International publie son rapport 2016, qui constate un recul global des droits et libertés, et notamment en France dans le cadre de ses initiatives anti-terroristes, qui justifie surveillance massive et mesures d’exception.

@ Crise du monde agricole : « En 2008, on a sauvé les banques, et si en 2016, on sauvait les agriculteurs ? » – Basta !

Ils élèvent des porcs ou des vaches laitières, mais ne s’en sortent pas. Ils continuent pourtant de suivre à la lettre les prescriptions des coopératives auxquelles ils adhèrent, des banques qui les financent et des lycées agricoles où ils ont étudié. Ces institutions prônent le modèle intensif qui mènent ces agriculteurs à leur perte : les côtes de porcs ou le litre de lait sont achetés au même prix au producteur depuis plus de quinze ans… quand les grandes surfaces ne cessent d’augmenter leurs marges. Alors que le Salon de l’agriculture ouvre ses portes, Basta ! a rencontré ces agriculteurs en plein désarroi. Longtemps dédaigneux vis-à-vis de l’agriculture bio, ils sont de plus en plus nombreux à s’y intéresser.

@ #‎OnVautMieuxQueÇa‬ : Explication De Texte

Quand je parle de politique, j’ai l’impression que seulement de rares olibrius me comprennent. Les autres, parce que je ne me range ni dans leur camp ni dans celui de l’adversaire, se contentent de se moquer avec dédain, sans chercher à écouter mes arguments (parce qu’ils ne sont ni les leurs ni ceux de leurs adversaires).

On pourrait définir le libéralisme économique par « Maximiser la liberté de quelques-uns au détriment de celle de tous les autres. » Avec pour postulat que « Maximiser la liberté de quelques-uns finit par maximiser celle de tous. » Ce qui est faux comme Pikkety l’a montré. Je suis donc contre le libéralisme économique et toutes les mesures qui s’en revendiquent de près ou de loin. Une mesure me paraît juste et nécessaire si elle maximise également la liberté de tous.

@ Bruxelles. Des députés européens veulent un quantitative easing pour le peuple – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Le 17 février dernier, le Parlement européen a hébergé une conférence sur une alternative possible à l’assouplissement quantitatif mené par la BCE : Quantitative Easing pour le Peuple (Quantitative easing for People – QE4P). Une solution jugée à la fois possible et nécessaire au sein de la zone euro.

Lancée par Positive Money depuis Londres en novembre dernier à la suite d’un appel de dix-neuf économistes européens, la campagne Quantitative Easing pour le Peuple s’est étendue depuis à plusieurs pays d’Europe, dont la France. Elle vise à mettre le pouvoir de création monétaire de la BCE au service de l’ensemble de la population, par exemple en versant à tous les européens un dividende citoyen, assimilable à un revenu de base, et/ou en finançant un ambitieux programme d’investissement et de dépenses publiques dans la zone euro. Le 26 novembre dernier, le comité d’action du MFRB a décidé de rejoindre les signataires de l’initiative.

@ Apple contre le FBI : l’ONU intervient au nom des droits de l’homme – Politique – Numerama

Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU a décidé de soutenir officiellement Apple dans l’affaire qui l’oppose au FBI. Le chiffrement doit rester un droit fondamental, même dans les affaires de terrorisme.

@ Agir maintenant, sinon nous échouerons | Page 42

En dramaturgie, on appelle ce moment le 1er pivot : juste après l’introduction, avant le début de l’histoire à proprement parler. Ce pivot narratif est marqué ce qu’on appelle par un incident déclencheur : il s’agit d’une situation où le protagoniste est confronté à un choix. De ce choix ne peuvent en général émerger que deux options : embarquer définitivement pour un voyage à l’issue incertaine ou opter pour le statu quo. C’est à ce moment de la narration que nous nous situons.

@ Des manières concrètes de changer le monde | Page 42

Puisqu’aux beaux discours d’intention on oppose souvent le traditionnel « Ben ouais mais t’as qu’à le faire, toi », je me permets un petit article très concret garanti 100% no bullshit. Je tenterai d’y recenser des initiatives qui, selon moi (ça n’engage personne d’autre que moi), peuvent faire la différence. Libre à vous de me les emprunter, de les essayer, bref, de vous en emparer.

