#0.20

#0.20 / FÉVRIER 2017

Bien que plus court que les autres, le mois de février n’en est pas moins chargé en actualités de toutes sortes … & le dossier du mois portera sur le decodex !


1/ L’actualité du mois écoulé :

Bien communs & droits d’auteurs, revenu de base & monnaie libre, logiciels libres & privateurs, brevets & vie privée, culture & éducation … et tant d’autres sujets ont encore fait la « une » de l’actualité au cours des semaines écoulées …

@ Les Communs d’abord ! Un media web pour mettre en visibilité les Communs – SavoirsCom1

Cette semaine, un nouveau site est lancé. Baptisé Les Communs d’abord ! , il a pour ambition de constituer « un média web indépendant ayant pour but de donner une visibilité aux multiples initiatives, publications et débats liés au mouvement des Communs. »
L’idée de cette initiative est née lors d’une réunion organisée par l’association Vecam, en juin 2016 lors de laquelle, constat a été fait que si les Communs sont de plus en plus présent dans l’actualité, il n’existait pas encore de média spécifiquement dédié à cette question.

@ Revenu universel : je ne comprends pas qu’on ne comprenne pas – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Guy Valette nous propose sur son blog un article en forme de tribune pour défendre l’idée du revenu universel.

Depuis que les médias se sont accaparés de « cette idée dont l’heure est venue », et que plusieurs candidats à l’élection présidentielle l’ont intégrée dans leur programme de gouvernement, je ne comprends pas  qu’on n’entende rien à ce revenu universel et inconditionnel. Je ne comprends pas qu’on ne comprenne pas que ce revenu de base, il est déjà là, invisible, mal en point, mais bien présent dans notre système de redistribution fait de bric et de broc avec, d’un côté, les laissés pour compte de notre système économique, chômeurs en fin de droit, personnes âgées sans ressources, familles mono parentales, qui galèrent mois après mois pour recevoir d’un État méfiant et sourcilleux de ses deniers publics un minimum vital, et de l’autre, des contribuables, de moins en moins nombreux, qui font la moue devant leur feuille d’impôt, pestant de devoir faire un chèque pour tous ces assistés, pendant qu’une très petite minorité, grâce à la magie de l’optimisation fiscale, se défile de cette obligation élémentaire de solidarité.

Il est bien là, ce satané revenu de survie, dans notre organisation sociale, mais tellement défiguré que personne ne le reconnait tant l’ « épreuve du guichet » peut être humiliante pour les ayants droit.

@ Les « 23 principes d’Asilomar » veulent encadrer le développement de l’intelligence artificielle – Tech – Numerama

2 000 signataires, dont l’astrophysicien Stephen Hawking et Elon Musk, patron de SpaceX, ont adopté un guide de référence pour un développement éthique de l’intelligence artificielle. Ces « 23 principes d’Asilomar » ne sont pas sans rappeler les 3 lois de la robotique de l’écrivain Isaac Asimov.

@ L’éducation aux médias et à l’information, et la formation de futur.e.s citoyen.ne.s critiques

11 élèves de CM2 animent la chronique Radio Thèmes du lundi au vendredi pour une opération du CLEMI à Lille. clemi.ac-lille.fr
D’après la page du site gouvernemental Éduscol consacrée à l’éducation aux médias et à l’information (EMI), celle-ci est intégrée à l’éducation à la citoyenneté pour « former des “cybercitoyens” actifs, éclairés et responsables », aussi bien consommateurs que producteurs de l’information.

@ Élections présidentielles, logiciel libre et Charlotte Marchandise

L’élection présidentielle approche et commence à prendre une grande place médiatique. À cette occasion, les associations comme l’April essaient d’interpeller les candidats pour les sensibiliser sur le sujet…

En temps qu’association, il faut garder ses distances et ne pas prendre position. Mais en tant qu’individu, je peux aller plus loin et soutenir explicitement un candidat qui partage les valeurs du logiciel libre.

C’est ce que je veux faire aujourd’hui. Je vous invite à découvrir Charlotte Marchandise. C’est la gagnante des primaires citoyennes organisées par laprimaire.org et son programme politique est en parfaite adéquation avec mes valeurs (revenu de base inconditionnel, 6ème république, transition écologique, etc.) y compris sur le logiciel libre…

@ Cyber-humanité – Blog-Libre

J’étais en train de relire la Déclaration d’indépendance du cyberespace de John Perry Barlow et je me faisais la réflexion que finalement tout cela revenait à projeter des idées/valeurs humaines dans un outil. L’outil allait permettre un nouvel espace social global au-delà des frontières et des lois, de la physique des corps.

« Nous pensons que c’est à travers l’éthique et l’intérêt bien compris de chacun et de la communauté dans son ensemble que va surgir notre mode de gouvernement. Nos identités sont probablement dispersées à travers un grand nombre de vos juridictions. La seule loi que toutes les cultures qui nous constituent seraient prêtes à reconnaître est la Règle d’Or de l’éthique ». L’éthique comme Règle d’Or et comme loi (à mettre en parallèle avec la méritocratie dans le monde du libre). Là je vais me permettre une incartade, combien d’informaticiens totalement à côté de ces réflexions/préoccupations ? Je code/déploie d’abord et je réflechis après, nouvelle variation de on tire d’abord et on parle après…

@ FOSDEM – décentralisation

Tristan Nitot déclare le lancement de la salle Décentralisation d’Internet nous parle des enjeux de la protection de la vie privée, en nous expliquant l’impact de la surveillance sur les citoyens, qui peuvent s’autocensurer de façon volontaire ou non.

L’exemple pris est l’accès à des articles Wikipédia sur des sujets sensibles aux états-unis, montrant une grande diminution de l’accès après les révélations de Snowden. Ça me rappel une situation avec des amis qui m’ont montré Siri, j’ai proposé en plaisantant de demander comment faire une bombe, je me suis presque fait arracher le téléphone des mains…

C’est la centralisation qui permet la surveillance, donc c’est par la décentralisation que nous parviendrons à construire une société ouverte.

La clef de cette présentation est contenue dans ce slogan :

*    NSA a brisé mon internet -> nous devons en créer un g/nouveau.

@ Pourquoi nous ne faisons pas la révolution ? | ploum.net

Autour de moi, nombreux sont ceux qui s’indignent sur les différentes injustices, sur la malhonnêteté flagrante et indiscutable des politiciens qui nous gouvernent. Et de s’interroger : « Comment se fait-il qu’on tolère ça ? Pourquoi n’y a-t-il pas de révolutions ? »

La réponse est simple : car nous avons trop à perdre.

Depuis la corruption à peine voilée et bien connue de nos dirigeants aux injustices inhumaines de notre système, nous dénonçons mais n’agissons pas.
Nous avons peur de perdre…

@ La CNIL publie un outil pour générer un mot de passe solide | Sécurité | IT-Connect

Le conseil n’est pas nouveau, la sécurité des comptes utilisateurs passe d’abord (mais pas seulement) par l’utilisation de mots de passe forts.

Ainsi, plusieurs « règles » permettent de déterminer ce qu’est un mot de passe fort

@ Duniter, Théorie relative de la monnaie et projets autour des monnaies libres – Moulinator

Ce billet fait le tour des projets autour des monnaies libres. Dans un premier temps, le projet Duniter sera présenté, puis son fonctionnement technique et son état d’avancement seront abordés. Ensuite, les monnaies de tests Méta Brouzouf et Test Net seront passées en revue. Puis, les clients Sakia et Césium seront présentés. Enfin, la traduction en anglais de la Théorie relative de la monnaie, le jeu Ğéconomicus et les rencontres des monnaies libres seront abordés.

@ Kodi 17 | QuebecOS

Kodi, le projet anciennement connu sous le nom de XBMC et l’une des principales options de logiciel libre pour l’assemblage d’un système HTPC/PVR moderne, est livré avec sa version 17 « Krypton ». Kodi 17 est livré ce dimanche avec sa nouvelle design « Estuary » par défaut, il y a une nouvelle interface web par défaut ainsi qu’une nouvelle interface utilisateur mobile/touch-enabled, des améliorations a l’audio/vidéo, améliorations TV en direct et PVR, une implementation beaucoup plus moderne d’Android, et une grande variété d’autres changements. Plus de détails sur Kodi 17.0 via l’annonce de sortie sur Kodi.tv. Kodi 18 Leia continue son développement avec plus de possibilités pour les jeux et le support Ubuntu Mir.

@ MOOC – L’essentiel pour maîtriser Linux | | Pourquoi pas !!

Début mars 2017 sera lancé un cours en ligne ouvert et massif (CLOM ou MOOC) intitulé “L’essentiel pour maîtriser Linux“. Ce MOOC permet d’acquérir les compétences de base nécessaires pour utiliser un ordinateur ou un périphérique mobile sous un système d’exploitation GNU/Linux. Le contenu du MOOC guide et encourage toute personne intéressée par l’usage du système GNU/Linux et des logiciels libres, et cela à titre personnel ou dans un cadre professionnel et à faire le premier pas pour migrer vers GNU/Linux.

@ Toute l’absurdité de la « taxe Google Images » démontrée… – – S.I.Lex –

Cette semaine, deux événements se sont produits qui attestent que le législateur français peut parfois faire des choses particulièrement absurdes, lorsqu’il cède à la tentation de faire plaisir aux lobbies…

En juillet dernier, la loi Création a ainsi été adoptée, qui contient un article 30 ayant instauré un mécanisme surnommé « taxe Google Images« . Il s’agit d’un dispositif imaginé pour contraindre les moteurs de recherche à verser une rémunération pour l’usage des images qu’ils affichent dans des onglets spécialisés. Et la cible principale était en l’occurrence Google, et la fonctionnalité Google Images de son moteur, accusés depuis longtemps par les professionnels de la photographie d’exploiter des oeuvres protégées sans contribuer à la création en retour.

@ Le choix du Metropolitan Museum et les pathologies du domaine public – – S.I.Lex –

Il s’est produit cette semaine un événement important pour la diffusion du patrimoine culturel. Le Metropolitan Museum of Art de New York a annoncé la mise en place d’une nouvelle politique de réutilisation des images numérisées figurant sur son site Internet. Dorénavant, le téléchargement de plus de 375 000 reproductions en haute définition sera possible sans autorisation préalable pour n’importe quel type d’usage, y compris commercial.

@ Chroniques du Léviathan – Framablog

Dans une interview sur les chances qu’a Qwant de rivaliser avec le moteur de recherche de Google, Éric Léandri, co-fondateur de Qwant, déclare :

Vous devez penser à l’Internet non seulement comme un moyen de communication, mais de plus en plus comme à un cerveau de substitution. Les choses qui auraient été gardées dans les limites impénétrables de votre propre esprit, ou dans le sanctuaire de votre maison, sont maintenant envoyées sur des serveurs pour que le monde ou quelques entreprises les voient. Tout ce que nous faisons est de plus en plus stocké et peut être récupéré sur demande.

@ Revenu universel : comment une idée économique contagieuse et idéaliste pourrait transformer l’Europe

Chris Hughes (co-fondateur de Facebook) aborde sur le site Medium.com les espoirs de changement que porte l’idée d’un revenu universel en Europe et ailleurs. Cette idée représente une vraie inspiration en ces temps sombres.

@ Lettre ouverte aux eurodéputés : pas de marchandage sur la vie privée | La Quadrature du Net

Paris, 13 février 2017 — Ce soir les eurodéputés de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (ci-après LIBE) du Parlement européen devront s’accorder pour décider quel groupe politique sera en charge de faire un projet de rapport et donc de mener les négociations sur le futur règlement ePrivacy concernant la vie privée et la protection des données personnelles dans les communications électroniques. Le choix du groupe politique et donc du ou de la rapporteur est souvent négligé dans le suivi d’un dossier législatif et pourtant il peut signifier beaucoup pour la suite des négociations car cette personne fixera l’orientation générale et aura un poids prépondérant lors des futures discussions.

La Quadrature du Net souhaite rappeler aux eurodéputés, membres de la Commission LIBE, que le ou la rapporteur du règlement ePrivacy devra être conscient de l’importance de ce texte afin de répondre aux attentes de millions d’européens.

@ Libre en Fête 2017 : découvrir le logiciel libre à l’arrivée du printemps | April

Pour la dix-septième année consécutive, l’initiative Libre en Fête est relancée par l’April. Entre le vendredi 4 mars et le dimanche 2 avril 2017 inclus, dans une dynamique conviviale et festive, des événements auront lieu partout en France pour permettre au grand public de découvrir les logiciels libres. La thématique optionnelle de cette édition étant « la priorité au logiciel libre au quotidien ».

