#0.21

#0.21 / MARS 2017

Avec l’arrivée du printemps, l’actualité est toujours aussi chargée & variée … peut-être un peu plus « politique » qu’habituellement … et pour cause !


1/ L’actualité du mois écoulé :

Logiciels libres & privateurs, distributions & gourou du libre, livres économiques & culture numérique, politique & internet, liberté & vie privée, revenu de base & monnaie libre … et tant d’autres sujets ont encore fait la « une » de l’actualité au cours des semaines écoulées …

@ Mozilla s’offre Pocket, le service qui permet de sauvegarder des articles pour les lire plus tard – Business – Numerama

Mozilla vient de s’offrir l’extension Pocket, qui permet de sauvegarder des articles hors-connexion pour les lire ultérieurement. L’outil, déjà intégré au navigateur Firefox depuis 2015, va devenir open source.

Pourquoi ne pas collaborer avec Wallabag !!! Maintenant, ça fait 2 logiciels libres qui vont se concurencer …

@ Wallabag.it libre et éthique | Le Blog d’ANDRE Ani

Vous avez besoin d’un système de marque-pages améliorés, vous permettant de sauvegarder des articles trouvés sur le web, pour les lire plus tard ? Ne cherchez plus. Wallabag.it est là pour ça. Vous sauvegardez les pages qui vous intéresse, et Wallabag.ig vous restitue l’article, juste l’article, même en mode hors-ligne. Avec des applications pour les principaux systèmes, Android, iOS, Linux, Windows, greffon pour Firefox et Chrome, vous pourrez lire votre article plus tard, au calme, où que vous soyez. Bien pratique cela.

@ Linux From Scratch 8.0 : Votre distro, vos règles ! – LinuxFr.org

Comme chaque début d’année, c’est la période pour une nouvelle version de Linux From Scratch.

Linux From Scratch, ou LFS pour les intimes, est un livre décrivant pas à pas la construction à la main d’une distribution GNU/Linux, l’occasion idéale pour en apprendre plus sur GNU/Linux et créer la vôtre ! Tout cela 100 % traduit en français.

Quoi de neuf dans cette version ?

@ Ubuntu au MWC : découvrez les logiciels libres qui feront votre quotidien demain – Tech – Numerama

À déambuler dans le hall 3, celui des géants, nous pourrions croire qu’on y croiserait que de vilains défenseurs des logiciels propriétaires et des constructeurs à la facture écologique astronomique (coucou Samsung). Et pourtant, nous pouvons aussi y rencontrer Canonical, la maison mère d’Ubuntu, géant du logiciel libre.

@ Oui au libre marché ! Libérons les économies (le film) | Le 4ème singe

Alors que nous sommes en période électorale, les candidats usent de promesses encore et toujours. Ils nous parlent (comme depuis 40 ans) de degrés de libéralisation des marchés, car selon eux, c’est une nécessité à la juste confiance, à l’emploi, en bref un coup de pouce à la croissance qui ferait l’économie. Elle nous permettrait également de gagner notre vie et peut être même de créer notre bonheur à l’instar des licornes.

Et si pour une fois, nous constations leurs prétentions en démontrant que libérer vraiment l’économie nous affranchirait de tout, y compris des candidats eux-mêmes. Oui, au libre marché !

 

@ Revenu universel : évitons les discours simplistes

Les joutes verbales des candidats poussent à simplifier ce sujet à l’extrême. C’est inévitable. Le revenu universel mérite pourtant mieux que cela. Retour sur quelques idées reçues.

@ Nouvelles de la Ferme des Droits des Animaux — PERSONNE

Au sortir d’une « Période sombre » de leur histoire, les Animaux convinrent de reconstruire leur Ferme sur de nouvelles bases solides et généreuses.

Ils avaient en mémoire ces « Jours Heureux », écrits en commun par des Sages-Résistants. Avant que de commencer, ils gravèrent, dans le marbre et pour l’éternité, les Trois Commandements suivants :

@ Demain, les développeurs… ? – Framablog

En quelques années à peine s’est élevée dans une grande partie de la population la conscience diffuse des menaces que font peser la surveillance et le pistage sur la vie privée.

Mais une fois identifiée avec toujours plus de précision la nature de ces menaces, nous sommes bien en peine le plus souvent pour y échapper. Nous avons tendance surtout à chercher qui accuser… Certes les coupables sont clairement identifiables : les GAFAM et leur hégémonie bien sûr, mais aussi les gouvernements qui abdiquent leur pouvoir politique et se gardent bien de réguler ce qui satisfait leur pulsion sécuritaire. Trop souvent aussi, nous avons tendance à culpabiliser les Dupuis-Morizeau en les accusant d’imprudence et de manque d’hygiène numérique. C’est sur les utilisateurs finaux que l’on fait porter la responsabilité : « problème entre la chaise et le clavier », « si au moins ils utilisaient de mots de passe compliqués ! », « ils ont qu’à chiffrer leur mails », etc. et d’enchaîner sur les 12 mesures qu’ils doivent prendre pour assurer leur sécurité, etc.

L’originalité du billet qui suit consiste à impliquer une autre cible : les développeurs. Par leurs compétences et leur position privilégiée dans le grand bain numérique, ils sont à même selon l’auteur de changer le cours de choses et doivent y œuvrer.

@ « Pour la connaissance libre 2017 », interpellons les candidats à l’élection présidentielle ! – SavoirsCom1

« Pour la connaissance libre 2017 » est une initiative soutenue par un regroupement de collectifs et d’associations œuvrant pour la promotion des Communs informationnels et de la libre diffusion du savoir. Il regroupe Wikimédia France, OpenStreetMap France, Creative Commons France, Framasoft, la Paillasse, Paléo-Energétique, Vecam et SavoirsCom1 soutient également la démarche.

Celle-ci consiste à interpeller, par le biais d’une plateforme conçue à cet effet, les candidats à l’élection présidentielle en leur posant douze questions, afin qu’ils précisent leur programme sur la liberté de connaissance.

@ Revenu universel : succès de la conférence du MFRB

Alors que le revenu universel s’est installé au centre du débat public depuis plusieurs mois, le Mouvement français pour un revenu de base (MFRB) a organisé lundi 20 février une grande conférence publique dans l’auditorium de l’Hôtel de ville à Paris.

Ni colloque universitaire, ni meeting partisan, l’événement a fait entendre devant une salle comble la diversité des voix qui soutiennent ou réfléchissent aux possibilités d’un revenu versé à tous sans condition ni contrepartie : citoyens, acteurs associatifs, économistes, responsables politiques, entrepreneurs. En rappelant ce qui les rassemble sans esquiver ce qui les sépare.

Le socle qui fédérait l’ensemble des participants tient en trois mots : universalité, individualité et inconditionnalité. Autant de critères qu’un revenu de base se doit de respecter s’il ne veut pas usurper son nom, comme l’a rappelé Nicole Teke, coordinatrice relations publiques du MFRB.