@ En Politique, Dieu, C’est Nous

Si nous voulons que le monde change, nous avons deux possibilités non exclusives : 1/ exiger que ceux au pouvoir agissent dans un sens qui nous séduit ou 2/ essayer à chaque seconde de nos vies de nous grandir.

J’ai depuis longtemps renoncé à la première approche qui elle-même peut se décliner en deux versions : 1A/ empêcher les gens au pouvoir d’aller dans une direction ou 1B/ voter pour ceux qui nous promettent d’aller dans une autre.

@ Une loi travail pour le XXIe siècle

Les défauts de la loi travail d’El Khomri sont multiples et connus. Elle ne règlera pas la question du chômage structurel et ne facilitera pas les embauches, elle sera inefficace pour casser les barrières entre les outsiders et les insiders, elle ne relancera pas la création de CDI à vie à plein temps. Elle conduit en revanche à affaiblir les droits des salariés dans un contexte socio-économique où leur pouvoir de négociation est déjà mis à mal. La raison de son inefficacité annoncée est pourtant évidente : on ne peut traiter un mal de 40 ans, dont les symptômes sont constants malgré les crises et reprises, à coup de bricolages juridiques.

@ Revenu de base inconditionnel et suffisant, au delà des gesticulations, une (r)évolution en marche… – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Il y a quelques jours sur Facebook, Franck Lepage parlait en termes peu flatteurs de « cette saleté de revenu de base ». Frédéric Bosqué, entrepreneur humaniste, co-fondateur du MFRB et du projet Tera, lui répond dans cette tribune.

Dans ce billet, il est donné un lien vers un autre article expliquant les différences entre revenu de base & salaire à vie … que je vous invite à lire également :  Citoyen ou salarié à vie ? Analyse critique du « salaire à vie » de Bernard Friot (par Frédéric Bosqué).

Revenu de base ou salaire à vie ? Les désaccords entre les défenseurs des deux projets ne sont pas que d’ordre sémantique. En effet, c’est deux visions de la société qui s’affrontent. Frédéric Bosqué revient dans cette tribune sur ce qui sépare le revenu de base du salaire à vie de Bernard Friot, mais aussi sur ce qui rassemble les militants de chacune des propositions.

@ » Edgar Morin : “Le temps est venu de changer de civilisation” par Denis Lafaye

Dans un entretien exceptionnel, le sociologue et philosophe Edgar Morin ausculte, du haut de ses 94 ans, l’état du monde et celui de la France. Economie, Front national, islam, fanatisme, immigration, mondialisation, Europe, démocratie, environnement : ces enjeux trouvent leur issue dans l’acceptation du principe, aujourd’hui rejeté, de “complexité”. Complexité pour décloisonner les consciences, conjurer les peurs, confronter les idéaux, hybrider les imaginations, et ainsi “réenchanter l’espérance” cultivée dans la fraternité, la solidarité et l’exaucement de sens. “Le seul véritable antidote à la tentation barbare a pour nom humanisme”, considère-t-il à l’aune des événements, spectaculaires ou souterrains, qui ensanglantent la planète, endeuillent la France, disloquent l’humanité. “Il est l’heure de changer de civilisation.” Et de modeler la “Terre patrie.”

@ Docteurs De Paix

Dans la Déclaration des droits de l’homme de 1948, le mot « santé » n’apparaît qu’une fois, dans l’article 25, bien après le mot « liberté », mais surtout bien après le mot « propriété » sujet exclusif de l’article 17. Pourtant, il est fort à parier que si on vous demande de choisir entre vos propriétés et votre santé, vous choisirez la santé.

@ Le conditionnement quotidien : l’arme absolue contre toute rébellion : Reflets

Les conditions pour un nouveau mai 68 sont souvent citées lorsque des manifestations surviennent impliquant la jeunesse. Depuis une vingtaine d’années, au moins. Comme si mai 68 était un absolu qui pouvait se régénérer à travers les âges et pouvait permettre un changement de société salvateur et bienvenu. Sauf que tout a changé ou presque en… un demi siècle. Petite revue de l’impossibilité intrinsèque actuelle de voir un quelconque mouvement de contestation de la société par la jeunesse française soutenue par une partie de la population (un peu plus âgée), survenir.