@ Sortie de LibreOffice 5.3 – LinuxFr.org

LibreOffice, la suite bureautique libre et interopérable, a été publiée en version 5.3 le premier février 2017. Au menu de cette version, une mise en page unifiée sur les différentes plateformes prises en charge, un nouvel outil de style pour les tableaux dans Writer, la première version source de LibreOffice Online et un changement majeur pour l’avenir de l’interface.

Cette version n’est pas encore considérée comme stable, et la Document Foundation conseille encore le déploiement de la série 5.2 dans les institutions et entreprises. Cependant cette toute dernière mouture est disponible en téléchargement sur le site, pour toute personne souhaitant tester les dernières améliorations.

@ Donnons des preuves d’amour au Logiciel Libre ! #ilovefs – Framablog

Hier, c’était le « I love Free Software Day » (ou #ilovefs pour les intimes). Une occasion de (re-)donner du sens à la Saint-Valentin en déclarant votre amour à tou·te·s les contributeurs, développeuses, traducteurs, intégratrices, designers, autrices… bref, à toutes les personnes qui donnent de leur temps, leur énergie et leur savoir-faire pour faire vivre le Libre.

@ Enfin un « upgrade » de l’exception de citation dans la prochaine directive sur le droit d’auteur ? – – S.I.Lex –

Une nouvelle directive sur le droit d’auteur est en cours d’examen par les différentes commissions du parlement européen. La version initiale préparée par la Commission européenne n’était pas très encourageante. A part sur quelques points limités (Text et Data Mining par exemple), elle ne contenait guère de dispositions en faveur des nouveaux usages. En revanche, plusieurs mesures inquiétantes figuraient dans le texte, comme des menaces sur les liens hypertexte ou une obligation de filtrage automatisé des plateformes. A tel point que certains eurodéputés ont lancé une campagne intitulée #SaveTheLink, afin que les citoyens appellent leurs représentants à bloquer ces propositions dangereuses pour l’avenir d’Internet.

@ Chez soi comme au bureau, les applications vampirisent nos données – Framablog

On n’en peut plus des applis ! Depuis longtemps déjà leur omniprésence est envahissante et nous en avons parlé ici et là. Comme le profit potentiel qu’elles représentent n’a pas diminué, leur harcèlement n’a fait qu’augmenter

Aujourd’hui un bref article attire notre attention sur les applications comme vecteurs d’attaques, dangereuses tant pour la vie privée que pour la vie professionnelle.

@ Être un géant du mail, c’est faire la loi… – Framablog

Google, Yahoo, Microsoft (Outlook.com & Hotmail) voient forcément vos emails. Que vous soyez chez eux ou pas, nombre de vos correspondant·e·s y sont (c’est mathématique !), ce qui fait que vos échanges finissent forcément par passer sur leurs serveurs. Mais ce n’est pas là le seul problème.

@ Le Parlement européen réclame une législation éthique sur les robots et l’IA – Politique – Numerama

Le Parlement européen a voté une résolution qui demande à la Commission de travailler à la mise en place de règles éthiques sur la robotique et l’intelligence artificielle.

@ Facebook n’est pas un réseau social, c’est un scanner qui nous numérise – Framablog

Aral Balkan est dans le monde de l’informatique une voix singulière, peut-être signe d’un changement de mentalités au sein de cette nébuleuse généralement plus préoccupée de technologie que de la marche du monde.

C’est en effet sur le terrain politique et même idéologique (ça y est, en deux mots on a déjà perdu les startupers !) qu’il place son travail, dans une perspective militante.

Contempteur sans concession du « capitalisme de surveillance » ( voir ce que nous avons publié sur cette question), il se place ici en rupture totale avec le discours à visée hégémonique que vient de tenir Mark Zuckerberg.

Nous sommes des êtres fragmentés. Construisons un monde où nous détenons et contrôlons toutes les facettes de notre personnalité.

@ Le revenu de base est-il faisable ?

Jean-Michel Thureau de Révolution démocratique nous expose ici sa vision du revenu universel et ses pistes de financement.

La notion de redistribution universelle et égalitaire n’est pas nouvelle. De multiples solutions ont été formulées.

Généraliser la protection sociale de la population française et unifier les structures des organismes gestionnaires était aussi l’ambition initialement affichée par le législateur de 1945 lorsqu’il a bâti notre système de sécurité sociale.

L’idée est que, dans un pays civilisé, personne ne doit vivre au-dessous du seuil de la misère et que la solidarité nationale doit y pourvoir.

@ La Sociale, le documentaire sur l’histoire de la sécurité sociale qui cartonne en salles – Basta !

Faire un film sur la Sécurité sociale, quelle idée ! C’est le pari audacieux du réalisateur Gilles Perret, dont le documentaire La Sociale, sorti en novembre dernier, continue de faire salle comble à chaque projection. Il relate comment les bases de toute la Sécurité sociale ont été posées en moins de dix mois, à la sortie de la seconde guerre mondiale. Avec un formidable apport : la fin de l’insécurité et de la crainte de la pauvreté associée à la maladie. Cette « utopie », dont bénéficient 66 millions de Français, est aujourd’hui la cible des politiques néolibérales. A travers ce documentaire transparait l’urgence de défendre ce qu’il reste de ce bien commun.

@ Quand le nuage devient souverain… ou pourquoi stocker et traiter les données sur le territoire ?

L’idée centrale de cet article est de montrer que, à moyen terme, les clouds souverains localisés sur le territoire national seront une évidence juridique et opérationnelle dans nos écosystèmes numériques même si, à court terme et au regard des semi-échecs récents, ils peuvent paraître mal engagés !

@ La conscience de l’humanité passera-t-elle par les réseaux sociaux ? | ploum.net

Dans « Pourquoi nous regardons les étoiles », j’ai expliqué que l’humanité est pour moi un organisme multicellulaire qui est en train de se doter d’un système nerveux (l’écriture et Internet) et, bientôt, d’une conscience.

D’un point de vue anecdotique, il est intéressant de constater que le logiciel d’intelligence artificielle MogIA avait prédit, en analysant les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Google, que Trump serait élu là où les médias traditionnels étaient convaincus de la victoire d’Hillary Clinton.

J’ai la conviction que, bien qu’encore balbutiante, une conscience globale est en train d’émerger sur les réseaux sociaux.

Et vous avez un rôle primordial à jouer pour donner une direction à cette conscience, pour lui inculquer les valeurs qui vous sont chères.

@ Informatique libre – Philosophie GNU – V. Bonnet | April

Richard Matthew Stallman, concepteur du projet GNU, a voulu très tôt faire le lien entre les quatre libertés de l’informatique libre et une approche large et complète de l’autonomie de l’être humain, essentielle, inaliénable, non négociable. Le propos de cette conférence sera donc de présenter les caractéristiques de la philosophie GNU, telle qu’on peut en lire les développements sur le site de la FSF. Et aussi montrer qu’une adhésion aux valeurs du free software est un engagement existentiel très fort. Le rapport à nous-même, aux autres et au monde, dans la philosophie GNU, prolonge par exemple les propos humanistes de La Boétie, dont le Discours sur la servitude volontaire, au moment de la Renaissance, dénonce les pratiques confiscatoires et rusées des tyrans d’alors. Les servitudes technologiques, économiques et politiques que dénonce Richard Stallman dans le philosophie GNU, par leur métamorphoses incessantes et les ruses renouvelées qui les installent, requièrent toute l’attention et les capacités d’analyse de la FSF et de l’April. La philosophie GNU donne des pistes pour rester vigilants.

@ Vermeer au Louvre : une exposition qui bafoue vos droits ! – – S.I.Lex –

Le musée du Louvre est en train de s’attirer de plus en plus de critiques pour l’exposition « Vermeers et les maîtres de la peinture de genre« , et notamment la manière dont est gérée l’affluence impressionnante de visiteurs qui se pressent pour voir les douze toiles du maître de Delft. Même ceux qui prennent une réservation en ligne peuvent se voir contraints d’attendre pendant des heures et les témoignages s’accumulent sur l’impression d’être traités par le musée comme du bétail humain. Ce genre de situations soulèvent beaucoup de questions sur la dérive d’une certaine « culture-spectacle », qui semble plus soucieuse des questions de rentabilité financière que de l’accès aux Arts.

@ Le revenu universel comme remède à la crise démocratique

Le capital social est constitué des liens, réseaux, normes et confiance entre individus. Ils se construisent pour la plupart dans un engagement civique indépendant de l’État, pour être éventuellement institutionnalisés.

Aux prises avec les inégalités inhérentes au capitalisme, cet élément essentiel au bon fonctionnement d’une démocratie – elle-même fondamentalement basée sur l’égalitarisme, s’est définitivement délité.

@ France : Vous devez transmettre vos données biométriques…

Pour votre sécurité, vos données personnelles et biométriques seront numérisées et stockées. Mais où donc ?

Le 9 février 2017, un arrêté a été émis en France par le directeur des libertés publiques et des affaires juridiques. Il s’agit de l’application qui autorise la « création d’un traitement de données à caractère personnel relatif aux pièces d’identité »(décret n° 2016-1460 du 28 octobre 2016). Sont concernés votre passeport et votre carte d’identité.

Ces pièces d’identité deviennent des TES pour »Titres électroniques sécurisés ». Grâce à ce dispositif signé par le directeur des libertés et des affaires juridiques, l’ensemble de la population sera répertoriée dans un fichier supposé sécurisé…

@ Web : et si nous étions rétribués pour nos données ? – chez Iceman

Aujourd’hui, nous savons tous que nos données sont exploitées, la plupart du temps à notre insu. Il n’y a que les spécialistes qui peuvent être certains à 99% de tout maîtriser. Alors, y-a-t-il place pour une autre solution accessible à tous ?

 

Comme toujours, il y a des bonnes & des mauvaises nouvelles … peut-être devrais-je mettre en place de nouvelles catégories ? Je vais y réfléchir …

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org

& https://framasphere.org/public/sam7.atom


2/ Le coup de gueule du mois :

Vous vous en doutez, voici une actualité qui ne me plait pas du tout …

@ Finissons-en définitivement avec CETA ! | La Quadrature du Net

Mise à jour, 15 février 2017 — Le Parlement européen a adopté par 408 voix contre 254 (et 33 abstentions) l’accord de libre échange CETA. Les parties du texte considérées comme « non-mixtes » pourront donc entrer en application provisoire dès le mois d’avril, en attendant que les parlements régionaux et/ou nationaux des États membres ne soient consultés.

☙❦❧

Paris, 10 février 2017 — Le 15 février, le Parlement européen se prononcera au sujet de la ratification de CETA1, l’accord de libre échange entre l’Union européenne et le Canada. En choisissant d’approuver cet accord, les membres du Parlement européen permettraient son entrée en application partielle et ouvriraient la porte à la suite du processus législatif pouvant conduire à son application complète et définitive. Au contraire, le rejet de l’accord lui porterait un coup fatal, à l’image de celui d’ACTA en juillet 2012. Au-delà de son processus d’élaboration inacceptable, CETA menace gravement nos libertés et droits fondamentaux. Ainsi, La Quadrature du Net appelle les membres du Parlement à s’y opposer fermement.

 

… Que faire, maintenant que c’est voté ! Je ne sais pas trop …

+ d’infos @ https://www.laquadrature.net/fr/CETA


3/ Le coup de cœur du mois :

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas abordé ce sujet ô combien intéressant …

@ Le tirage au sort de citoyens, vrai progrès démocratique ou hasardeuse réforme ? – Basta !

Utilisé dans la Grèce antique, le tirage au sort pour désigner les responsables politiques a quasiment été abandonné dans les démocraties modernes. L’idée refait cependant surface pour lutter contre la concentration oligarchique des pouvoirs et impliquer les citoyens dans la vie politique. En France, une loi instaure des conseils de citoyens tirés au sort dans les communes. Des mouvements politiques, comme La France insoumise, y recourt pour élaborer leurs programmes. En Islande, un projet de Constitution a été élaboré par des personnes tirées au sort. S’en remettre au hasard pour refonder nos démocraties est-elle une bonne idée ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Enquête.

 

Pour le coup, je n’aborde pas d’autres sujets que politiques dans ces coup de coeur / coup de gueule … mais que voulez-vous, c’est l’actualité qui « commande » !

