Retrouvez-moi @ Diaspora*

La saison se termine & arrive la période habituelle de la pause estivale.

Pour les semaines à venir et en complément de Sweetux’Autonews ( http://autonews.sweetux.org/ ), vous pourrez donc me suivre @ Framasphère ( https://framasphere.org/u/sam7 ) & @ Fessebouc ( https://www.fessebouc.fr/u/sam7 ).

Nota @ propos des réseaux sociaux

Vous pouvez également retrouver @ici les flux que je rediffuse via mon compte framanews…

Faire connaître & promouvoir les alternatives aux GAFAMs

Telle est la devise du site GAFAM.FR constituée de multiples composantes :

Que signifie donc ce sigle de 5 carractères ? D’après Wikipedia :

GAFAM est l’acronyme des géants du Web, Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft qui sont les cinq grandes firmes américaines (nées dans les dernières années du XXe siècle ou au début du XXIe siècle, sauf Microsoft créé en 1975 et Apple en 1976) qui dominent le marché du numérique, parfois également nommées les Big Four, les Big Five, ou encore « The Five ».

Cet acronyme correspond au sigle GAFA initial, auquel le M signifiant Microsoft a été ajouté.

Leur puissance tend à être contestée par les Natu (Netflix, Airbnb, Tesla, Uber) ;

Voir aussi BATX, qui désigne les géants du Web chinois Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi.

On trouve aussi le terme GAFAMI ajoutant IBM à Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft.

Faut-il aller plus loin pour vous présenter un peu plus ces géants du Web ?

Je ne le penses pas (puisque vous avez ici tous les liens utiles) … par contre, je peux vous présenter différentes associations qui promeuvent des valeurs qui me tiennent à coeur :

Framasoft (Site officiel)

“Changer le monde, un octet à la fois.”

Framasoft est un réseau d’éducation populaire créé en novembre 2001 par Alexis Kauffmann, Paul Lunetta, et Georges Silva, et soutenu depuis 2004 par l’association homonyme. Consacré principalement au logiciel libre, il s’organise en trois axes sur un mode collaboratif : promotion, diffusion et développement de logiciels libres, enrichissement de la culture libre et offre de services libres en ligne.
Espace d’orientation, d’informations, d’actualités, d’échanges et de projets, Framasoft est une porte d’entrée francophone du logiciel libre. Sa communauté d’utilisateurs est créatrice de ressources et apporte assistance et conseil à ceux qui découvrent et font leurs premiers pas avec les logiciels libres. Elle accompagne ceux qui désirent remplacer leurs logiciels propriétaires par des logiciels libres en attachant une attention toute particulière au processus de migration du système d’exploitation Microsoft Windows vers GNU/Linux.
L’intégralité de la production de Framasoft est placée sous licence libre afin de favoriser la participation et de garantir que chacun puisse en bénéficier, sans appropriation.

April (Site officiel)

“Promouvoir et défendre le logiciel libre”

April est la principale association de promotion et de défense du logiciel libre dans l’espace francophone. Elle entretient depuis ses débuts des rapports étroits avec la Free Software Foundation, et est chargée de la traduction de la section philosophie du projet GNU.

AFUL (Site officiel)

“Promouvoir les logiciels libres ainsi que l’utilisation de standards ouverts.”

L’Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels Libres (AFUL) a pour principal objectif de promouvoir, directement ou indirectement, les logiciels libres et notamment les systèmes d’exploitation libres comme GNU/Linux ou les systèmes BSD libres, ainsi que l’usage des standards ouverts. L’AFUL est une association française à but non lucratif de type loi de 1901 qui regroupe des utilisateurs, des professionnels du logiciel libre, des entreprises commerciales ainsi que d’autres associations, installés dans une dizaine de pays ou de régions francophones (France, Belgique, Suisse, Québec, Afrique francophone).
L’AFUL a été fondée en 1998 par Stéfane Fermigier, Bernard Lang, Jean-Pierre Laisné, Nat Makarevitch et Thierry Stœhr. Jusqu’au 31 janvier 2009, date du vote du changement de nom long de l’association en assemblée générale, AFUL signifiait Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres

La Quadrature du Net (Site officiel)

” La Quadrature du Net promeut et défend les libertés fondamentales dans l’environnement numérique. L’association lutte contre la censure et la surveillance, que celles-ci viennent des États ou des entreprises privées. Elle questionne la façon dont le numérique et la société s’influencent mutuellement. Elle œuvre pour un Internet libre, décentralisé et émancipateur. ”

La Quadrature du Net (abrégé LQDN) est une association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet fondée en 2008. Elle intervient dans les débats concernant la liberté d’expression, le droit d’auteur, la régulation du secteur des télécommunications, ou encore le respect de la vie privée sur Internet. En France, La Quadrature du Net s’est notamment fait connaître par sa forte opposition aux lois HADOPI et LOPPSI. À l’échelle européenne et mondiale, son action a porté en particulier sur le Paquet Télécom, le traité ACTA, et plus récemment sur les questions de filtrage d’Internet et de neutralité des réseaux.
Ses principaux buts sont :
Faire avancer l’idée d’un internet libre et ouvert et que les modèles basés sur l’accès à la connaissance sont supérieurs à ceux basés sur le contrôle et la fermeture,
Permettre aux citoyens de saisir les enjeux des processus législatifs mettant en danger les libertés individuelles sur Internet, en leur permettant de participer aux débats au travers d’outils divers (PiPhone, Memopol, etc.).

French Data Network (Site officiel & site de la fédération)

” La fédération FDN regroupe des Fournisseurs d’Accès à Internet associatifs se reconnaissant dans des valeurs communes : bénévolat, solidarité, fonctionnement démocratique et à but non lucratif; défense et promotion de la neutralité du Net.

À ce titre, la fédération FDN se donne comme mission de porter la voix de ses membres dans les débats concernant la liberté d’expression et la neutralité du Net.

Elle fournit à ses membres les outils pour se développer et répondre aux problématiques qui concernent l’activité de fournisseur d’accès à Internet. “

French Data Network (FDN) est une association française (association loi de 1901 – sans but lucratif) fondée le 2 juin 1992. Son but est : « la promotion, l’utilisation et le développement des réseaux Internet et Usenet dans le respect de leur éthique, en favorisant en particulier les utilisations à des fins de recherche et d’éducation sans volonté commerciale ». Sa présidente actuelle est Blackmoor, depuis le 24 mars 2018.
C’est le plus ancien fournisseur d’accès à Internet en France encore en activité. Il donne accès à Internet depuis sa création en 1992, Wanadoo (filiale de France Télécom, maintenant appelée Orange) ayant proposé sa première offre en 1996. Il propose des accès ADSL depuis septembre 2005.
FDN est, par ailleurs, membre fondateur du GIE Gitoyen, devenu l’association du même nom, opérateur de communications sur Internet.
En mars 2009, le fournisseur SFR (anciennement Neuf Telecom) a résilié le contrat de FDN et donné seulement 3 mois de préavis pour trouver une solution au moment même où FDN prenait position contre la loi HADOPI. « La coïncidence de dates est troublante », explique Benjamin Bayart. FDN a réussi à trouver un autre fournisseur de collecte, Nerim, qui remplacera donc SFR. L’annonce publique n’a été faite qu’en juillet 2009.
Le 6 mai 2010, FDN dépose un recours auprès du Conseil d’État concernant un décret de la loi HADOPI en référence au code des postes et des communications électroniques disposant que « L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes est consultée sur les projets de loi, de décret ou de règlement relatifs au secteur des communications électroniques et participe à leur mise en œuvre. », la consultation de l’ARCEP n’ayant eu lieu. Le 19 octobre 2011, le Conseil d’État, statuant que la consultation n’était pas obligatoire, donne tort à FDN et rejette l’intégralité de ses recours.
Lors des mouvements contestataires en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, lorsque le réseau ADSL a été éteint dans ces pays, FDN a mis à disposition un accès bas débit gratuit (hors prix de la communication).
FDN est membre fondateur de la Fédération FDN.
Depuis janvier 2015, FDN a entamé une série de recours et de contentieux devant les juridictions et les autorités administratives françaises et européennes pour attaquer les lois et règlements permettant la surveillance généralisée des utilisateurs d’Internet et d’autres services de communications ou permettant la censure administrative secrète de sites Web, via un groupe de travail juridique commun avec La Quadrature du Net et la Fédération FDN.