@ GEEK

@ Internet des objets : les géants high-tech unissent leurs forces – Tech – Numerama

Plusieurs entreprises annoncent la mise en place d’un nouvel organisme, baptisé Open Connectivity Foundation, pour structurer l’industrie de l’Internet des objets.

Le marché de l’Internet des objets pousse les entreprises à se rapprocher les unes des autres. En 2014, un consortium — Industrial Internet Consortium — a vu le jour dans le but d’avoir une influence sur l’établissement des normes à venir.

@ 20 erreurs idiotes que nous faisons tous avec nos boîtes mail

Malgré la multiplication des moyens de communication électronique, l’e-mail reste l’un des plus utilisés, surtout à usage professionnel.

Et pourtant… souvent pris par le temps, par le nombre de messages à gérer… nous avons tous tendance à négliger certaines règles élémentaires de ce mode d’échange, et faisons souvent les mêmes erreurs (qui nous font pourtant pester lorsqu’elles viennent des autres… mais c’est une autre histoire).

Voici un condensé des erreurs les plus typiques lors de l’utilisation de nos e-mails

@ La Raspberry Pi 3, vive le Wi-Fi ! | Raspbian-France

Aujourd’hui la fondation Raspberry Pi fête les quatre ans de la carte mère. La Raspberry a bien changé depuis ses débuts, la première version, la Raspberry Pi Model B, ne possédait que 256Mo de RAM ainsi qu’un processeur de simple cœur cadencé à 700Mhz ! La fondation profite de cette journée pour annoncer le nombre d’exemplaires vendus depuis 2012, soit huit millions d’unités dont 3 millions de Raspberry Pi 2 !

@ pour ceux qui pensent que Google et Gmail sont leurs amis | spirale digitale

Google vous le dit : « n’attendez aucun respect de votre vie privée ».

C’est clair, net et précis dans cet article de Next Inpact de 2013.

« En fait, personne n’a le droit de s’attendre au respect de sa vie privée dès lors qu’il donne ses informations à un tiers »

Merci d’être aussi clair M. Google.

 

@ Les bonnes habitudes de développeurs à appliquer dans sa vie quotidienne

Le métier de développeur a cela de singulier qu’il consiste principalement à transformer de simples lignes de textes frappées sur un clavier en programmes qui font fonctionner logiciels, machines, et sites Internet dans le monde entier.

Comme tous les métiers, il possède son lot de bonnes pratiques qui permettent de travailler plus vite et plus efficacement, mais avec des méthodes plutôt avancées, ceci étant en grande partie lié à la maîtrise des outils informatiques (à mon humble avis).

A se demander s’il n’y aurait pas de bonnes idées à reprendre ailleurs, voire à essayer de transposer dans sa vie de tous les jours…

@ Rencontre avec Bernard Stiegler et Ars Industrialis – Le 4ème singe

Nous vous avions déjà parlé de Bernard Stiegler. Philosophe, ancien directeur de l’INA, actuel directeur de recherche à l’IRI et président d’Ars Industrialis, c’est avec cette dernière casquette qu’il nous a accueillis dans son bureau à Beaubourg.

Ars Industrialis est une association qui œuvre depuis plus de dix ans sur la question du rôle de l’industrie au sein de la société à travers différents thèmes majeurs, que l’on retrouve notamment dans son vocabulaire. Sur le site on peut lire en sous-titre « association internationale pour une politique industrielle des technologies de l’esprit ». Mais qu’est-ce au juste qu’une politique industrielle des technologies ?

@ Vers une convergence entre Blockchain et les licences Creative Commons ? – – S.I.Lex –

A la fin du mois dernier, Creative Commons France a publié sur son blog un très intéressant billet pour rendre compte des premiers résultats d’un projet pilote conduit avec le service Ascribe.io pour permettre aux créateurs d’enregistrer leurs oeuvres sous licence Creative Commons via le protocole Blockchain. Pour faire simple et sans m’étendre trop longuement, Blockchain (ou « chaîne de blocs » en français) correspond à la technologique utilisée à l’origine pour développer des cryptomonnaies comme le Bitcoin.