+ d’infos @ https://fr.wikipedia.org/wiki/Tirage_au_sort_en_politique

& https://fr.wikipedia.org/wiki/Démocratie_athénienne


4/ Le dossier du mois :

La plus grosse actualité de ces dernières semaines, c’est cette nouvelle affaire lancée par Le Monde, il était donc logique que j’en fasse un petit dossier / une revue de presseavec les principaux articles que j’ai rediffusé via mon shaarli :

@ Decodex – quand Le Monde se fait Inquisiteur | Le Vilain Petit Canard

Le Monde, toujours à la pointe, franchit une étape supplémentaire en annonçant la sortie, le 1er févier, d’une boîte à outils de lutte contre les sites de « fausses informations ».
Cet outil, qui se déclinera selon trois modalités, n’aura rien moins que la prétention de classer par ordre de fiabilité les sites eux-mêmes, et non des articles spécifiques.  La bonne vieille tentation de la mise à l’index…

@ Décodex : Le Monde part en guerre contre la désinformation avec une extension Chrome / Firefox – Politique – Numerama

Les Décodeurs abordent cette campagne présidentielle en partant à l’attaque de la désinformation. Les journalistes du quotidien ont répertorié les différents sites d’informations du web français pour aider les internautes à mieux identifier la qualité de l’information qui leur est proposée.

@ Décodex, bonne ou mauvaise idée ? – Pixellibre.net

Depuis que le journal « Le Monde » a sorti, via les décodeurs, son outil de vérification des sources, appelé Décodex, une petite crise a démarré sur le rôle que joue Le Monde dans la validation de l’information. Alors, journal ? Organe de validation de l’information ? Censeur ? Je vous donne mon avis sur la question.
Le décodex, qu’est-ce que c’est ?

@ Controverse Décodex : et si on pensait la qualité de l’information comme un Commun ? – SavoirsCom1

Décodex est une boîte à outils proposée en accès gratuit depuis le 1er février 2017 par Les Décodeurs, rubrique du site lemonde.fr. Elle vise à permettre aux internautes de distinguer les sites d’information fiables de ceux qui ne le sont pas, à l’aide d’une classification selon plusieurs critères (voir plus bas).

Sont concernés les sites, blogs, sites de presses mais aussi les comptes Youtube ou Twitter. Les internautes sont mis à contribution pour répertorier les sites avec la possibilité d’envoyer une requête aux Décodeurs, ce qui place le projet dans une « démarche citoyenne » mais aussi d’éducation aux médias pour tous et dans les écoles. A noter que ce projet est financé par le Fonds pour l’innovation numérique de la presse (« Fonds Google »).

@ Fakir contre le reste du Monde | Grise Bouille

Vendredi dernier, j’ai publié sur ce blog un petit dessin pour rendre hommage aux rares journaux encore indépendants et compétents (ces deux qualités seraient-elles liées ?) comme Le canard enchaîné ou encore Mediapart. J’aurais pu aussi citer Fakir qui, s’il ne révèle pas forcément souvent des scandales comme les font les deux précédents, offre souvent des analyses pertinentes et qui se distinguent des sujets bateaux qui s’affichent sur toutes les unes des « grands » journaux dès lors que la dépêche AFP est parue.

Récemment, Fakir a fait un peu parler de lui parce que les Décodeurs du Monde, qui ont lancé un système de classement des sites d’infos (pour repérer les sites peu fiables, complotistes, etc.), l’ont classé en jaune, c’est-à-dire moyennement fiable. La justification ?

@ Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations) — legrandsoir

Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ».

… ainsi que via mon autonews :

Il y a eu bien d’autres articles, que je n’ai pas relayé : mais vous devez bien vous douter que je n’aime pas trop ce « procédé » mis en place par un journal qui a perdu de très nombreux « points » dans mon estime …

Pour conclure, cet excellent article :

@ Vérifier les informations à l’heure de la post-vérité et du big data

L’actualité récente regorge de fausses informations, de rumeurs, de « faits alternatifs » ou de désinformation pure et simple. Le défi est double : d’une part arriver à suivre le rythme de l’information diffusée par de plus en plus de canaux et d’intermédiaires, les médias ; d’autre part, réussir à vérifier l’information diffusée pour s’assurer de son exactitude ou objectivité. La nature même des médias, eux-mêmes confrontés aux défis ci-dessus, est d’assurer un droit du public à une information de qualité, complète, libre, indépendante et pluraliste.

& cette vidéo :

@ L’ère de la pensée unique | Le 4ème singe

A l’heure de la post vérité, des fake news, de l’élection de Trump, du décodex et d’autres initiatives prises pour réguler ces phénomènes, il nous a semblé nécessaire de réaliser cette vidéo afin de vous donner une autre analyse de ces phénomènes. Car les dérives potentielles de ces initiatives sont inquiétantes et nécessitent donc que les citoyens s’emparent pleinement de ce sujet.

Pour cette fois-ci, il n’y aura pas de longue démonstration écrite, tout est expliqué dans cette vidéo.

Source(s) & plus d’infos @ http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=DECODEX


& pour conclure, terminons en « musique libre« , bien sûr :

Aujourd’hui, je vous présente Sur écoute de JCFROG :

)> si vous aimez, il en a écrite/interprété quelques autres  @ https://www.youtube.com/user/jcfroglevrai


Rendez-vous dans 1 mois pour d’autres nouvelles,

& si vous désirez un peu de lecture complémentaire d’ici-là, je vous recommande celles-ci :

 

 

Cordialement,

carte-visite-sam7blog

#0.12

#0.12 / MAI 2016

Une fois n’est pas coutume, j’ai terminé le mois de mai « synchro » entre mon mon shaarli & mon flux rss ! (Peut-être que l’actualité était moins chargée que les mois précédents … ou peut-être que j’ai volontairement écarté quelques sujets susceptibles de « fâcher »…)


1/ L’actualité du mois écoulé :

Compte-tenu de l’actualité « sociale & politique », ce moi de mai (qui est la continuité du 31 mars…) fait un peu penser à mai 68 ! Fort heureusement, il n’y a pas que ces sujets dans l’actualité : j’espère vous livrer ici les principaux sans en oublier de trop important.

@ INFOLIBRE

Voici « enfin » une suite bureautique libre & online … basée sur libreoffice :

@ Open365 : une alternative open source à Office 365 et Google Drive – Tech – Numerama

Office 365 et Drive ne sont pas l’alpha et l’oméga des suites bureautiques en ligne. D’autres solutions existent, notamment dans le champ de l’open source. C’est le cas par exemple d’Open365.

Pour ceux qui sont intéressé par un bon logiciel de montage vidéo :

@ Sortie de kdenlive 16.04.0 – LinuxFr.org

Une version majeure du logiciel de montage vidéo kdenlive est sortie, la 16.04.0. Elle corrige un certain nombre de bogues et autres instabilités. Il faut dire que le passage à KDE Frameworks 5 (KF5) ne s’est pas fait sans mal, en passant de la dernière version 0.9.10 sous Qt4 vers les versions sous KF5, je me suis retrouvé avec plein de bogues et d’effets qui ne marchaient plus en partie en raison d’un environnement KF5 pas forcément encore bien abouti sur ma Mageia 5. Au final, ça semble s’améliorer sensiblement et on retrouve (enfin) le niveau de stabilité de la 0.9.10 avec des fonctions supplémentaires.

Pensez à migrer sur Debian 8 ou l’une de ses nombreuses variantes, car c’est la …

@ Fin du support « normal » pour Debian 7 | QuebecOS

L’équipe de Debian nous annonce la fin imminente des mises à jour de sécurité pour Debian 7 « Wheezy ». Pour ceux qui désirent continuer d’opérer Debian Wheezy, cette version sera maintenant soutenue par Debian LTS (l’équipe du support à long terme). Voilà maintenant un an que Debian 8 « Jessie » est sortie et un peu plus de trois ans pour Debian 7. Information pour ses usagers : Wheezy LTS sera supportée du 26 avril 2016 jusqu’au 31 mai 2018. Il n’y aucun changement à faire au niveau de la configuration des dépôts de votre fichier sources.list car Debian LTS prend la relève des dépôts existants. Vous trouverez plus d’informations dans cette annonce.

Si vous cherchez une distribution 100% libre, en voici une bien connue :

@ gNewSense 4.0 | QuebecOS

Sam Geeraerts a annoncé la sortie d’une nouvelle version de la distribution gNewSense. gNewSense est basée sur Debian et contient exclusivement des logiciels libres et open source . La distribution est parrainée par la Free Software Foundation. La dernière version, gNewSense 4.0, est disponible pour les trois architectures (i386, mipsel et x86_64). « J’annonce par la présente la libération de gNewSense 4, nom de code Ucclia. Il est basé sur le solide Debian, modifié pour respecter les normes de la Free Software Foundation et est disponible pour les trois architectures: I386, amd64 et mipsel (Lemote Yeeloong). Les Torrents pour les images DVD en live sont disponibles, ainsi que les liens directs de téléchargement et images netboot « . Plus d’informations dans l’annonce de la liste de diffusion.

Je me laisserais bien tenter pour essayer de faire quelquechose durant les vacances estivales avec ce logiciel libre que je ne connaissais pas :

@ Silex le logiciel libre pour créer des sites web statiques – LinuxFr.org

Silex est un éditeur libre (GPL) de sites web en ligne ; il compte des milliers d’utilisateurs dans le monde. Il vous permet de réaliser vos sites Internet en toute liberté et de garder le contrôle total de vos données (interopérabilité, pas de « lock-in », pas de freeware, propriété des données). Il est accessible en ligne à l’adresse silex.me. Il n’y a pas d’installation à faire. Il fonctionne en glisser/déposer et en mode WYSIWYG (What You See Is What You Get, ce que je vois c’est ce que j’ai).

Encore une preuve flagrante de l’utilité des logiciels libres (dans tous les domaines …) :

@ Logiciel privateur de liberté… jusqu’à la prison ? – Framablog

Dans le mode du logiciel libre, et contrairement à ce que le nom laisse suggérer, ce n’est pas le logiciel qui est libre, mais bien l’utilisateur du logiciel.

Le logiciel propriétaire, c’est-à-dire l’opposé du logiciel libre, est alors parfois appelé « logiciel privateur », car il prive l’utilisateur de certaines libertés fondamentales (étudier, exécuter, etc. le code source du programme).

Rebecca Wexler, étudiante dans l’école de droit de Yale (Yale Law School) nous montre ici qu’en plus ne nous priver de ces libertés qui peuvent parfois sembler bien futiles pour tout un chacun, ces logiciels peuvent compromettre le système judiciaire et nous priver ainsi de nos libertés fondamentales.
Condamnés par le code
par Rebecca Wexler

Pour ceux qui souhaitent migrer en douceur vers le logiciel libre :

@ Nouvelle compilation de logiciels libres pour Windows 64 bits – LinuxFr.org

Une nouvelle compilation de logiciels libres pour Windows 64 bits est disponible en téléchargement libre et gratuit.

Plus de 60 logiciels libres ont été sélectionnés selon les critères suivant :

*    richesse fonctionnelle ;
*    licence(s) libre(s), de préférence copyleftées ;
*    logiciels disponibles à la fois pour Windows, Mac OS X et GNU/Linux, pour faciliter le passage de Windows à GNU/Linux ou de Mac OS X à GNU/Linux ;
*    développement actif.

Pour ceux qui souhaite naviguer sereinement & en toute liberté sur internet :

@ Tor Browser 6.0 : le navigateur web qui protège l’anonymat évolue – Tech – Numerama

L’équipe du projet Tor annonce la sortie de la version 6 du navigateur web Tor Browser, basée sur la branche 45 de Firefox.

 

@ LMPC

Pour cette actualité politique, je ne ferais pas de commentaires …

@ Comment l’accord de libre-échange Tafta pourrait laminer l’agriculture européenne – Basta !

Quelles seraient les conséquences sur le secteur agricole de la signature de l’accord de libre-échange Tafta, actuellement en cours de négociation entre l’Europe et les États-Unis ? Au-delà des impacts sanitaires – OGM, rinçage chimique des volailles ou utilisation des hormones de croissance dans l’élevage porcin –, le Tafta provoquerait une augmentation des importations et une chute de revenu conséquente pour les agriculteurs européens. Au point de bouleverser complétement le visage de l’agriculture européenne. Explications.