Je ne suis plus très actif sur le présent site (faute de temps), et j’en suis bien désolé. Comme vous le savez (sans doute), j’aborde toutes ces thématiques dans ce blog (http://gafam.fr/) : La périodicité des publications y est d’ailleurs relativement régulière depuis quelque temps !

Faire connaître & promouvoir la culture libre

Telle est la devise du présent site constitué de multiples composantes :

EPISODE #0 @podcast

Bienvenue à toutes & à tous dans ce nouveau podcast !

Comme son numéro l’indique, il s’agit d’un épisode « pilote » (de test)… il est perfectible, toutes mes excuses : nous n’avons pas souhaité faire de seconde prise … et nous n’avons pas eu la possibilité non plus !

Pour présenter ce nouveau podcast, je suis accompagné de Phil, un copain de longue date …

DATE D’ENREGISTREMENT : 18/09/2018
LIEN DE TÉLÉCHARGEMENT : (sp0.ogg)
DATE DE DIFFUSION : envisagée initialement soit le 21 septembre, soit le 7 octobre (en fonction du temps que me prendra le montage & la mise au propre du billet de blog l’accompagnant)
ADRESSE DE DIFFUSION :http://podcast.sweetux.org/
(+ lien ajouté @ http://audio.sweetux.org/ http://42.sweetux.org/audio/index.html mis à jour en conséquence…) 
PÉRIODICITÉ : mensuelle (à date fixe, qui sera définie en fonction de la date de diffusion de l’épisode pilote), le 7 de chaque mois…
DURÉE PRÉVISIONNELLE d’un épisode (hors ajouts musicaux lors du montage) : 15 à 20 minutes
* prologue (exclusivement pour l’épisode pilote) : présentation de ce nouveau podcast : 5 minutes environs
* première partie : l’actualité des semaines écoulées : 10 à 15 minutes (éventuellement réduite de 5 minutes pour l’épisode pilote)
* seconde partie : le dossier du mois : 5 à 10 minutes
* musique libre (issue d’un site du type jamendo, dogmazic ou autre…) 
* Dans l’épisode d’aujourd’hui : 46506_[la_nomade_statique]_raconte_moi_des_histoires_[Creative_Commons_-_by-nc_2.0]_[www.dogmazic.net]
(Pour ce faire, j’ai puisé dans mes fichiers sauvegardés au fil des années sur ces deux sites de musique libre : il arrivera donc que certains titres ne soient plus en ligne aujourd’hui, comme c’est le cas pour ce premier titre.)

PROLOGUE : Présentation du podcast

Faire connaître et promouvoir la culture libre, c’est : 
–  Faire connaître & promouvoir les Distributions GNU/Linux & les Logiciels Libres … en particulier tout ce qui concerne l’informatique libre : systèmes d’exploitation & logiciels … formats ouverts & intéropérabilité ! 
–  Faire connaître & promouvoir les alternatives politiques & économiques … en particulier ce qui concerne la démocratie (liquide), le revenu de base & les alternatives monétaires (monnaie libre), l’écologie … mais également la défense des libertés (d’expression & numérique) et des droits de l’homme ! 
–  Faire connaître & promouvoir les licences & les matériels libres … en particulier ce qui concerne la culture & les droits d’auteurs, mais aussi la technologie & le numérique (open source & open hardware), l’obsolescence programmée … & le respect de la vie privée … & les biens communs ! 
Voici donc les sujets abordés dans le présent Podcast … surtout lorsqu’ils sont « croisés »

PREMIÈRE PARTIE : L’ACTUALITÉ DES SEMAINES ÉCOULÉES

Dans cette première partie, voici une poignée de liens divers & variés vers des billets diffusés au cours des semaines écoulées.
Parmis tous ces liens, pour que ça ne dure pas trop longtemps, nous allons faire une préselection de par exemple 4 chacun (l’équivalent d’1 par semaine, pour un mois ordinaire lorsque nous aurons pris notre routine) & chacun son tour, on parlera 1 ou 2 minutes au sujet de l’article que nous aurons choisis…

* LES LIENS DE SAM7 :

    
Invité du grand entretien du jeudi 30 août sur France Inter, l’économiste Daniel Cohen a présenté l’intérêt de penser le revenu de base universel comme une mesure de soutien, d’intégration et de réhumanisation de notre économie. Retour sur une intervention qui donne matière à penser notre avenir collectif dans un contexte de crises et de bouleversements systémiques.
Cette année, la 11ème semaine internationale du revenu de base se tient du 17 au 23 septembre 2018, avec pour devise : « Revenu de base : un revenu sur lequel vous pouvez compter. » Dans de nombreux pays, des événements sont organisés pour présenter le revenu de base.
En France, une quinzaine de dates sont prévues, notamment autour de la projection du film « Jour de paye ! – Vers un revenu universel » (informations sur le site du film en anglais), qui sort officiellement en salle le 19 septembre :
Cette année, la 11ème semaine internationale du revenu de base se tient du 17 au 23 septembre, avec pour devise : « Revenu de base : un revenu sur lequel vous pouvez compter ! »
Cette année encore, le réseau mondial pour le revenu de base organise une semaine complète dédiée à cette question dans de nombreux pays. En France, nous y participons de nouveau cette année ! Voici les événements prévus dans nos contrées, autour des projections du film « Jour de paye – Vers un revenu universel  » (voir le communiqué de presse officiel) :

* LES LIENS DE PHIL.:

L’édition 2018 de la Semaine québécoise de l’informatique libre (SQiL), qui se tiendra du 15 au 23 septembre, est riche d’une panoplie d’activités organisées pour le grand public et les adeptes du Libre : des conférences, des ateliers de formation, de discussions, d’entraide ou de contribution, une exposition, un lancement de livre, etc.    
Comme le veut la tradition, la SQiL favorise la convergence des mouvements pour le logiciel libre, le matériel libre, le savoir libre et la culture libre. Tout ce qui peut se mettre sous une licence libre et participe à la construction, au développement et à la conservation des communs numériques est à l’honneur ! Célébrons nos ressources partagées ! Célébrons le Numérique qui respecte nos libertés et nos droits !
L’association FACIL (FACIL, pour l’Appropriation Collective de l’Informatique Libre), organisatrice de la SQiL, invite les Québécoises et les Québécois à participer en grand nombre aux activités.
Le projet Debian fut officiellement fondé par Ian Murdock le 16 août 1993. À cette époque, le concept de « distribution » Linux était totalement nouveau. Ian avait l’intention de faire de Debian une distribution qui serait réalisée de manière ouverte, dans l’esprit de Linux et de GNU (pour plus de détails, lisez son manifeste disponible en annexe de ce document). La création de Debian a été sponsorisée par le projet GNU de la FSF pendant un an (de novembre 1994 à novembre 1995).
Debian voulait être élaborée soigneusement et consciencieusement, maintenue et gérée avec autant d’attention.  Cela a commencé par un petit groupe de hackers du logiciel libre qui grandit pour devenir une grande communauté organisée de développeurs et d’utilisateurs. 