@ Algorithmes et responsabilités « InternetActu.net

France Stratégie organisait la semaine dernière une rencontre entre Daniel Le Métayer, directeur de recherche à l’INRIA, coordinateur notamment du projet Capris sur la vie privée (et qui avait été très critique sur la Loi renseignement) et Antoinette Rouvroy, chercheuse au Centre de recherche en information, droit et société (CRIDS), à l’université de Namur, pour discuter des algorithmes et de leurs impacts.

Comme souvent, l’enjeu a d’abord été de tenter de cerner de ce dont on parle et ce n’est pas si simple, tant le terme d’algorithme caractérise désormais les boites à tout faire des traitements logiciels. Pour Daniel Le Métayer, les algorithmes sont des procédés de calcul qui recouvrent une grande variété de procédés techniques. Mais plus que les procédés techniques, ce sont leurs effets qui sont importants à comprendre, du fait de leurs impacts sur nos décisions, nos comportements, notre vie quotidienne… et plus encore de leurs effets normatifs.

@ Avec THOT, pour une solidarité 2.0

Dans ce monde, chaque individu accède à internet et possède toutes les compétences numériques nécessaires pour avoir un fort impact sur son milieu social et économique. Chaque individu est conscient de l’impact écologique que représentent les 60 millions de tonnes annuelles de déchets électroniques pour notre planète et décide de recycler pour préserver et assainir son environnement. Dans ce monde il existe une parfaite égalité entre les riches et les pauvres et entre les “natifs numériques”1 et les “immigrants numériques” 2 dans l’usage et l’accès aux TIC 3 … Ce monde ne quittera peut-être jamais le domaine du rêve pour devenir réalité …

Mais en vérité, ce monde n’est-il qu’une utopie ?

@ Eradiquer Facebook | Le Blog D’ANDRE Ani

Richard Stallman a encore fait une sortie remarquée, lors de son passage au Québec. Dans un entretient avec le journal Le Devoir, le créateur du projet GNU s’en est violemment prit à Facebook, en assurant qu’il fallait « l’éradiquer pour sauver la démocratie » et également nos vies privées. Avec la surveillance massive de ses utilisateurs, ce réseaux social devient un lieu de contraintes qui nous fait perdre nos libertés et le contrôle sur ce que nous exprimons.

J’avoue être plutôt d’accord avec lui, même s’il y va un peu fort, c’est son personnage. Il est certain qu’un lieu ou l’on est totalement surveillé n’aide pas à l’autonomie ni à l’expression de ses libertés. Le soucis, à mon avis, c’est le manque de conscience de ses utilisateurs… Tant qu’ils ne se préoccuperont pas de ce genre de problèmes, rien ne changera. Mais faudrait-il encore qu’ils en aient conscience, ou même que cela les intéresse.

@ SWEETUX

@ Pourquoi Apple a raison de protéger les droits fondamentaux contre les États – Politique – Numerama

La position d’Apple face au FBI est beaucoup plus fondamentale qu’on ne l’imagine. Il s’agit de la responsabilité qu’a une entreprise de protéger les droits de l’homme face aux États qui peuvent être tentés de les violer. Explications.

Une fois que vous avez conscience des tenants & aboutissants de cette problématique, vous pourrez vous faire votre propre opinion sur ce sujet ô combien sensible !

@ #OnVautMieuxQueÇa : le futur de la révolte sociale est-il numérique ? – Politique – Numerama

Lancé par des Youtubers en colère contre le gouvernement, le hashtag #onvautmieuxqueça a envahi les réseaux sociaux. La loi Travail peut-elle réinventer la contestation sociale malgré elle, en la faisant entrer dans une nouvelle ère numérique ?

@ Reconditionnement Et Linux | Le Blog D’ANDRE Ani

Un site intéressant, Ordi-Linux, sur le reconditionnement d’ordinateurs et la façon dont sont traités les déchets informatiques. Avec du GNU/Linux dedans évidemment.

Lisez la page des demandes, et consultez la carte des reconditionneurs.

C’est un enjeu important, traiter correctement et de façon responsable tous ces déchets, et les valoriser, les réutiliser lorsque cela est possible. Pour lutter contre la pollution, l’obsolescence programmer, voir créer des emplois. Malheureusement, les problèmes sont nombreux. Il faut se mobiliser pour faire avancer les choses dans le bon sens.

C’est une bonne initiative, à soutenir et à promouvoir.