@ #NuitDebout : la démonstration du blocage politique et social français : Reflets

En un peu plus d’un mois, le mouvement « Nuitdebout » a permis de vendre beaucoup de papier, fait couler pas mal de salive, et démontré de nombreuses choses. Pas toujours celles que l’on attendait. Les analyses se succèdent sur le mouvement, avec leur lot de prédictions ou commentaires sur l’impossibilité de prédire la suite des événements, sans que personne ne puisse véritablement déterminer la qualité réelle de cet ovni politique et social qui enchaîne assemblée générale sur assemblée générale et commissions sur plusieurs places de villes françaises. Dont celle de la République, à Paris. Sauf que ce n’est peut-être pas seulement « Nuit Debout » en tant que tel qu’il faut analyser, mais plutôt la société française, ses élites déconnectées et opportunistes, son système politique à bout de souffle : tous ces phénomènes de plus en plus sous le feu des projecteurs, et qui ont… engendré le mouvement.

@ Le plein emploi est une arnaque… il faut partager le travail existant ! — Jean HAYMARD

Tant que les politiciens continueront à faire semblant de croire à un possible retour au plein emploi, il n’y aura aucune solution à cet état de fait. Pour raisons de technologies et de démographie, du boulot, y’en aura de moins en moins, et c’est tant mieux, si des robots sont capables de travailler à notre place, pourquoi s’esquinter la santé ? Par contre, si l’on est capable de produire plus de richesses avec moins de personne, il faut revoir entièrement la redistribution de cette richesse … en fait on tourne toujours autour du même problème : le partage, c’est une vérité certaine et un avenir inéluctable !

@ Mumble TRM et Monnaie Libre | Création Monétaire

Le mumble ensemble vient de finaliser la mise online des conférences interactives « Théorie Relative de la Monnaie » ansi que « Démocratie et Monnaie Libre » avec Mathieu Bize. Les deux sont intégrées dans la chaîne suivante (en haut à gauche pour dérouler le menu) :

@ Les cinq articles les plus lus en avril – MFRB

Afin de mettre en avant les articles les plus populaires du site du MFRB, nous avons décidé de vous présenter cette sélection mensuelle des cinq articles les plus lus.
Voici donc les articles qui ont été le plus lus le mois dernier, à lire, relire et partager !

@ La loi renseignement attaquée devant le Conseil d’État | La Quadrature du Net

Paris, le 10 mai 2016 — Les Exégètes amateurs, l’équipe juridique commune à La Quadrature du Net, FDN et FFDN, vient de déposer de nouvelles écritures dans les recours engagés au Conseil d’État contre la loi renseignement et ses décrets d’application. L’ensemble des arguments contre cette dangereuse loi de surveillance y sont développés. La stratégie consiste pour l’essentiel à mobiliser la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne. Une disposition de la loi renseignement restée complètement ignorée des débats parlementaires fait quant à elle l’objet d’une question prioritaire de constitutionnalité… Explications.

L’analyse ci-dessous a été publiée sur le site des Exégètes.

@ Technologie civique et activisme : quelle démocratie à l’ère d’internet ?

Cela fait maintenant plus d’un mois que l’idée que notre démocratie est en panne trouve un nouvel écho portée par la ferveur des Nuits Debout. Temporalité démocratique obsolète, déconnection et absence de représentativité des élites, corruption, aspiration au vivre ensemble, voilà quelques uns des maîtres mots qu’on lit dans les média ou entend sur les différentes places de France. Depuis des années, en France comme à l’étranger, ce combat a été pris à bras le corps par des entrepreneurs d’un nouveau genre, qui souhaitent s’appuyer sur la technologie pour réinventer notre démocratie.

@ Le revenu de base sera au cœur de la politique monétaire du XXIème siècle

Pour faire face à la spirale déflationniste, les gouvernements et les banques centrales n’auront bientôt plus d’autre choix que de recourir à une création monétaire qui sera directement distribuée à la population.

@ Le travail : parlons-en… : Reflets

Une partie de la population se fâche contre la régression réforme du droit du travail — instiguée et passée en force par le gouvernement socialiste — mais peu de médias traitent le fond du sujet, pourtant central, celui du… travail. Justement.

@ Sale (prin)temps pour les libertés | La Quadrature du Net

Paris, le 27 mai 2016 — La Quadrature du Net publie ici un communiqué du Syndicat de la magistrature, du Syndicat des Avocats de France, de La Quadrature du Net, du Cecil et de Creis-Terminal, membres de l’Observatoire des libertés et du numérique (OLN).

Sale (prin)temps pour les libertés. Une troisième prorogation de l’état d’urgence a été adoptée le 19 mai sans vrai débat, comme par fatalisme, au nom de la sécurisation de l’Euro de football et du Tour de France. Parallèlement, la loi sur la réforme pénale et la lutte antiterroriste votée en mai introduit dans le droit de nombreuses prérogatives de l’état d’urgence, installant les principes de l’état d’urgence permanent et de la régression des droits.

L’expérience d’un semestre sous cet état d’exception aurait dû finir de convaincre les élus que l’état d’urgence est tout aussi inutile à la lutte contre le terrorisme – qui nécessite en réalité de minutieuses enquêtes judiciaires sur ces réseaux criminels – que dangereux pour les libertés.

(…)

Les organisations signataires continueront à se mobiliser pour dénoncer cette dérive massive de nos législations, qui sapent les fondements de notre démocratie au motif de la défendre.

 

@ GEEK

J’invite tous les auteurs & autrices à prendre connaissance de ce manifeste plein de bon sens & à le signer également :

@ Auteurs et autrices libres, indépendant·es et solidaires : manifeste pour une alternative | Page 42

Dans la continuité du mouvement Nuit Debout dont nous soutenons l’action, nous avons travaillé à l’élaboration d’un manifeste alternatif pour les autrices et auteurs où il serait moins question d’ayants-droit et de lutte contre le piratage que d’unité, de partage, de lutte pour les Communs, d’innovation et de l’urgence d’une reprise en main par les premier·es concerné·es. Le 1er mai symbolise la lutte, mais aussi l’espoir et le renouveau : c’était donc une date parfaite pour publier ce manifeste.

Il était temps que cette mélodie mythique entre enfin dans le domaine public :

@ Le Boléro de Ravel (et sa partition) dans le domaine public ! – Romaine Lubrique

Grand jour aujourd’hui pour les Communs de la culture : Le célèbre Boléro de Ravel entre (enfin) dans le domaine public !
Et c’est tout un symbole pour le droit d’auteur vu la rocambolesque histoire de son héritage (voir la vidéo d’Antoine Defoort ci-dessous).Cela ne signifie pas que vous pouvez prendre n’importe quel enregistrement du Boléro et en faire ce que vous voulez, car il faut tenir compte du droit voisin des interprètes de cet enregistrement (le chef d’orchestre, les solistes, les musiciens d’accompagnement, l’arrangeur, l’éditeur…).
Cela signifie par contre qu’il n’y a plus d’autorisation à demander aux (étranges) ayants droit (moyennant finances) pour l’interpréter.Sauf que, aussi étrange que cela puisse paraître, il y a encore un obstacle : la partition, qui appartient à l’éditeur et que vous devez obligatoirement déclarer si votre interprétation est publique.

Vous savez ce que je pense des DRM … ces propos illustrent mes pensées :

@ Un livre électronique verrouillé par un DRM sera toujours un recul comparé à un livre imprimé (vidéo) | April

Dans le cadre de la Journée internationale contre les DRM (« menottes numériques ») ce 3 mai 2016, la vidéo concernant la question des livres électroniques et des DRM, réalisée par l’April, est toujours d’actualité.

Cette journée est l’occasion de rappeler à quel point ces menottes numériques sont dangereuses pour les utilisateurs comme pour les développeurs de logiciels libres, et empêchent des usages, pourtant tout à fait légitimes, des œuvres.

Je parlais tout à l’heure de Tor Browser : voici encore un article sur le sujet de la vie privée

@ L’anonymat en ligne avec Tor, c’est Nos oignons ! – Framablog

Comme beaucoup d’internautes, vous êtes ces dernières années de plus en plus préoccupé par la confidentialité de vos données et de vos communications.

Vous avez renforcé et renouvelé vos mots de passe, installé des extensions qui filtrent ou bloquent les contenus indésirables, vous luttez contre le pistage des GAFAM au cours de votre navigation, vous êtes en voie de dégooglisation, mais vous n’avez peut-être pas osé aborder une étape plus délicate et technique comme celle qui consiste à chiffrer vos échanges et vos disques durs, pas osé non plus utiliser le réseau Tor. C’est bien compréhensible, vous reculez un peu devant ce qui vous semble plus complexe et vous ne savez pas exactement de quoi il retourne… On entend dire des choses tellement inquiétantes aussi !

Si vous voulez en savoir plus sur les biens communs numériques, je vous recommande d’écouter cette émission :

@ Qu’est-ce que les communs (numériques) ? – SavoirsCom1

IMG_2274

Deux membres du collectif, Pierre-Carl Langlais et Silvère Mercier, ont eu le plaisir d’être invités par Radio Fréquence Paris Plurielles dans le cadre d’une tranche horaire animée par la Fondation Copernic sur le sujet des communs.

Merci à Damien et Corentin pour l’animation et à Claude pour la technique ! NB: cette émission a été enregistrée avant #nuitdebout

L’émission de ce soir est consacrée aux communs, à leur partage et plus particulièrement aux communs numériques, en lien avec l’adoption de la loi république numérique le 26 janvier dernier par l’assemblée.

Vous pouvez télécharger le mp3 de l’émission sur le site de l’émission (clic droit puis enregistrer ce fichier sous) cette émission ou l’écouter ici :

Si vous voulez vous gafamisez un peu plus dans vos discussions de groupe via internet, je vous recommande ce nouveau service mis en ligne par l’équipe de Framasoft :

@ Framateam : libérez vos équipes des groupes Facebook (et de Slack) – Framablog

Voilà un service de discussion qui se destinait, au départ, aux « dév », aux gens qui codent. Mais quand nous avons vu ses incroyables possibilités, on s’est dit que ce serait  dommage que la famille Dupuis-Morizeau passe à côté… Prêts à chatter comme vous ne l’avez jamais fait ?

Pour vous expliquer notre nouveau service Framateam, on s’est dit qu’une histoire et des images seraient bien plus efficaces qu’une longue liste à puces. Mais adressons-nous d’abord un court instant aux spécialistes de la programmation, aux plus barbu-e-s d’entre nous.

Si vous vous intéressez au droit d’auteur, aux licences libres & au partage d’oeuvres culturelles, je vous recommande cette lecture :

@ L’édition sans maison d’édition | Page 42

J’hésite toujours à partager mes réflexions relatives au monde de l’édition, d’autant que mes positions ne sont pas tellement en phase avec celles d’une écrasante majorité d’auteurs et d’autrices (cf. les questions du domaine public, de la réforme selon moi nécessaire du droit d’auteur, sur le partage/piratage et les Creative Commons aussi, bref, vous voyez le tableau). Quand tu y réfléchis deux secondes, c’est une déclaration de guerre. Ce n’est pas une guerre franche ni une guerre très précise quant à ses objectifs, et puis beaucoup de gens se fichent de mon avis comme de leur première paire de chaussettes (et je leur en sais gré), mais à mon petit niveau, c’est l’équivalent de se tirer une balle dans le pied.

Si vous aimez la musique libre, il n’y a pas que jamendo, il y a aussi dogmazic (entre autres) :

@ Dogmazic fête la première année de sa nouvelle ère – Framablog

Il y a un an le Framablog avait interviewé Alain, membre de Dogmazic qui avait participé au grand retour de la plateforme d’écoute de musique sous licence libre.

Pour fêter le premier anniversaire du site renouvelé, on a eu envie de détailler avec lui le bilan bien fourni de cette année… En profitant de deux belles conférences aux JDLL, Roka et Pouhiou ont mitonné la petite interview que voici pour qui ne pouvait être à Lyon lors de ces rencontres.

Et pour terminer cette série de billets, voici quelques conseils utiles …

… concernant votre messagerie :

@ Guide : quelle messagerie sécurisée choisir ? – Tech – Numerama

Depuis Snowden, PRISM et le scandale de la NSA, les messageries chiffrées ont le vent en poupe, poussant progressivement les utilisateurs et les sociétés à investir dans un chiffrement accessible et simple pour le commun des mortels. Voici notre guide pour savoir lesquelles sont les plus sécurisées, ou au contraire, celles qu’il faudrait éviter.

… concernant votre navigation :

@ 6 bonnes raisons d’utiliser la navigation privée plus souvent

Je suis toujours étonné de voir que certaines fonctionnalités des logiciels les plus courants, existants pourtant depuis de nombreuses années, sont parfois largement sous-utilisées par les personnes autour de moi, voire totalement ignorées.