SECONDE PARTIE : LE DOSSIER DU MOIS :

SUJET : le douloureux dossier du texte voté le 12 septembre par le Parlement Européen

Durée de nos échanges sur ce dossier : entre 5 & 10 minutes si possible…

À titre de support argumentaire pour nos discussions, voici donc quelques liens vers des billets diffusés :

 * avant le vote du 12/09 :

Titre : Droit d’auteur, doit-on marquer les œuvres à la culotte ?
Intervenants : Séverine Dusollier – Léa Chamboncel – David El Sayegh – Hervé Gardette
Lieu : émission Du grain à moudre – France Culture
Date : juin 2018
Durée : 39 min 50
Écouter le podcast ou visualiser la vidéo
Licence de la transcription : Verbatim
Wikimedia fait partie intégrante d’un vaste mouvement de parties prenantes de la société civile, technologues, créateurs, et de défenseurs des droits de l’homme, qui reconnaissent tous l’importance d’un Internet libre et ouvert pour la culture, le progrès et la démocratie. Notre mouvement œuvre à promouvoir la liberté sur Internet au bénéfice de tous. Nos efforts dans le domaine de la politique publique sont d’autant plus importants, dans une ère de restrictions grandissantes à la liberté d’expression et au libre accès aux connaissances dans le monde entier, qui menacent directement la mission et la vision de Wikimedia et ses projets, comme Wikipedia.
C’est pourquoi nous nous opposons fermement aux propositions de Directives de l’UE sur le droit d’auteur et appelons les membres du Parlement européen à reconsidérer la poursuite de l’adoption de la version récemment adoptée par la Commission des Affaires juridiques. Nous sommes préoccupés parce que ces propositions erronées portent atteinte aux droits à la liberté d’expression de tous et à la capacité de l’Europe d’améliorer le bien-être de ses citoyens en ligne.
4 juillet 2018 – Demain, l’ensemble du Parlement européen votera sur la nouvelle directive Copyright. Il y a deux semaines, la commission « Affaires juridiques » du Parlement a adopté un premier texte, obligeant les plateformes commerciales à activement bloquer les contenus qui, envoyés par leurs utilisateurs, sont soumis à droit d’auteur. Demain, le Parlement doit rejeter ce texte.
Nous nous étions mobilisés pour empêcher l’adoption par la commission des affaires juridiques JURI du Parlement européen de dangereuses mesures, à des nombreux égards, au sein de la réforme du droit d’auteur dans l’UE. Nous avons été déçus.
Mais la lutte continue et il est encore possible de faire pression sur les députés européens qui auront à se prononcer début juillet en séance plénière sur le projet de directive comprenant les dispositions liberticides adoptées par la commission. Agissons !
La commission des affaires juridiques (JURI) a adopté mercredi 20 juin 2018 la proposition de directive sur le droit d’auteur et notamment son article 13 qui impose aux plateformes d’hébergement la mise en place d’un filtrage généralisé et automatisé des contenus que nous mettons en ligne sur Internet. Les plateformes de développement de logiciels libres sont exemptées de ces exigences de filtrage mais l’idée même de ce principe est désastreuse. L’April appelle les parlementaires européens à rejeter la proposition de directive dans sa globalité lors de la plénière de juillet. Vous pouvez arrêter ce désastre en demandant aux parlementaires européens de rejeter jeudi 5 juillet le mandat de négociation sur la proposition de directive droit d’auteur. On compte sur vous ! 
Déclaration d’universitaires européens à l’attention des députés du Parlement européen préalable au vote en séance plénière de la directive sur le droit d’auteur le 5 juillet 2018
En nous fondant sur le travail de chercheurs en droit, en économie et en sciences sociales, nous nous sommes efforcés d’éclairer le débat public autour de la proposition de directive sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique (COM(2016) 593 final) via une approche indépendante et universitaire de la question. Deux Lettres ouvertes bénéficiant du soutien de 25 centres de recherche d’excellence partout en Europe ont fait le bilan des données disponibles et diffusé les résultats d’une étude indépendante sur ce sujet. 
À l’approche du vote en séance plénière sur la directive sur le droit d’auteur, on entend quantité de rumeurs et d’informations erronées.
Bis repetita ! Pour la seconde fois au cours de cette décennie, le Parlement européen a bloqué un projet de réforme du droit d’auteur, en refusant d’avaliser le texte d’une directive en discussion dont plusieurs articles soulevaient de graves inquiétudes en termes de protection des libertés fondamentales. Les mêmes causes produisent les mêmes effets : c’est déjà ce qui s’est passé en 2012 avec le rejet de l’accord anti-contrefaçon ACTA à la suite d’une mobilisation historique de la société civile.
Les industries culturelles, les sociétés d’auteurs type SACEM ou SACD et certains Etats, au premier rang desquels la France, n’ont visiblement pas retenu la leçon : la fin ne justifie pas n’importe quel moyen et on ne saurait défendre le droit d’auteur en bafouant les droits des citoyens. L’affaire était sérieuse, car l’article 13 du texte prévoyait l’obligation pour les plateformes centralisées, type YouTube ou Facebook, de déployer des mesures de filtrage automatisé qui auraient imposé aux internautes européens de se soumettre au contrôle d’un algorithme avant la mise en ligne de contenus.
Titre : Le logiciel libre : un enjeu politique et social. Discussion autour de l’action institutionnelle de l’April
Intervenant : Étienne Gonnu
Lieu : Rencontres mondiales du logiciel libre 2018 – Strasbourg
Date : juillet 2018
Durée : 42 min
Visualiser la vidéo
Licence de la transcription : Verbatim
Mercredi 12 septembre 2018 se tiendra un vote déterminant pour la défense d’un Internet libre et ouvert, neutre et acentré : le Parlement européen réuni en formation plénière va amender et voter la proposition de révision de la directive droit d’auteur de la Commission européenne dont l’article 13 imposerait aux plateformes de partage le filtrage des contenus mis en ligne par leurs utilisateurs et utilisatrices. Une mesure liberticide que les parlementaires doivent absolument rejeter. Il est donc fondamental de se mobiliser pour garantir ce vote de rejet. 
Le 5 juillet 2018, à l’issue d’une mobilisation internationale incroyable, le Parlement européen réuni en séance plénière a rejeté le mandat de négociation interinstitutionnelle donné au rapporteur Voss par la commission « affaires légales », ou JURI, sur la base de  son rapport voté en juin.  Rapport qui reprenait dans les grandes lignes les dispositions liberticides de la proposition initiale. C’est grâce à cette première victoire que le texte est à nouveau soumis au vote des parlementaires ce mercredi 12 septembre et que nous pouvons obtenir le rejet de l’article 13. Nous devons pour cela rester mobilisés pour amplifier le rapport de force favorable initié en juillet
Le Parlement européen s’apprête à voter, mercredi 12 septembre 2018, sur sa version de la directive droit d’auteur et sur le rejet ou non de l’article 13 prévoyant la généralisation du filtrage des contenus sur Internet. C’est dans ce contexte et à quelques jours de ce vote que la ministre de la Culture française a répondu mardi 4 septembre à une question écrite sur l’impact de cette disposition liberticide pour les forges de logiciels libres. Une prise de position que le gouvernement français devra traduire en actes lors des négociations interinstitutionnelles à venir. 
Mercredi 12 septembre 2018 se tiendra un vote déterminant pour la défense d’un Internet libre et ouvert, neutre et acentré : le Parlement européen réuni en formation plénière va amender et voter la proposition de révision de la directive droit d’auteur de la Commission européenne dont l’article 13 imposerait aux plateformes de partage le filtrage des contenus mis en ligne par leurs utilisateurs et utilisatrices. Une mesure liberticide que les parlementaires doivent absolument rejeter. Il est donc fondamental de se mobiliser pour garantir ce vote de rejet.
Le parlement européen s’apprête en septembre à finaliser le texte de la nouvelle directive sur le droit d’auteur en Europe.
Le texte actuel contient de nombreux points qui nous semblent problématiques, notamment (mais pas seulement) l’article 13 sur le « filtrage d’internet » qui provoque des débats acharnés entre le lobby des industries culturelles et les tenants d’un internet ouvert (des lunatiques comme Vint Cerf ou Tim Berners-Lee).
Plus spécifiquement, la rédaction actuelle de l’article 13 préoccupe profondément les utilisateurs de plateformes de développement collaboratif ouvertes, type GitHub, Gitlab, OW2 Forge, etc. Elle prévoit en effet une exception pour les plateformes de développement collaboratif, mais uniquement lorsqu’elles sont à but non lucratif (« non-for-profit open source software developing platforms »).
Le mercredi 12 septembre, les membres du Parlement européen vont se prononcer pour de bon sur les nouvelles règles sur le droit d’auteur ; lesquelles pourraient nuire fondamentalement à Internet en Europe. En effet, si elles sont adoptées, les nouvelles règles forceront les services en ligne à surveiller et filtrer automatiquement tout contenu qui sera mis en ligne par les utilisateurs (article 13). Mais aussi, tous ceux qui créent des liens et utilisent des extraits d’articles de presse devraient d’abord payer l’éditeur pour obtenir une licence (article 11). Pour Ray Corrigan, un informaticien britannique, ce dernier article « est une tentative de créer un avenir durable pour les agences de presse, maintenant que le business model des recettes publicitaires, qui a permis de financer le journalisme pendant longtemps, a été usurpé par les titans commerciaux de l’ère Internet, comme Facebook et Google. » Cela ne pourra toutefois pas fonctionner et empêchera probablement la diffusion de nouvelles, ce qui affectera négativement les sites d’actualités, dit-il. Mais c’est l’article 13 qui inquiète le plus les défenseurs d’Internet.
L’essentiel des débats se cristallise autour de deux articles de la directive « Droit d’auteur dans le marché unique ». L’article 13 entend imposer aux plus grandes plateformes un filtrage automatisé des contenus mis en ligne par les utilisateurs afin de protéger le sacro-saint droit d’auteur. L’article 11, quant à lui, entend mettre en œuvre un droit voisin pour les éditeurs de presse. Jamais avares en matière de paille et de poutre, les ayant-droits de l’industrie culturelle et certains éditeurs de presse, comme cette agence de presse tout à sa neutralité qui n’hésite pas à faire passer sa propagande pour une « actualité » ou à faire dans le pathos,  accusent les « GAFA » d’être à l’origine d’un lobbying intense contre le projet de directive. Les arguments des défenseurs des libertés sur Internet et, de façon plus générale, ceux des opposants sont, au mieux, ignorés. Au pire, ils sont assimilés à des idiots utiles des géants de l’Internet, l’artifice réthorique visant à réduire le débats à une oppositions entre méchants GAFA et gentils créateurs et journalistes.
Un quart de siècle qu’on se repasse ce même mauvais film, celui où les industries culturelles instrumentalisent la loi pour faire la guerre à leur public. En cause cette fois-ci, l’article 13 de la directive sur le droit d’auteur en cours d’examen à Bruxelles, et sur lequel le Parlement européen se prononcera le 12 septembre.
Dans sa rédaction actuelle, cette disposition impose que, dans le cadre d’accords avec les sociétés d’ayants droit (telle la Sacem), les ­plates-formes numériques (YouTube, Facebook et consorts) recourent à des outils de ­filtrage automatisés. Le but ? Repérer les ­contenus ­publiés par les internautes et bloquer ceux ­incluant des œuvres couvertes par le droit d’auteur. Une forme de censure préalable, automatisée et privatisée.
Rien de bien nouveau, donc. En effet, depuis le milieu des années 1990, les industries culturelles (musique, cinéma, édition…) n’ont eu de cesse d’exiger des législateurs et des tribunaux la « collaboration » forcée des fournisseurs ­d’accès à Internet et des hébergeurs pour lutter ­contre l’échange gratuit d’œuvres culturelles sur les réseaux.
Mercredi 12 septembre 2018 les parlementaires européens voteront en séance plénière sur le projet de directive droit d’auteur, notamment sur son article 13 qui impose aux plateformes d’hébergement la mise en place d’un filtrage généralisé et automatisé des contenus que nous mettons en ligne sur Internet. L’idée même de ce principe est désastreuse et a été très largement décriée pour son caractère rétrograde et liberticide. L’April appelle les parlementaires à un vote sans ambiguïté : le rejet pur et simple du filtrage généralisé et automatisé des contenus mis en ligne. 