Je l’aurais bien mis ce projet en coup de cœur, mais il y en a déjà 2 !

@ Chiffrement et surveillance : Mozilla présente des « principes de base » pour les États – Politique – Numerama

Mozilla présente des « principes de base sur la surveillance » que les gouvernements du monde entier devraient suivre, pour assurer le bon équilibre entre liberté et sécurité, notamment face au chiffrement.

À l’occasion du combat judiciaire entre le FBI et Apple, Mozilla a publié vendredi des « Principes de Surveillance », qui se veulent être des principes de base que tout gouvernement devrait suivre dans la conduite de ses politiques publiques. Ils sont effectivement très simples mais ils ont l’avantage d’être clairs, et recoupent pour une large partie ce que dit égalementla Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), dont l’avis reste ignoré par les juridictions françaises, en attendant que le Conseil d’État s’y penche à nouveau :

@ Plus malin sur le Web par Mozilla – Le blog de Genma

Plus malin sur le Web est une initiative de Mozilla.
Considérez cette série comme un petit guide pour rester maître de votre Internet : c’est ici que sont réunies les astuces et les finesses qui vous sont proposées par les spécialistes et les programmeurs de Mozilla.C’est une série de mini-cours dont les étapes sont le suivantes : Posez-vous des questions, trouvez comment y répondre et gagnez en expertise. Parlez-en ensuite autour de vous.

Pareil pour ces initiatives de la Fondation Mozilla, à mettre en avant & à diffuser !

@ De l’intimité et de sa nécessité | La Quadrature du Net

Depuis 2012 et les révélations d’Edward Snowden nous apportant des preuves de la surveillance de masse des communications du monde entier par les USA et la Grande-Bretagne1, il n’est plus possible d’ignorer celle-ci (et encore moins de nier son existence). Depuis 2008, pour la Quadrature du Net, je participe à des interventions diverses, répondant aux invitations d’écoles, de colloques, de médias. Ces dernières années, la question de la surveillance de masse s’est rappelée à nous avec force.

@ Tails : la nouvelle version du système d’exploitation discret est disponible – Tech – Numerama

Tails, le système d’exploitation conçu pour ne pas laisser de trace numérique, vient d’être mis à jour en version 2.2 par ses développeurs.

Les développeurs de Tails viennent d’annoncer la disponibilité de la nouvelle version du Live OS qui rend votre activité numérique amnésique et vous fait passer incognito. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Tails, il s’agit d’un système d’exploitation portable (qui se lance depuis un DVD ou une clé USB), spécialement conçu pour protéger la vie privée et l’anonymat de ses utilisateurs.

@ Comment œuvrer pour l’E-inclusion en reconditionnant des ordinateurs avec Linux, des associations reconditionnent des ordinateurs

Dans le Grand Ouest, des associations reconditionnent des ordinateurs avec des logiciels libres pour en faire don à leurs adhérents.

Alors que la législation préconise le réemploi des ordinateurs avant leur recyclage, les administrations, collectivités publiques, entreprises, confient souvent leurs ordinateurs âgés de cinq ans à éco-systèmes qui les démantèle pour réutiliser la matière. Dans les mêmes villes, des personnes n’ont pas les moyens d’acquérir un ordinateur neuf. De plus, elles ont besoin d’un accompagnement pour apprendre à s’en servir.

Des associations composées de membres bénévoles pour la plupart et de quelques salariés en contrats aidés, tentent de relever le défi de collecter une partie de ces ordinateurs de moins de six ans pour y installer des logiciels libres simples à utiliser par des novices en informatique, de les distribuer aux personnes disposant de faibles ressources et de les aider dans leur apprentissage de ces nouveaux outils numériques.

@ Chiffrement, Backdoor, Apple, FBI… un problème ? – Pixellibre.net

Chiffrement …Backdoor : ces mots sont partout, surtout dans la bouche de nos politiques et encore plus en ce moment… le tout sur fond de conflit entre le FBI et de nombreux acteurs internationaux.

Si nous prenions quelques minutes pour parler sérieusement, faire le point et arrêter les conneries ?