Je me suis encore fait la remarque récemment avec un outil que tout le monde utilise au quotidien, et une des fonctions que n’importe quelle version moderne embarque aujourd’hui ; la navigation privée de nos navigateurs Internet.

Et pourtant, il y a une multitudes d’usages utiles de la navigation privée dont il me semble dommage de se priver.

Petit bonus concernant un sujet trop rarement évoqué, mais qu’il ne faut pas oublier :

@ La vente liée n’est pas toujours une fatalité – alterlibriste

Vous avez peut-être vu passer cette semaine l’article de l’April transcrivant les aventures de Laurent Costy que l’on peut écouter ou voir sur le 56Kast.

Ce combat est intéressant même s’il n’a pas été gagné jusque-là. Par contre, il a débuté il y a de nombreuses années, à un moment où Windows régnait en maître, et il pourrait dissuader ceux d’entre vous qui souhaiteraient se faire rembourser leur licence Windows qu’ils considéreraient inutile car utilisateurs d’un OS alternatif libre.

Ce que ne dit pas l’interview, c’est que certains constructeurs ont mis en place des procédures de remboursement efficaces qui permettent d’être dédommagé de la licence Windows en quelques semaines sans avoir à fournir des pièces incongrues, ni faire un procès.

Je vous recommande donc d’aller regarder @ http://bons-constructeurs-ordinateurs.info/ si vous souhaité acheter un ordinateur & que vous ne voulez pas de l’espiogiciel privateur monopolistique …

@ SWEETUX

Pour cette série de billets « à cheval » sur différentes composantes de mon site, je ne livrerais pas d’observations, puisque les sujets parlent d’eux-même & que depuis le temps, vous devez avoir quelques idées de mes opinions sur chacuns d’eux !

@ Liberté de panorama : le Sénat persiste dans l’erreur et signe ! | Autour de Wikipédia et des projets Wikimedia

Comme nous vous le disions mardi, de nombreux sénateurs ont soutenu notre vision de la liberté de panorama. Le sujet de la liberté de panorama aura déchaîné les passions tant à droite qu’à gauche. Malheureusement, tardivement, la lourde machine des lobbies de l’industrie culturelle s’est mise en marche, de manière pour le moins efficace.Le sénateur Assouline, grand porte-parole des sociétés d’ayants-droit, nous parle de la « population d’artistes la plus fragile », « sous le seuil de pauvreté », pour défendre les architectes et les sculpteurs ayant vendu leurs ouvrages à des collectivités territoriales. La sénatrice Robert instrumentalise, quant à elle, la cause des photographes professionnels alors que les droits de ces derniers ne sont pas touchés par la liberté de panorama (nous vous le disions, ils en seraient pourtant même les premiers bénéficiaires).

@ Le Sénat adopte une simple « déclaration de bonnes intentions » sur le logiciel libre | April

Dans le cadre de l’examen du projet de loi « pour une République numérique » en séance publique au Sénat, le 27 avril 2016, les sénateurs ont adopté une simple « déclaration de bonnes intentions » sur le logiciel libre. Donner une réelle priorité au logiciel libre dans le secteur public est la condition préalable indispensable pour une informatique loyale au service de l’intérêt général. Pour son inscription dans la loi, il faudra donc revenir plus tard.

@ « Nous sommes des nains sur les épaules d’un géant » : Une vérité trop souvent oubliée ? – Le Weblog de Frederic Bezies

Que ce soit dans le monde du logiciel libre que dans celui de l’auto-édition, cette maxime attribuée à tort à Blaise Pascal (1623-1662) ou encore à Isaac Newton (1642-1727) et qui est en réalité celle de Bernard de Chartres (1130-1160), est trop souvent oubliée. Sa version latine étant « nani gigantum humeris insidentes ».

Dans les deux domaines concernés, on retrouve des personnes qui oublient une base de leur formation, qu’elle soit académique ou typiquement celle liée à l’autodidactie.

Dès qu’on s’amuse à gratter le papier ou à utiliser des outils pour créer des distributions qu’elles soient basées sur Debian, Ubuntu, Slackware Linux ou encore Archlinux, il ne faut pas oublier que nous sommes redevables de nombreuses personnes qui ont abattu des tonnes de travail auparavant pour nous simplifier la tâche.

@ Quand l’open-source fait peur aux parents… – Framablog

Les lecteurs réguliers de ce blog seront les premiers ravis si leurs enfants ou adolescents se lancent d’eux-même dans l’usage de logiciels libres. Mais nous savons tous que c’est parfois une découverte pour des parents moins à l’aise que leurs enfants avec les usages numériques.

Alors, parfois, il faut pouvoir les rassurer. C’est l’objet de cette lettre ouverte, écrite par Jim Salter et traduite pour vous par la dynamique équipe de Framalang. Attention, certains liens de cet article sont ceux proposés par l’auteur et sont donc en anglais.
Chers parents : Laissez vos enfants utiliser des logiciels open source

@ Point d’étape sur loi française de finances 2016 (article 88) et les logiciels libres de caisse – LinuxFr.org

Je vous propose ici un résumé concernant l’article 88 de la loi française de finances pour 2016 concernant les logiciels de gestion et de comptabilité.

En décembre 2015, la loi de finances pour l’année 2016 a été votée. Son article 88 « dispose que les assujettis à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) doivent à compter du 1er janvier 2018 être équipés d’un système de caisse sécurisé ». La formule est celle de la DGFIP (Direction Générale des FInances Publiques).

Cette obligation se traduit dans les grandes lignes par le respect des « conditions d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage des données » ainsi que par le jeu de la responsabilité essentiellement basé sur un système de certification/ attestation obligatoire.

Une dépêche avait alors été publiée pour faire part de craintes sur les effets de cet article sur les logiciels libres; la disposition pouvant clairement résulter, de fait, dans l’interdiction des logiciels libres de caisse.

La deuxième partie détaille les actions entreprises (rencontres, courriers) et l’évolution de la situation.

@ Emmabuntüs n’est pas une distribution « de pauvres » – Framablog

On les connaît bien, les copains d’Emmabuntüs, on les a déjà cuisinés plusieurs fois, mais on aime bien les titiller, parce qu’ils ont de l’humour.
On leur a demandé ce qu’il y avait de neuf du côté de chez eux.Bon alors vous faites une action pour les pauvres, et vous leur donnez une version pauvre d’Ubuntu ? Vous trouvez qu’ils peuvent se contenter d’une version simplifiée ?

@ Minetest, piochez en toute liberté – Framablog

Microsoft a acheté Minecraft, le fameux jeu « bac à sable », à son créateur. Et pour une petite fortune ! Forcément, l’ogre de Redmond avait une idée derrière la tête…

Dans ce long article traduit par le groupe Framalang, Paul Brown propose une alternative pour pouvoir piocher en paix, et utiliser la puissante idée de Markus Persson en toute liberté.

Voici comment Microsoft souhaite rentrer dans les écoles…

Minetest, un serious game pour l’éducation

 

J’espère n’avoir rien oublié d’important dans l’actualité de ces dernières semaines … si c’est le cas, vous retrouverez les liens vraisemblablement dans mon shaarli (et/ou dans mon billet du mois prochain : je pense notamment entre autre à la manière de faire de Microsoft pour forcer le passage à win10 …)

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


2/ Le coup de gueule du mois :

Compte-tenu de l’actualité, il aurait dû être politique ce coup de gueule … mais j’ai préféré calmer le jeux et m’en prendre aux gafam !

 

@ Au revoir Revolv, bonjour obsolescence imposée – Framablog

Pendant longtemps, acheter un objet signifiait pouvoir en disposer pleinement. Mais l’ère Google est arrivée, et les temps ont bel et bien changé.

Désormais, il faut composer avec des objets toujours connectés à leurs fabricants et à leur nouveau credo : l’obsolescence imposée, ou comment vous vendre un produit tout en gardant les pleins droits dessus. Quand il est possible de ne pas se contenter de l’argent du beurre, certains semblent ne pas se priver.
Google s’introduit au domicile de ses clients et neutralise leurs appareils connectés.
par Cory Doctorow

 

Le monde dans lequel nous vivons est en train de prendre un mauvais virage, dans de trop nombreux domaines… que faire pour y remédier ?

Source(s) & plus d’infos @

* http://framablog.org/2016/05/10/au-revoir-revolv-bonjour-obsolescence-imposee/
* https://gafam.wordpress.com/


3/ Le coup de cœur du mois :

Si l’on veut aborder le sujet politique dans la bonne direction, je vous recommande de nombreuses conférences tedx … une des dernières en date est celle de Lionel Dricot :

@ Changer le monde sans travailler, mon expérience TEDx | ploum.net

Il y a quelques semaines à peine, j’ai reçu un coup de téléphone m’invitant à venir donner une présentation TEDx à Liège. Honoré, je me suis aussitôt empressé d’accepter.

Le temps pour la préparation m’était compté mais j’étais à la fois fier et motivé. Sous le titre énigmatique « Changer le monde sans travailler », j’ai décidé de parler du revenu de base.

 

Alors, qu’en pensez-vous ? Ça vaut sans doute le coup de découvrir d’autres conférences ? Finalement, si nos politiques & nos décideurs se mettaient a prendre en compte toutes ses bonnes idées, le monde irait sans doute dans une « meilleure direction » !

Source(s) & plus d’infos @

Voici à toutes fins utiles les liens vers les sites francophones (bonnes découvertes) :


C’est donc sur une note positive que je conclue ce billet mensuel, malgré une actualité plutôt négative … Gardons espoir ! Tout n’est peut-être pas « perdu » !

 

Rendez-vous dans 2 mois pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

#0.9

#0.9 / FÉVRIER 2016

Comme annoncé dans mon dernier édito, ce billet sera plus court que le précédent (quoique!)… et ça n’est pas du au fait que le mois de février est plus court que les autres … ni même qu’il ait cette année 1 jour de plus 😆


1/ L’actualité du mois écoulé :

Depuis novembre dernier (voir même avant), l’actualité politique est très chargée, voir même trop chargée … et je me sens obligé d’en parler « un peu » tout de même car ces sujets sont sensibles & importants (mais volontairement, je vais me concentrer sur l’essentiel): de ce fait, faute de temps, je délaisse un peu trop à mon goût mes sujets favoris habituels … mais ça risque de changer prochainement, car je vais prendre le temps de travailler sur un projet libre qui me tiens à cœur depuis bien longtemps & qui devrait être mis en ligne cet été au plus tard !

@ INFOLIBRE

@ Tails 2.0 | QuebecOS

Les développeurs de Tails (The Amnesic Incognito Live System), une distribution Linux live faite spécifiquement pour la navigation anonyme sur le Web via le réseau Tor, ont publié Tails 2.0. Il s’agit d’une nouvelle version majeure basée sur Debian la branche stable actuelle, 8.0 « Jessie ». De l’annonce de libération: « Nous sommes particulièrement fiers de vous présenter Tails 2.0, la première version de Tails basée sur GNOME Shell, avec beaucoup de changements dans l’environnement de bureau et Debian 8 ‘Jessie’, qui met à jour la plupart des logiciels inclus et améliore beaucoup de choses sous le capot. Nouvelles fonctionnalités: Tails utilise désormais l’environnement de bureau GNOME Shell, dans son mode «classique»

@ Emmabuntüs, le Linux d’un Ailleurs Solidaires

Solidarité d’ici, solidarité d’ailleurs, même communauté d’intérêts, tous tournés vers le même objectif : se mettre ensemble pour aider ceux qui sont dans le besoin.

Enfants vulnérables, veuves et orphelins, handicapés, grabataires, victimes de viol, sont quelques catégories de personnes qui ont le plus souvent besoin de bénéficier des fruits de cette solidarité entre les Hommes, de leur compassion. Mais pas de cette compassion qu’on a souvent tendance à assimiler à une simple pitié ou au fait d’être sensible au malheur d’autrui, mais celle qui s’accompagne aussi de la volonté d’apporter un soulagement. Et nul n’ignore ce pouvoir étonnant d’accomplir des miracles qui peut se cacher derrière la volonté.

@ Il a choisi Linux et s’en félicite – Framablog

Dan Gillmor, qui avait l’an dernier expliqué pourquoi il disait au revoir à google, Microsoft et Apple dans un article que nous avons publié, fait aujourd’hui le point sur ses choix et constate qu’il ne regrette rien. D’autres bonnes raisons de migrer sont apparues, comme l’accélération de la re-centralisation du Web, l’hégémonie croissante des grands acteurs et bien sûr la surveillance généralisée.