* après le vote du 12/09 (cf. par ex. mon édito du 21):

Vous ne le savez peut-être pas mais le Parlement européen a finalement adopté (après un premier rejet en juin dernier), mercredi 12 septembre, une directive qui doit adapter le droit d’auteur à l’heure du numérique. Et c’est grave ! D’autre en parle bien mieux que moi mais je souhaite néanmoins évacuer cette colère.
Cette directive comporte notamment deux articles (le 11 et le 13) qui vont profondément changer la face d’Internet.
« La plus grande action magique de l’homme est d’établir des lois » (Tommaso Campanella). Pour ce qui est de notre Douce France, on pourrait ajouter aux normes les institutions. Il est bien connu dans notre pays que si l’on n’a pas de pétrole, on a heureusement des usines à gaz. Qui n’a pas entendu au moins une seule fois dans sa vie prononcé le terme magique, voire liturgique de Conseil constitutionnel ? À l’entendre, on est pris d’une envie irrésistible de se prosterner devant le Saint-Chrême de tout bon juriste qui se respecte. Une institution au-dessus de tout soupçon qui inspire naturellement la confiance quant à son indépendance, son objectivité, sa compétence, son expertise. Rares sont ceux – téméraires à tous les sens du terme – qui s’aventurent à formuler la moindre critique contre ce monument de la pensée à la française, ce Panthéon de la puissance du droit français !
Mercredi 12 septembre, journée noire pour les libertés sur Internet et pour tous ceux et celles qui agissent au quotidien pour défendre et promouvoir un Internet libre et ouvert, neutre et acentré.  Le Parlement européen a voté à 438 voix contre 226 la généralisation du filtrage automatisé des contenus mis en ligne. Le coup est dur mais l’April reste mobilisée pour les négociations interinstitutionnelles à venir et pour le vote final au Parlement qui devrait se tenir début 2019. 
12 septembre 2018 – Le Parlement européen vient d’adopter la directive droit d’auteur, qu’il avait pourtant repoussée une première fois cet été. En ayant fait adopter cette directive, les industries culturelles et de la presse réclament les miettes de l’économie de la surveillance de masse. Plutôt que de combattre cette capitulation devant les GAFAM, le gouvernement français l’a vigoureusement encouragée.
12 septembre 2018 – Ce matin, alors que toute l’attention était tournée vers l’adoption de la directive droit d’auteur, la Commission européenne a publié sa proposition de règlement contre la propagande terroriste en ligne.
Ce texte sécuritaire prévoit d’imposer plusieurs obligations aux hébergeurs, et notamment le retrait en moins d’une heure des contenus signalés. Il banalise la censure policière ou privée et donc le contournement de la justice. Il fait des filtres automatiques – justement au coeur du débat sur la directive droit d’auteur – la clé des politiques de censure à l’ère numérique

La directive Copyright n’est pas une défaite pour l’Internet Libre et Ouvert !