@ Mark Shuttleworth : « Voir des gens brillants faire des choses brillantes grâce à Ubuntu, c’est ma fierté » – Tech – Numerama

Gourou du libre, touriste de l’espace, multi-millionaire : mais qui est donc ce personnage dantesque qui se cache derrière Ubuntu ? Le système d’exploitation libre le plus utilisé au monde doit beaucoup à l’homme qui a décidé de tenter l’impossible : diriger la communauté du libre. Ce drôle d’ingénieur, souvent décrié, c’est Mark Shuttleworth. Rencontre.

@ Déclaration (quasi-universelle) des droits du blogueur – Choblab

Près de 40 articles constituent cette déclaration personnelle et donc universelle des droits des blogueurs et blogueuses. Toute personne ayant créé ou qui créera un blog sera supposée avoir accepté cette déclaration.

On peut l’afficher sur les murs, là où on a déjà écrit le nom de ceux qu’on aime. La version écrite sous l’infographie comporte quelques variations désopilantes.

@ Logiciel libre et auto hébergement, quid de la masse populaire? – Tuxicoman

Un utilisateur de Facebook rapporte 80$ de revenus publicitaires par an à Facebook. C’est une moyenne. Un utilisateur très assidu en rapporte plus.

In fine, Facebook dégage un bénéfice net de 10 milliards de dollars par an, principalement issu des revenus publicitaires.

Le prix à payer pour le service est :

@ Fanfictions : votre passion est illégale | Page 42

Vous adorez Harry Potter, Hunger Games, Twilight, Le Seigneur des Anneaux, Percy Jackson, Divergent et tant d’autres, jusqu’ici rien d’anormal. Sur votre temps libre, vous passez des heures à imaginer et à écrire de nouvelles aventures de vos personnages préférés, à inventer des relations amoureuses jamais évoquées par les auteurs originaux (quelquefois au grand dam des fans), à réécrire un évènement canonique de l’univers du point de vue d’un autre protagoniste… bref, vous écrivez de la fanfiction et vous adorez ça (comme je vous comprends).  Nous sommes nombreux à regretter la fin d’une série, à déplorer le traitement de tel ou tel personnage ou simplement à vouloir prolonger le plaisir d’une immersion en terres fictionnelles qui a changé notre vie à tout jamais.

Malheureusement, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous : votre passion est illégale.

@ Le MFRB publie un nouveau livre sur le revenu de base !

Le Mouvement Français pour un Revenu de Base (MFRB) est heureux de vous annoncer la sortie de son nouveau livre aux Éditions du Détour : Pour un revenu de base universel – Vers une société du choix !

@ Agence B – Une série littéraire fantastique (et sous licence libre) par Neil Jomunsi

« Agence B » est une série littéraire fantastique et horrifique en plusieurs épisodes, écrite par Neil Jomunsi. Elle raconte les aventures d’une organisation secrète chargée de défendre l’humanité contre les forces des ténèbres : monstres maléfiques, zombies nazis, Grands Anciens, anges rebelles, vampires furieux et même le Diable en personne… Autant dire qu’il y a du pain sur la planche.

Cette œuvre est publiée sous licence libre : sous réserve d’en citer l’auteur original et de publier vos remix sous la même licence, vous pouvez la partager, la redistribuer, la remixer, l’adapter en version audio, vidéo, l’illustrer, la traduire, écrire et diffuser vos propres épisodes… bref, cette série vous appartient.

@ Oserez-vous visiter une exposition « interdite » ? – – S.I.Lex –

Le week-end prochain, de vendredi à dimanche, va avoir lieu à Paris un événement spécial, auquel tous les amateurs d’art, de culture et de libertés sont conviés. Une exposition « Pour la connaissance libre » sera organisée dans la galerie « Da Vinci Art », située dans le deuxième arrondissement. Sa particularité : la présentation de toutes les pièces qui y seront figureront est théoriquement interdite, en vertu de lois absurdes en vigueur dans notre pays, que j’ai souvent dénoncées sur ce blog.

@ Les 3 défis les plus inquiétants pour l’avenir du numérique selon le père du web – Politique – Numerama

Le père du web, Tim Berners-Lee, a signé le dimanche 12 mars une tribune à l’occasion des vingt-huit ans du world wide web. À cette occasion, il liste les trois enjeux qui sont, selon lui, les plus préoccupants pour l’avenir du web!

Si vous deviez déterminer les trois principaux défis auxquels le web face aujourd’hui, quelles problématiques choisiriez-vous ? La surveillance électronique de masse ? La persistance des formats propriétaires ? L’insuffisance compatibilité des sites avec les règles de l’accessibilité pour les personnes handicapées ? Tous ces challenges sont importants, mais ce ne sont pas les enjeux les plus urgents du moment, selon Tim Berners-Lee, le père du world wide web.

@ 28 ans d’existence du World Wide Web : vous reprendrez bien un peu d’exploitation? – Framablog

À l’occasion du 28e anniversaire du World Wide Web, son inventeur Tim Berners-Lee a publié une lettre ouverte dans laquelle il expose ses inquiétudes concernant l’évolution du Web, notamment la perte de contrôle sur les données personnelles, la désinformation en ligne et les enjeux de la propagande politique.

Aral Balkan, qui n’est plus à présenter sur ce blog, lui répond par cet article en reprenant le concept de Capitalisme de surveillance. Comment pourrions-nous arrêter de nous faire exploiter en coopérant avec des multinationales surpuissantes, alors que cela va à l’encontre de leurs intérêts ? Réponse : c’est impossible. À moins de changer de paradigme…

@ Réforme du droit d’auteur : qu’est-ce qui fait si peur aux candidats à la présidentielle ? | Page 42

L’Europe veut réformer le droit d’auteur. Enfin, le modifier. Disons légèrement l’amender. Ça dépend des jours en fait, et de l’eurodéputé qui prend la parole. Toujours est-il qu’un mouvement législatif est en marche, et que même s’il n’ira sans doute ni très loin, ni dans la direction que les défenseurs des libertés souhaiteraient, il y a mouvement. Et ça ne plait pas à tout le monde, à commencer par les sociétés d’auteurs, massivement soutenue par le monde politique au nom de la « préservation du droit d’auteur » et de la « sauvegarde des artistes », qui à en croire certains seraient une espèce menacée. Laissons-leur le bénéfice du doute : leur connexion est peut-être si mauvaise qu’ils peinent à apprécier la richesse de la création sur internet. Dans ce cas, un changement d’opérateur serait sans doute le bienvenu.

@ Automobile : Alors, tous tricheurs, les constructeurs? – chez Iceman

On a l’impression, avec le Volkswagengate, le Renaultgate, le Mitsubishigate, etc que tous les constructeurs automobiles sont des tricheurs. Comme si en Politique, on disait tous pourris ?

@ Webinar – Ubuntu pour tous | | Pourquoi pas !!