@ Le numérique nous change au-delà de nos usages – Framablog

Nous avons tous conscience, pour peu que nous prenions un peu de recul, que nos usages et nos mœurs ont considérablement changé dans les 20 dernières années. Nous en attribuons la cause à l’omniprésence des technologies numériques que nous avons massivement adoptées, du moins dans notre partie du monde.

Cependant ce n’est pas seulement notre manière de communiquer, vivre, travailler, aimer… qui ont complètement changé, c’est aussi notre manière d’être nous-mêmes, ou plutôt : la façon dont notre être apparaît aux yeux du monde numérique désormais.

Lorsque ce monde numérique est quasi entièrement sous la coupe des entreprises de la Silicon Valley et sous la surveillance des gouvernements, nous sommes asservis à une nouvelle féodalité, et plus vraiment dans une démocratie.

C’est ce qu’expose Aral Balkan dans le billet qui suit.

@ Du revenu de base à un protocole monétaire commun ? – Mouvement Français pour un Revenu de Base

De plus en plus de voix s’élèvent pour situer la cause essentielle de la crise dans le monopole des banques commerciales sur la création monétaire. Le revenu de base pourrait non seulement atténuer les conséquences de la crise, mais être surtout un levier politique pour agir sur sa cause, en transformant les modalités de création monétaire.

 

Vous l’aurez compris, nombreux sont les sujets importants & parfois sensibles abordés dans l’actualité de ces dernières semaines … il est important d’en tenir compte dans notre vie quotidienne & nos usages du numérique. Plus on sera nombreux à prendre les bonnes décisions & plus la société d’aujourd’hui finira par s’adapter en prenant le bon chemin… enfin, j’espère !

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


2/ Le coup de gueule du mois :

Ce moi-ci, je voulais vous présenter un « mini-dossier » en 3 parties découvert au cours de ces dernières semaines, sur un livre que je vous invite à lire :  1984 (Nineteen Eighty-Four), le plus célèbre roman de George Orwell, publié en 1949 :

@ Bref retour sur Orwell (I) — Bernard GENSANE

L’immense réforme de l’orthographe, concernant en particulier le terrassant problème de la suppression de l’accent circonflexe, m’a remémoré ce passage de 1984 où le héros est décrit comme travaillant pour la sous-commission d’un sous-comité devant déterminer s’il faut placer les guillemets en-deçà ou au-delà des parenthèses. Comme j’ai par ailleurs été récemment invité par France Inter à m’exprimer sur Orwell pour l’émission “ Affaires sensibles ”, je me suis replongé – ce que je n’avais pas fait depuis une bonne vingtaine d’années – dans cette œuvre clé (malgré quelques imperfections dont Orwell était pleinement conscient). Le verdict est sans appel : c’est vraiment un livre hors du commun.

@ Bref retour sur Orwell (II) — Bernard GENSANE

Dans 1984, Dieu est mort. Pas de religion révélée. Pas de transcendance. Dans cette dystopie, les valeurs sont inversées. La trinité, le nombre 3 sont utilisés de manière perverse. L’instabilité (2 + 1, 2 contre 1) est la norme. Le monde du livre est divisé en trois continents (l’Océanie, l’Eurasie et l’Estasie). Chaque continent est dirigé par un parti unique. Le parti d’Océanie est l’Angsoc (Ingsoc pour English Socialism). Les trois superpuissances sont en état de guerre permanente, selon des alliances mouvantes – et incompréhensibles. La subdivision d’Océanie où vit Winston Smith est composée de trois classes : les “ Proles ” (les prolos), 85% de la population qui partagent leur temps entre un travail abrutissant et des loisirs superficiels, le Parti Extérieur, auquel appartient Winston, les exécutants (13% de la population), et le Parti Intérieur, l’élite intellectuelle dévoyée (2% de la population). Les classes ne communiquent pas et ne connaissent pas d’ascenseur social.

L’idéologie de l’Angsoc est résumée en trois slogans :

La Guerre c’est la Paix
La Liberté c’est l’Esclavage
L’Ignorance c’est la Force

@ Bref retour sur Orwell (III) — Bernard GENSANE

Ce qui distingue les grands créateurs des autres, c’est que, à partir de la réalité, ils élaborent des modèles plus prégnants que celle-ci en nous la faisant comprendre et ressentir comme jamais auparavant. Essayez d’imaginer un gamin de Paris des années 1830 sans penser à Gavroche. Essayez de vous représenter Mozart sans vous remémorer celui d’Amadeus et son rire jamais envisagé jusque là. Le “ Guernica ” de Picasso occulte la vraie ville dont on ne sait, en fait, pas grand chose. Quant à Emma Bovary, elle écrase votre cousine rêveuse.