Qu’est-ce  qu’une victoire et qu’est-ce qu’une défaite ?  En un peu plus de 10 ans de militantisme pour les libertés dans  l’environnement numérique, j’ai souvent eu l’occasion  de me poser cette question. Et elle surgit à nouveau de la plus cruelle des manières, suite au vote du Parlement européen en faveur de la directive sur le Copyright, alors même que le précédent scrutin en juillet avait fait naître l’espoir d’une issue différente.
Voilà, j’espère que ce nouveau podcast vous conviendra !
Sauf imprévu, on se retrouve le mois prochain pour un nouvel épisode …


Additif du 04/11/18 :

Je ne serais malheureusement pas en mesure de publier (pour diverses raisons) le prochain épisode à la date initialement envisagé (07/11/18), toutes mes excuses pour la gêne occasionnée.
Ça n’est que partie remise à une date ultérieure … Cordialement.

#4.33 La sélection de juin 2018 @podcast

Comme chaque mois, vous trouverez ci-après quelques liens issus principalement de mes autonews (et/ou de mon shaarli) … & puisque c’est les vacances, vous n’aviez (pour commencer) qu’une ébauche de billet (que j’ai finalisé dans les jours qui suivirent).

Nota : il n’est pas impossible qu’à la rentrée, je change « un peu » de formule … (si je continue) !

En effet, comme vous devez vous en douter, préparer ces billets mensuels est chronophage (d’autant plus avec les soucis actuels expliqués à la fin de mon dernier édito) et depuis quelques temps j’ai d’autres activités qui le sont aussi … je vais donc devoir « à minima » réduire mes activités « numériques » (voir même les mettre en pause quelque temps)…


BONUS :

Droit d’auteur, doit-on marquer les œuvres à la culotte | April
Titre : Droit d’auteur, doit-on marquer les œuvres à la culotte ?
Intervenants : Séverine Dusollier – Léa Chamboncel – David El Sayegh – Hervé Gardette
Lieu : émission Du grain à moudre – France Culture
Date : juin 2018
Durée : 39 min 50
Écouter le podcast ou visualiser la vidéo
Licence de la transcription : Verbatim
Du Libre pendant ses vacances – Décryptualité du 25 juin 2018 – Transcription | April
Titre : Décryptualité du 25 juin 2018 – Du Libre pendant ses vacances
Intervenants : Luc – Magali – Nicolas Dandrimont
Lieu : April – Studio d’enregistrement
Date : juin 2018
Durée : 14 min 50
Écouter ou télécharger le podcast
Revue de presse pour la semaine 25 de l’année 2018
Licence de la transcription : Verbatim
Qu’est-ce que les données personnelles – Swiss Tangu | April
Titre : Qu’est-ce que les données personnelles ?
Intervenant : Cédric Jeanneret alias Swiss Tangu
Lieu : Rencontres Hivernales du libre – Saint-Cergue – Suisse
Date : janvier 2017
Durée : 39 min 19
Visualiser la conférence
Licence de la transcription : Verbatim
La place du logiciel libre dans la société – Capitole du Libre 2017 | April
Titre : La place du logiciel libre dans la société
Intervenants : Adrien Blind – Sébastien Dinot – Pierre-Yves Gosset – Jean-Baptiste Kempf – Christophe Sauthier – David Keribin – Lionel Porcheron
Lieu : Toulouse – Capitole du Libre
Date : novembre 2017
Durée : 1 h 35 min
Visionner la vidéo
Licence de la transcription : Verbatim
La réforme du droit d’auteur éclairé par une conférence de Nina Paley sur ce qu’est la culture – Décryptualité du 17 juin 2018 – Transcription | April
Titre : Décryptualité du 17 juin 2018 – La réforme du droit d’auteur éclairé par une conférence de Nina Paley sur ce qu’est la culture
Intervenants : Luc – Manu – Magali
Lieu : April – Studio d’enregistrement
Date : juin 2018
Durée : 16 min
Écouter ou télécharger le podcast
Revue de presse pour la semaine 24 de l’année 2018
Licence de la transcription : Verbatim
Libre à vous ! Radio Cause Commune – Transcription de l’émission du 5 juin 2018 | April
Titre : Émission « Libre à vous ! » diffusée mardi 5 juin 2018 sur radio Cause Commune
Intervenants : Frédéric Couchet – Étienne Gonnu – Marc Rees – Léa Chamboncel – Anne-Catherine Lorrain – Marie-Odile Morandi
Lieu : Radio Cause Commune
Date : 5 juin 2018
Durée : 1 h 30 min
Écouter ou télécharger le podcast
Page des références utiles concernant cette émission
Licence de la transcription : Verbatim
Libre à vous ! – Radio Cause Commune – Émission du 29 mai 2018 | April
Titre : Émission « Libre à vous ! » diffusée mardi 29 mai 2018 sur radio Cause Commune
Intervenants : Frédéric Couchet – Isabella Vanni – Étienne Gonnu – Marc Rees – Joëlle Garriaud-Maylam
Lieu : Radio Cause commune
Date : mai 2018
Durée : 1 h 30 min
Écouter ou télécharger le podcast
Licence de la transcription : Verbatim
GitHub racheté par Microsoft, pour quoi faire – Décryptualité du 4 juin 2018 – Transcription | April
Titre : Décryptualité du 4 juin 2018 – GitHub racheté par Microsoft, pour quoi faire ?
Intervenants : Luc – Manu – Nico – Magali
Lieu : April – Studio d’enregistrement
Date : juin 2018
Durée : 15 min 15
Écouter ou télécharger le podcast
Revue de presse pour la semaine 22 de l’année 2018
Licence de la transcription : Verbatim
L’IA est comparable à la conquête spatiale » – Gilles Dowek – Usbek & Rica | April
Titre : « L’IA est comparable à la conquête spatiale »
Intervenants : Gilles Dowek – Guillaume Ledit – Annabelle Laurent – Thierry Keller
Lieu : Usbek & Rica, podcast#15
Date : mars 2018
Durée : 45 min
Écouter le podcast ici ou ici
Licence de la transcription : Verbatim


Durant cette pause estivale , bien évidemment, mes différents « Autonews » restent actifs :

Cordialement,

carte-visite-sam7blog

 

 

 

 


Si vous aimez ce que je (re)diffuse & si vous voulez me soutenir : Vous pouvez m’aider à continuer en me faisant un don en Ğ1

#3.33 La sélection de juin 2018 @geek

Comme chaque mois, vous trouverez ci-après quelques liens issus principalement de mes autonews (et/ou de mon shaarli) … & puisque c’est les vacances, vous n’aviez (pour commencer) qu’une ébauche de billet (que j’ai finalisé dans les jours qui suivirent).

Nota : il n’est pas impossible qu’à la rentrée, je change « un peu » de formule … (si je continue) !