L’enregistrement vidéo de mon intervention pour présenter la distribution Ubuntu dans le cadre du MOOC “L’essentiel pour maîtriser Linux“.

Ci dessous les liens pour télécharger la présentation au format PDF et ODP.

@ 3 raisons de préférer le revenu universel à une aide dégressive – Mouvement Français pour un Revenu de Base

De nombreux économistes soutiennent qu’une aide dégressive est préférable à un Revenu Universel. Analysons les différences comptable, fiscale et philosophique à partir d’un exemple simple.

Il était une fois, une société fictive composée de 10 personnes : Léo, Maria, François, Léa, Paul, Magalie, Karim, Virginie, Léon et Liliane. Dans cette société fictive, les revenus sont répartis comme cela :

@ Framalibre : l’annuaire du libre renaît entre vos mains – Framablog

Notre projet historique, l’annuaire de Framasoft, renaît de ses cendres… pour ouvrir encore plus grandes les portes du Libre.

Au commencement était l’annuaire…

@ La voiture en open source – LinuxFr.org

« Vous ne téléchargeriez pas une voiture… » disait la vidéo. Eh bien, justement, si !

Cette image (du centre) est tirée d’une parodie de la vidéo bien connue insérée dans de nombreux DVD et Blu‐ray, dans laquelle l’annonceur ose comparer le matériel et l’immatériel : on soustrait un bien matériel (don, échange, vente ou vol), là où l’on multiplie un bien immatériel (copies à loisir). Ce débat est bien évidemment volontairement faussé et donc caduque.

OSvehicle est justement une tentative de voiture libre et open source. Vous pouvez enfin télécharger une voiture, et ce n’est pas voler (c’est rouler d’ailleurs).

@ Framaslides : reprenez en main votre Power, Point ! – Framablog

Pour le meilleur ou pour le pire, les diaporamas, slides et autres présentations font partie de notre quotidien. Quitte à devoir en faire et en voir, seul·e ou en groupe, autant disposer d’un outil en ligne pratique et respectueux de nos vies numériques, non ?

@ Quatre scénarios pour un revenu universel

Cette note a été rédigée par Jean-Eric Hyafil, économiste et doctorant à l’Université Paris I Sorbonne, coordinateur de la rédaction de deux livres sur le revenu de base parus en septembre 2016 aux éditions Yves Michel. Elle présente quatre scénarios pour l’instauration d’un revenu universel. Sans être exhaustif, ce travail balaye différentes options possible pour la mise en oeuvre d’un revenu de base dans le cadre du prochain quinquennat. La note intégrale est disponible ici.
Qu’est-ce que le revenu de base ?

@ Libertés numériques : un guide Framabook pour nos vies numériques ! – Framablog

Notre Framatophe a préparé un manuel de l’Internet à l’intention des Dupuis-Morizeau, cette sympathique famille de français moyens que nous chahutons chouchoutons à longueur d’année. Ce n’est surtout pas un livre « pour les nuls » (ça va couper, chérie) mais un bouquin pour ne plus surfer idiot.

Tiens, même nous qu’on est des geeks, on a appris des trucs.

Comme tous les Framabook, le livre numérique se télécharge librement et gratuitement, et sa version papier peut s’acheter facilement !

@ Le transit, c’est important 🙂 – Framablog

Non, nous n’allons vous parler de fibres (quoique). C’est du transit d’Internet que nous allons parler. Ou plutôt, nous allons laisser Stéphane Bortzmeyer en parler.

Son article nous a séduits, aussi bien par la thématique abordée (on ne se refait pas, quand les GAFAM menacent l’avenir d’Internet, on aime bien que ce soit dit 😃) que par son aspect didactique, truffé d’hyperliens permettant à tout un chacun de le comprendre.

@ Google, nouvel avatar du capitalisme, celui de la surveillance – Framablog

Nous avons la chance d’être autorisés à traduire et publier un long article qui nous tient à cœur : les idées et analyses qu’il développe justifient largement les actions que nous menons avec vous et pour le plus grand nombre.

@ Le très décrié fichier TES arrive partout en France, la riposte juridique est lancée – Politique – Numerama

D’ici le 30 mars, le fichier TES sera généralisé sur tout le territoire. Cependant, la riposte juridique est en cours : un collectif vient de déposer un mémoire devant le Conseil d’État pour tenter de le contrer.

@ Données privées contre gratuité des services : comment taxer les plateformes Internet ?

L’accélération de la baisse des coûts de collecte et de stockage des données liée au développement des technologies de l’information a transformé les business models des secteurs de la publicité et du commerce.

@ Wikipédia par l’anecdote : le selfie du macaque

Connaissez-vous le selfie du macaque ? Ceci est une photo d’un macaque des îles Célèbes…une photo un peu particulière puisque c’est un selfie : c’est le singe lui-même qui s’est pris en photo ! En 2011, alors qu’il est en reportage en Indonésie, David Slater, un photographe animalier britannique se fait emprunter son matériel photo par un macaque nègre : l’animal réalise quelques clichés de lui-même. Le photographe, c’est son métier, vend les reproductions du « selfie du macaque » dont l’originalité lui vaut un buzz médiatique. Jusque-là tout va bien. Mais en octobre 2014, un contributeur de Wikipédia importe les images en question sur Wikimedia Commons et indique, ce faisant, qu’elles sont dans le domaine public.

 

Comme toujours, il y a des bonnes & des mauvaises nouvelles … & pour faire suite à ma réflexion du mois dernier : non, je ne vais pas mettre en place de nouvelles catégories … pour le moment du moins … (on verra à la rentrée après les congés estivaux si je modifie ou non encore quelques « bricoles »).

Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org

& http://autonews.sweetux.org/index.html

& https://framasphere.org/public/sam7.atom


2/ Les coups de gueule du mois :

Comme à l’accoutumé, je « râle » contre nos « politiques » & leurs lois relatives à la protection de notre vie privée … qui ne sont malheureusement pas toujours à la hauteur des espérances des associations qui veillent pour le compte des utilisateurs !

@ Lettre ouverte internationale des ONG demandant la suspension du Privacy Shield | La Quadrature du Net

Paris, 3 mars 2017 — La Quadrature du Net se joint à une coalition d’associations européennes et internationales et signe une lettre demandant la suspension du « Privacy Shield », la décision permettant le transfert de données personnelles entre les États-Unis et l’Union européenne. Ces organisations considèrent que les États-Unis ne donnent pas assez de garanties à la protection des données personnelles des Européens. Cette décision du « Privacy Shield » est actuellement contestée devant la Cour de justice de l’Union européenne par Digital Rights Irelands et par les « Exégètes Amateurs »

@ ePrivacy arrive au Parlement européen : La Quadrature publie son analyse | La Quadrature du Net

Paris, 6 mars 2017 — La nomination mardi dernier de Marju Lauristin, eurodéputée du groupe « Socialistes & Démocrates », au poste de rapporteure du règlement ePrivacy sur « le respect de la vie privée et de la protection des données personnelles dans les communications électroniques » donne le coup d’envoi des négociations au Parlement européen. C’est l’occasion pour La Quadrature du Net de publier son argumentaire et ses recommandations qu’elle portera haut et fort au cours des prochains mois auprès des eurodéputés de tous bords politiques.