Dans 1984, Orwell invente un monde et sa langue officielle, la Novlangue (Newspeak). Elle a ceci de particulier qu’elle est conçue pour mourir, Orwell partant du principe que, plus on élimine des mots (on garde “ chaise ” et on supprime “ fauteuil ” “ tabouret ”), plus on réduit leur champ sémantique (“ liberté ” n’est utilisé que dans des phrases comme « j’ai la liberté de choisir entre des pommes de terre et du chou »), plus on réduit une pensée qui devient sans cesse davantage binaire, manichéenne.

Pourquoi dans cette rubrique : tout simplement car je ne veux pas que notre société prenne ce chemin … ni d’ailleurs celui proposé par Aldous Huxley !

Source(s) & plus d’infos @


3/ Le coup de cœur du mois :

Ce moi-ci, je voulais mettre en avant une initiative utile au plus grand nombre (autre que celles proposées par la fondation Mozilla évoquées plus haut) :

@ Reprenez le contrôle de vos données !

Notre vie privée est en danger : agissons maintenant !

Le futur règlement européen protégeant notre vie privée est menacé par le lobby des géants de l’Internet, qui analysent tout ce que nous regardons et disons en ligne.

Découvrez pourquoi ce règlement est important et comment ces lobbys sont en tran de le changer.
Apprenez à échapper à ces entreprises en reprenant le contrôle de vos données.

 

Bien entendu, je vous invite à prendre connaissance du contenu de ce site & de le partager avec vos proches.

Source(s) & plus d’infos @ https://controle-tes-donnees.net/

Bonus :

@ ZeroNet ouvre la voie à un web vraiment décentralisé – Tech – Numerama

Créé en 2015, ZeroNet est un des premiers prototypes fonctionnels de réseau décentralisé et résistant à la censure.

Superbe initiative … plus d’infos @ http://zeronet.io/


Prendre conscience de toutes ces problématiques est un point de départ important & nécessaire à une meilleure compréhension des enjeux de la société actuelle…

… j’espère que le partage de ces quelques billets aidera un maximum de personnes !

Curieusement, j’ai l’impression de m’écarter un peu de mes sujet favoris … mais c’est une nécessité compte-tenu du contexte sociétal actuel.

 

Rendez-vous le mois prochain pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

Le numérique nous change au-delà de nos usages – Framablog

Nous avons tous conscience, pour peu que nous prenions un peu de recul, que nos usages et nos mœurs ont considérablement changé dans les 20 dernières années. Nous en attribuons la cause à l’omniprésence des technologies numériques que nous avons massivement adoptées, du moins dans notre partie du monde.Cependant ce n’est pas seulement notre manière de communiquer, vivre, travailler, aimer… qui ont complètement changé, c’est aussi notre manière d’être nous-mêmes, ou plutôt : la façon dont notre être apparaît aux yeux du monde numérique désormais.Lorsque ce monde numérique est quasi entièrement sous la coupe des entreprises de la Silicon Valley et sous la surveillance des gouvernements, nous sommes asservis à une nouvelle féodalité, et plus vraiment dans une démocratie.

Source : Le numérique nous change au-delà de nos usages – Framablog

Avec THOT, pour une solidarité 2.0

Dans ce monde, chaque individu accède à internet et possède toutes les compétences numériques nécessaires pour avoir un fort impact sur son milieu social et économique. Chaque individu est conscient de l’impact écologique que représentent les 60 millions de tonnes annuelles de déchets électroniques pour notre planète et décide de recycler pour préserver et assainir son environnement. Dans ce monde il existe une parfaite égalité entre les riches et les pauvres et entre les “natifs numériques”1 et les “immigrants numériques” 2 dans l’usage et l’accès aux TIC 3 … Ce monde ne quittera peut-être jamais le domaine du rêve pour devenir réalité …Mais en vérité, ce monde n’est-il qu’une utopie ?

Source : Avec THOT, pour une solidarité 2.0