En effet, comme vous devez vous en douter, préparer ces billets mensuels est chronophage (d’autant plus avec les soucis actuels expliqués à la fin de mon dernier édito) et depuis quelques temps j’ai d’autres activités qui le sont aussi … je vais donc devoir « à minima » réduire mes activités « numériques » (voir même les mettre en pause quelque temps)…


BONUS :

Et nos données impersonnelles alors ? | binaire
Nous avons beaucoup entendu parler des données personnelles avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), applicable depuis le 25 mai 2018. C’est oublier que d’autres données, « impersonnelles », sont massivement traitées pour façonner des pans entiers de nos vies quotidiennes. Ces traces numériques agrégées qu’on qualifie d’« alter ego » et dont Lêmy Godefroy, nous en explique le fonctionnement et les enjeux.
ToS;DR : aidez à noter les conditions générales d’utilisation que personne ne lit – Tech – Numerama
Le site ToS;DR, qui évalue les conditions générales d’utilisation pour éviter de les lire, se lance dans une logique coopérative : il est désormais possible d’aider à contrôler les CGU des services en ligne.
RGPD : l’UFC-Que Choisir dénonce les stratagèmes des géants du net pour manipuler l’internaute – Politique – Numerama
L’UFC-Que Choisir se tourne vers la CNIL pour lui signaler les tactiques de Google, Facebook et Microsoft pour orienter l’usager quand il se trouve dans les réglages des paramètres de confidentialité.
StartTLS Everywhere : le projet pour que vos mails soient transmis en toute sécurité – Tech – Numerama
L’organisation américaine EFF lance le projet StartTLS Everywhere, afin de pousser les serveurs de messagerie électronique à mieux sécuriser la transmission des mails, afin de les rendre inaccessibles aux regards indiscrets.
Qwant Mail, Maps et Pay pour septembre 2018 ! | Web | IT-Connect
L’anti-Google français, Qwant, a annoncé quelques nouveautés qui vont venir concurrencer Google sur différents sujets : les e-mails, la cartographie et le paiement en ligne.
Tuto : les 10 commandements du (bon) utilisateur de smartphone  – chez Iceman
Utiliser correctement un smartphone, c’est comme tout, ça s’apprend. Ce petit objet qui nous accompagne partout peut être un espion, un poison et une source de problèmes, si on y prend pas garde. Alors, voici 10 petits conseils à suivre.
Smartphones reconditionnés : faire des économies en protégeant la planète – Tech – Numerama
Pour lutter conte le turn over high-tech, de plus en plus de plateformes proposent des produits reconditionnés. Scrupuleusement vérifiés, testés, réparés et nettoyés, ces appareils sont inspectés au millimètre près. Résultat ? Des smartphones ou tablettes remis à neuf qui proposent bien des avantages économiques mais aussi écologiques. On vous fait le point.
Directive Copyright : combattons le filtrage automatisé… et la centralisation du Web ! | La Quadrature du Net
12 juin 2018 – Le 20 juin prochain, le Parlement européen arrêtera sa décision sur la directive Copyright, symbole d’une nouvelle période de régulation de l’Internet. La Quadrature du Net vous invite à appeler les eurodéputés pour exiger qu’ils agissent contre l’automatisation de la censure au nom de la protection du droit d’auteur et, plus largement, contre la centralisation du Web.


Durant cette pause estivale , bien évidemment, mes différents « Autonews » restent actifs :

Cordialement,

carte-visite-sam7blog

 

 

 

 


Si vous aimez ce que je (re)diffuse & si vous voulez me soutenir : Vous pouvez m’aider à continuer en me faisant un don en Ğ1

#2.33 La sélection de juin 2018 @lmpc

Comme chaque mois, vous trouverez ci-après quelques liens issus principalement de mes autonews (et/ou de mon shaarli) … & puisque c’est les vacances, vous n’aviez (pour commencer) qu’une ébauche de billet (que j’ai finalisé dans les jours qui suivirent).

Nota : il n’est pas impossible qu’à la rentrée, je change « un peu » de formule … (si je continue) !

En effet, comme vous devez vous en douter, préparer ces billets mensuels est chronophage (d’autant plus avec les soucis actuels expliqués à la fin de mon dernier édito) et depuis quelques temps j’ai d’autres activités qui le sont aussi … je vais donc devoir « à minima » réduire mes activités « numériques » (voir même les mettre en pause quelque temps)…


BONUS :

Des associations attaquent la rétention généralisée des données par les opérateurs – Politique – Numerama
Des associations portent plainte contre 17 États membres, au motif qu’ils violent le droit européen. Ces derniers continuent d’appliquer une conservation généralisée des métadonnées, alors que les tribunaux ont strictement encadré et restreint cette rétention.
Plaintes massives dans toute l’Europe contre la rétention illégale de nos données | La Quadrature du Net
25 juin 2018 – 62 associations, fournisseurs d’accès Internet associatifs, universitaires et militants envoient ensemble une lettre ouverte à la Commission européenne et déposent plusieurs plaintes contre la législation de dix-sept États membres en matière de conservation généralisée des données.
Kit de sensibilisation : le premier volet est disponible | Sécurité | IT-Connect
Le gouvernement a publié le premier volet de son kit de sensibilisation sur la plate-forme « cybermalveillance.gouv.fr », où l’objectif est de partager les bonnes pratiques au travers différents supports numériques.
13 départements s’organisent pour expérimenter un revenu minimum simplifié
Le 6 juin, 13 départements, à l’initiative de la Gironde, se sont réunis à Bordeaux pour présenter leurs scénarii d’expérimentation de revenu de base. Si leurs propositions sont un bon premier pas, elles n’ont pas l’ambition d’un revenu de base universel, inconditionnel et individuel.
Gérard Foucher – Les secrets de la monnaie – Le Saker Francophone
Je vous présente aujourd’hui un ouvrage fondamental sur les secrets de la monnaie. Il a été écrit par Gérard Foucher, un aristocrate au sens premier du terme, un des meilleurs d’entre nous qui vient de consacrer littéralement les dernières années de sa vie à comprendre les réalités monétaires et à transmettre ce savoir. En plus d’écrire ce livre dont on va parler, il a une excellente chaîne Youtube ou il parle de cette fameuse monnaie et de ses secrets sous la forme de petites vidéos explicatives.
La neutralité du net prend officiellement fin aux USA – Politique – Numerama
La décision du régulateur américain mettant un terme à la neutralité du net vient d’entrer en vigueur. Mais le combat n’est pas terminé outre-Atlantique.


Durant cette pause estivale , bien évidemment, mes différents « Autonews » restent actifs :

Cordialement,

carte-visite-sam7blog

 

 

 

 


Si vous aimez ce que je (re)diffuse & si vous voulez me soutenir : Vous pouvez m’aider à continuer en me faisant un don en Ğ1

#1.33 La sélection de juin 2018 @infolibre

Comme chaque mois, vous trouverez ci-après quelques liens issus principalement de mes autonews (et/ou de mon shaarli) … & puisque c’est les vacances, vous n’aviez (pour commencer) qu’une ébauche de billet (que j’ai finalisé dans les jours qui suivirent).

Nota : il n’est pas impossible qu’à la rentrée, je change « un peu » de formule … (si je continue) !