Dan Gillmor évoque avec précision les matériels et logiciels qu’il a adoptés progressivement, fait état également sans à priori des avancées et des faiblesses des produits open source. Il reconnaît la difficulté relative du passage au Libre intégral (il peine encore à se dégoogliser 😉 ) mais les valeurs qu’il défend sont celles de l’indépendance, du choix libre pour l’utilisateur de ses usages et de ses produits…
Je suis passé à Linux et c’est encore mieux que ce que j’espérais
Dire adieu à Microsoft et Apple n’a jamais été aussi facile, ni aussi satisfaisant.

@ Sabayon 16.02 | QuebecOS

Le projet Sabayon, qui produit une distribution basée sur Gentoo fournissant un grand nombre de fonctionnalités nativement, a publié Sabayon 16.02. La nouvelle version comporte la plupart des mises à jour des utilitaires de la distribution et des environnements de bureau. La nouvelle version introduit également le support initial pour l’architecture ARM.

@ MultibootUSB – Pour configurer une clé USB afin de booter sur différentes distrib Linux «

Pour tous ceux qui aiment jongler entre les distributions Linux, voici un outil qui devrait vous intéresser. Il s’agit de MultibootUSB disponible sous Windows et Linux et qui permet de créer une clé USB bootable contenant autant d’ISO qu’il y a de place disponible sur la clé.

Ainsi vous pourrez booter sur des versions Live de votre choix et installer différents Linux partout là où vous passez. Pratique !

@ Nouvelle version de l’Expolibre | Le Blog d’ANDRE Ani

L’April publie une 3ème version de l’Expolibre, pour les 10 ans de la 1ère version, une exposition itinérante présentant le mouvement des logiciels libres. Le but est de sensibiliser le grand public aux enjeux de société liés à cette révolution informatique en présentant la philosophie de ce mouvement. Un très beau travail réalisé par le groupe sensibilisation de l’April. Tout a été entièrement revue.

Bien évidemment, cette exposition est libre, vous pouvez la télécharger et la diffuser partout 😉

A partager !

@ LibreOffice 5.1 arrive : quelles sont les nouveautés ? – Tech – Numerama

La nouvelle mouture de LibreOffice est sortie. Celle-ci tourne autour de quatre axes : amélioration de l’interface, fonctions supplémentaires pour le tableur, support accru de certains formats et meilleure compatibilité avec le cloud.

@ Bientôt Libre en Fête | Le Blog d’ANDRE Ani

Bientôt, comme chaque année depuis déjà 15 ans, l’initiative Libre en Fête, initiée par l’association April, va permettre à tout le monde de découvrir le monde du logiciel libre. Des projets seront organisés partout en France pour vous montrer ce qu’est le libre, ses avantages, son fonctionnement.

Tout cela se déroulera du 5 mars au 3 avril, avec l’arrivée du printemps. Le thème de cette année est « La priorité au logiciel libre au quotidien ».

C’est donc le moment de se lancer ! Toutes les infos sont disponibles sur le site de Libre en Fête, et les événements sont annoncés sur cette page.

@ Firefox OS sur smartphone n’est pas mort ! – Le blog de Genma

Mozilla continuera Firefox OS et les objets connectés mais arrêtera le dévelopment pour les smartphones. Un groupe d’irrésistibles développeurs, testeurs, traducteurs, etc. ont choisi de le maintenir. Ils ont lancés un pad pour s’organiser https://public.etherpad-mozilla.org/p/firefoxos_is_not_dead

@ LMPC

@ Urvoas ministre de la Justice, ou l’épilogue d’une déchéance des libertés – Politique – Numerama

En nommant Jean-Jacques Urvoas au ministère de la Justice, François Hollande confie la Chancellerie à un homme qui n’a eu de cesse d’accompagner et de soutenir la dérive sécuritaire, au détriment des droits et libertés.

@ Élire ou ne pas élire ? Telle est la question… — Luca V. BAGIELLA

Il n’y a pas si longtemps, nous vivions les périodes électorales. Un moment particulier sur lequel il faut pouvoir revenir, car ils contiennent une grande partie de ce que signifie, aujourd’hui, « être citoyen d’un pays, d’une région ».

@ Le Revenu de Base :  passer du rêve à un projet concret – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Le revenu de base cristallise beaucoup de rêves pour une société meilleure, parfois irréalistes ou inconciliables. Passer à une proposition concrète est difficile. En effet, si le principe du revenu de base est simple, le système socio-fiscal français est enfermé dans le cercle vicieux d’une complexité croissante. Tout y est inter-dépendant. Les ajustements qui y sont apportés s’apparentent à de nouvelles rustines qui tentent de corriger les effets secondaires des précédentes… en alourdissant davantage l’édifice.

@ Etienne Chouard, Bernard Friot et Claude Rochet débattent sur le travail, la valeur et la politique chez Politoscope TV | JCFrogBlog4

Intervenants

Bernard Friot: porteur du salaire à vie, voir le Réseau Salariat

Etienne Chouard: gravement atteint d’une obsession démocratique

Claude Rochet: je découvre, passionnant.

@ Face à l’état d’urgence, des conseils de vigilance citoyenne se multiplient en France – Basta !

Des artistes, responsables associatifs, universitaires, élus ont lancé en janvier 2016 un mouvement des « conseils de vigilance citoyenne ». L’enjeu : montrer qu’il est possible de combattre le terrorisme efficacement en respectant les droits fondamentaux. Alors que le texte de prolongation de l’état d’urgence et de réforme du code de procédure pénale a été adopté en Conseil des ministres le 3 février, ces collectifs émergent dans toute la France. Un logo avec une colombe en forme de V – comme vigilance – a été créé. Basta ! relaie le texte fondateur appelant à constituer des comités locaux « pour refonder ensemble notre conception du droit, de la justice et de la démocratie ».

@ L’article qui cyberterrorisait tout Internet : Reflets

Nous savions que c’était dans les bacs, et le voici, maintenant adopté par le Sénat. Alors que dans le même temps, le Figaro évoque le fait que 95% des cas de radicalisation sont le fruit de rencontres bien physiques, c’est une fois de plus Internet que l’on stigmatise.
L’Article 10 de la énième loi antiterroriste vient donc consacrer la pénalisation de la consultation de sites web « terroristes »… au sens large. Car souvenez vous, le sens large, c’est celui adopté dans l’article 421-1 de la loi du 14 mars 2011 dont vous vous souvenez probablement plus du petit nom, la LOPPSI 2.

@ Le Gouvernement dénonce les complotismes sur Internet – Politique – Numerama

Estimant qu’il existe un lien entre complotisme et djihadisme, et un lien entre Internet et complotisme, le gouvernement a mis en ligne une campagne contre les théories du complot. Efficace ? Sans doute pas.

@ Pourquoi le ministère de l’Agriculture continue-t-il d’entraver les alternatives aux pesticides ? – Basta !

L’enquête de Cash Investigation diffusée le 2 février rappelle un scandale sanitaire toujours à l’œuvre : les pesticides cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques qui sont déversés par milliers de tonnes chaque année, dans tous les départements. Qu’en est-il des alternatives à ces molécules chimiques de synthèse ? La loi d’avenir agricole de juillet 2014 devait favoriser la commercialisation des préparations naturelles comme le vinaigre blanc, le sucre ou l’argile. Or, le décret permettant leur mise sur le marché traîne au milieu des piles de dossiers du ministère… À ce jour, pulvériser sur ses cultures une tisane de plantes reste passible de poursuites. Quant à l’agriculture bio, sans pesticides, elle n’est pas suffisamment soutenue.

@ Contre les inégalités extrêmes, des droits universels et inconditionnels ! – Mouvement Français pour un Revenu de Base

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits … mais certains sont plus égaux que d’autres  » ajoutait Coluche, inspiré peut-être par la lecture de la Ferme des animaux de George Orwell dans l’extrait suivant : « Et quand la jument Douce demande à l’âne Benjamin de lui lire les commandements inscrits sur le mur, il lui dit qu’il n’en reste plus qu’un seul : Tous les animaux sont égaux, mais certains le sont plus que d’autres. »

@ La réimpression de L’Inconditionnel se prépare – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Le premier numéro du journal du revenu de base est épuisé. Quelques questions à Pierrick le Feuvre, en charge de sa réimpression.

Qu’est-ce que ce journal L’Inconditionnel ?

L’Inconditionnel est un journal imprimé consacré au revenu de base diffusé dans les pays francophones. Le premier numéro est sorti en décembre 2014. Imprimé à 50 000 exemplaires, il a été diffusé gratuitement en Belgique, en Suisse, au Québec et en France, y compris à la Réunion. La qualité des articles contenus dans ce premier numéro a été largement plébiscitée et l’ensemble des exemplaires ont été diffusés, principalement en France par les groupes locaux à l’occasion de leurs événements propres, ainsi que lors des journées Alternatiba dans de nombreuses villes ou au Village des Alternatives de Montreuil à l’occasion de la COP 21.
En quoi la réimpression de ce journal est-elle importante pour la reconnaissance du revenu de base ?

@ Edward Snowden adresse un message à la France en français – Politique – Numerama

Edward Snowden a pris son clavier pour écrire en Français aux internautes de France, et les mettre en garde contre la tentation d’abandonner des libertés pour lutter contre le terrorisme qui les combat.

@ Une nouvelle étude estime que l’agriculture bio peut nourrir le monde – Basta !

Dans les campagnes françaises, les agriculteurs conventionnels frappés par la crise ne dédaignent plus l’agriculture bio. Certains l’envisagent même comme une solution à leurs problèmes. Ils s’interrogent cependant sur sa capacité à nourrir le monde, qui comptera 9 milliards d’habitants en 2050. Une étude réalisée par deux agronomes américains – John Reganold et Jonathan Wachter – pourrait les rassurer. On savait déjà que les écarts de rendements entre agriculture conventionnelle et agriculture bio, qui sont de 20% en moyenne en faveur de l’agriculture chimique, pouvaient être réduits à 9% en polyculture bio comparé à une monoculture conventionnelle.

Mais John Reganold et Jonathan Wachter affirment que la bio peut faire encore mieux, notamment en cas d’épisodes climatiques extrêmes.

@ Le MFRB formule ses préconisations sur la réforme des minima sociaux – Mouvement Français pour un Revenu de Base

Le 30 octobre dernier, le Premier Ministre demandait au député M. Christophe Sirugue de rédiger un rapport sur des réformes possibles des minima sociaux (revenu de solidarité active, allocation spécifique de solidarité, allocation de solidarité aux personnes âgées, allocation adulte handicapé, etc.). L’objectif annoncé est de mieux répondre aux objectifs d’équité, d’insertion, et d’efficacité, ainsi que de réduire la complexité des dispositifs afin de réduire le non-recours. M. Sirugue devra rendre son rapport courant mars.

@ La fin du travail » e-ducat.fr

L’emploi continue d’être une obsession de nos dirigeants: certaines élites sont quasiment affolées à l’idée que la technologie allait libérer le temps et permettre au plus grand nombre de s’instruire, de réfléchir, voire, tenez vous bien, d’éduquer ses enfants.
Nous avons donc un ministre de l’emploi dont le job consiste à faire perdurer cette institution, ou plutôt cet esclavage.
Car, avec un revenu mensuel médian en France en dessous de 1500 euros nets, quelle liberté reste-t-il à l’employé ?
Le mot emploi contient d’ailleurs sa propre contradiction: je veux bien qu’on emploie un outil mais comment peut on employer une personne sans en faire une machine ?

@ La politique ne doit plus être un métier … et les élus doivent être révocables — 2ccr

Par son système présidentiel notre république fonctionne comme un mimétisme de la monarchie. Le pouvoir du chef de l’état transforme celui-ci en personnage extraordinaire, transcendé par tous les artifices symboliques de ce pouvoir. Ses ministres sont nommés et, s’ils sont le produit indirect d’une élection, ils ne sont pas élus et n’ont reçu aucun mandat.

En voilà une excellente idée !

@ Economie collaborative et contrat de travail : quoi de neuf sous le soleil ?

L’économie collaborative a le vent en poupe, c’est indéniable, mais comment la qualifier sur le plan juridique ?

L’économie collaborative repose sur un modèle triangulaire : un contrat d’entreprise signé entre la start-up, société donneuse d’ordres, et le travailleur indépendant, qui exécute la prestation de services pour les clients de la start-up couvrant des secteurs d’activités variés tels que la conduite automobile ou les services à la personne.