@ ⚡️ GDPR / RGPD ⚡️ – Le réglement européen qui va protéger les internautes, et donner du boulot de mise en conformité aux entreprises – Korben

Je ne sais pas si vous suivez un peu ce qui se passe au niveau européen en matière de protection des données personnelles, mais le 27 avril dernier, après 4 ans de négociations tendues, l’Europe a voté le RGPD (pour « Règlement général sur la protection des données » ou en anglais : General Data Protection Regulation, GDPR)

La RGPD doit permettre d’harmoniser le droit de la protection des données personnelles au sein de l’Union européenne et de moderniser ses principes à l’ère numérique. Dit comme ça c’est pas passionnant mais vous allez voir, ce texte est très important.

Puisqu’abordant également « un peu » le sujet de la vie privée, j’en profite également pour vous présenter la question suivante :

@ Faut-il plus de cybersécurité, de cyberdéfense ou de cyber-renseignement ?

Aujourd’hui nous subissons, que ce soit dans le domaine économique/privé ou politique/public une quantité telle d’attaques qu’il est difficile de faire autrement que réagir. Les enjeux financiers ou électoraux, quand il ne s’agit pas des opérations extérieures, font que les autorités mobilisent des moyens de plus en plus importants, même s’il est parfois difficile d’attribuer la cyberattaque à telle ou telle partie.

S’agit-il seulement de réagir, de se prémunir ou d’anticiper les attaques dans le domaine cyber, dans une dimension parfois perçue comme virtuelle, mais dont l’impact est concret dans les domaines économiques, militaires et diplomatiques ?

J’espère que les « bonnes solutions » seront retenues …

Source(s) & plus d’infos @

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=POLITIQUE+VIEPRIVEE


3/ Le coup de cœur du mois :

Voici donc LA grande nouvelle du mois … peut-être même de l’année !

Attendue depuis bien longtemps par de nombreuses personnes, elle est enfin arrivée !

@ 5… 4… 3… 2… Ğ1 ! | Création Monétaire

Publié le 9 mars 2017 à 0 h 04 par Ğaluel
Post repris du site officiel de Duniter duniter.org
Les pré-inscriptions à Ğ1 sont désormais terminées. En effet, nous venons officiellement de démarrer la blockchain : Ğ1 est donc désormais en plein fonctionnement ! La monnaie a démarré ce jour, le 8 mars 2017 à 16h32 UTC+1

@ La 1ère Monnaie Libre vient de naître ! – Librelois

le Mercredi 8 mars 2017 à 16h32 UTC+1, nous avons démarré la 1ère vraie Monnaie Libre !!!
Le chemin ne fait que commencerSoyez patients, vous ne pourrez pas aller acheter votre pain en Ğ1 avant plusieurs années ! Nous devons en effet recréer tous les circuits économiques, démarcher des producteurs, des fournisseurs, etc…

Ça fait un moment que ça me « travaille », mais je vais m’y pencher sérieusement …

TRM + Revenu de base = Monnaie Libre

Source(s) & plus d’infos @ http://www.duniter.fr/


4/ Le dossier du mois :

J’avais envie de revenir sur les bases qui m’ont permis de découvrir l’univers du libre …

À cette occasion, je vous présente ici quelques articles récents publiés @ Numérama & @ Gnome Libre (principalement, mais pas que …)

@ Linux : ces 5 applications dont nous ne pouvons plus nous passer – Tech – Numerama

En dehors des indispensables du libre que l’on connaît déjà, de VLC à The GIMP en passant par Firefox, il existe d’autres projets qui nous inspirent et nous facilitent la vie au quotidien. Compilation de nos applications préférées pour utiliser Linux au quotidien, au bureau comme à la maison.

@ Marre de Windows ou macOS ? Ces 5 distributions Linux pourraient vous convertir – Tech – Numerama

Numerama aime Linux. Toutefois le dire et l’écrire ne suffit pas : il faut également raconter les histoires du monde du libre et inviter nos lecteurs à découvrir de belles alternatives à Windows ou macOS. Ce guide vous propose 5 solutions prêtes pour l’avenir, belles et libres.

Je vous invite à tester ces différentes distributions … en particulier les 2 moins connues 🙂

Linux, mode d’emploi : comment tester ou installer une distribution en quelques minutes – Tech – Numerama

Après avoir dévoilé notre sélection des cinq distributions Linux qui nous font de l’œil et que nous recommandons sans sourciller, il est nécessaire de donner quelques éléments techniques pour permettre à chacun d’essayer un de ces système d’exploitation. Suivez le guide : promis, c’est simple.
& comme chaque année, on imagine que cette fois-ci, c’est la bonne !
Quelques articles en ligne en ce début d’année montrent qu’il est devenu facile d’utiliser GNU/Linux sur sa machine personnelle.
Peut-être enfin l’année de GNU/Linux sur la machine de bureau ?
En effet, ça fait bientôt 11 ans que je suis passé de Windows à Gnu/Linux … @ Ubuntu (6.06 LTS), qui à l’époque utilisait l’environnement GNOME 2 … (depuis la sortie de GNOME 3, je suis passé à XFCE, mais peut-être vais-je revenir « aux sources », car il commence à devenir intéressant :

@ Sortie de GNOME 3.24 – GNOME Libre

Ça y est. Le tout nouveau GNOME 3.24 est disponible.

Parmi les principales nouveautés, nous retiendrons l’apparition d’un mode nuit censé nous prémunir des problèmes d’endormissement et de fatigue oculaire. Le Centre de contrôle a été révisé, la gestion des comptes en ligne, des imprimantes et des utilisateurs ayant été retravaillée. Il est par exemple bien plus simple de connaître l’emplacement et le niveau d’encre de chaque imprimante (pratique pour les entreprises qui en possèdent un certain nombre). Il en va de même de la zone de notification, qui est désormais plus simple et plus lisible. Les informations météorologiques y ont également été intégrées.

@ Rendre GNOME un peu plus classique et ergonomique pour PC – News – Linuxtricks

une fois n’est pas coutume, je vais parler de GNOME. Et pour parler de GNOME, rien de tel qu’une Fedora pour manipuler, car je le rappelle, les contributeurs de RedHat sont aussi de bons contributeurs à GNOME.

Le but de la manœuvre aujourd’hui, c’est de rendre GNOME plus ergonomique pour l’utilisation sur PC. En effet, le menu des activités et l’ensemble de GNOME-Shell n’est pas optimal (à mon goût) sur PC.