En effet, comme vous devez vous en douter, préparer ces billets mensuels est chronophage (d’autant plus avec les soucis actuels expliqués à la fin de mon dernier édito) et depuis quelques temps j’ai d’autres activités qui le sont aussi … je vais donc devoir « à minima » réduire mes activités « numériques » (voir même les mettre en pause quelque temps)…


BONUS :

Officiel : Microsoft s’est offert GitHub pour 7,5 milliards de dollars – Business – Numerama
Microsoft a confirmé qu’il s’est offert GitHub, une plateforme web pour héberger et gérer des logiciels en coopération. De quoi inquiéter les défenseurs du logiciel libre ? Pas forcément.
Émission « Libre à vous ! » de l’April sur radio Cause Commune – LinuxFr.org
La première émission Libre à vous ! de l’April a été diffusée sur la radio Cause commune, le mardi 29 mai 2018. Le principal dossier qui a été abordé est l’open bar Microsoft‐Défense. Le podcast est disponible, ainsi qu’une page qui liste toutes les références citées pendant l’émission. L’émission dispose d’un flux RSS compatible avec la baladodiffusion.
L’ambition de Libre à Vous ! est d’être une émission d’explications, d’échanges et d’actions concernant les dossiers politiques et juridiques que l’April traite et les actions qu’elle mène. Une partie de l’émission sera également consacrée aux actualités et actions de type sensibilisation.
Libre à vous ! est une émission mensuelle qui sera diffusée en direct chaque premier mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.
PeerTube : vers la version 1, et au-delà ! – Framablog
PeerTube est un logiciel libre permettant d’héberger et de partager des vidéos.
Ses principales différences avec YouTube, Dailymotion, Vimeo & co ?


Durant cette pause estivale , bien évidemment, mes différents « Autonews » restent actifs :

Cordialement,

carte-visite-sam7blog

 

 

 

 


Si vous aimez ce que je (re)diffuse & si vous voulez me soutenir : Vous pouvez m’aider à continuer en me faisant un don en Ğ1

#0.33 La sélection de juin 2018 @sweetux

Comme chaque mois, vous trouverez ci-après quelques liens issus principalement de mes autonews (et/ou de mon shaarli) … & puisque c’est les vacances, vous n’aviez (pour commencer) qu’une ébauche de billet (que j’ai finalisé dans les jours qui suivirent).

Nota : il n’est pas impossible qu’à la rentrée, je change « un peu » de formule … (si je continue)* !

En effet, comme vous devez vous en douter, préparer ces billets mensuels est chronophage (d’autant plus avec les soucis actuels expliqués à la fin de mon dernier édito) et depuis quelques temps j’ai d’autres activités qui le sont aussi … je vais donc devoir « à minima » réduire mes activités « numériques » (voir même les mettre en pause quelque temps)…


BONUS :

Les quatre mesures phares du RGPD pour l’économie
Les nombreux scandales de vols ou d’utilisation inappropriée de données qui ont secoué le paysage médiatique ces dernières années soulignent l’importance de leur protection. En Europe, la mise en place du Règlement général sur la protection des données (RGPD) est censée y subvenir, grâce à quatre mesures phares : les labels de confiance, l’« accountability », la portabilité des données et le pseudonymat. Décryptage.
La commission des affaires juridiques du Parlement européen a voté pour les robots-censeurs de l’article 13 : quelle sera la suite ? | April
Le 20 juin 2018, la commission des affaires juridiques (JURI) du Parlement européen (PE) a adopté le désastreux article 13 (CA 141) proposé par le rapporteur et député européen Axel Voss, au moment du vote de leur rapport sur le droit d’auteur dans le marché unique numérique. En votant ainsi, 15 des 25 membres de la commission JURI ont ouvertement ignoré les appels des experts en tous domaines, mais aussi les 188 990 messages envoyés ces deux dernières semaines par des citoyens de l’Union européenne avec les outils de #SaveYourInternet ainsi que les plusieurs autres milliers de messages transmis par d’autres moyens.
Directive droit d’auteur : mise en place d’un filtrage généralisé et automatisé sur Internet ; vote décisif en juillet | April
La commission des affaires juridiques (JURI) a adopté ce matin la proposition de directive sur le droit d’auteur et notamment son article 13 qui impose aux plateformes d’hébergement la mise en place d’un filtrage généralisé et automatisé des contenus que nous mettons en ligne sur Internet. Les plateformes de développement de logiciels libres sont exemptées de ces exigences de filtrage1 mais l’idée même de ce principe est désastreuse. L’April appelle les parlementaires européens à rejeter la proposition de directive dans sa globalité lors de la plénière de juillet.
L’Internet libre et ouvert est en danger : vous pouvez arrêter ce désastre | April
Les 20 et 21 juin 2018 se tiendra un vote crucial au Parlement européen pour la sauvegarde d’un Internet libre et ouvert : les membres de la commission des affaires juridiques (JURI) voteront sur une version amendée, un texte dit « de compromis », de la proposition de directive sur le droit d’auteur. En effet, l’article 13 entend imposer aux plateformes d’hébergement la mise en place d’un filtrage généralisé et automatisé sur Internet des contenus que nous mettons en ligne. Vous pouvez arrêter ce désastre en demandant aux parlementaires européens de rejeter l’article 13. Une journée de mobilisation sur les réseaux sociaux est organisée mardi 12 juin. On compte sur vous !


Durant cette pause estivale , bien évidemment, mes différents « Autonews » restent actifs :

Cordialement,

carte-visite-sam7blog

 

 

 

 


Si vous aimez ce que je (re)diffuse & si vous voulez me soutenir : Vous pouvez m’aider à continuer en me faisant un don en Ğ1

Dans mon prochain édito (en date 21/08/18), je vous donnerais quelques nouvelles* @ sweetux’blog

 

Fête de la musique

Ça fait bien longtemps que je n’ai rien partagé avec vous sur ce blog, et j’en m’en excuse.

À l’occasion de la fête de la musique, je voulais partager avec vous quelques « mélodies » que j’apprécie … issues « malheureusement » de Youtube (et j’en suis bien désolé*).

Pour commencer, une petite série de titres « ciné & séries » :

Doctor Who :

Game of Thrones :

James Bond :

Jurassic Park :

Miserlou :

Mission impossible :

Pirate des Caraïbes :

Popcorn :

Star Wars :

Titanic :

Wonder Woman :

X-files :

 

& pour continuer, un peu de « variétés » (…& de « classique ») :

Les 4 saisons :

Beliver :

Csardas :

Despacito :

Hallelujah :

Havana :

Hijo de la luna :

Marche turque :

Megawatt :

Palladio :

Perfect :

Rokabye :

Roundtable Rival :

Shape of you :

Sweet Child O’ Mine :

The Longing :

ThunderStruk :

Titanium :

(… et ça n’est qu’un bien petit assortiment, que j’espère assez varié : la sélection n’a pas été si simple…)

Bonnes écoutes & à bientôt …

Sur ce blog, les sujets abordés sont théoriquement très variés, mais bien souvent je me cantone un peu trop aux films & séries … j’ai quelques projets (un peu différents) pour les semaines à venir, que j’espère pouvoir mettre en ligne ici au cours de l’été.

(*pour les « puristes », il y a également peertube, mais il n’y a pas encore beaucoup de musique … pour le moment).

 

#4.32 La sélection de mai 2018 @podcast

Comme chaque mois, vous trouverez ci-après quelques liens issus principalement de mes autonews (et/ou de mon shaarli) … & puisque « en mai, fait ce qu’il te plait », vous aurez droit à un bonus complémentaire suite aux RML#11 organisées par Penn ar Ğ1 !