@ La 3ème révolution alimentaire : vers un âge agro-communautaire

Le secteur énergétique traverse une mutation profonde, qui l’emmène d’un modèle de production/distribution centralisé vers un modèle de production distribué couplé à des réseaux de distribution intelligents. L’agriculture suit le même chemin : après une tendance à la concentration et à l’intensification, une nouvelle révolution pointe le bout de son nez. Encore silencieuse, elle germe lentement, dans les jardins et dans les « hubs » que les communautés locales mettent en place. Les individus s’organisent, ensemble, pour construire leurs propres réseaux locaux de distribution, et les nouvelles technologies permettent maintenant à ces initiatives locales de changer d’échelle : elles peuvent se connecter les unes aux autres et échanger des biens et des services de façon décentralisée mais efficace, ouvrant la voie à l’émergence d’un nouveau système alimentaire, plus durable que l’ancien.

@ Les secrets bien gardés du revenu universel

Il en va du revenu universel comme d’une vague : après une période de relative accalmie, le sujet ressurgit de tous côtés au travers d’initiatives politiques éparses, de nouveaux rapports et de débats passionnés. Autant qu’une proposition politique radicale, il est une piqûre de rappel : au milieu des incertitudes sur le devenir de nos sociétés et les transformations du travail, tout n’a pas encore été essayé. Aujourd’hui, alors que la Finlande s’apprêterait à expérimenter un revenu universel, qu’une initiative populaire pour un revenu inconditionnel a depuis longtemps vu le jour en Suisse, et que le rapport sur les “Nouvelles trajectoires” du Conseil National du Numérique préconise de “clarifier et expertiser les différentes propositions et expérimentations autour du revenu de base”, il est grand temps de passer aux rayons X un projet bien plus subversif qu’il n’y paraît.

@ GEEK

@ Et si, demain, votre mode de vie était contrôlé par votre compagnie d’assurance – Basta !

Vos données personnelles ne sont pas seulement la cible d’agences d’espionnage bien ou mal intentionnées. Les compagnies d’assurance se sont lancées dans une véritable course pour tenter de collecter le plus d’informations possibles sur votre mode de vie. Les réseaux sociaux, les objets connectés ou les applications loisirs présentes sur les smartphones, sont autant de sources de renseignements sur votre état de santé ou votre régime alimentaire. Et une mine d’or pour évaluer les risques qu’assurances et mutuelles doivent couvrir ainsi que la prime que vous devrez acquitter. Votre assureur vous dictera-t-il demain la manière dont vous devez vivre pour ne pas payer plus cher ? Enquête.

@ Qui sera responsable des “maladies de la connexion” ? « InternetActu.net

Que devons-nous apprendre des anxiétés, des obsessions, des phobies, du stress lié à notre connexion ? C’est la question que pose le designer Fabien Girardin sur le blog du Near Future Laboratory, ce studio de conseil et de design-fiction. A l’heure où nous sommes de plus en plus cernés et saturés par les notifications sociales en temps réel, la connexion permanente livre sa face noire. Vivre dans le village global conduit les plus connectés à éprouver de nouvelles anxiétés, de nouvelles obsessions, de nouvelles phobies et de nouvelles formes de stress, qui sont le symptôme des effets négatifs liés à la manière dont on conçoit les technologies.

@ GitHub et les libristes : un danger et un défi ! – Framablog

Lorsqu’une personnalité notoire du Libre comme Carl Chenet s’attaque avec pertinence à la tendance massive du « tous sur GitHub » et égratigne la communauté du Libre pour son immobilisme (et même sa paresse !), Framasoft trouve que c’est une bonne occasion de lui donner un peu plus de voix encore.

S’adressant principalement aux développeurs, il pointe les dangers d’un service centralisateur, privateur, qui uniformise les pratiques en étouffant les alternatives. Ça ne vous rappelle rien ?

@ Superpowers sort en libre/opensource – LinuxFr.org

Si vous vous sentez l’âme d’un créateur de jeux vidéo, voici Superpowers, un outil libre et open source, développé par des Français, qui va vous permettre de concevoir vos jeux 2D et 3D en HTML5 !

Superpowers est déjà connu des lecteurs de LinuxFr.org puisqu’un article lui a été consacré lors du lancement de sa campagne de financement participatif. Le logiciel est désormais open source depuis le 7 Janvier 2016,

@ Et si la justice française s’apprêtait à reconnaître un droit au remix ? | :: S.I.Lex ::

Open Data, Open Access, Text and Data Mining, Domaine public : plusieurs avancées significatives ont pu être obtenues la semaine dernière à l’occasion du vote de la loi numérique à l’Assemblée nationale (voir la synthèse réalisée par le CNNum). Mais il est un sujet important qui est malheureusement resté au point mort : celui du droit au mashup, au remix et plus largement à la création transformative, dont j’ai souvent parlé dans S.I.Lex ces dernières années.

@ La meilleure façon d’expliquer le cloud à votre patron | Entreprise | IT-Connect

Aujourd’hui, environ 90 pour cent des entreprises utilisent au moins une application cloud. Pourtant, seulement 32 pour cent de ces entreprises utilisent plus du cinquième de leurs applications dans le cloud. On peut donc en conclure que beaucoup de dirigeants n’ont pas encore compris ce que le cloud peut faire pour eux. C’est pour cela qu’il est temps que les organisations du secteur TI (technologie de l’information) se mettent à expliquer le cloud aux entreprises.

@ Les femmes et le jerry

Dans leur infinie sagesse dotée d’une inspiration divine, les anciens avaient bien raison de nous dire que “l’union fait la force” et qu’ “une seule main n’attache pas un paquet”. Ces deux dictons qui ont trouvé leur place et leur accomplissement depuis une année dans la plus grande commune d’Abidjan dénommée Yopougon, lieu où de jeunes et dynamiques ivoiriens ayant compris le sens et la valeur du travail en équipe ont décidé de répondre à l’appel de la Nation, au cri de détresse de la jeunesse en disant “Ayiyikoh” ! (Mettons-nous ensemble !) pour le développement de leur commune, de leur pays et pour un meilleur rayonnement de l’Afrique aux quatre coins du monde.

@ Ouverture de l’Open Source School | Le Blog d’ANDRE Ani

L’Open Source School vient d’être lancée, sous l’égide de Smile et de l’EPSI, et soutenue par le CNLL, Open Wide, Red Hat, Alter Way, SensioLabs et d’autres.

Cette école est spécialisée dans les technologies open source, et vise un double objectif, la formation initiale et la formation continue, avec un programme à BAC +5 en alternance, se terminant par un diplôme reconnu par l’Etat. Il y aura même un dispositif de reconversion pour le retour à l’emploi.

@ Nous sommes tous éditorialistes sans le savoir

Depuis longtemps Marcello Vitali Rosati est dans mon paysage numérique, sans que j’ai même gratté sa théorie de l’éditorialisation. Et puis nous allons nous croiser dans un mois à Lyon, un autre chercheur en littérature me parle de lui, même me demande comment je me positionne par rapport à ses travaux… alors je demande à Marcello par où commencer. Il me pointe vers What is editorialization ?

@ Wikipédia a soufflé ses 15 bougies – LinuxFr.org

L’encyclopédie collaborative libre Wikipédia a fêté ses 15 ans mi‐janvier. Forte de cinq millions d’articles en anglais, de dix autres langues avec plus d’un million d’articles chacune (dont l’allemand avec 1,8 millions et le français avec 1,7 millions) et globalement plus de 35 millions de pages en 291 langues, ce recueil d’informations et de connaissances, tour à tour adulé et décrié, devenu L’encyclopédie, poursuit son chemin. 28 % des Terriens n’ont jamais connu un monde sans ce commun informationnel (source Fondation Wikimédia).

@ Mais où est donc la révolution des imprimantes 3D ? – LinuxFr.org

Depuis quelque temps déjà on nous annonce la révolution des imprimantes 3D. Mais, dans notre vie quotidienne, toujours rien ! Mais où est donc cette révolution ?

@ Comment l’intelligence artificielle va changer le business sur Internet – Business – Numerama

La meilleure intelligence artificielle va créer une nouvelle manière de faire du commerce. Tous les acteurs sont sur le sujet. Mais quels vont être les débouchés pour les consommateurs ?

@ CHATONS, le collectif anti-GAFAM ? – Framablog

Suite à la mise en place de la campagne Dégooglisons Internet, Framasoft souhaite impulser la création d’un Collectif d’Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires (C.H.A.T.O.N.S. ! 😛 ).

Ce collectif rassemblerait les organisations souhaitant proposer des services alternatifs à ceux de GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), respectueux de la vie privée des utilisateurs.

Le projet n’en est qu’à ses débuts et ne sera pas ouvert au public avant plusieurs mois, mais ce billet permet d’informer les actuels hébergeurs de services libres de l’initiative.

J’en aurait bien fait mon coup de cœur ( Eh oui, j’étais là lorsque Pyg & Pouhiou (FRAMASOFT) ont fait leur annonce @ Brest il y a quelques semaines à l’occasion des FRAMADEIZ  : ils m’ont même inspiré la création & la mise en ligne de GAFAM  (au lieu d’un compte-rendu sous la forme d’un simple billet) … mais la place est prise par autre chose de tout aussi intéressant (voir plus à mes yeux)…

@ Utilisation de l’expression « Propriété intellectuelle » – Richard Stallman – Albert Jacquard | April

Titre : Utilisation de l’expression « Propriété intellectuelle »
Intervenants : Richard Stallman – Albert Jacquard
Lieu : Conférence « Garantir les libertés publiques pour préserver les biens communs »
Date : Décembre 2010
Durée : 07 min 35
Pour visionner la vidéo : Utilisation de l’expression « Propriété intellectuelle »
Transcription

J’aurais pu mettre cette vidéo de ‘rms‘ également en coup de cœur … mais finalement, j’ai rajouté une page de plus sur l’une des composantes de mon site ! (et j’en ai bien d’autres sous le coude dans mon wallabag … il faut juste que je trouve le temps !

@ Google prépare les funérailles de la publicité en flash – Tech – Numerama

Google prévoit de faire disparaître le format flash de son réseau publicitaire d’ici la fin de l’année 2016. À la place, la firme américaine servira des contenus en HTML5.
Vivement la fin de flash … et la fin des pub également 😆

@ SWEETUX

@ Recours et menace de plainte après l’accord entre Microsoft et l’Éducation nationale – Politique – Numerama

Un collectif de défense de l’utilisation des logiciels libres dans l’éducation a déposé un recours contre le partenariat signé fin 2015 entre Microsoft France et l’Éducation nationale. Ses avocats menacent de déposer plainte au pénal pour favoritisme contre la ministre Najat Vallaud-Belkacem si l’accord n’est pas annulé.

Décidément l’annonce en fin d’année dernière du « partenariat » signé entre Microsoft et l’Éducation nationale ne passe pas. Alors que certaines associations de défense du logiciel libre avaient choisi de publier un communiqué pour s’en indigner, ce qui leur a valu récemment une lettre d’amour de Microsoft en faveur du Libre, d’autres ont choisi de passer à l’action.

Le partenariat aurait dû en réalité être qualifié de marché public

@ Les membres du collectif Édunathon demandent l’annulation de l’accord entre Microsoft et l’Éducation – LinuxFr.org

Les membres du collectif Édunathon ont demandé le jeudi 28 janvier 2016 l’annulation de l’accord entre Microsoft et l’Éducation Nationale française.

Le 30 novembre 2015, Madame Najat Vallaud-Belkacem, Ministre française de l’Éducation Nationale a signé un accord avec Microsoft France d’un montant de 13 millions d’euros pour fournir « gratuitement » ses logiciels et ses services, notamment en ce qui concerne :

–    L’accompagnement et la formation des élèves et des enseignants ;
–    La mise à disposition de solutions pour une utilisation « intelligente, facile et optimale » des équipements mobiles ;
–    Des solutions de « cloud » ;
–    Une expérimentation pour l’apprentissage du code ;
–    Une aide aux acteurs français de l’e-éducation.

@ Loi de finances 2016 en France : des nouvelles du front – LinuxFr.org

La loi de finances 2016 en France dispose d’un article 88 qui vise à réglementer le secteur des logiciels d’encaissement.

Citons‐en la partie essentielle :

Lorsqu’elle enregistre les règlements de ses clients au moyen d’un logiciel de comptabilité ou de gestion ou d’un système de caisse, utiliser un logiciel ou un système satisfaisant à des conditions d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage des données en vue du contrôle de l’administration fiscale, attestées par un certificat délivré par un organisme accrédité dans les conditions prévues à l’article L115-28 du code de la consommation ou par une attestation individuelle de l’éditeur, conforme à un modèle fixé par l’administration.