@ Configurer votre environnement de façon plus traditionnelle – GNOME Libre

Dès que l’on entend parler de GNOME sur les forums, vous pouvez être certain qu’une ou plusieurs personnes vont intervenir pour signaler ô combien elles n’aiment pas son ergonomie, préférant de loin d’autres environnements plus traditionnels, disposant par exemple d’une barre des tâches et d’un menu principal.

@ Faire passer GNOME pour macOS – GNOME Libre

On l’a vu précédemment, il suffit de deux ou trois extensions pour transformer votre GNOME en quelque chose de plus proche de Windows, avec panel au bas de l’écran et autre menu principal. Et comme nous allons le voir, il n’est guère plus difficile de le faire ressembler à macOS 😉

D’ailleurs, pour la 18.04 LTS, Ubuntu va abandonner Unity & revenir à Gnome

Comme vous devez vous en douter, il existe un très grand nombre d’environnements de bureau, proposant par défaut divers logiciels libres : j’espère que vous y trouverez votre bonheur 🙂

+ d’infos @


& pour conclure, terminons en « musique (libre ?) » :

@ Téléchargez (légalement !) plus d’un millier de chansons gratuites du festival SXSW – Pop culture – Numerama

Le festival SXW propose, pour son édition 2017, de télécharger gratuitement un fichier contenant plus d’un millier de morceaux de musique.
(…)
L’édition 2017 du SXSW s’est terminée le 19 mars mais vous pouvez jouer les prolongations en téléchargeant sur BitTorrent un fichier de 7,86 Go contenant 1 201 fichiers musicaux.

Bonnes découvertes … vous devriez y trouver votre bonheur 🙂

Rendez-vous dans 1 mois pour d’autres nouvelles,

& si vous désirez un peu de lecture complémentaire d’ici-là, je vous recommande celles-ci :

 

 

Cordialement,

carte-visite-sam7blog

Publicités

EQUUS BASS 770

Pour les fêtes de fin d’année, je voulais vous présenter LE Muscle-car « utlime » :

Il s’agit du judicieux mélange suivant : Ford Mustang + Chevrolet Camaro + Dodge Challenger .

Petite présentation issue de Wikipedia :

EQUUS AUTOMOTIVE Inc., un constructeur automobile américain, a été formé en 2009 en tant qu’entreprise dans l’État de Géorgie et est actuellement basé à Rochester Hills près de Detroit.

Les prototypes EQUUS BASS 770 ont été dévoilés en 2014 au « Detroit North American International Auto Show ».
les premières ventes de l’EQUUS ont débuté au Salon international de l’auto de Dubaï en 2015 avec un prix de 500 000 USD. L’Equus Bass 770 est entièrement fabriqué à la main aux États-Unis.

Cette voiture est tout simplement magnifique !

3/4 avant :

equus-bass-770-1

3/4 arrière :

equus-bass-770-2

Si vous avez de l’argent, dépéchez-vous de commander, il n’y en a que 15 exemplaires !

 

+ d’infos @ http://www.equus-automotive.com/

& https://en.wikipedia.org/wiki/Equus_Automotive

WCC & MICROSTANG

C’est bientôt les fêtes de fin d’année, alors je vous présente une autre vidéo de

west_coast_customs

Il y est proposé une curieuse alliance entre ma voiture préférée (la I & éventuellement la II, mais pas la III, ni trop la IV, puis la V & la VI) & les « services » proposés par l’un des GAFAM‘s : Microsoft !

Vivement une telle voiture customisée tournant sous GNU/Linux !

Bonus @ « UneMustangquifaitdate« 

WCC & FIREFALL

Si vous êtes fan de belles voitures, vous connaissez sans doute West Coast Custom : depuis bien des années, ils ont customisé de très nombreux véhicules !

west_coast_customs

 

Si vous êtes fan de jeux vidéos, vous connaissez sans doute Firefall :

firefall_logo

Et bien, je vous invite a découvrir ces photos & ces vidéos ;

N’est-il pas impressionnant ce bus ? Ou devrais-je plutôt dire ce « Mobile Game Unit » !

Coté belles voitutes, parmis mes réalisation préférées, il y a par exemple : MUSTANG / SILVER MUSTANGLE CHELBY MUSTANG / CONTINENTAL CORVETTE / RASCAL FLATTS CAMAROLINE-X CAMARO / VETT.I.AM / DELOR-I-AM / DODGE CHARGERTYGA’SQS SLS … et j’en oublie !

… Vous les retrouverez (avec bien d’autres) @ https://www.youtube.com/user/WestCoastCustoms

Coté jeux vidéo, bien que je ne sois pas joueur, j’aime aussi EVE Online & Star Trek Online … mais aussi GTA V !

#0.5

#0.5 / OCTOBRE 2015

Comme d’habitude, ce billet mensuel reprendra les introductions & les liens vers les  mensuels de mes 3 blogs …

Les mois se suivent & ne se ressemblent pas … quoique, certaines actualités reviennent régulièrement !

#1.5 @ http://infolibre.sweetux.org/2015/10/07/1-5/

Comme d’habitude, je vais commencer ce billet par une petite série de news relatives à l’informatique libre …

Pour débuter cette série de news, LA « plus importante » d’entre elles est la suivante : la sortie d’HandyLinux 2.2 !

À l’occasion d’un anniversaire (voire plus), le dossier du mois intitulé « la FSF & GNU » reviendra sur plus de 30 ans d’histoire … et sur l’homme sans qui tout ceci n’existerais pas aujourd’hui !

#2.5 @ http://lmpc.sweetux.org/2015/10/14/2-5/

L’actualité « politique » de ce mois n’est pas très « chargée », mise à part les coups de gueules habituels … il restent tout de même quelques sujets importants, comme par exemple la loi sur la santé, & la loi sur le numérique … sans oublier le dossier économique du mois à l’occasion de la semaine sur le revenu de base qui a eu lieu dernièrement !

#3.5 @ http://geek.sweetux.org/2015/10/28/3-5/

Ce moi-ci, l’actualité a été très chargée … difficile de tout abordé ici, voici donc l’essentiel de ce que j’en ai retenu (désolé pour les éventuels oublis).
Le « mini dossier » du mois est réalisé suite au scandale automobile qui a eu lieu dernièrement & mon coup de cœur ira à un nouveau projet intitulé LIBRE @ TOI !

Rendez-vous le mois prochain pour un nouveau point de situation 🙂

bannière verte2

#3.5

 

1/ L’actualité du mois écoulé :

Ce moi-ci, l’actualité a été très chargée … difficile de tout abordé ici, voici  donc l’essentiel de ce que j’en ai retenu (désolé pour les éventuels oublis).