Commee vous l’aurez remarqué, j’ai ajouté de nouveaux flux Peertube @ mon Autonews … dont cette petite sélection :

+ BONUS avec quelques-unes des retranscriptions de l’April @

La domination des géants du numérique – Antonio Casilli sur RTS | April
Titre : La domination des géants du numérique
Intervenants : Antonio Casilli – Julien Magnollay
Lieu : RTS – Émission Tribu
Date : mars 2018
Durée : 25 min 50
Écouter ou télécharger le podcast ; sur le site de Antonio Casilli
Licence de la transcription : Verbatim
La menace de la réforme du droit d’auteur dans l’Union européenne – Transcription du Décryptualité du 30 avril | April
Titre : Décryptualité du 30 avril – La menace de la réforme du droit d’auteur dans l’Union européenne
Intervenants : Luc – Mag – Manu
Lieu : April – Studio d’enregistrement
Date : avril 2018
Durée : 14 min 50
Écouter ou télécharger le podcast
Revue de presse pour la semaine 17 de l’année
Licence de la transcription : Verbatim
Éthique et données – Serge Abiteboul | April
Titre : Éthique et données
Intervenant : Serge Abiteboul
Lieu : Conférence-débat – Les enjeux scientifiques de l’éthique du numérique – Académie des sciences – Paris
Date : mai 2017
Durée : 29 min 28
Visualiser la conférence
Licence de la transcription : Verbatim
Question du sénateur Ouzoulias – Débat sur l’Union européenne face aux défis de la compétitivité, de l’innovation, du numérique et de l’intelligence artificielle | April
Titre : Débat sur l’Union européenne face aux défis de la compétitivité, de l’innovation, du numérique et de l’intelligence artificielle – Question du sénateur Ouzoulias
Intervenants : Pierre Ouzoulias, sénateur – Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances – Philippe Dallier, vice-président du Sénat
Lieu : Sénat
Date : 9 mai 2018, après-midi
Durée : 4 min 48
Visionner l’extrait la vidéo
Licence de la transcription : Verbatim
« Le numérique est politique plus que technologique » – Emmanuelle Roux | April
Titre : « Le numérique est politique plus que technologique »
Intervenants : Emmanuelle Roux – Blaise Mao – Vincent Lucchese
Lieu : Usbek & Rica, podcast#20
Date : avril 2018
Durée : 53 min 53
Écouter le podcast
Licence de la transcription : Verbatim
De l’intérêt de ne pas demander la permission – Transcription du Décryptualité du 7 mai | April
Titre : Décryptualité du 7 mai 2018 – De l’intérêt de ne pas demander la permission
Intervenant : Luc Fievet
Lieu : April – Studio d’enregistrement
Date : mai 2018
Durée : 14 min 50
Écouter ou télécharger le podcast
Revue de presse pour la semaine 18 de l’année 2018
Licence de la transcription : Verbatim
Numérique et attention – François Pellegrini | April
Titre : Numérique et attention
Intervenant : François Pellegrini – Lama Puntso
Lieu : Université d’automne de Dhagpo de Bordeaux
Date : novembre 2017
Durée : 27 min 14
Visualiser la conférence
Licence de la transcription : Verbatim
Petits secrets de la redevance copie privée – Marc Rees | April
Titre : Les petits secrets de la redevance copie privée
Intervenant : Marc Rees, Next INpact
Lieu : Toulouse Hacker Space Factory
Date : mai 2017
Durée : 59 min 44
Visionner la vidéo
Licence de la transcription : Verbatim
Software Heritage – Préserver le patrimoine logiciel de l’humanité | April
Titre : Software Heritage : pourquoi et comment préserver le patrimoine logiciel de l’Humanité
Intervenant : Roberto Di Cosmo
Lieu : Paris . Palais des Congrès – Conférence Devoxx France
Date : avril 2018
Durée : 20 min 18
Visionner la vidéo
Diaporama support de la présentation format PDF
Licence de la transcription : Verbatim
À quand un Nobel pour une Intelligence artificielle ? | April
Titre : À quand un Nobel pour une Intelligence artificielle ?
Intervenants : Laurence Devillers – Jean Ponce – Benjamin Bayart – Nicolas Martin
Lieu : Paris – Grand Amphithéâtre de la Sorbonne
Date : mars 2018
Durée : 1 h 17 min 30
Visionner la vidéo
Licence de la transcription : Verbatim
Parcoursup publié en libre sur Framagit – Transcription du Décryptualité du 21 mai 2018 | April
Titre : Décryptualité du 21 mai 2018 – Parcoursup publié en libre sur Framagit
Intervenants : Luc- Mag – Manu – Nico
Lieu : April – Studio d’enregistrement
Date : mai 2018
Durée : 15 min
Écouter ou télécharger le podcast
Revue de presse pour la semaine 20 de l’année 2018
Licence de la transcription : Verbatim
Blockchain expliquée à mes grands-parents – Louis Tournayre | April
Titre : La blockchain expliquée à mes grands-parents
Intervenant : Louis Tournayre
Lieu : Paris – Palais des Congrès – Conférence Devoxx France
Date : avril 2018
Durée : 13 min 43
Visionner la vidéo
Licence de la transcription : Verbatim
Le choix des logiciels libres en collectivité territoriale – Pascal Kuczynski – ADULLACT | April
Titre : Le choix des logiciels libres en collectivité territoriale
Intervenants : Pascal Kuczynski – Évelyne Jardin
Lieu : Radio Agora – Nanterre
Date : février 2018
Durée : 32 min 15
Écouter l’enregistrement
Licence de la transcription : Verbatim
Pourquoi défendre le logiciel libre – Véronique Bonnet | April
Titre : Pourquoi défendre le logiciel libre ?
Intervenantes : Véronique Bonnet – Emmanuelle Huisman Perrin
Lieu : France Culture – Émission « Divers aspects de la pensée contemporaine »
Date : mai 2018
Durée : 18 min
Écouter ou télécharger le podcast
Licence de la transcription : Verbatim
L’usage bien réel de la position dominante des GAFAM – Transcription Décryptualité du 28 mai 2018 | April
Titre : Décryptualité du 28 mai 2018 – L’usage bien réel de la position dominante des GAFAM
Intervenants : Mag – Nico – Luc
Lieu : April – Studio d’enregistrement
Date : mai 2018
Durée : 13 min 30
Écouter ou télécharger le podcast
Revue de presse pour la semaine 21 de l’année 2018
Licence de la transcription : Verbatim

+ BONUS « spécial » : Mes enregistrements audio lors des Onzième Rencontre des Monnaies Libres à DOUARNENEZ :

… vous trouverez également plus de podcasts à ce propos @ (vosgueules-lesmouettes) ainsi qu’@ (monnaielibre) !

+ LA conférence de Stéphane Laborde @

TRM : Vidéo PeerTube conférence RML11 Douarnenez 2018 | Création Monétaire
Les RML11 étaient l’occasion d’une double première, tout d’abord une conférence originale sur la TRM « Métrique, topologie et libertés », ainsi que la mise online de la vidéo complète sur Peertube, le 1er réseau libre (fondé sur un logiciel libre) et P2P de partage de flux vidéo fondé sur le protocole ouvert bittorrent.

+ de news @ podcast’Autonews

& + de news @ sam7’Autonews & Sam7’Shaarli

Bonnes découvertes & bonnes lectures.


Si vous aimez ce que je (re)diffuse & si vous voulez me soutenir :
Vous pouvez m’aider à continuer en faisant un don en Ğ1 @

7xRaTrsX7T9vUeuyDEK7nAQaKES6TGqjnhH3xbHtgKTZ