Alerté au début de l’été 2015, votre humble serviteur a entamé depuis octobre 2015 une action vis‐à‐vis de cet article potentiellement nuisible au logiciel libre et qui entrerait en vigueur le 1er janvier 2018.

La coordination principale a lieu sur la liste comptabilite@ de l’April, liste ouverte à tous sans besoin d’adhésion à l’association.

@ GNU/Linux pour protéger votre sphère privée – Logiciels Libres et Développement Durable

La politique de Microsoft avec son nouveau navire amiral est désormais clair comme de l’eau de roche. Il s’agit de faire passer le plus possible d’utilisateurs des systèmes précédents vers Windows 10 afin d’une part de limiter les frais de maintenance et d’autre part de monétiser au maximum les données personnelles des clients. Afin de rattraper son retard vis-à-vis de ses deux plus gros concurrents (Apple et Google), Microsoft n’y va pas par quatre chemin. Un article (How to secure Windows 10: the paranoid’s guide) paru l’année passée sur le site ZDNet décortique cette problématique choquante. Un autre (Windows 10, Microsoft et vos données privées : ce que vous devez savoir), paru sur le site Numerama, aborde lui aussi cette tendance inquiétante. Sur la base de ces deux articles, je vous propose une réflexion personnelle.

@ Retour sur le FOSDEM 2016 à Bruxelles – LinuxFr.org

La 16e édition du FOSDEM a eu lieu le week-end dernier à Bruxelles. Le FOSDEM est un des plus gros événements autour du logiciel libre dans le monde, et il cible un public très technique. FOSDEM signifie « Free and Open Source Software Developers’ European Meeting » soit « rencontre européenne des développeurs de logiciels libres et open source ».

@ États généraux de la révolution numérique du 12 février au 20 mars 2016 – LinuxFr.org

Le numérique révolutionne toutes les activités humaines. « La révolution numérique » est au cœur des contradictions qui travaillent nos sociétés. Il existe une tension très forte entre les opportunités d’émancipation qu’ouvre cette révolution et les nouvelles formes d’aliénations et de dominations qui se développent dans son sillage.

Il y a encore quelques années, le logiciel libre était vu comme une alternative pour ceux n’ayant pas les moyens de payer les licences propriétaires. Faire le choix du Libre était alors une aventure risquée.

Aujourd’hui, le logiciel libre est au coeur d’une majorité d’outils et services utilisés par tous. Il est désormais évident que se donner les moyens de collaborer tout autour du monde est bien plus efficace que la compétition des quelques acteurs d’hier.

@ Un système d’exploitation français pour la souveraineté numérique – LinuxFr.org

C’est passé à l’Assemblée nationale française (en attendant le Sénat), au sein d’un texte comportant plusieurs volets : l’État français veut se doter d’un système d’exploitation afin d’obtenir une certaine souveraineté numérique. Le texte vise à la production d’un rapport envisageant la « possibilité créer un Commissariat à la souveraineté numérique » et précisant « les conditions de mise en place, sous l’égide de ce commissariat, d’un système d’exploitation souverain » (article 16 ter dans la version adoptée à l’Assemblée nationale).
Si le sujet suscite des critiques, la France n’est pas le seul pays à vouloir en quelque sorte protéger sa souveraineté numérique. Il y a des précédents, tous basés sur GNU/Linux. Tour d’horizon en seconde partie.

Bon soyons positifs, vous le constatez : fort heureusement, il n’y a pas que des mauvaises nouvelle …

Dois-je également rediffuser ici certains billets déjà repoussés sur l’une ou l’autre des composantes de mon site via la fonctionnalité « press this » (qui me rappelle étrangement ce que je faisais à l’origine) : je me pose la question ! Je le ferais sans doute à l’occasion si le sujet le « mérite » …

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


2/ Le coup de gueule du mois :

Il sera politique, forcément, et vous comprendrez pourquoi en prenant connaissance de ces quelques billets :

@ pour un coup d’état civil | spirale digitale

Depuis hier au soir, les députés français ont voté l’ajout de l’état d’urgence à la Constitution. Ce sont donc 136 députés qui ont voté lors de cette session finale. Mais oú étaient donc les 441 autres parlementaires ? A la buvette ? Devant la télévision ?

Face à une modification si importante, face à un changement de notre Constitution, 80% des députés ne se sont mêmes pas déplacés pour voter ! Ils ne font même plus semblants.

@ Lettre ouverte aux députés et sénateurs : Surveillance, état d’urgence, jusqu’où irez vous ? | La Quadrature du Net

Paris, le 9 février 2016 — Le gouvernement tente, dans un embouteillage législatif confus, de faire prolonger par tous les moyens possibles la suspension de l’État de droit que connaît la France depuis le 13 novembre 2015. Prolongation, extension, constitutionnalisation de l’état d’urgence, loi de réforme pénale et de lutte contre le terrorisme, un arsenal législatif confus et dangereux va être voté dans les jours qui viennent au Sénat et à l’Assemblée nationale. La Quadrature du Net met en garde les parlementaires contre l’emballement législatif, qui installe de plus en plus nettement une situation préoccupante des droits de l’Homme en France.

@ Les députés ne viennent pas voter? So what? | JCFrogBlog4

Je comprends les indignations que je lis un peu partout, oui près de 450 députés absents pour voter des choses aussi importantes, c’est la honte.

Pourtant j’en ai rien à secouer. Vraiment 🙂

Je pense qu’on n’en est plus là. Qu’est ce que ça aurait changé qu’ils viennent? Ils auraient tous voté pareil. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils ne sont pas venus. L’Assemblée Nationale est un mythe démocratique. Où sont les idéologies? Où sont les alternatives philosophiques, les  débats profonds sur notre avenir? A quelques rares et notables exceptions prêt, ce sont culturellement tous les mêmes, dont beaucoup ont le doigt sur la couture du pantalon. Ce n’est pas une insulte, c’est un simple constat: comment peut-on prétendre que ces profils si stéréotypés soient représentatifs d’un peuple tellement varié?

@ Mais avez-vous vraiment lu le projet de loi constitutionnelle sur l’état d’urgence ? – Politique – Numerama

Il faut revenir à froid sur l’article premier du projet de loi constitutionnelle de « protection de la Nation », qui ne parle pas que de déchéance de nationalité, mais d’abord et avant tout de l’état d’urgence. Le texte adopté est excessivement dangereux, puisqu’il prive le Conseil constitutionnel d’une grande part de son pouvoir de contrôle.

@ État d’urgence : Valls et le Parlement avaient imposé sciemment une loi illégale – Politique – Numerama

En censurant la copie de données informatiques lors des perquisitions administratives permises par l’état d’urgence, le Conseil constitutionnel a mis en lumière le pourrissement d’une « démocratie » qui ne sait plus défendre les droits fondamentaux.

Était-ce vraiment utile & nécessaire de prolonger cet état d’urgence … j’en doute !

Est-ce utile & nécessaire de modifier la constitution … j’en doute également !

Ça vaudrait sûrement le coup d’en faire un dossier, mais je n’en ai ni le temps, ni la volonté, tellement je suis « dégoutté » de la politique actuelle …


3/ Le coup de cœur du mois :

Comme vous devez vous en douter si vous avez lu ce billet :

@ Administration Linux : Personnalisation d’une distribution

Je vais mettre en avant aujourd’hui un billet d’Arpinux (que je n’avais malheureusement pas rediffusé via mon shaarli !) dans lequel il donne des liens vers de la documentation pour savoir comment est construite handylinux & pour apprendre à construire sa propre distribution (basée sur Debian) :

wiki-handy

@ Partage d’expérience : live-build et paquets Debian

coucou @toutes et à tous .

pour mon dernier post sur ce blog collégial, je voudrais parler de transmission, pas le logiciel, le concept .
la construction d’une distribution comme HandyLinux demande certaines compétences, mais pas tant que ça en fait…
loin de moi l’idée de dénigrer le travail des builders (je suis mal placé), mais j’aimerais vous démontrer que le monde GNU/Linux n’est pas aussi opaque techniquement parlant.

pour apprendre, et comprendre, il suffit généralement de lire les manuels… et oui, c’est fastidieux. alors je vous propose deux tutoriels dont les sujets font généralement peur :

  • la construction d’une distribution Debian
  • la construction et la maintenance de paquets Debian ainsi que le dépôt pour les recevoir

donc voilà, le décor est planté, normalement, il faut un bac+10 …. sauf que non… il suffit d’un peu de temps et d’un peu de lecture.

 

Ça fait des années que j’avais envie d’apprendre à créer « MA » distribution GNU/Linux …

… avec cette documentation très complète & la formation que j’ai suivie dernièrement, théoriquement, j’ai maintenant les connaissances « pour faire » … restera a acquérir l’expérience … avec le temps !

Source(s) & plus d’infos @


Finalement, même s’il y a eu moins de rediffusions via mon shaarli au cours de ces dernières semaines, vous avez de quoi lire pour un mois dans ce billet …  bonnes lectures donc &

Rendez-vous le mois prochain pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière verte2

#0.1

#0.1 / PREMIER SEMESTRE 2015

Ce premier billet mensuel reprendra les introductions & les liens vers les premiers mensuels de mes 3 blogs …

Ce début d’année 2015 a été particulièrement chargé, c’est pourquoi je ne « rediffuserais » ici que les liens vers les informations qui me semble être les plus intéressantes et/ou marquantes … (sans aborder ici la « problématique » de la loi renseignement en cours de préparation dont la thématique est « à cheval » entre mes deux premiers blogs).

#1.1 @ http://infolibre.sweetux.org/2015/05/07/1-1/

Voici donc les quelques dernières nouvelles concernant les distributions GNU/Linux & les Logiciels Libres…

Le dossier du mois présentera mes 2 distributions GNU/Linux préférées, à savoir HandyLinux & sa « mère » Debian (à l’occasion des sorties de Debian 8 puis d’Handylinux 2 !

#2.1 @ http://lmpc.sweetux.org/2015/05/14/2-1/

Dans le dossier du mois, j’ai l’impression qu’une sérieuse envie de changement concernant l’organisation politique de notre pays souffle depuis quelques temps.

Je pense d’ailleurs que l’actualité morose concernant nos libertés et Internet altère sérieusement le reste de confiance qu’une partie de la population avait en nos dirigeants. Pendant que tout le reste du pays s’en fout, mais c’est une autre histoire.

#3.1 @ http://geek.sweetux.org/2015/05/28/3-1/

Le dossier du mois parlera des Les FABLABs, (contraction de l’anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication ») est un lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d’objets.

Rendez-vous le mois prochain pour un nouveau point de situation 🙂

bannière verte2

Culture Libre

La culture libre est un mouvement social qui promeut la liberté de distribuer et de modifier des œuvres de l’esprit sous la forme d’œuvres libres par l’utilisation d’internet ou d’autres formes de médias. Le mouvement de la culture libre puise sa philosophie de celle du logiciel libre en l’appliquant à la culture, dans des domaines aussi variés que l’art, l’éducation, la science, etc.

slogan3-sweetuxLes mécanismes juridiques des licences libres attachées à la culture sont également inspirés du logiciel libre ; l’utilisation des licences art libre ou Creative Commons a ainsi permis l’émergence de la musique libre et de l’art libre.

La culture libre défend notamment l’idée que les droits d’auteurs ne doivent pas porter atteinte aux libertés fondamentales du public. Elle agit, entre autres en utilisant de façon détournée les monopoles accordés par les droits d’auteur, à travers des licences libres, cela afin d’autoriser précisément les usages que ces lois proscrivent par défaut.

Le point de départ de la culture libre, telle qu’on la connaît aujourd’hui, est la création du mouvement du logiciel libre et du projet GNU par Richard Stallman en 1984. Une véritable communauté se crée autour du logiciel libre dans laquelle commence à se développer un ensemble de références culturelles.

Au vu du succès du logiciel libre, les licences libres ont été appliquées à d’autres domaines, avec la création de l’encyclopédie Wikipédia en 2001, puis avec la naissance de l’art libre, et notamment de la musique libre avec la création du site musique-libre.org en 2004, puis Jamendo en 2005. En parallèle, une partie de la communauté du libre s’attache à défendre un internet libre, avec notamment la création du collectif La Quadrature du Net en 2008.

>>> Source & plus d’informations @ https://fr.wikipedia.org/wiki/Culture_libre

bannière verte2