Pour débuter cette série de news, en voici trois très intéressantes que j’aurais presque pu classer dans la rubrique « coup de cœur » si je n’avais pas déjà mis un sujet de coté :

Voici quelques cartes qui démontrent l’ampleur de la transition sur le territoire Français. Des fablabs en passant par les écovillages, les jardins collectifs, les coworkings, les fermes de permacultures et Terre de lien, les villes et villages bio ou sans pesticides, les monnaies locales, jusqu’aux AMAPs et lieux de résistances, tout y passe.
Tour d’horizon de la géographie des alternatives et de la transition.
On y trouve plein de sujets très intéressants & on y découvre des initiatives « locales » méconnues …
Climat et nouvelles technologies font bon ménage. Dans l’esprit de mobilisation citoyenne qui déferle en France en amont de la COP 21, les Wikimédiens ne sont pas en reste… et se sont mobilisés aux quatre coins de France pour présenter leurs actions.
Je vous réserve ici un petit podcast sur ce sujet prochainement…

Je dois avouer que je suis jaloux des dessinateurs de bande dessinées. Je n’ai jamais réussi à raconter des histoires en dessins. J’ai été bercés avec des classiques comme Robin Dubois, Léonard (et son disciple souffre-douleur), Gaston Lagaffe (et son gaffophone), sans oublier Tintin, Astérix ou encore les Tuniques Bleues.

En vieillissant et en arrivant sur internet, j’ai appris à connaître et apprécier la BD francophone indépendante. Spécialement trois auteurs, que je vais citer par ordre alphabétique : Bruno Bellamy, Simon « Gee » Giraudot et Péhä.

J’adore le travail réalisé par ces 3 dessinateurs … ça fait même un bon moment que je suis les BD de « Gee » & que je me sert de l’outil qu’il a mis à disposition & dont je me sert occasionnellement pour l’illustration de mes éditos du 21 !

***
Voici à présent, les autres actualités du mois :
La nouvelle a fait la une de tous les journaux hier : la justice américaine a invalidé les prétentions de la société Warner qui revendiquait un copyright sur la chanson « Happy Birthday » et appliquait depuis plusieurs décennies une politique agressive de prélèvement de royalties. Ce jugement va faire date, car il s’agit de l’une des premières décisions à statuer clairement sur un cas de copyfraud : de la « fraude de droit d’auteur », découlant d’une revendication abusive de droits. Néanmoins, il me paraît important d’apporter des nuances par rapport à ce que l’on a pu lire dans la presse à propos du dénouement de cette affaire. Nombreux en effet ont été les articles à proclamer qu’Happy Birthday était « tombé » ou « entré dans le domaine public » ou que la chanson était désormais devenue « libre de droits« .
Depuis le début du mois, une nouvelle ressource particulièrement intéressante a été mise en ligne pour ceux qui veulent découvrir ou approfondir la question des liens entre les Communs et le droit. « Law for The Commons » (Le Droit pour les Communs) prend la forme d’un wiki rattaché au site Commons Transition mis en place par la P2P Foundation.

Vous serez tous confrontés au disque dur trop petit, trop lent, devenu inutile suite à l’achat d’un nouveau PC, etc…

Qu’allez vous faire? Le jeter simplement? Réfléchissez…

Ce bout de métal regorge sûrement de Gigaoctets d’informations personnelles, confidentielles, professionnelles, ou simplement ayant de la valeur dont vous n’avez pas envie qu’elles tombent entre toutes les mains.

Pour ceux qui ne sont pas convaincus, allez récupérer les disques durs sur les ordinateurs à la décharge ou d’occasion 😀

Soyez donc très prudents, maintenant que vous savez ! … de même pour la news suivante d’ailleurs :

J’aborde souvent le problème de la gratuité et de son irrésistible attrait pour les utilisateurs de produits technologiques, ce qui permet l’échange de services  SaaS apparemment gratuits contre des données personnelles.

Dan Ariely, professeur de psychologie et d’économie comportementale a publié un livre étonnant, C’est (vraiment) moi qui décide (en anglais Predictably Irrational: The Hidden Forces That Shape Our Decisions). Dans ce livre, un chapitre porte sur le sujet de la gratuité. Il s’intitule très justement « rien n’est gratuit » et son élément central est l’expérience décrite dans l’extrait ci-dessous. Elle explique beaucoup de choses sur l’attrait de la gratuité.

En mars dernier, un article de l’historien canadien Allan Greer a été publié sur le site de « La Vie des Idées » dans une traduction en français. Intitulé « Confusion sur les communs », ce texte m’a rapidement paru important, car il émettait des critiques argumentées à propos d’un des points essentiels de la théorie des Communs : la pertinence de la notion d’enclosure pour désigner les menaces pouvant peser sur les ressources partagées sous la forme de biens communs.
Google et la NASA vont recevoir un nouveau calculateur quantique développé par la société canadienne D-Wave. Celui-ci pourra utiliser plus de 1000 bits quantiques (qubits). Un accord de coopération a également été signé entre les parties pour les sept prochaines années.
Une année entière de droits d’auteur reversée à Wikipédia, soit un don de 50 000 dollars (environ 44 000 euros). C’est à l’écrivain français Antoine Bello que l’on doit cette initiative sans précédent. Son roman Les Éclaireurs, paru en 2009, avait été remarqué par la critique – Le Monde  le qualifie de «  curiosité littéraire » – et fut lauréat du Prix France Culture-Télérama. Le roman, qui met en scène un agent secret islandais, Sliv Dartunghuver, employé par une organisation qui construit de faux articles de presse afin d’influencer les décideurs mondiaux, a pour particularité d’avoir été écrit notamment grâce à Wikipédia. Pour se documenter, Antoine Bello indique en effet s’être particulièrement appuyé sur Wikipédia, auquel il rend hommage à la fin de l’ouvrage.
Quelle générosité ! Merci @ lui !

Dans l’histoire de la conquête spatiale, rares sont les missions qui ont vraiment laissé leur empreinte. Il y a bien sûr celle qui a permis à Youri Gagarine d’effectuer la première orbite complète autour de la Terre. Il y a également eu Spoutnik 2, quelques années plus tôt, qui a rendu Laïka mondialement célèbre. Cette chienne a en effet été le premier être vivant à être placé en orbite.

Et bien sûr, il y a les missions du programme Apollo qui ont permis aux États-Unis d’envoyer des hommes sur la Lune pour la toute première fois de l’histoire de l’Humanité. Ce sont ces missions qui sont aujourd’hui à l’honneur, puisque la NASA vient de publier sur Flickr plus de 11400 photographies en haute définition sur l’une des aventures humaines les plus spectaculaires. Certaines sont regroupées dans des albums.

Selon la licence utilisée sur Flickr, les photos sont placées dans le domaine public.

AS08-13-2329

Steam est une plateforme très populaire de distribution de contenu en ligne, de DRM et de communication créée par Valve Corporation. Cette dernière développe des jeux vidéos tels que Half-life, Counter-Strike, Portal, Left 4 Dead ou encore DOTA qu’elle distribue sur sa plateforme.

Caliopen est une solution logicielle en ligne, dédiée à la création d’une messagerie multi protocole avec une indication sur la sureté de chacun des systèmes utilisés.

Le but est de proposer les messageries les plus sécurisées possible, selon le contact, et de faire abandonner progressivement les protocoles à problèmes.

Cela permet de ne pas casser les habitudes des utilisateurs, en leur proposant l’accès à toutes leurs messageries. C’est l’inverse de la création d’un nouveau protocole qui n’est supporté par personne.

Ce n’est pas l’auto-hébergement qui est visé, mais des structures plus grosses, qui pourraient gérer de quelques centaines à quelques dizaines de milliers d’utilisateurs. Cela permet de centraliser des fonctions comme la gestion du spam.

Vivement que ce projet voie enfin le jour … j’ai hâte ! Continuez les gars, vous êtes sur la bonne voie …

Pour ceux qui souhaiteraient s’auto-héberger pour avoir à la maison leur serveur web ou leurs mails, j’ai entamé il y a quelques temps une documentation qui se veut « accessible pour tous » (C’est bien sûr relatif, il faut savoir se servir un minimum d’un terminal).
Le 15 octobre marquera la clôture des soumissions de films pour le « Flying robots international film festival« . Toutes sortes de catégories sont ouvertes, y compris la catégorie « LOL ». C’est dire si cela vaut le coup de participer. Le festival est organisé par Eddie Codel. Ce pionnier de la publication indépendante sur le Net organisait déjà Webzine dans les années 2000.
& dans la série « festival », voici le plus important :
Le Temps des communs est un festival d’initiative sur des sujets divers reliés aux (biens) communs, du 5 au 18 octobre 2015 : plus de 300 événements organisés un peu partout par les acteurs des communs francophones (dans 7 pays).
…En voilà une grande nouvelle pour laquelle j’aurais également pu effectuer un dossier !

& pour la news suivante, j’ai hésité à la mettre dans la rubrique « coup de gueule » … mais je ne voulais pas gâcher mon coup de coeur :

Connaissez-vous la dernière lubie du Joint Photographic Expert Group, le groupe d’expert qui supervise le format JPEG ? (ahaha oui, JPEG ça veut dire ça !)

Et bien ils aimeraient ajouter le support des DRM dans notre format d’image préféré… Comme pour les vidéos, cela permettrait de verrouiller certaines images pour éviter par exemple que vous ne les voyiez si vous n’avez pas payé… Ou pour tout simplement bloquer leur transfert, leur utilisation ou leur modification si le copyright (marqué dans le DRM) ne vous y autorise pas.

Quelle idée de merde !

Évidemment, l’EFF monte au créneau et explique dans ce PDF pourquoi c’est une mauvaise idée. Je vous fait un résumé…

idem pour cet autre billet sur le même sujet :

Le Comité JPEG se réunissait mardi à Bruxelles pour discuter d’une proposition d’ajouter des DRM dans les fichiers .jpg, pour rendre leur lecture et leur manipulation impossible sans l’autorisation des ayants droit. Une mesure qui veut protéger à la fois les photographes professionnels et amateurs.
Après ce petit intermède, la suite des news :
À l’occasion d’une session de questions libres sur Reddit [EN], Stephen Hawking a prédit le creusement des inégalités au fur et à mesure que la robotisation de l’économie va se poursuivre. Pour lui les actionnaires verront leur part de richesse augmenter, au détriment du reste de la population.

Et dans l’attente de sa sortie en décembre prochain :

Le voici enfin ! Disney a dévoilé lundi la bande-annonce de Star Wars : The Force Awakens, l’épisode 7 de la saga des Skywalker.
La diffusion de la bande-annonce de Star Wars : The Force Awakens achève en apothéose trois années pendant lesquelles Disney a revigoré l’attente du public pour une franchise qui semblait s’être perdue.
& dans la série « nostalgie » :

date cultissime aujourd’hui … l’arrivée de Marty MacFly dans le futur grâce à la Delorean 😀

un événement chez les g33ks de tous poils et un clin d’œil de notre ami Péhä pour l’occasion :

Voici maintenant quelques news pour les geeks :

Dans un précédent post en lien avec la protection du climat, je m’étais lancé dans la découverte du micro PC Banana Pi. Le but était de me rendre compte concrètement de l’utilisabilité de cette plate-forme, aussi bien dans le cadre d’un système de bureau classique (interface graphique, internet, traitement de photos, bureautique, films), que dans celui d’un NAS (Network Attached Storage). Cet article couvre la première partie de ce but (bureau classique). La deuxième partie sera traitée dans un post séparé.
Qui n’a jamais eu quelqu’un de son entourage qui a fissuré l’écran de son smartphone ? Surement pas grand monde. Il faut dire que la taille de certains écrans ne favorise pas la protection de l’appareil, plus la surface est grande, plus le risque l’est.

Après avoir vu comment créer un serveur multimédia grâce à OSMC, nous nous sommes penchés sur les serveurs de fichiers et plus précisément sur comment installer un serveur cloud, ou serveur de fichiers (choisissez le nom que vous voulez) sur une Raspberry Pi.

Nous nous sommes intéressés à OwnCloud, un système libre, qui existe depuis quelques temps déjà (le projet a été lancé en 2010) et qui est une alternative à DropBox par exemple.

***

& pour conclure les news de ce mois, ces trois billets ô combien importants :

Il y a quelques jours, Microsoft présentait ses excuses pour l’énorme panne de son service Skype. La firme réalisait de grosses mises à jour qui ont pris plus de temps que prévu et ont entrainé un arrêt quasi complet de Skype.

Peu de temps avant, Amazon Web Service connaissait une panne partielle d’environ 5 heures, entrainant dans sa chute des services comme Netflix

Il y a quelques temps, certains services de Google tombaient en panne eux aussi…

La liste est longue, les exemples ne manquent pas pour expliquer à quel point la dépendance aux GAFA est parfois problématique.

Ces interruptions de services devraient nous faire réfléchir quant à celle dépendance dont il est question.

Qu’arrivera-t-il si, un jour, Amazon Web Service s’effondre pendant des jours ? Qu’arrivera-t-il si Google tombe en panne pendant toute une journée ?

Nous ne nous en rendons peut-être pas compte mais cela pourrait avoir des conséquences catastrophiques et pas uniquement dans la sphère numérique.

J’y pense, Microsoft s’est également dernièrement excusé pour les mises à jour forcées vers windows 10 ! C’est curieux, non !? (Il a fallu tout de même un très grand nombre de critiques pour qu’ils changent enfin leur « fusil d’épaule » …)

Lourdement mises en cause pour avoir laissé les agences gouvernementales accéder aux données de leurs clients, les grandes entreprises du Web ont vite senti qu’elles risquaient gros à passer aux yeux du monde entier pour des complices de l’espionnage de masse. Elles ont donc défendu leur position avec une belle énergie en clamant leur bonne foi : elles auraient été les victimes non consentantes des intrusions de la NSA.

Dans cette recherche d’une crédibilité essentielle pour leur survie économique — car à chaque utilisateur perdu c’est la monétisation d’un profil qui disparaît, elles multiplient les déclarations hostiles aux pressions, de plus en plus fortes aux USA, pour limiter voire interdire le chiffrement de haut niveau, comme pour leur imposer des portes dérobées. C’est ce que nous pouvons voir dans cette compilation réunie par l’EFF.

Bien sûr, je vous crois « sur parole » mes amis les GAFAM !

“Nous sommes dans une société de moutons”, “les gens vont dans le sens de la majorité”,  “la population se laisse influencer par les médias de masse”…  qui n’a jamais entendu ce genre de propos au sujet de notre société ? Pourtant, l’opinion, les comportements, attitudes, croyances, ou sentiments d’un individu sont loin d’être strictement régies par l’influence des masses. Il existe aussi l’influence minoritaire, qui au contraire du conformisme, nous influence en profondeur. En effet, nous sommes émerveillés par certaines personnes qui font avancer nos idées, nous aident au quotidien ou nous impressionnent intimement. Nous sommes prêt à suivre certains leaders que nous considérons comme étant aptes et légitimes à nous montrer une direction à suivre ou même à diriger nos vies. Nous sommes même dans certains cas, complétement sous emprise d’une personnalité, comme le sont certains humains “fans” de personnalités connus.

Nous allons donc essayer de comprendre le fonctionnement de ces influences pour tenter de répondre à LA question existentielle, celle que l’on se pose tous les matins en prenant les transports, celle qui nous traverse l’esprit en voyant nos contemporains s’enivrer dans une décadence profonde, la question cosmique  : sommes-nous de vrais moutons ?

Je vais d’ailleurs vous préparer un petit billet sur ce sujet ici dans les semaines à venir…

>>> Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


2/ Le dossier du mois :

LOGICIEL & AUTOMOBILE

C’est pour faire suite au scandale survenus il y a quelques semaines que j’ai voulu réaliser ce « mini dossier » sur ce sujet (qui un jour prochain aura sans doute encore plus d’importance). En effet :

L’affaire Volkswagen est un scandale industriel lié à l’utilisation par le groupe Volkswagen, entre 2009 et 2015, d’un logiciel diminuant frauduleusement les émissions polluantes de certains de ses moteurs diesel lors des contrôles d’homologation. Selon le groupe, plus de 11 millions de véhicules de ses marques Volkswagen, Audi, Seat et Škoda en ont été équipés à travers le monde. L’affaire, sans équivalent dans l’histoire automobile, est révélée en par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) et a entraîné la démission du président du directoire du groupe Martin Winterkorn. Une enquête du département de la Justice des États-Unis est en cours afin d’établir précisément les faits.

Dans la presse, de nombreux articles ont relayé celui-ci, et j’ai retenu les suivants dans mes flux rss :

Le scandale du trucage au moment des tests anti-pollution opéré par Volkswagen, révélé en septembre 2015, rappelle l’importance du logiciel libre mais également du droit à l’ingénierie inverse pour tous.
Je suis bien d’accord avec la position de l’APRIL … même si je suis conscient que en l’état actuel de la réglementation (et en grande partie à cause des brevets & de la protection des secrets industriels), ça n’est pas encore gagné !
Il aura donc suffi d’un petit logiciel perdu dans les centaines de milliers de lignes de code qui font désormais fonctionner nos voitures pour faire vaciller un géant mondial de la construction automobile. Quelques lignes de codes capables de modifier le calculateur moteur, permettant de réduire les émissions de gaz polluant d’un véhicule, uniquement lorsque celui-ci est soumis aux conditions très spécifiques des tests, comme l’explique dans son article de synthèse LeMonde.fr. Les conditions très établies et très spécifiques des tests (accélération lente, vitesse moyenne très faible, capot ouvert…) comme l’évoquait Thibaut Schepman pour Rue89 créent autant de conditions permettant au calculateur de la voiture de reconnaître s’il est en phase de test lui permettant d’adapter sa puissance et ses émissions en fonction. Car pour moins polluer, la voiture doit surconsommer.

Eh oui, lorsque l’on triche, c’est normal de s’en prendre « pleins les dents » … c’est un « juste retours de manivelle » … en espérant que ça serve de leçon / d’exemple pour que ça n’arrive plus à l’avenir …

Selon l’Electronic Frontier Foundation (EFF), Volkswagen n’aurait pas pu dissimuler le logiciel truquant les résultats des tests anti-pollution de ses voitures si la loi n’interdisait pas aux chercheurs de travailler sur le firmware des véhicules.
Il faudrait donc faire en sorte que des « laboratoires indépendants » puissent avoir un accès « légal » à ces « secrets industriels » afin de s’assurer qu’il n’y a pas de triche … ni de portes dérobées d’ailleurs …
Très largement documenté dans la presse, le scandale qui touche actuellement Volkswagen est la conséquence directe de la découverte des manipulations technologiques effectuées par l’entreprise pour truquer les performances de ses moteurs au diesel. Il a aussi jeté une lumière inattendue sur le rôle du droit d’auteur, qui empêche les experts d’analyser les firmwares des véhicules.

… Ainsi, nous aurons peut-être à l’avenir des véhicules « connectés » plus fiables !

Je conclurais par cette critiques sur la protection des logiciels embarqués :

Le débat né de l’affaire Volkswagen est surtout centré sur les protocoles de test, mais l’Electronic Frontier Foundation explique depuis novembre 2014, que la protection des logiciels embarqués par le droit d’auteur représente une « menace » que cette affaire a mis évidence sur un cas concret. Elle pose la question de l’accès au code source des logiciels embarqués, ainsi que de l’utilisation des logiciels libres dans le monde de l’automobile.

>>> + d’infos @

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Volkswagen

>>>Liens Bonus @


3/ Le coup de cœur du mois :

LIBRE @ TOI

Parmi les différentes « bonnes choses » découvertes au cours de ces dernières semaines, il y a cette nouveauté très intéressante que je voulais vous faire découvrir :

Dans le milieu associatif et libriste, Libre@Toi commence à se faire un nom. Bien que sa visibilité publique soit encore récente, ce jeune projet est prometteur et représente l’aboutissement de l’activité opiniâtre d’une petite équipe qui met son énergie à concrétiser ses idéaux, depuis plus d’un an.

On peut déjà par exemple revoir des émissions comme l’atelier de Genma sur le chiffrement, parcourir la série des Liberté, égalité, surveillés d’Olivier…

Vous vous en doutez, lecteurs du Framablog, une association qui veut porter les valeurs du logiciel libre sur d’autres domaines de la société, ça nous parle… C’est pourquoi, à l’occasion d’un évènement prochain qui inaugurera ses activités, nous avons proposé à ses membres une petite centaine de questions. Ils ont tenu à répondre à plusieurs voix, et c’est tant mieux.

>>> Source(s) & plus d’infos @

https://libre-a-toi.org/https://libre-a-toi.org/en/static/page/2/A-propos.htm

 

 


Rendez-vous le mois prochain pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière grise2